publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je me sens dévalorisée au travail

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je me sens dévalorisée au travail



    Bonsoir,

    je ne sais pas si mon histoire va susciter beaucoup de réactions, mais j'avais besoin de venir discuter ...

    Je suis assistante de direction dans une PME en pleine croissance. J'ai 24 ans, et j'ai intégré cette entreprise il y a deux mois de cela. Je suis donc en pleine période d'essai, dernière ligne droite avant la décision d'une embauche éventuelle.

    Mon boulot est un poste très complet, et complexe. Selon moi, il est impossible de le maitriser sur le bout des doigts en deux mois. De plus, j'ai repris des dossiers en cours qui avaient été négligés et désordonnés. Ma formation s'est réduite en quels conseils par ci par là dispensés par une autre assistante qui occupait la place avant. J'apprends surtout sur le tas ...

    Il faut préciser que je manque cruellement de confiance en moi, même si je combats cet état de fait chaque jour qui passe. Je prends des initiatives, et me sens à l'aise ... avec les personnes qui me témoignent de la confiance et de l'estime.

    Mais mon second chef est un homme qui me perturbe énormément.
    Il y a quelques jours, il m'a dit qu'il s'était attendu à ce que j' "explose" professionnellement parlant, en clair que je me développe, et qu'il n'avait rien vu de cela. Que je manque de rigueur, de clarté, de précision. Il m'a aussi fait la remarque qu'il était étrange que je ne comprenne pas ce qu'on me dit.
    Il a prétendu que mon chef direct, le PDG, était mécontent de moi. Que maintenant, je devrais maitriser mon travail. Je me suis défendue en rétorquant qu'il me semble difficile, en l'espace de 2 mois, de pouvoir parfaitement maitriser ce genre de poste. Il a prétendu qu'une autre assistante y arriverait très bien. Que mes réponses sont toujours à l'Ouest.

    Ses allusions et remarques viennent régulièrement. Après une période d'acalmie, durant laquelle je pensais qu'il avait compris qu'il était allé trop loin, il recommence ses réflexions blessantes. D'un détail, il fait une montagne et me blâme ... il aggrave tout, et si j'ai le malheur de poser une question, plutôt que de foncer droit dans le mur, il prétend qu'il est très préoccupant qu'à ce stade là, je pose encore ce genre de questions. Il remet tout en doute me concernant, il n'exprime aucune confiance dans mes actions.

    Je termine ma période d'essai dans quelques jours.
    Pour ce job, j'ai même déménagé, j'ai fais des choix, des concessions.
    Je reconnais ne pas être aussi parfaite et irréprochable qu'une assistante en place depuis un an. Je fais des maladresses, je tatonne, ce qui me semble légitime à ce type de poste, et après deux mois d'intégration.

    Mais je suis lasse. Son comportement m'inquiète.
    Une autre collègue me parle très mal aussi, je suis usée par tant de méchanceté et d'irrespect. Elle me donne le sentiment inconfortable que je suis une incapable.

    Je suis jeune, vulnérable, je ne pense pas avoir assez de poids dans l'entreprise, ni de recul, pour me défendre, mais cette attitude engendre en moi beaucoup de doute, au lieu de me sentir portée, estimée, je me sens remise sans cesse en doute, par moi-même et par ces autres.

    Que faire ? peut-on parler de harcèlement moral ? et dans quel but ? pourquoi me harceler à un mois de ma fin de ma période d'essaI ?

    J'aimerais énormément en parler ici. Ce problème n'est naturellement pas vécu en pointillés, mais c'est au quotidien, et j'en ai assez de me faire démonter comme ça ...

    Merci

  • Bonsoir...



    la pression au boulot je connais


    as tu facilement la possibilité de trouver ailleurs?


    car à mon avis la situation ne sarrangera pas et pê empirera si tu restes là..

    ti fleur'à l'écoute!

    Commentaire


    • Bonsoir...
      Merci !



      Je t'avoue que j'ai commencé à chercher ailleurs. Pour ce job, j'ai refusé deux bonnes propositions dans deux grosses societés, autant dire que je m'en mords les doigts maintenant. Je travaillais beaucoup en interim, je suis bien connue des agences, mais mes dernières relances auprès d'elles ont été ... lettre morte !
      Aussi, je ne pense pas que ce soit évident de trouver autre chose, de plus j'ai des horaires franchement pas évidents : je termine à 18 heures tous les jours, même le vendredi ...

      Tu penses qu'il s'agit simplement de pression ? ...

      Commentaire


      • Merci !
        Utiliser le mot harcèlkement te ferait encore plus peur



        mais il est possible que ce soit de cela qu'il s'agit pourkoi la personne que tu remplaces est partie...?


        moi par ex., je remplace deux personnes parties à cause de mon responsable au début je ne comprenais pas et peu à peu il a sapé ma confiance en moi et toute ma capacité d'initiative...

        grace au soutien des miens, et à une certaine force de caractère j'ai réussi à me sortir la tête du luc et chercher ailleurs au bout d'un an et demi


        je suis aujourd'hui en préavis mais c très dur et je vais demander à le raccourcir!


        donc, mon conseil: ne te laisse pas écraser cherche ailleurs dès maintenant et dès que tu trouves tu te casses sans état dame!!!


        ti fleur' courage

        Commentaire


        • Utiliser le mot harcèlkement te ferait encore plus peur
          Harcèlement



          J'ai remarqué qu'on ne sait jamais, ou qu'on n'ose jamais, placer la limite de ce qu'on peut appeler du harcèlement ... on se demande toujours si ça en est ...

          Ils avaient pris une assistante avant moi, qui avait la quarantaine, de l'expérience, et qui a été virée avant la fin de sa période d'essai.
          Elle ne faisait pas l'affaire, m'a t-on dit d'une seule et même voix.
          Je n'en sais pas plus. Employés et dirigeants s'en sont plaint.

          Il s'agit d'une création de poste. Je ne comprends pas l'attitude de mon chef, sachant que son comportement destructeur n'a pas de raison d'être : s'il n'est pas content de moi, il n'a cas me virer à la fin de ma période d'essai, non ?

          Je cherche ailleurs mais je suis très déçue, c'est comme si je m'étais plantée lamentablement. J'ai laissé passer deux autres super postes pour ça.

          et pour toi comment ça se passe ???? qu'ont -ils fait ?? comment l'as-tu vécu ?

          Commentaire


          • Quel type de contrat as-tu ?




            ????

            Commentaire


            • Je serais toi



              j'irais passer rapidement des entretiens ailleurs. Si le mec se comporte déjà comme ça après seulement quelques semaines, on peut craindre le pire une fois que tu sera en CDI.

              Commentaire


              • Je serais toi
                Sueurfroides



                Merci à toi. C'est aussi ce que je me dis. J'ai peur que son attitude empire. Toutefois, je me disais aussi qu'il me soumettait à des test, histoire de voir si je tiens ... enfin quoi qu'il en soit, ce n'est pas normal
                Avec mes horaires, ce n'est pas simple de me libérer, mais je prospecte avec regrets quand même

                Commentaire


                • Quel type de contrat as-tu ?
                  Interim



                  Je suis en période d'interim pour le moment. Cette période de trois mois, est une période d'essai. Ensuite, si tout allait bien, on passerait sur un CDD de un an. Ou CDI mais ce n'est pas trop la politique de la boite.

                  Commentaire


                  • Quel type de contrat as-tu ?
                    Sybiscut



                    Bonjour à toi. Ton message m'a interpellée car tu as parlé de harcèlement moral. Je trouve que certains symptômes du rapport que j'ai avec ce supérieur hiérarchique, en donnent tout l'air. Sans vouloir m'alarmer, ou parler de choses infondées. Je sais par expérience que lorsqu'on a la tête dans le "guidon", on a davantage de ... qualifier exactement la nature de la relation. De plus, je ne m'attendais pas à ce que si soudainement, je sois confrontée à ce type de situation.

                    En tous les cas pour reprendre ta réponse : je ne suis absolument pas encouragée dans ma fonction. Je n'ai droit qu'à des remontrances, remarques, de la part de ce supérieur, qui trouve globalement toujours à redire sur ce que je fais, même lorsqu'il y a de l'initiative. Il est capable de passer cinq minutes sur un document que j'ai préparé, pour déceler la faille, le petit point qui fait mal et qu'il faudra changer.
                    Il me presse sur les délais même s'il m'a dit que ce n'était pas urgent. Il s'indigne si je n'ai pas fini (il l'a fait une fois ou deux de façon significative). Je suis pourtant rapide.

                    Au tout début, il disait que les gens étaient contents de moi. Mais rapidement, il s'est plaint. Il demande ce que personne ne peut fournir au bout de deux mois sur un poste, sans formation réelle, et après des vacances de la plupart des collaborateurs.

                    Mon autre collègue est une femme bien malade aussi. Ils s'entendent bien, ils travaillent ensemble. Elle hausse la voix sans raison, fait tout pour que je me sente minable. Je ne sais même pas si elle en a conscience pour sa part.

                    Je ne sais jamais quelle attitude adopter en tous les cas ...
                    Il y a quelques jours, ce chef m'ayant encore mal parlé, je l'ai envoyer se faire mettre en beauté en lui balancant que s'il n'était pas content, il n'avait cas s'adresser à quelqu'un d'autre.
                    J'ai un caractère assez fort. Pourtant, il a réussi à me mettre tellement mal ensuite, que je m'écrase, face à lui je suis dépourvue d'arguments, de contenance, tandis que face à un collègue dont l'attitude est correcte, qu'importe son statut, je suis bien, épanouie, réactive.
                    Quant à elle, je lui parle comme elle me parle. C'est à dire sans respect, elle n'a aucun pouvoir direct et je sais son incompétence. Elle me destabilise moins.

                    Enfin je comprends pourquoi depuis des semaines, je vais au travail la boule au ventre, sans enthousiasme. Je ne comprenais pas pourquoi, si rapidement, alors que je n'ai pas fais le tour de mon poste, je me sentais déjà si mal dans ma fonction. Je ne parvenais pas à déceler la source de ce malaise omniprésent. Je suppose que cela vient de ce rapport que j'ai avec ce chef.

                    Commentaire


                    • Quel type de contrat as-tu ?
                      La difficulté



                      la difficulté est bien de savoir comment réagir ... jessaye de ne rien montrer de ce que je ressens, mais intérieurement ça me fiche en l'air. Comme je suis par nature, quelqu'un qui se remet forcément beaucoup en question, pendant ces dernières semaines j'ai beaucoup pris sur moi, je me suis demandé ce que je faisais mal, je me suis dénigrée. Je pensais que cela venait de moi ...

                      Commentaire


                      • Sueurfroides
                        La prochaine fois



                        n'arrête pas les entretiens tant que tu es en période d'essai. Bien sûr, c'est un peu délicat de dire lors d'un entretien que tu ne peux pas encore donner de réponse parce que tu attends de voir comment ça évolue là où tu es, mais c'est mieux que de devoir tout recommencer après quelques semaines.

                        Commentaire


                        • Harcèlement
                          Pourkoi



                          il le fait par simple plaisir de saper qqun dautre ce sont svt de grands compléxés qui agissent de la sorte ...



                          moi arf...

                          disons, que c très insidieux, ca passait par de petites remarques sur ma tenue ( jupe de tailleur) jugée trop provocante


                          des remarques mysogynes sur nos capacités intellectuelles


                          la sape de toute idée nouvelle présentée...


                          les critiques en passant par un tiers


                          de plus je travaille dans un secteur où le licenciement ou meme l'évincement est très difficile, quand qqun est à un poste meme si il est incompétent et mauvais on ly laisse!



                          ti fleur'

                          Commentaire


                          • Bonjour



                            D'abord j'aimerai de dire de ne pas te dévaloriser.
                            Ton discours à l'air censé et tu me semble être une personne tout à fait intelligente.
                            Ce qui n'a pas l'air d'être le cas de ton responsable.
                            Car un manager qui envoie ballader un salarié pcqu'il lui pose une question est un mauvais manager.
                            Maintenant, tu as raison on ne maîtrise pas un poste au bout de 2 mois surtout lorsqu'on a ton âge.
                            J'ai toujours été reconnu dans mes différents boulots et pour ma part il me fallait au moins 12 mois pour être au top.
                            Si tu n'as pas d'autres choix, cad si tu ne peux pas trouver un autre job, tiens leur tête.
                            Je pense qu'ils te testent.
                            Ne te laisse pas impressionner.
                            Ne te laisse pas faire sans pour autant être agressive.
                            De toutes les façons rien ne t'empêchera par la suite de démissionner.
                            Sache que les tyrans dans les entreprises sont parfois des personnes qui ne sont pas sûres d'elles.
                            Garde ta bonne humeur, je suis sûre que tout va s'arranger ....tu le mérites !

                            Commentaire


                            • Comme moi !



                              Je viens d'arrivée dans une societé, idem, je suis assistante de direction, en intérim pour l'instant le temps de la période d'essai

                              Moi mes collègues ( commerciaux) sont cool, c'est mes boss, ils ne m'expliquent rien et tout devrais tomber du ciel, je devrais tout savoir, tout deviner, faire les choses exactement comme ils les veulent, et quand ce nest pas le cas ils n'hésite pas a mhumiliée

                              Perso je ne sais pas quoi faire j'attends encore un peu ( en plus la ils sont en vaacnces donc ca va )
                              Mais je vais vraiment réfléchir, sinon je m'en vais, j'ai aussi refusée des offres très interessantes .. Mais si on savais tout , on ne ferais pas d'erreurs

                              Commentaire


                              • Après relecture des mails



                                Tu devrais quand même en parler avec l'interim.
                                Si cela se trouve tu n'es pas la première a avoir eu des pb avec cette sté et puis ça servira aux prochaines candidates.
                                Joue l'honnêté avec l'agence et dit leur ce qui t'arrive.

                                Commentaire


                                • Après relecture des mails
                                  Safran



                                  J'ai préféré attendre de rentrer chez moi pour répondre à vos posts ... on ne sait jamais
                                  De toute évidence, si ma mission tourne court et ne débouche pas, il faudra que j'explique à l'agence interim les circonstances de ma période d'essai dans cette entreprise. Car il ne faudrait pas que cela me porte préjudice à l'avenir. C'est d'autant plus dommage qu'à part ce type, et l'autre collègue, tout le monde est agréable, sympathique, respectueux.
                                  Ce que je sais, c'est qu'avant moi ils avaient pris une assistante de 40 ans, expérimentée, mais que d'un point de vue "relationnel, elle ne faisait pas l'affaire".

                                  Je n'ai pas eu connaissance du fait qu'elle s"était particulièrement mal entendue avec mon responsable, mais je sais que globalement et avec l'ensemble du personnel, ça ne passait pas ... cependant, je ne sais pas dans les détails comment l'affaire s'est poursuivie.
                                  Mais sa mission a tourné court et ils se sont quittés dans d'assez mauvais termes.

                                  Commentaire


                                  • Comme moi !
                                    Exactement comme moi !



                                    Eh bien il faut le dire, nous sommes exactement dans la même situation !! tu as quel âge ?
                                    tout comme toi, en pleine période d'essai, je devrais tout savoir, tout deviner, sans poser de questions ni n'émettre le moindre doute. Que font-ils pour t'humilier ???
                                    cest vrai que la période des vacances permet de souffler. Pendant les vacances de mon "bourreau", j'ai enfin retrouvé un peu confiance en moi, et personne ne s'est plaint. Il a suffit qu'il revienne pour que ça recommence à me miner, et c'était insidieux ...

                                    Commentaire


                                    • Bonjour
                                      Merci safran !



                                      Merci pour ton message. La matinée s'est bien passée, parce que je suis arrivée, renforcée par vos réponses, et par le fait que j'ai su mettre un mot sur cette situation scabreuse.

                                      Depuis des semaines, je m'interrogeais sur l'origine de mon mal-être, j'ai même cru que je faisais une dépression, ce qui n'est pas impossible, mais j'ignorais la cause de cet état. Le fait de déceler maintenant cette origine encore inconnue il y a deux jours, me permet de me sentir plus forte.

                                      Mon chef a encore été désagréable, humiliant : il n'hésite pas à éclater d'un rire sourd et prolongé quand il estime que ma réponse doit être complètement idiote ou ridicule. Que JE suis ridicule.
                                      Mais je prends du recul, et me dit qu'il est malade, que ce n'est pas moi qui cloche.
                                      De plus, je me raccroche aux petites attentions des autres collègues, à leur gentillesse, à leur attitude "normale".

                                      C'est vrai qu'on ne maitrise pas ce genre de poste au bout de deux mois, voire trois. Il y a toujours à apprendre, jusqu'à ce qu'on se sente assez plongé dans le poste pour en maitriser l'ensemble des aspects. Pour le moment, c'est impossible. Je n'ai pas une expérience de 10 ans, mais je ne pense pas non plus qu'une personne expérimentée maitriserait mieux le poste, à ce stade là. Je suis consciente qu'il demande l'impossible, et se fonde sur de l'inexistant pour dire qu'une autre y arriverait très bien.

                                      Je pense en effet qu'ils me testent, cela expliquerait qu'ils agissent ainsi maintenant, en pleine période d'essai. Je prends sur moi, je ne bronche pas, et laisse de côté ma colère ou mon sentiment d'humiliation.Ca lui ferait trop plaisir.

                                      Je lis un bouquin sur les manipulateurs actuellement. Ca me fait froid dans le dos, je reconnais pas mal de symptomes ...
                                      Mais je m'accroche pour le moment. Je n'ai aucune autre piste, et je suis relativement bloquée pour me rendre disponible pour d'autres entretiens. Toutefois, je laisse la porte ouverte ...

                                      Commentaire


                                      • Bonjour
                                        Sadique



                                        Oui, il a tout du sadique de bureau.
                                        Je m'interrogeais sur le fondé de son attitude avec moi, alors que je suis en période d'essai. Quel intérêt en effet, de se comporter comme s'il voulait me faire partir et que j'étais embauchée de longue date, alors qu'il peut me virer dans trois semaines à la fin de ma période d'essai ?
                                        Mais je crois tout simplement qu'il prend du plaisir à agir ainsi. C'est gratuit, c'est facile, d'autant plus qu'il sait parfaitement combien je tiens à ce poste, ma motivation profonde, et ce que je suis capable d'accepter, dans la limite du possible bien sûr. J'ai une personnalité qui a toujours attiré les sadique, en couple par exemple. Je me suis battue pour vivre aujourd'hui une histoire belle, saine, dans ma vie privée, et j'ai enfin trouvé un homme génial, aimant, sain. Et voilà que je retombe dans le schéma morbide sur mon lieu de travail ...

                                        En tous les cas bravo pour ton chef ! cela a duré longtemps avant que ça explose de ton côté ?

                                        Commentaire


                                        • La prochaine fois
                                          Sybiscut



                                          Merci pour ton message. Je comprends bien ce que tu veux dire. Je le vois d'autant plus que pour avoir obtenu des informations à droite à gauche, il est dit et manifeste, que ces deux personnes sont incompétentes. Je comprends davantage que la collègue femme redoute que je monte en grade.
                                          Quant à mon chef, j'ai du ... comprendre qu'il s'indigne d'avoir une assistante efficace, si c'est pour le bien de la société ... je pense que c'est d'un autre ordre, plus personnel. Il est comme ces manipulateurs qui te rabaissent pour se remonter eux-mêmes, et qui trouvent de la satisfaction dans l'humiliation de l'autre, car ils exercent un petit pouvoir ...

                                          L'environnement est rendu malsain par ces deux personnes. Tout va bien avec le PDG et autres collègues qui me renvoient du positif. COmme quoi ...

                                          Commentaire


                                          • Sonnette d'alarme



                                            Bonjour,

                                            au vu de ton problème et des nombreuses réponses reçues des autres, je pense que tu devrais demander à ton agence d'interim de te trouver une autre mission. tu es jeune et l'interim permet de "choisir" l'entreprise dans laquelle tu peux évoluer avec sérénité.
                                            Celle-ci ne sera pas le cas. La personne qui te harcèle - c'est le mot- est un pervers et a certainement reproduit le même schéma avec la personne précédente.
                                            J'ai connu une expérience presque similaire et la personne n'a eu de cesse de faire la même chose avec toutes les personnes qu'il voulait voir partir. J'étais en CDD à l'époque et c'était ma chance car je pouvais partir ailleurs et trouver autre chose. Une fois que tu seras en CDI, ce sera plus difficile...
                                            Les pervers ne changent pas, ils changent juste de proies, qu'ils choisissent jeunes, vulnérables, dynamiques, voulant bien faire et sensibles aux critiques. Destabiliser les autres leur procure une joie perverse, cela leur donne l'impression d'être plus forts - ce qui n'est pas le cas quand on creuse. Ce comportement est maladif, voire clinique qd il s'agit de pervers narcissique par ex. Lit le livre de Marie-Christine Hirigoyen et tu auras tout compris.
                                            La seule solution c'est la fuite, fuir leur emprise et les laisser. Ta santé morale est primordiale et s'il faut prendre un autre emploi, n'hésite pas ! L'interim te le permettra...
                                            Et puis, effectivement avouer à l'agence le type de climat dans lequel tu travailles n'est pas honteux, c'est même bénéfique pour ceux qui pourraient suivre... Si l'agence d'interim ne le comprend pas, c'est que tu as affaire à des personnes stupides.. et cond change d'agence d'interim

                                            Ce genre de situation est malheureusement courant. Les managers n'ont toujours pas compris que le harcellement n'est pas bénéfique, il provoque arret de travail et perte de motivation. Qd nos dirigeants l'auront enfin compris, les pervers pourront aller se rhabiller...

                                            Fée

                                            Commentaire


                                            • Sonnette d'alarme
                                              Fee



                                              Merci pour la justesse de ton analyse et les termes que tu emploies qui me semblent bien cerner la situation. Depuis que j'ai pu poser un mot sur le comportement de cet homme, je réalise que je prends les choses avec davantage de recul. Je suis devenue comme spectatrice de cette situation, et même si les choses m'affectent, elles ne me minent plus comme il y a encore deux jours.
                                              Par contre, je suis écoeurée qu'après m'être battue pour avoir ce poste, et face à la conjoncture qui n'est pas évidente, je sois obligée de plier et de partir. J'ai déménagé pour ce job, j'ai fais des projets, j'y ai cru. L'idée de devoir partir a encore un peu de ... faire son chemin, même s'il est évident que je ne peux pas continuer ainsi, car au quotidien, se sentir incompétente est un traitement bien dur ...

                                              Commentaire


                                              • Ne te rends pas malade



                                                tu viens d'arriver. Malgré ce que tu dis sur toi, j'ai du ... croire après lecture de ton post que tu manques autant de confiance de toi. Je pense au contraire que tu as de la détermination. N'est-ce pas plutôt les autres qui t'ont collé une étiquette de pauvre petite vulnérable qui manque de confiance en elle? et toi tu le répètes machinalement?

                                                Si il te parle comme ça, ne te laisse pas atteindre. C'est bien lui qui a un problème.
                                                Et réfléchis bien si cette boîte te propose un CDD, car dans ces conditions, tu ne vas pas tenir longtemps. Rien ne dit que tu peux trouver beaucoup mieux ailleurs.

                                                En attendant, si tu t'en sens le courage, et sachant tout de même les conséquences que cela peut entrainer, dis lui à la prochaine remarque qu'il s'adresse à la personne qui t'a recrutée dans la boîte, car en te couvrant de reproches, cela revient à remmettre en cause ton recrutement et donc la compétence de ceux qui t'ont retenue après l'entretien... Même si tu es passé par une boîte d'intérim, il y a quand même bien quelqu'un qui a dit Ok en voyant ton CV.
                                                Dis lui également en rigolant très ouvertement que tu as déjà entendu ses remarques sur ton travail et que tu préfèrerais qu'il te signifie, si ça ne lui prend pas trop de son temps si précieux, à chaque fin de journée par écrit la liste de tous les points qu'il te reproche pour qu'il puisse lui-même constater des progrès que tu auras fait d'ici quelques semaines Si il est assez débile pour le faire, c'est lui qui aura quelques soucis...

                                                L'humour, toujours l'humour, est une très bonne arme. Quand il te fait une reflexion, imagine le au moment où il te parle, à poil sur le trône, tu verras que ça ira mieux ! :-d
                                                Essaye de te trouver des collègues sympa, il y en a forcément.

                                                Dis toi bien aussi que passer par l'intérim est loin d'être la meilleure des solutions, tu en es la preuve...

                                                Commentaire


                                                • Ne te rends pas malade
                                                  Maillyss



                                                  Bonsoir ! et un grand merci pour ta réponse complète, et ton avis.
                                                  Je ne manque pas de détermination c'est vrai. Mais ma confiance en moi est vascillante, et si j'ai l'air sûre de moi, il est très facile de me destabiliser. Surtout lorsque je sais qu'il y a un enjeu derrière, et là il s'agissait de mon embauche.

                                                  Jusqu'à ce que je vienne vous parler sur ce forum -et j'en profite pour remercier tous ceux qui m'ont lue et soutenue- je pensais que le problème venait de moi ... je me trouve sotte, maladroite, peu convaincante, juste bonne à gâcher toutes mes chances etc ...
                                                  Je n'imaginais pas un instant que le problème puisse être chez cet homme. J'avais même tendance à refouler ses remarques, les mettre de côté, sans m'attarder dessus.

                                                  Tu vas sourire, ou du moins encore moins comprendre ses agissements : mais cet homme est celui qui m'a recrutée ! Il m'a reçue en entretien plusieurs fois, il m'a cernée, en l'espace de quelques heures où je n'étais encore qu'une candidate. Je ne lui ai rien caché, il savait parfaitement QUI il embauchait ...

                                                  Je suis d'accord sur l'humour, même si lorsqu'il vient me blesser, je perds les pédales, je m'enfonce. Je me sens tellement mal en sa présence que désormais, il se permet de me sortir à chaque fois que je vais le voir : "N'aie pas peur !" et de rire ...!

                                                  Je vais essayer la solution de l'imaginer à poil sur le trône héhé !! et en dehors de lui, il y a heureusement des gens très gentils, qui me rassurent sans le savoir, dans le simple fait qu'ils sont respectueux !

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  Forum-Archive: 2006-08

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X