publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hypertrophie des glandes surrénales

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Hypertrophie des glandes surrénales



    Bonjour,

    très fatiguée, faible, en hypotension, j'ai fais plusieurs prises de sangs et scanner, et aujourd'hui
    mon endocrinologue m'a parlé d'hypertrophie des glandes surrénales.

    J'ai fais quelques recherches peu fructueuses, aussi j'aimerais savoir de quoi s'agit il exactement ? Est ce que ce petit soucis porte un autre nom ?

    Merci

  • Pas de réponses, mais du soutient...



    Bonjour,

    Je suis moi aussi à la recherche d'informations sur les dysfonctionnement des glandes surrénales. Après de bredouilles recherches, je n'ai trouvé que des questions sans réponses sur des forums et des articles de médecine trop pointus pour la profane que je suis.

    Je suis actuellement en plein parcours de procréation médicalement assistée. Mon mari et moi essayons d'avoir un enfant depuis deux ans maintenant, et non seulement je ne tombais pas enceinte, mais en plus j'ai n'ai carrément plus eu de règles pendant plus de 10 mois...

    Après un parcours du combattant pour trouver un gynéco qui veuille bien m'aider ( j'ai eut droit à tout de leurs parts "c'est parce que vous êtes végétarienne", "vous êtes trop jeune encore pour avoir un enfant" (sic!!! j'ai 24 ans)) des examens préliminaires on décelé une endométriose ET un syndrome OPK.

    J'étais à la fois surprise et découragée de me découvrir deux pathologie en même temps... Et il y a deux jours, une gyneco (que je ne connaissais pas, la mienne étant en vacances jusqu'à septembre) me téléphone pour me dire qu'aux vues du dernier bilan sanguin, il me faudrait consulter ma gyneco dès son retour. En effet tout laissait supposer que j'avais un problème aux glandes surrénales...

    Le médecin ne m'a pas donné plus d'explications, et c'est bien normal au téléphone avec un patient qu'on ne connais pas, mais cette histoire me déroute complètement...

    En cherchant à en savoir plus, je suis tombée sur une description similaire à ce que tu évoque : fatigue, hypotension... mais aussi diabète et hirsutisme (gloup). C'est vrai que j'ai toujours été fatiguée et en hypotension, mais de là à ce que ce soit un syndrome clinique...

    Je suis plus que jamais perdue, et vais devoir patienter jusqu'au retour de ma gyneco pour avoir de vraies réponses.

    Désolée de digresser comme ça à raconter ma vie, mais tout ça pour dire que tu as tout mon soutient et que j'espère sincèrement que tu aura rapidement les résultats de tes examens et qu'ils seront de bonne augure.

    Tiens nous au courant dès que tu as des nouvelles ! Courage !

    Commentaire


    • Pas de réponses, mais du soutient...
      Merci



      Coucou, et merci d'avoir répondu, de m'apporter un peu de soutien !

      Je continue mes examens, j'ai du refaire le point avec un spécialiste du milieu hospitalier.

      J'ai fais un test au synacthene et j'en attends les résultats sous 3 semaines. En ce qui concerne les pathologies eventuelles, il penserait soit à une hyperandrogénie surrénalienne fonctionnelle, soit à un bloc en 21 hydroxylase de révélation tardive, soit à un phéochromocytome ... Autant dire que çà ne m'avance pas beaucoup car on doit réaliser de nouveau dosage pour vérifier le cortisol, les enzymes, et notamment la 17 hydroxyprogesterone qu'il qualifie de "limite".

      J'ai également rencontré un professeur du service dhypertension pas plus tard que ce matin. Elle me fait hospitalisée le 12 aout pour effectuer de nouvelles analyses, et je porte jusqu'à samedi, tensiometre et holter cardiaque.

      J'ai comme l'impression que je ne suis pas sortie de l'auberge. ! ...

      Merci encore pour ton soutien et je te souhaite bonne chance dans ton propre parcours du combattant !

      Commentaire


      • Merci
        Phêche aux news



        Coucou !

        Alors, des nouvelles ? Ça allait l'hospitalisation ? Tu as eu les résultats ?

        Commentaire


        • Phêche aux news
          Reuh



          Coucou !!

          Bah en fait, au moment de 'lhospitalisation j'étais malade donc çà a faussé tous les résultats des recherches ...

          J'ai eu une intoxication alimentaire grave avec campylobacters, une semaine d'hospitalisation au service des maladies infectieuses et tropicales pour remplacer l'hospitalisation initiale.

          Maintenant, mon prochain rendez vous est le 17 septembre.

          Et toi, du nouveau ?

          Bye

          Commentaire


          • Reuh
            Tic tac tic tac...



            Et bien pour l'endométriose, j'ai passé une IRM qui n'a révélé... rien de neuf. Et ma clioscopie a été fixée au 13 septembre. Après ça je dois attendre jusqu'au 28 septembre pour revoir ma gyneco et ENFIN avoir une explication à propos de ces surrénales.

            J'imagine qu'ensuite, je devrai passer par la case scanner, ou faire de nouvelles prises de sang à un moment précis de mon cycle... De quoi repousser de quelques mois toute la procédure... Je sais qu'ils font de leur mieux mais je trouve ces délais insupportables. Nous attendons depuis deux ans d'avoir un bébé. Nous attendons depuis un an qu'un gyneco nous prenne au sérieux. Nous attendons depuis trois mois que le protocole de PMA se déroule scrupuleusement...

            Nous attendons.

            Et en attendant je ne sais même pas ce dont je souffre, je n'ai aucune idée de ce que l'on va devoir faire pour avoir un enfant ou même si nous en auront un un jour...

            J'essaie de tenir le coup, de me dire que ces efforts ne sont pas vains, seront sans doute merveilleusement récompensés un jour. Mais je redoute que ce jour arrive avant que je soit à bout de force ; ou que mon mari soit à bout de patience.

            Cette histoire me ronge chaque jour, ça mobsède, je ne peux penser à rien d'autre tout au long de la journée. Mon chéri pense qu'il vaudrait mieux renoncer, profiter de notre vie à deux et allez de l'avant, s'en occuper plus tard...

            Peut être qu'il a raison. Peut être qu'il faudrait que je renonce... Mais j'aurais vraiment l'impression d'abandonner mon enfant en faisant ça. Cela fait tellement longtemps que je pense à ce bébé, chaque jour, chaque minute ; que c'est comme s'il était déjà un peu là. Et je devrait l'oublier, l'effacer ? C'est ce qu'il y a de mieux à faire ?

            Je n'en sais rien. Je suis juste très fatiguée.

            J'espère que tu auras vite des nouvelles de ton côté, je suis sincèrement navrée que tu aies dû tout différé à cause de cette infection alimentaire. Je te donnerai du nouveau dès que j'en aurai.

            COURAGE !

            Commentaire


            • Reuh
              Quoi d'neuf docteur ?



              Alors ? Du nouveau ?

              Commentaire

              Publicité

              Forum-Archive: 2012-072012-082012-09

              publicité

              Chargement...
              X