publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Bm en détresse

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Bm en détresse



    Voilà, aujourd'hui ça va pas du tout, mais alors pas du tout. Je vais être longue mais je crois que mon état mental vient de tellement de facteurs différents qu'il faut que j'explique.
    Perso j'ai divorcé recemment d'un homme qui m'a brisé mentalement par les mensonges, par la manipulation en se servant des autres pour me faire accepter une vie que je ne supportais pas. Bref 7 ans à ce régime et j'ai cru que tous les problèmes venaient de moi, que je ne serais jamais heureuse parce que dixit "dépressive", j'ai sombré et puis j'ai revécu quand il est parti, je me suis reconstruite (j'ai consulté un psy tout de même), et j'ai retrouvé l'amour avec un grand A.
    Pourtant il reste une blessure béante de ces 7 années de vie, tous nos amis communs ne m'ont plus donné signe de vie (je ne sais pas ce qu'ils leur a raconté mais moi j'ai pas eu droit à la parole), il a copiné avec une amie de longue date qui travaillait avec moi et qui a cherché à me faire virer (je suis allée de déception en déception), bref j'ai eu l'impression d'être jugée sans avoir eu mon mot à dire, tant pis me direz vous.

    Mais voilà mon nouvel amour a vécu semblablement la même chose, il a quitté sa compagne au bout de deux ans de vie commune en grande dépression après avoir subi des pressions psychologiques importantes, il a un petit garçon que son ex compagne prend en otage.

    Il est venu vivre chez moi, j'assume tout y compris les frais occasionné par la présence de son fils à la maison car il a encore le crédit de la maison qu'elle occupe à payer (elle refuse de ... mais ça va devant les tribunaux).

    Voilà c'est long mais ça situe.

    On a constaté des carences réelles de la part de la maman, pas de vaccination, courbe de croissance stoppée, devant témoin elle dit à son bébé que son père ne l'aime pas, elle prend un Rottweiller comme chien de garde et joue à la balle avec le chien et le petit qui sait à peine marcher, ce qui me surprend un peu on peu en vouloir a quelqu'un sans faire du mal à un enfant qui n'y est pour rien.
    Mon homme a prévenu le jaf en proposant de prendre la garde de l'enfant, il a demandé une expertise médico-psychiatrique pour savoir ce qui est le mieux pour son fils. Bref il tire la sonnette d'alarme mais il a été débouté de sa demande.
    Il n'a obtenu qu'une enquête sociale, qui a commencé avant hier et qui s'est terminé hier. L'enquêtrice a dit qu'elle voulait mes revenus, ce qui a surpris mon homme puisqu'il ne contribu pas à nos charges communes, elle en a déduit que je ne voulais pas les montrer.
    Ce qui est totallement faux, seulement elle est parti sans attendre que j'arrive du travail et mon homme n'a pas mes fiches de paie (elle est resté 20 minutes à peine à la maison et j'ai 20 minutes de trajet).

    Il n'y aura pas d'autres rendez-vous.

    Elle a retenu que mon appartement était plus petit (65m2) que la maison dans laquelle vie actuellement la mère du petit (mais il y a procédure pour la vente donc ça ne durera pas) que nous travaillons (il faudra bien qu'elle travaille quand elle devra payer un loyer) et pour l'enquêtrice le petit est trop petit pour que le harcèlement moral qu'elle lui fait soit néfaste.

    En voyant le petit repartir chez lui en pleurant j'ai craqué, je me suis éffondrée, on ne peut rien pour le lui.
    Je me sens une nouvelle fois jugée sans être entendue.

    J'ai un profond sentiment d'injustice.

    Sans avoir eu le témoignage de différentes personnes comment savoir qui est le menteur? Devant l'attitude de l'enquêtrice il est clair que pour elle c'est nous. Pourtant les preuves de ce que nous avancions nous les avions mais elle n'a pas voulu les voir. Son ex compagne a un meilleur niveau de vie que nous mais est-ce cela qui fait le bonheur d'un enfant?

    Voilà je me sens mal, impuissante, sans aucun projet possibles, ça fait un an qu'ils sont en procédure, la justice est lente, est-elle juste, se donne elle les moyens de l'être?

    Je lis vos témoignage depuis quelque temps déjà et j'ai peur de ce qui m'attend en tant que belle mère.

    Bon aujourd'hui c'est un jour sans.

  • Détresse me parait un grand mot...



    pour la vaccination > quel âge à l'enfant ? le papa ne peut-il l'emmener chez le médecin ?

    pour le coup de "son père ne l'aime pas " > c'est pas malin sauf que lors d'une séparation on dit des trucs très idiots...

    et qui est ce "témoin" ?

    pour le chien > bon moi j'aime pas les animaux mais je pense que le comportement du chien est plus lié à son maitre qu'à sa race...

    bref, peut être que tout cela est vrai > mais je pense qu'il y a déjà un travail à faire sur vos séparations réciproques qui vous mettent les nerfs à fleur de peau...

    si le petit pleure en partant c'est pas forcément qu'il est malheureux chez sa mère > c'est peut être juste parce que c'est pas facile à vivre comme situation...

    Commentaire


    • Détresse me parait un grand mot...
      Peut être



      bien évidemment c'est le père qui va le vacciner, il ne le laisse pas comme ça (quoique au début on avait pas penser à suspecter ça surtout qu'il lui avait acheté les vaccins et que ça faisait 6 mois qu'ils étaient dans son frigo), d'ailleurs quand on l'a eu aux vacances il a eu droit a deux vaccinations à un mois d'intervalle, pas très sympa alors qu'il voit son père rarement.

      Pour les paroles dégradantes ou plutôt blessantes le témoin est une femme policier qui a même dit que "ça volait pas haut" mais impossible d'obtenir une attestation, ils ne veulent pas se méler de ces affaires.

      Quand au Rott, étant donné qu'en deux ans il lui a connu deux chiens qui ont finit avec des problèmes comportementaux et qu'elle a finit par abandonner il y a fort à penser qu'elle n'a pas l'étoffe pour éduquer un animal potentiellement dangereux. Perso j'adore les animaux et je les connait bien et je sais qu'à maître instable-animal victime et bien souvent accident.

      Le problème c'est que personne ne vérifie. Cet enfant est "potentiellement" en danger, on ne la surveille pas on n'épie pas ses faits et geste, mais il n'y a aucun moyen de protéger l'enfant.

      Quand on appelle le 119 ils disent qu'il faut attendre l'accident.
      Seulement on ne veut pas la punir, on veut prévenir. L'accident c'est trop tard pour l'enfant. Mais personne n'écoute, personne ne veut intervenir, personne ne veut s'en mêler.

      Le petit se tape la tête contre les murs, il pleure lorsqu'il doit passer dans les bras de sa mère alors qu'il va vers les inconnus sans problèmes, mais il semble qu'il faille attendre.

      C'est sur que notre passé est dur à digérer. Mais perso ça fait deux ans que mon mari est parti et que je respire enfin. Ca n'empêche se sentiment d'injustice et que la manipulation rapporte plus que l'honnêteté.

      Je suis vexée de l'attitude de l'enquêtrice qui me fait quitter le boulot deux heures à l'avance (au dernier moment car au début je n'était pas prévue) et qui arrive 30 minutes avant l'heure du rendez vous et qui repart avant que je n'arrive en disant qu'elle ne peut pas attendre (alors qu'elle est parti avant l'heure du rendez-vous prévu). Je ne sais comment interpréter ce manque de politesse évident, je ne peux m'empêcher d'y voir un certain mépris (mais je suis peut être trop sensibilisé, enfin elle m'a tout de même posé un lapin en terme clair en sachant que j'arrivais).

      La détresse que je ressens c'est qu'on ne nous crois pas. Moi aussi je relativisais au début en disant que le mal qu'elle disait était liée à la séparation (mais un an après c'est toujours le cas), je pensais réellement que le mal qu'elle faisait a un adulte elle ne le ferait pas a son enfant, mais on a eu bien des déboires et bien des faits pour me faire douter. Nous on ne porte pas plainte contre elle on veut juste que les doutes soient levés, avec autre chose que deux rendez vous succins au cours desquels étrangement le Rottweiller avait disparu (ce qui fait passer mon homme pour un menteur), l'enfant n'avait pas dormi quand mon homme l'a eu, il était pas bien et fatigué chez nous devant l'enquêtrice. Pas de visite surprise, pas de prise de renseignement auprès des voisins, de la famille, non, sa parole contre celle de mon homme, et moi on me mêle à ça mais je n'ai pas droit ni à la parole ni à un avocat.

      Je ne sais pas encore ce qui va être mis dans ce rapport mais j'ai un mauvais pressentiment et ce que j'entends me révolte, attendre l'accident, le harcèlement moral c'est pas grave pour les petits enfants, j'aurais jamais cru qu'un psy puisse dire cela.

      Commentaire


      • Chère ally



        Comme je te comprends (et comme toi un passé difficile avec un homme qui m'a fait vivre l'enfer donc pas vrament envie de vivre un nouveau calvaire mals l'amour avec un grand A ne se choist pas ).

        Bref avec mon homme d'aujourd'hui, nous avons vécu la meme situation à un moindre degré avec la mère de ma BF. La petite venait mal fringuée et mal chaussée(malgré 700 euros de PA et une mère qui gagne presque autant que le père), pas coiffée pendant deux semaines (donc Samedi de garde 7 heures passées à défaire les noeuds, sympa pour la gamine), et complètement traumatisée à l'idée de rentrer chez sa mère (elle criait qu'elle voulait pas y retourner depuis l'age de 1 an et demi donc j'adhère plutot à l'idée que les enfants comprennent très jeune ce que c'est d'etre malheureux meme si c'est avec leur mère).

        Menaces de non-représentation à toutes les sauces pour la moindre contrariété mais dès que Madame en avait marre de sa gamine, elle nous demandait de venir la chercher dès que possible. J'en passe...pas de chien mais la mère a un nouveau compagnon que la petit déteste et qui se la joue père fouettard avec l'accord de la sacro-sainte mère...

        Bref le calvaire pendant deux ans (avec toutes mes économies parties en frais d'avocat car chéri ne pouvait plus payer) et bien sur avec un juge qui pense qu'un enfant en bas age ca doit rester chez sa mère "à moins qu'elle soit toxicomane, alcoolique ou souffrant de troubles psychologiques sévères", ces derniers souvent très difficiles à prouver.

        Je te raconte pas les larmes que j'ai pu verser en regardant ma BF pleurer et se débattre quand on la mettait dans la voiture pour le retour et qui me dt tout le temps qu' elle esperait que je serais sa "vraie" maman! vraiment je comprends ta détresse...

        La justice est bien aveugle parfois (car s c'était le contraire j'ai pas l'ipmresson qu'on serait aussi laxiste) et ca tu ne peux rien y faire...Je ne peux pas trop te conseiller sur la loi francaise (nous habitons dans un autre pays) mais peut-etre te donner quelques conseils.

        1)j'espère que tu as une relation très complice avec ton homme car il arrivera que tu lui reproches cette situation d'une manière ou d'une autre. Il faut communiquer autant que possible sur tes angoisses car il ne faut pas qu'il oublie que tu es là par choix et que tu subis ce calvaire aussi. Vous etes un couple avant tout.

        2) le petit: avec ma BF, nous essayons de passer des weekends aussi normaux que possible avec beaucoup de calins et de rigolades. Pour ces moments essaie de mettre tes angoisses de coté. Il faut que cet enfant ait un environnement stable meme si c'est 1 weekend sur 2. Je t'assure que ma BF a apprécié.

        3) l'ex: elle continuera de semer sa mierda si elle sait que ca vous touche. Nous avons bien cacher l'effet qu'elle nous faisait et après un moment elle s'est calmée. Et la notre n'est pas commode je t'assure.

        En ce qui concerne le chien, je ne sais pas quoi te dire car je n'ai pas l'impression que tu puisses faire quelquechose.

        Mais l'important c'est que tu penses à toi aussi. Je te conseille vivement d'essayer de te dire que tu perds énormément d'énergie en te concentrant sur les choses que tu ne peux pas changer. Je te dirait peut-etre de garder tes distances avec cette situation tant que la procédure est en cours et te concentrer sur toi, ton couple et l'enfant. Vous avez tous besoin de vous sentir soutenu et c'est là peut-etre que tu peux trouver ton role...

        Bises
        Tinker

        Commentaire


        • Chère ally
          Merci pour ton message



          et de tes conseils, comme tu l'as fait remarquer il faut que notre couple soit solide car cette épreuve mèt des tensions entre nous, même si nous sommes très complices (nous nous connaissons depuis plus de 15 ans même si nous nous étions perdu de vu) mais voilà il s'appui sur moi et je ne suis pas super woman et hier je me suis effondré et ça a finit en dispute, puis en réconciliation.
          On a décidé de se reconcentrer sur notre couple, de faire des projets (même si économiquement on est coincé, moi aussi je dois payer l'avocat).
          Je ne sais pas comment prendre le recul nécessaire. L'ex ne s'acharne pas sur nous par jalousie, elle n'a pas compris que son excompagnon était avec quelqu'un d'autre qu'est-ce que ça va donner quand elle aura intégré l'idée?

          Ta seconde idée j'essaie de la mettre en place, il a des habitudes structurées chez nous, il fait de siestes, il se promène (on est à la campagne), il est plutot calin. Hier je n'ai pas pu cacher ma surprise et ma déception, alors, voyant qu'il n'arrivait pas à me faire jouer avec lui il est venu me serrer dans ses bras, ben ça remet les choses en place.

          Ta troisième idée je l'ai déjà eu, j'ai dit en plaisantant à mon homme qu'il fallait qu'il dise à son ex qu'avoir la garde ça nous gênerait pour vivre pleinement notre amour et que je ne voulait pas voir son gosse Mais sérieusement je ne veux pas qu'il le fasse, j'ai peur de ce qu'elle serais capable de faire.

          Enfin bon, c'est ingrat d'être belle mère.

          Merci pour ton réconfort

          Commentaire


          • Détresse me parait un grand mot...
            Assez d'accord avec toi blackmamba



            Tu es dans une détresse profonde, c'est sûr, cela se sent dans ton post.
            Mais voilà, je pense que la place d'un enfant de cet âge (1 an c'est ça ?) doit être avec sa maman, il est trop jeune pour supporter une garde partagée et une séparation de plusieurs jours d'affilés de sa maman serait très néfaste.
            Pour la vaccination, franchement, ne s'agit-il pas simplement d'un oubli ? Et puis il y a des tas de personnes qui sont contre les vaccins, on ne leur retire pas leur enfant pour autant.
            C'est vrai, qu'elle dise que son père ne l'aime pas est totalement idiot mais je pense également qu'on dit pas mal d'aneries parfois.
            J'ai eu un Rottweiller doux comme un agneau, je suis extrêment vigilante quand un enfant est en présence d'un chien et ce quelque soit la race de la bestiole, mais de là à pousser des hauts cris en voyant quelqu'un jouer à la balle avec un enfant et un chien il y a un fossé.
            Et pour terminer, encore d'accord, j'ai aussi des BE et le plus petit (2ans) poussait des hurlements en quittant son père le dimanche soir, j'étais horrifiée... jusqu'au jour où je me suis aperçue qu'il poussait également des hurlements quand il quittait sa mère le vendredi soir.

            Franchement, je crois que vous devez un peu souffler là, vous reprendre, être plus cools. Demander une enquête sociale comme vous l'avez fait n'est vraiment pas très sympa et à la place de la mère je serai plutôt furaxe.
            Rien n'est plus fort que l'amour d'une maman pour son enfant, elle se défendra bec et ongles.
            Seulement c'est vrai, il n'est pas simple de relater la situation pour que l'on se fasse une opinion juste de tout cela.
            Ton post est très éloquent sur votre état de fatigue et de détresse face à cette situation, essayez de vous faire aider, votre sérénité retrouvée sera bien plus bénéfique à ce petit garçon que des procédures judiciaires, enquêtes sociales et autres...

            Commentaire


            • Assez d'accord avec toi blackmamba
              Et un p'tit bémol encore...



              je n'ai jamais dit que la place d'un enfant d'un an était auprès de sa mère...

              je suis pour la garde alternée et ce dès le plus jeune âge > sauf cas avéré de pb grave...

              même ma fille qui en ce moment n'est pas des plus joyce pour aller chez son père > je ne pense pas qu'elle y soit malheureuse...

              ce que je n'aime pas lire c'est avec des suppositions penser qu'un parent puisse être négligent > il n'a pas forcément la même méthode d'éducation...

              même si je comprends que cela peut hirsuter les poils de l'autre parent...

              Commentaire


              • Merci pour ton message
                Avec plaisir...



                mon Dieu, je me rappelle de mes sentiments de solitude, de colère et d'impuissance face à tout ca. Je croyais que ca n'allait jamais finir! suis contente d'avoir trouvé du réconfort chez d'autres BM autour de moi, normal que j'aide en retour ...

                Juste un truc, quand elle apprendra que vous etes en couple, oui elle pètera un cable sans doute, mais essaie de te mettre dans l'optique que t'es au-dessus de tout ca (faire la fière, genre mon Dieu comment peut-on tomber aussi bas, avec un énorme sens de l'humour à l'appui, ca aide VACHEMENT). Si tu réduis en plutot que celle qui mettra ta vie en péril, tout ira mieux tout de suite. Avant je m'énervais chaque fois qu'elle nous harcelait au téléphone et ca me bouffait ma soirée. Avec le temps me suis rendue compte qu'elle n'en valait vraiment pas la peine, mon fiancé et moi on finissait par se foutre de sa gueule après avoir raccroché et l'abscès était donc crevé. Me aussi rendue compte que c'était en fait moi aidait à lui donner trop d'importance (mais bon c'est normal au début ,avec la peur, d'en faire une tartine car la méchanceté choque toujours.)

                Puis petit à petit, ca ne m'a plus touché car c'est elle qui est passée pour une folle-dingue aux yeux des autres et de sa fille. Et j'ai eu le bon role au final.Aujourd'hui mon couple est encore plus solide, j'ai un mec d'une loyauté absolue et une BF qui me fait sourir au quotidien.

                Chuis d'accord, etre BM c'est bien ingrat quelquefois mais en meme temps tu découvriras que c'est un role qui peut etre très enrichissant malgré les doutes et les déceptions. Car tu développera une certaine maturité et un courage que beaucoup de personnes n'auront pas l'opportunité de découvrir.

                Si jamais ca ne va pas, n'hésites pas à poster...
                Bonne soirée!
                Tinker

                Commentaire


                • Avec plaisir...
                  Devoir faire avec des noks...



                  c'est ça qui est ingrat > pas le fait d'être bm...

                  j'ai beaucoup moins de pb aujourd'hui en tant que bm qu'en tant qu'ex...

                  ça dépend de ce qu'on a en face...

                  Commentaire


                  • Assez d'accord avec toi blackmamba
                    Les détails qui font douter



                    sont loin d'être exaustif ici.

                    Elle a de graves problèmes mentaux, son dernier petit ami en date avant mon homme s'est suicidé en se défenestrant devant sa fille (elle n'était pas présente elle), elle a eu plusieurs cure de désintoxications alors l'expertise médico psychologique ce n'était pas pour être pas sympa, quand à elle, elle a demandé une enquête toxicologique sur mon homme qui a accepté immédiatement n'ayant rien à se reprocher mais le juge l'a refusé comme ça la crédibilité de mon homme a été entaché mais il n'a pas pu prouver qu'il n'était pas un drogué.

                    Merci pour le conseil de me faire aider mais je consulte un psy depuis longtemps (on ne se sors pas d'une manipulation mentale facilement) et ma psy m'a affirmé que les dégats que son attitude pouvais faire étaient gravissimes, c'est elle qui m'a dit de faire appel au 119 et qu'il ne fallait pas ne rien faire.

                    Cette femme ne défend pas son enfant le juge a été surpris qu'elle ne se bate que pour l'argent et qu'elle accepte sans sourciller de se séparer de l'enfant un mois entier pendant les vacances, c'est son père qui a dit que c'était peut être beaucoup un mois pour un petit enfant et qu'il a proposé 15 jours/15 jours, d'ailleurs à cette occasion il a rattrapé chez nous son retard de croissance.

                    Ce n'est pas parce qu'elle est maman qu'elle ne peut pas être un danger pour son enfant.

                    Commentaire


                    • Avec plaisir...
                      Merci



                      je sais que c'est moi qui lui donne trop d'importance. Je ne comprend pas ce n'était pas le cas avant mais depuis peu je ne me sens pas "légitime", indirectement, sans me parler à moi, mais avec son attitude, elle se comporte comme la femme mariée (il ne l'on jamais été)bafouée (alors qu'elle a retrouvé un mec)et moi je me sens mal.

                      Le problème c'est que devant tout ce qui se passe j'ai faibli et tout m'atteinds maintenant, et je ne suis même plus un support pour mon homme. Wonder Woman n'a plus de piles.

                      Commentaire


                      • Les détails qui font douter
                        Tout a fait d'accord



                        C'est quand meme assez triste de devoir se justifier aux yeux des autres et de la justice quand tu fais tout pour assurer le bien etre de l'enfant.

                        notre ex a refourgué la petite (qui avait deux ans) pendant 5 semaines (car vacances) sans appeler une fois pour savoir si la petite allait bien (par contre quand il s'agit d'argent elle a la touche facile!).

                        Faut arreter avec les grandes théories pro-mère, y'en a qui n'assument pas et qui se croient au dessus de tout...

                        Commentaire


                        • Merci
                          Meme wonderwoman a le droit de dire zut, crotte, ch...



                          et de se reposer...je connais, tu dois te dire que tu dois rester forte mais la t'es crevée...ben tu sais quoi T'AS LE DROIT! et dans ces moments c'est toi qu'il doit soutenir (et j'ai l'impression par ton post qu'il le fait mais faut que ca continue, encore et toujours)

                          l'important c'est que c'est avec TOI qu'il a choisit d'etre meme si elle fait tout pour s'incruster et stagner la vie de ton hom (moi non plus, ils n'étaient pas mariés, amourette d'un an avec bb surprise après arret de pilule bien dissimulé, et mademoiselle qui se prends pour madame avec demandes bien matérialistes en conséquence).

                          Pense que sans ta simple présence (t'as pas besoin de faire plus), ce serait vachement plus dur et dis lui bien que desfois c'est juste trop et que t'as besoin de t'appuyer sur lui pour une fois...

                          Commentaire


                          • Devoir faire avec des noks...
                            Oui je sais



                            car moi aussi je suis une ex mais je n'avais pas d'enfant, ça n'empêche pas mon exmari de surveiller mes faits et geste (c'est lui qui est parti pourtant). Mais justement c'était un menteur qui m'a fait beaucoup de mal, aujourd'hui je suis encore confronté au mensonge...

                            Un éternel recommencement

                            Commentaire

                            Publicité

                            Forum-Archive: 2006-11

                            publicité

                            Chargement...
                            X