publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Etre bisexuel(le) ou ne l'être pas. ou alors l'être un peu, beaucoup, passionnément...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Etre bisexuel(le) ou ne l'être pas. ou alors l'être un peu, beaucoup, passionnément...



    Interrogation de longue date (certaines personnes pourront y retrouver le sujet de nos échanges ) mais qui n'en reste pas moins lancinante et qui revient à date fixe, non pas comme une année bissextile (c'est tout de meme plus fréquent que tous les 4 ans) ni comme le poisson du vendredi mais enfin, disons, entre les 2.

    Parce que mon "souci" (y'a pire, notez), c'est qu'etre hétérosexuel(le), je vois bien ce que c'est: Monsieur et Madame tout le monde, badaud ordinaire et clampin commun. Non pas que je méprise l'hétérosexualité, oh la la, loin de là ma pensée. Et de toute façon, si la valeur d'une personne était définie par la teneur de sa sexualité, ca se saurait sous les tropiques. Mais bon, enfin, je prends mon dico et je lis "Qui éprouve une attirance pour le sexe opposé". Là, ca va à peu prés. Le sexe opposé, c'est le sexe qui n'est pas le mien, enfin, qui est autre que celui qui se tapit entre mes jambes. Je cerne à peu prés le truc.

    Etre homosexuel(le), ca va bien aussi. je re - pour etre sure - consulte mon Larousse qui m'apprends docilement que cela signifie "Qui éprouve une attirance envers les personnes de son sexe". Et gentiment, est rajouté "par opposition à hétérosexuel". Tout simple donc: Ce qui n'est pas hétérosexualité est homosexualité et ce qui n'est pas homosexualité est hétérosexualité. Comme pourrait le déclamer ce bon vieux bourgeois "je faisais de l'hétérosexualité et je ne le savais point".

    Mais chacun (ou presque, y'a surement des chanceux que non) connait la difficulté de l'équilibre. Genre 5 fruits et légumes par jour, le ying et le yang, le fumnambule sur son fil...

    Et là vient mon dilemne (j'y arrive, poussez pas derrière). Qu'est ce qu'etre bisexuel(le)?
    Parce que à ma 1ere expérience avec une jeune femme (Moment ô combien délicieux, je vous ai tout de suite mieux compris, messieurs), naïve que j'étais (et que je suis toujours), je me suis pensée bisexuelle. Eh bien quoi c'est vrai, non? J'avais gouté à la coupe, m'en étais désaltérée, avait caressé ces chairs décidément incomparables à celles d'un homme. J'avais aimé ce moment. Différemment, certes, de celui qui confronte le mâle et la femelle mais je l'avais aimé.
    Et puis vinrent d'autres moments, d'autres expériences, d'autres caresses, d'autres coupes, d'autres femmes...

    Mais aujourd'hui, alors que disons, le nombre pourrait me rassurer (oui, je sais, la quantité n'est qu'un indicateur négligeable) eh bien je me pose des questions. Parce que j'ai eu l'occasion de cotoyer des femmes qui se pensaient et se disaient elles aussi bisexuelles. Et je perçois bien que qu'elles le vivent différemment de la manière dont je le vis. Il y a un naturel ds leur gestuelle, une facilité au contact... que je n'ai pas entre femmes. Ou alors faudrait peut etre du temps (bcp) et en général, je n'en ai pas.

    Ce que je sais, c'est que j'aime ces contacts, que j'aime ces moments. Mais je me demande ce qu'est etre bisexuel(le). Est ce avoir des pratiques à la fois homosexuelles et bi sexuelles? (Et là, nous nous situons plus dans le faire que dans l'être), est ce avoir des tendances homosexuelles, est ce avoir (ou pouvoir avoir) des sentiments qui s'ils ne sont pas de l'amour, y ressemblent envers une personne du meme sexe mais aussi de l'autre?

    Et donc heu... qu'en pensez vous?

    Chounette, qui a maintenant fini sa tasse de thé et s'en va dans sa journée...

  • Je me pose pas la question !!!!



    je n'ai pas besion de me coller une étiquette

    POur moi c'est naturel, je me sens femme, très féminine et sensuel, mais au font de moi, il y a aussi un cotée très mal, très virile, je le sais maintenant, et je le vie très bien, donc pour moi c'est naturel de désirée les femmes et les hommes aussi, il y a une certaine dualitée en moi, parfois c'est la femme qui prend le dessus, et parfois c'est l'homme, mon comportement et mes désirs change suivant ce que les personnes reveil en moi, suivant ce qu'elle m'inspire .... je sais aussi que donner du plaisir à une femme sans une complicitée masculine, me m'interesse pas, alors non je suis pas homo !!!!! mais si je l'étais, je le vivrais très bien, l'important c'est d'assumée ses désirs, quelques soit la forme ....

    non je suis pas une trans, ni un travestie, certaine personne ici pourrons vous le confirmer lol ( sourire )


    Commentaire


    • Ah chounette!



      pas le temps de suite mais je reviendrai plus tard sur le sujet

      biz

      Commentaire


      • Moi aussi je me pose des questions



        pas les mêmes parce que je n'ai jamais gouté
        mais je m'en pose quand même
        GREEN ...je crois que j'ai envie
        je m'apreçois que j'ai envie de gouter aux caresses sur et par une femme
        depuis toujours je trouve les femmes plus jolies plus agréables à regarder que les hommes
        non non dési je ne crache pas dans la soupe
        j'aime les hommes
        mais les femmes ont une sensualité, une féminité , une douceur, une force qui me ressemble et que DONC j'ai envie de découvrir
        stéphy MAIS QU EST CE QUI M ARRIVE
        il y a deux mois je savais même pas que les termes "bi" "libertinage" "échangisme" "forum" "clubs" existaient pour du vrai

        Commentaire


        • Moi aussi je me pose des questions
          La bisexualitée c'est pas une mode !!!!



          parfois j'ai l'impression que les personnes se lance dans la bi sexualitée, pour être dans la tendance, comme certain on vont en club, parce que c'est à la mode !!!!!

          c'est un voyage, qu'il faut faire avec inteligence et pas sur un coup de tête !!!!

          sinon beaucoup se perd, et je fini par ne plus savoir qu'il sont vraiment !!!!!

          il faut faire ca avec inteligence, refléxions, plutot que le faire comme ca, histoire de faire comme tous le monde .....


          Ce n'est pas rien, tous expérience peu être enrichissante, mais elle peu être aussi détructrice, faut pas croire que c'est si simple la bisexualitée, le libertinage .....

          Le libertinage c'est tous un art !!!!!!!!

          sagesse et patience ... ouverture d'esprit et acception de soit .... tolérance respect .... écoute et prendre son temps .....

          Il y a plein de personne qui arrive, et crois que tous est facile, qu'il suffit de vouloir pour pouvoir, qu'il suffit de claquer des doigts, pour que tous nos fantasme se réalise, mais c'est faut, combien sont décu ????? beaucoup je crois, parce que justement il c'était pas préparé ... il faut avoir une certaine maturitée sexuel pour s'aventurer dans se milieu, ca na rien avoir avec l'age qui est marquer sur le papier, il faut pouvoir trouver une harmonie entre le corps et l'esprit, et de vivre les choses parce qu'on le désir vraiment, pas seulement pour faire plaisir a sont conjoint, ou pour faire comme la voisine ....

          Entre fantasme et réalitée, il y a parfois un long voyage a faire




          Commentaire


          • Comme sonia...



            ...vraiment pas le temps de répondre...

            Sinon que je connais des hommes et des femmes qui ont eu des expériences homo sans être ni vraiment bi ni vraiment homo, d'autres qui sont vraiment bi, d'autres qui ont eu des expériences et ont opté (pour diverses raisons) pour l'homosexualité (le saphisme pur et parfois dur, parfois doux, parfois les deux), des bi qui sont redevenues hétéro (connais pas encore de bi homme l'étant redevenu), etc. Et cet &c. ne vaut pas points de suspension mais prolongations.

            Bon, viens voir par là, j'appelle une copine, on te fait l'examen fenêtre... Lequel ne prouve rien, c'est sur la durée que tu pourras, peut-être, te déterminer temporairement ou durablement (voire indéfiniment, mais pour toi, à mon sens, ce serait dommage que tu te limites à un cas de figure).

            Loguil, femme jusqu'au bout des seins mais qui va, promis-juré-craché, suivre un régime pour les réduire.

            Commentaire


            • Moi aussi je me pose des questions
              On voit bien que stéphy...



              ...n'a encore jamais rencontré Cake ou moi...
              Les femmes sont g-é-n-é-r-a-l-e-m-e-n-t plus agréables à regarder... Mais il y a la paire exceptionnelle qui confirme la règle.

              Il t'arrive ce qui arrive à tout le monde qui, de manière latente ou plus affirmée, s'aperçoit que le monde est monde.
              T'inquiète, justement, ça fait du monde...

              Loguil, qui te signale qu'on dit "de la vraie" ("pour de la vraie") quand on devient comme toi, un chouïa, mettons, ambigüe... En deux mois ? Belle progression. Toutes mes félicitations.




              Commentaire


              • La bisexualitée c'est pas une mode !!!!
                Merci douceur



                pour ces conseils
                mais je suis pas trop d'accord avec toi pour l'effet de mode
                la bisexualité ou l'échangisme restent des sujets difficiles à aborder et limite taboos même dans un milieu amical ou pire professionnel ou familial
                l'homosexualité est plus admise que le libertinage
                mais peu importe
                ne nous égarons pas
                avec Taarzan nous prenons beaucoup de temps de réflexion justement
                mais il est vrai que le forum et les gens qui l'habitent me poussent dans mes retranchements et mes interrogations
                pourquoi ai je toujours été visuellement attirée par les femmes sans jamais m'être posé la question de savoir jusqu'ou pourrait aller cette attirance???
                la mode pour moi était jusqu'à il y a deux mois d'être une bonne mère de famille, un peu épouse aussi
                Mais je deviens femme, redécouvrant la jeune fille qui s'était oubliée
                merci en tout cas pour tes commentaires
                stéphemmerdeuse

                Commentaire


                • La bisexualitée c'est pas une mode !!!!
                  Oh, sur un coup de tête...



                  ...c'est pas mal non plus...

                  Ne généralise pas, tu seras démentie par des tas de filles qui, sur, justement, un coup de tête... D'hommes aussi, sans aucun doute.

                  Le temps perdu ne se rattrape plus.

                  Question maturité. Effectivement, ce n'est pas une question d'âge. Tu peux décider, à un très jeune âge, d'être définitivement différent-e. Ce qui peut conduire, par ex., une jeune femme, à devenir homme assez jeune... pour être UN homosexuel (voire l'inverse, cas d'une ex. qui a opté pour le saphisme et qui serait UN homo si elle changeait de sexe... ce qui serait fort dommage... enfin, tiens, là, je vire ma cutie).

                  Loguil, qui randonne ET prend aussi l'avion.

                  Commentaire


                  • Oh, sur un coup de tête...
                    Chaque chose en son temps



                    avec taarzan on découvre, on lit, on fixe nos limites...
                    ce qui est plus récent, mais j'ai dû mal m'exprimer, c'est que je ne m'étais jamais rendue compte à quel point les femmes ne me laissaient pas indifférente.
                    tout se mélange!
                    stéphy qui aime prendre l'avion pour aller faire de la rando
                    biz loguil

                    Commentaire


                    • On voit bien que stéphy...
                      Belle progression????



                      pourquoi?? c'est une progression de se demander si l'on est "bi" ou pas?? Bon, tu connais un peu mon avis sur la question....

                      etre dans l'ambiguité, n'est pas une progression a mon avis, c'est uniquement savoir ce que l'on aime ou pas....sans ambiguité....

                      Commentaire


                      • Merci douceur
                        Mon avis sur la question !!!!!!



                        J'ai passer des années a pas trop comprendre mes désir, pire encore les gacher, parce qu'il m'étais incapable a l'époque de les vivres, et de les assumée, et encore moins d'en parler ....

                        Et puis un jours, j'ai eu un déclic, un evement de ma vie, ma fait ouvrir les yeux, et j'ai enfin osez en parler, les vivres, et maintenant les assumée ...

                        Mais avant d'en arrivée la, il y a des étapes importante a franchir, c'est un peu comme la plongée, il faut faire des paliers, sinon ca peu vite tourner au drame, sous la pression, alors il faut y allez tous en douceur, prendre le temps de se découvrir, de se construire, avant de franchir le pas, surtout choisir la bonne personne, le bon moment ...... ne rien précipiter

                        les esprit s'ouvre de plus en plus, on parle de plus en plus de séxualitée, de libertée sexuelle, de vibro, de bisexualitée, de nos fantasmes .... non c'est de moins en moins un tabou, et justement cela deviens de plus en plus une mode .....

                        l'autre jours, j'étais dans une pharmarcie pour achéter de l'aspririne, ou j'ai mal au crane en ce moment, j'ai le cerveau qui pousse lol et j'ai vu des vibros en libre service juste a cotée des capotes, j'ai regarder la vendeuse avec un grand sourire, je lui est dit avec un sourire commplice, ohhhhh vous vendez aussi des jouet pour les plus de 18 ans lol la vendeuse très amusez, ma dit oui et ca se vend très bien, du coup, je me suis attarder au rayon des parfums, ce qui n'a rien avoir et pourtant, alors qu'elle me conseillais, et qu'on parlais des differentes senteur .... elle me propose de sentir sont coup, elle me la offert avec beaucoup de sensualitée, c'était terriblement sensuelle, de la sentir, j'ai pencher mon visage, j'ai approcher mes lèvres de son coup, j'ai savourer le plaisir de découvrir sont odeur, et je suis partie, sans la toucher .... c'est un petit instant magique, trois fois rien, mais c'est telement charmant voila pour la petite histoire, qui est du coup complement hors sujet lol zut je m'égare !!!!!!!!!

                        Commentaire


                        • Je me pose pas la question !!!!
                          Eh bien



                          tu vas p't'etre etre haaach'ment étonnée mais je suis d'accord avec toi. Oui, la sexualité n'est pas là pour nous mettre dans des cases.

                          Mais ca n'empeche pas de se demander ce que, si, pourquoi, comment, où (est donc Ornicar)

                          Et tu vois, tu donnes toi aussi une petite définition: "je sais aussi que donner du plaisir à une femme sans une complicitée masculine, me m'interesse pas, alors non je suis pas homo"

                          -> mais il m'est eu arrivé de donner (ou du moins d'essayer, uh uh) de donner du plaisir à une femme et ce sans complicité masculine et je ne me sens pas homosexuelle pour autant.

                          Enfin, les parts masculines et féminines de chacun ne sont pas evidentes à définir... Et puis parfois, on peut (j'ai pu) se laisser cantonner dans une de ces parts pcq le zazard fais que les partenaires rencontrés lors d'une période sont tous plus féminins (et pourtant bien hommes!) et puis d'un coup, paf! des mecs à la poigne virile déboulent, te tiennent, te fessent et là ouaaaah, c'est le bonheur-qu'est-ce-que-c'est-bon-detre-une-femme-fa-ce-à-un-homme-quand-meme.

                          Ouala ouala, merci pour ton intervention
                          Chounette, mi femme, mi thon :fou:

                          Commentaire


                          • Ah chounette!
                            Ca marche



                            maus je veux une réponse, hein!

                            Zib

                            Commentaire


                            • Merci douceur
                              Peut etre



                              qu'il y a des besoins qui ne se laissent pas ressentir tant que l'on a pas un peu au moins épuisé la fibre de ceux que l'on tentait de satisfaire?

                              Je suis assez d'accord pour l'effet de mode. bète à dire mais les sujets sexe dans les magazines féminins (c'est pas l'exemple le plus intello qui soit mais je le trouve revelateur pcq justement, ces magazines ne vont pas à l'avant garde, ils parlent de l'air du temps) sont de plus en plus osés. Et je vois (pour ce que j'en lis) de plus en plus de sujet "et s'il veut m'attacher, je fais quoi?" "Il veut faire ça à plusieurs, j'en ai envie mais je n'ose pas, que faire" "j'ai été soumise par un homme qui m'a emmenée dans des soirées SM, je ne sais pas ce qui m'a pris mais je ne regrette rien".

                              Après, effectivement, il y a un grand pas entre fantasmer dessus et passer le cap. D'autant plus que les tenants et aboutissants ne sont pas tjs trés bien percus par certaines personnes (je me suis un jour retrouvée à rappeler à une nénette qui voulait un trio FFH qu'elle était maladivement jalouse. réponse: "ah, oui, c'est vrai". Mouais...)

                              Chounette qui n'a de toute façon jms été trés fashion...

                              Commentaire


                              • Comme sonia...
                                Et c'est



                                justement cette diversité de cas qui fait que la question est un peu sans réponse (et tu croirais que ca m'arrete?? mais non, voyons!!)

                                Et pis t'as le mérite d'etre le 1er mec qui réponds (j'avais pourtant pris soin d'ecrire bisexuel(le) )

                                Zib
                                Chounette

                                Commentaire


                                • Peut etre
                                  Plus vous me faites y penser pire c'est



                                  soyez zentite
                                  ze débute moâ

                                  je rerésume
                                  avec Taarzan on a fait un peu le tour de la question
                                  sexualité épanouie mais libido ralentie
                                  donc fantasmes nouveaux
                                  réflexions
                                  et en plus moi, plus j'y pense, plus je sens que les femmes me font des frissons dans le bas ventre
                                  c'est tout
                                  on fera on fera pas
                                  pi quoi au juste
                                  on avance sans savoir ou on va ou on veut aller
                                  j'ai eu ma période jalouse
                                  mais l'imaginer pénétrer un autre corps que le mien m'excite énormément
                                  aimer voir celui qu'on aime prendre du plaisir
                                  je vais faire une pause shopping
                                  ça va m'aérer
                                  because là ça se complexifie comme dirait l'autre
                                  biz les gazelles
                                  stéphy embrouillée

                                  Commentaire


                                  • La bisexualitée c'est pas une mode !!!!
                                    Je serais assez de ton avis ...



                                    En ce qui me concerne c'est un peu de cette façon que je vois les choses ... surtout ne rien précipiter.

                                    Je me souviens encore de cruelles douleurs de jeune femme quand un désir mal ressentit et une envie pas naturelle (rien de pire que de faire car on se sent "obligé"), et les questions sans fin qui me taraudaient après des expériences mal vécues.

                                    Les personnes sont toutes très différentes, et je crois que pour se lancer dans le "libertinage" il faut tout de même avoir conscience de ses propres limites, dans ce milieu comme dans tous les autres je suis persuadée qu'il y a des personnes qui "poussent" au vice sans se soucier des conséquences, juste pour assouvir leur propre plaisir
                                    Je me souviens d'un post ou la femme racontait comment avec son mari ils avaient "escroqué" la maitresse de celui-ci, elle se révélait de plus en plus coquine mais n'était pas du tout au courant que le but unique était le trio avec le couple ... description assez dérangeante de manipulation.

                                    Je m'éloigne du sujet, lol

                                    Mais en même temps je n'ai jamais pratiqué :fou:


                                    Gwen - t'inquiètes stephy sur ce coup là on est au moins deux à surchauffer de la cafetière

                                    Commentaire


                                    • Est-ce que c'est une question à se poser ?



                                      Je ne me suis pas posée de questions pour savoir si j'étais hétéro et je le suis. Il me semble que si j'était bi, je le saurais sans ambiguîté, mais je me trompe peut-être.
                                      Si dans mes soirée clubs, il m'arrive de caresser des femmes, de les embrasser, de les tenir dans mes bras, j'ai rarement ressenti une excitation sexuelle, ça m'est arrivé parfois mais très légèrement. Le plaisir que je ressent, est simplement du domaine du faire plaisir à l'autre.
                                      Donc définitivement, je ne suis pas bisexuelle.
                                      Bises
                                      Fred

                                      Commentaire


                                      • Je serais assez de ton avis ...
                                        Surchauffer de la cafetière



                                        ça veut dire que t'as envie de moi ?

                                        Commentaire


                                        • Surchauffer de la cafetière
                                          Hiiiiiiiii :-d



                                          Attend je me remet de mon éclat de rire ...



                                          oulala j'ai du mal à redevenir sérieuse là!!

                                          Bon ... respire doucement ...

                                          "Surchauffage de cafetière", chez moi ça veut dire que notre petite tête fait tourner dans tous les sens nos désirs de "libertinage" ...

                                          Maintenant même si la douceur d'un corps féminin n'est pas sans éveiller un certain émoi en moi (pffiiouuu), je n'en suis comme toi qu'aux émotions internes ...

                                          Avant de te proposer de mélanger nos "lèvres" (hey sans mauvais jeux de mots SVP!!), je te propose de commencer par mélanger nos réflexions

                                          Commentaire


                                          • Hiiiiiiiii :-d
                                            J'embrasse pas



                                            c'est certes le titre d'un film mais c'est surtout que je pense que je serai INCAPABLE d'embrasser
                                            caresser, faire plein de trucs avec du plastique, mouais mais embrasser dur dur
                                            stéphy grave

                                            Commentaire


                                            • J'embrasse pas
                                              Ahh oui??



                                              C'est une des 1ere chose qui me trouble quand je pense à une femme ... à l'embrasser, à la douceur de sa bouche ...

                                              Gwen fan du mélange de langue

                                              Commentaire


                                              • Il y a quelque chose de curieux...



                                                dans ton raisonnement, c'est que tu sembles faire de la plus ou moins grande facilité ou, disons le mot, de la plus ou moins grande expertise, la pierre de touche de l'attirance réelle. Je te cite :

                                                "Je perçois bien qu'elles (des femmes qui se disent bi) le vivent différemment de la manière dont je le vis. Il y a un naturel de leur gestuelle, une facilité de contact... que je n'ai pas entre femmes."

                                                En d'autres termes, ce serait cette "facilité" qui prouverait la réalité d'une attirance ou d'une tendance. Cela me semble erroné. De nombreux puceaux - ou simplement débutants dans les jeux de l'amour - se sentiront relativement mal à l'aise avec leurs premières conquêtes, sans que cela remette en cause la réalité de leur attirance hétérosexuelle. Idem pour des jeunes femmes. Pourquoi en serait-il autrement dans une relation homosexuelle ? J'ai souvenir, personnellement, de relations homo où j'ai pu me sentir intimidé, étonné, maladroit... Mais je n'ai pas pour autant douté un instant de mon envie réelle, profonde et sincère de partager ce moment-là avec cet homme-là, indépendamment de toutes considérations morales ou autres.

                                                Y a-t-il ou non, de façon occasionnelle ou récurrente, attirance sincère pour des individus, qu'ils soient ou non de ton propre sexe ? Si oui, je pense que tu peux te considérer comme "bi". Ce qui n'est d'ailleurs ni plus glorieux, ni plus honteux que son contraire.

                                                Bises,

                                                Chrismanoir

                                                Commentaire


                                                • Si ...



                                                  si trouver une femme nu jolie , surtout dans le plaisir
                                                  si avoir envie de carresser son corps et de l'embrasser
                                                  si avoir envie de se faire carresser par cette femme
                                                  si les moments partager avec une femme nous laissent de jolis souvenirs


                                                  si tout ceci c'est être bi ,alors je le suis , mais comme l'a dit un jour une femme de ce forum ,je suis hétéro à tendance bi

                                                  parce que tout ceci je ne le conçoit que partagé avec au moins un homme

                                                  ce qui ne m'empêche pas en grande tactile que je suis d'avoir facile des gestes "tendres" pour une femme , même dans des circonstances dites verticales

                                                  bisous

                                                  missty

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  Forum-Archive: 2007-022007-05

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X