publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Macro adénome hypophysaire

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Macro adénome hypophysaire



    J'ai 52 ans, je viens de me faire enlever un adénome de 25 mm de côté. Il était non sécrétant.
    Par contre il écrasait le chiasma optique (vision à gauche réduite à 0.3), il poussait sur la carotide (engourdissements et vertiges, pertes d'équilibre), il poussait sur les nerfs des cervicales.
    La partie la plus dure de cette aventure est le diagnostic.
    -La perte de vision : je vieilli.
    - les douleurs musculaires : on n'est plus tout jeune , Monsieur, reposez-vous.
    - la prise de poids : faut être raisonnable à table.
    - les hématomes : arrêtez de faire du sport et les arts martiaux ...
    -les douleurs aux chevilles sans doute la goutte faites régime.
    -les douleurs articulaires: poly arthrite rhumatoide...
    Les engourdissements de la tête: prenez de l'aspirine, on va pas faire un scanner pour une geulue de bois.

    Après un gros coup de gueule, un scan a été fait et une inflammation de la selle turcique a été détectée. Une RMI a été réalisée et le diagnostic posé.

    Entre temps, dans un hopital universitaire, l'ophtalmo (professeur universitaire) m'annonçait que la coroidite séreuse centrale de mon oeil gauche se guérirait toute seule à condition d'être calme, zen et de ne plus prendre de cortisone J'ai demandé poliment en levant le doigt si une tumeur n'était pas à considérer, la réponse fut négative. J'ai pris la peine de lui montrer alors les conclusions et la RMI. Le silence fut total et pesant...

    J'ai pris contact avec un premier neuro chirurgien. 10 minutes de visite, il n'a pas su visualiser mon RMI sur son PC, m'a expliqué qu'il rentrait par l'intérieur de la bouche visait la gencive et extrayait l'adénome. Une tête de boxeur en séquelle pendant 15 jours et trois mois de convalescence. Il a souhaité en conclusion "Bon courage madame" à mon épouse. Contraint et paniqué je décide donc de passer à l'acte et programme l'opération.
    Quelques jours plus tard, une connaissance me fait part de son expérience identique et d'une super star en neurochirurgie "le docteur rafto à Saint Luc Bruxelles". Je lui envoie un mail avec mes symptômes, il me propose un RDV. La consultation dure 1 heure , j'ai eu plus d'examen que pendant les années précédentes. On prend la décision . J'entre trois jours en clinique pour observation et détermination des caractéristqies exactes de l'adénome. Deux mois après: l'opération. Je ne m'étais jamais fait opérer. Au réveil, gros choc : je voyais déjà beaucoup mieux ! Deux mêches dans le nez (là on passe par le nez et y a pas de trace). Je me tâte : apparemment pas de tête de boxeur. Juste un drain lombaire pour faire baisser la pression dans la tête. Aprés 5-6 jours , j'ai pu me lever, marcher, aller pisser debout .... Aprés un mois, maintenant, je prends de l'hydrocortisonne, j'ai pris du poids, j'ai à nouveau une activité sportive, j'attends impatiemment la visite prochaine chez l'endocrino pour adapter les traitements. Il faut maintenant que la production hormonale reprenne ....

Publicité

Forum-Archive: 2014-08

publicité

Chargement...
X