publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Viol et troubles sexuels

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Viol et troubles sexuels



    Bonsoir

    J'ai 33 ans et j'ai été violée il y a cinq ans par un inconnu qui a forcé la porte de chez moi. Après un long parcours difficile et une psycho-thérapie je suis aujiourd'hui super heureuse et les troubles très affaiblis. Je pense néanmoins qu'il subsiste une difficulté que je n'arrive pas à me défaire. Moi qui adorait faire l'amour je n'arrive plus à me "lâcher" et bien que j'identifie ce pb depuis peu, j'ai du mal à avoir envie. Je suis mariée depuis peu et j'avoue que cela s'aggrave. Je n'arrive pas à m'autoriser à faire l'amour comme je le voudrais avec mon mari. J'ai tellement en mémoire cet instant de viol et en fait je l'avoue pour la première fois mais ma peur quand j'ai vécu ce viol était de ressentir du plaisir contre ma volonté... C'est horrible mais en fait il y a des stimulations qui sont mécaniques comme chez les hommes. Et ça été le cas pour moi et j'en tremble en vous en parlant mais je ne voulais pas de plaisir. C'était no, c'était contre ma volonté !! je pense peut être en parler de nouveau à un psy peut être un sexologue. je ne veux pas gâcher ce plaisir avec mon mari et j'aimerais avoir vos conseils. J'espère ne pas avoir choqué. J'ai confiance en vous et j'espère que vous me comprendrez.

    Merci à toutes
    Sophie ( triste et perrturbée)

    PS : Ne me jugez pas SVP :-(

  • Ne te sens pas coupable



    nous ne sommes vraiment pas là pr juger de koi ke ce soit, mais ds la limite de nos faibles moyens de parler et t'aider.
    je pense que tu as les bons réflexes, les bonnes questions, et les bonnes idées.
    ton mari connait-il ce douloureux parcours ?
    je ne peux pas te conseiller réellement sur ce qui t'arrive, mais je pense kil serait bon ke tu en parle comme tu dis à un psy ou à un sexologue. puisque tu sais maintenant ce ki te trouble et te bloque, ça devrais aller !
    et surtout, j'ai remarqué ds ton post que tu à l'impression d'être coupable de ne pas pouvoir combler ton mari. ne t'inquiète, ça arrive à des femmes ki n'ont pas vécu ce ke toi tu as subi ! c tout à fait normal.
    je te souhaite de tout coeur bon courage.
    lou

    Commentaire


    • Et ben



      je te comprends moi c'est un de mes ex qui m'a violé, j'etais vierge et ca a repercuté sur ma vie et mon copain m'a quitté ya kelke mois ne pouvant plus supporter mon comportement envers lui (je suis devenue violente etc...)

      Commentaire


      • Oublie ça, ton mari te protége chez toi.



        Je suis surprise qu'au moment du viol tu ais pu penser cela?

        De la peur, de la colère, l'envie de survivre, de s'échapper, de frapper, de le tuer, de ne pas penser, de garder les détails en mémoire pour le condamner...

        Avoir peur de jouir, ressemble plus a un fantasme qui n'existe plus quand le réel surgit.
        Quand j'en ai pas envie car je suis simplement fachée, quelque soit l'art et la stimulation, je n'éprouve aucuns plaisirs, ça fait même mal car je ne lubrifie exeptionnellement pas.

        Confonderais tu ton époux avec un violeur?

        Si tu en as éprouvé du plaisir, sans doute ton esprit était il plus libre que tu ne le pensais ou alors inconsciament s'était pour te protéger.

        Pourquoi maintenant voudrais tu punir ton conjoint pour ça?

        Il faut que ton esprit remette les choses dans l'ordre.

        Commentaire


        • Moi



          quand mon copain s'amusait avec moi, et ben apres je me braquai parce que j'avais l'impression que c'etait mon ex qui me touchai alors que ces gestes n'avait rien d'agressif, et plein de petit truc comme ca, on brisé mon couple.

          Commentaire


          • Ben...



            tout d'abord, bonsoir

            Je comprends tout à fait que tu sois perturbée...et je pense qu'il ne faut pas que tu culpabilise pour ça.

            Si tu dois en parler à quelqu'un, je pense que le psy c'est mieux que le sexologue (y en a beaucoup qui sont de véritables charlattans). Pour commencer, peut-être devrais-tu si ce n'est déjà fait en parler avec ton mari.

            Je te trouve très courageuse :bien:

            Plein de bonnes choses pour la suite.

            La Miss

            Commentaire


            • C'est normal



              j'ai vu un reportage récemment sur ce problème et le psy disait que le problème de nombreuses femmes ayant vécu la même situation que la tienne était le "plaisir". Elles s'en voulaient d'avoir "mouillé" (je trouve pas d'autre mot) mais c'est une réaction physique normale.
              Le corps le déclanche pour ne pas souffrir physiquement.

              Ne t'inquiète pas, c'est tout à fait normal et n'ait pas peur d'être jugée

              cissou

              Commentaire


              • C'est normal
                Je suis étonnée



                et en même temps pas surprise. Je crois que le sujet est hyper tabou. 2 ans après le viol, j'ai rencontré un journaliste qui voulait faire un sujet sur le viol. On a abordé cette question et je crois que, avec le préjugés sur le viol on ne peut parler de "plaisir"...
                D'ailleurs ce n'en est pas ce sont des sensations...
                Je te remercie de ton post et je vais je pense prendre contact avec Paris Aide aux victimes, la seule association en qui j'ai confiance. Ils ont une psy géniale et j'ai toujours dit que sans elle et sans le psy avec qui j'ai suivi ma thérapie je ne serais sûrement plus là.
                Merci mille fois
                Bisou

                Commentaire


                • Oublie ça, ton mari te protége chez toi.
                  Je ne comprends pas...



                  Je te remerice de ta réponse mais tu fais un peu de psychologie à la "Marie Claire, non ?
                  Sans vouloir te vexer je ne prends pas mon mari pour un violeur ( encore heureux" c'est juste que j'ai dû mal à m'autoriser à certaines périodes à prendre du plaisir... et pour moi c'est lié à ce que j'ai vécu.
                  Je ne pense pas qu'à l'époque de mon viol, j'étais plus "libérée que je ne lepensais... c'est un peu facile et brutale de dire ça..., non ?
                  Bonne soirée

                  Commentaire


                  • ....



                    Je me suis faite agressée à plusieurs reprises et eu beaucoup de chance. Je me suis déjà demandé si l'on pouvait ressentir du plaisir, certains disent que c'est mécanique, et d'autres disent justement qu'il faut être en "condition"(physique et morale) pour avoir du plaisir.
                    Je te souhaite tout plein de courage, tu sembles être sur la bonne voie, et ton mari t'accompagnera. N'hésite pas à lui parler, il doit aussi pouvoir comprendre ce que tu ressens.

                    Commentaire


                    • Bonjour sophie



                      Pourquoi dis-u que tu as peur du plaisir? En as-tu pris contre ton gré pendant ton agression(les stimulations mécanies). Quel est le degré de viol que tu as subi? Attouchements, ou plus?

                      Commentaire


                      • Ne te sens pas coupable
                        Oui



                        Tu ne dois aps être coupable. Bien des femmes mouillent lors d'un viol.

                        Commentaire


                        • Oublie ça, ton mari te protége chez toi.
                          Effrayant de manquer



                          à ce point de tact et d'empathie....


                          "Je suis surprise qu'au moment du viol tu ais pu penser cela?
                          Pourquoi maintenant voudrais tu punir ton conjoint pour ça?
                          Il faut que ton esprit remette les choses dans l'ordre."

                          Te rends tu seulement compte que par tes mots tu es en train de l'accuser? elle, la victime, d'un acte barbare et monstrueux??

                          Je suis d'accord avec Aodé, je trouve tes interventions souvent déplacées...
                          Mets donc de l'ordre dans ton esprit....

                          Commentaire


                          • Je suis étonnée
                            Tu as raison



                            une professionnelle est toujours la meilleure personne pour en parler.

                            bisous et bonne chance pour la suite

                            cissou

                            Commentaire


                            • Oublie ça, ton mari te protége chez toi.
                              Hum...



                              et pour ton esprit à toi t'as pensé à faire quelque-chose?

                              Commentaire


                              • On a tenté d'abuser de moi,



                                un pauvre type m'a plaquée et s'est frotté à moi... heureusement, j'ai pu l'arreter à temps mais une réaction "mécanique" comme tu dis s'est produite et j'ai eu un début d'exitation "physique" alors que psychologiquement, j'étais effrayée et en colére... bref, il y a eu un gros décalage entre mon corps et ma tête...

                                voilà c'était pour te dire que tu n'as pas à culpabiliser...

                                voir un psy pour ton probléme avec ton mari me semble une bonne idée.

                                bon courage!!

                                Commentaire


                                • Effrayant de manquer
                                  Panurge! inexacte pour tes conclusions



                                  Dire a une victime je te comprend tout va bien s'est normal ne l'aide souvent pas.

                                  Son problème s'est que quand elle s'est fait agresser, elle a eu peur d'éprouver ou a éprouvé du plaisir.
                                  Si tu avais lu jusqu'au bout au lieu de te réjouir de trouver plus tordu que toi, tu aurais pu lire que je lui disais que son esprit a peut-être fait ça pour la protéger à ce moment là.
                                  Elle n'a donc pas a s'en vouloir inconsciement.
                                  Whaou s'est difficile à comprendre?

                                  Je n'ai jamais dit qu'elle avait eu envie d'être violée!

                                  Explique de quoi je l'ai accusé?

                                  Maintenant il lui ai très difficile de prendre du plaisir avec son mari puisque s'est signe de viol.
                                  Son mari s'est bien l'homme qu'elle aime avec qui elle a envie de vivre une vie harmonieuse, pleine de tendresse et d'amour?

                                  Donc même si, s'est avec l'aide de spécialistes, elle doit pouvoir remettre les choses dans l'ordre, aimer s'est faire l'amour et éprouver du plaisir.
                                  Son conjoint est aussi une victime de la situation, il n'y a qu'elle qui peut l'aider.

                                  On arrive mieux à se sortir de ses idées noires quand on aide une personne que l'on aime.

                                  Même si s'est évident sa blessure n'a aucune mesure avec celle de son mari.
                                  S'est évident mais avec certaines il vaut mieux expliquer bétement les choses.

                                  Petit détail, qd on trouve une intervention déplacée, on ne réagit pas?
                                  Ben, non on attend lachement qu'une autre réagisse pour lui emboiter le pas.

                                  Comme dans la vie, la rue....






                                  Commentaire


                                  • C'est assez simple et logique en fait..



                                    tout autant que c'est terriblement tabou d'en parler, car les interprétations qui pourraient aller dans le sens du violeur disant, "elle a aimé ça!" seraient alors possible.

                                    Beaucoup d'hommes et de femmes qui se sont fait violés ont ressentis du plaisir. Ce plaisir n'a strictement rien a voir avec une action volontaire de se faire plaisir.
                                    Il est juste une defense pour éviter le pire.

                                    Certaines et certains, se sont même laissé faire, voir on "participés", pour que ça se termine plus vite, de peur que leur résistance n'agrave les choses.

                                    Tu as dû t'obliger à te lacher et maintenant tu fais une association avec le fait de se lacher et le viol. Tu te culpabilises, comme un enfant se dit que c'est forcement de sa faute si l'adulte lui a fait du mal.

                                    Il te suffira de travailler sur cette notion de faute, de responsabilité, en rapport avec la notion de necessité d'agir pour ta survie.

                                    Bon courage, ton mari participera à la renaissance de ta sexualité.

                                    Le Chat :fou:

                                    Commentaire


                                    • Effrayant de manquer
                                      Rien ne t'oblige a me lire



                                      lol, s'est donc par jalousie? ( je plaisante, je précise)
                                      Le ton quand il n'y a que de l'écriture?

                                      Toi tu réponds toujours quand tu penses que tu te trompes?
                                      Je suis désolée de ne pas avoir le même style que toi, la même façon de penser, d'avoir une expérience différente de la tienne ( j'ai pas dit que tu n'avais pas d'expérience, ici il faut tout préciser, j'ai pas l'habitude)

                                      Même si on est à coté de la plaque (et ça s'est seulement ceux a qui on répond qui peuvent nous le dire), ça fait avancer le débat, tu ne crois pas?

                                      Si, tu es une professionnelle ou sur un site médical professionnel, on s'attend a des réponses standardisés mais éprouvées.
                                      Ici , ce n'est pas le cas et si ta profession est de soulager les blessures de l'âme, s'est parfait.

                                      Je remarque juste que tu as privilégié de m'écrire avant que de l'aider.

                                      Elle a déja parlé a un spécialiste (elle à été suivi), a son mari et tu as repris l'argument selon lequel l'esprit peu agir par autodéfence.

                                      Tu as répondu après avoir lu tout les posts moi il y a plusieurs jours, il n'y avait pas grand monde pour s'occuper de son désaroi, juste vengeresse.
                                      Alors je suis peut être maladoite, j'ai des défauts mais j'ai lu et répondu.

                                      Je tournerais ma souris avant d'écrire... des évidences et des choses asceptisées.

                                      Tu te sents mieux?

                                      Commentaire


                                      • Chère sophie



                                        Manifestement, tu es dans le même cas que moi. J'avais posté à ce sujet "Traumatisme inoportun".
                                        En ce qui me concerne j'ai vécu une agression sexuelle il y a quelques années. Comme je le disais dans mon post, au début j'ai su faire l'impasse sur ce qui m'était arrivé. Ma vie sexuelle n'en avait pas pâtie. Aujourd'hui, cela est remonté à la surface et cela va faire maintenant de 2ans que je me refuse à mon conjoint.Je me suis forcée pendant quelques temps et maintenant c'est le néant : je ne supporte que l'on me touche. Il faut que tu saches que je n'ai de sentiments envers mon conjoint mais cela n'est pas la raison qui fait fait que je ne veuille coucher avec lui. En fait, j'ai eu l'occasion d'avoir une relation extra-conjugale et je n'ai pas pu non plus. Vois-tu, le psy m'avait dit que j'avais rangé cela dans un coin de ma tête pendant quelques temps car je ne voulais pas accepter ce qui m'était arrivé. Et puis des évènements ont fait que tout a ressurgi d'un coup.

                                        Aujourd'hui, malgré les consultations, les discussions et autres, je ne sais plus quoi faire. Je pense que je suis devenue frigide.

                                        Pourtant, je suis une personne plutôt forte psychologiquement et j'aimerais tellement que tout redevienne normal.

                                        J'éspère en tout cas pour toi que cela s'arrangera car contrairement à moi, tu as un mari qui t'aime.

                                        Bisous,

                                        Virg

                                        Commentaire


                                        • Je ne comprends pas...
                                          Tu as raison



                                          Hello Maroussia,

                                          Ce qui est amusant s'est qu'en voulant t'aider je me suis fait incendier et pourtant tu es la seule à avoir remarqué la phrase que je n'aurais jamais du écrire.

                                          Je l'ai regretté immédiatement mais sur le coup, j'hésitais entre canulard et vérité, je suis désolée, excuse moi.
                                          En cas de canulard, tu aurais brodé la dessus, il faut dire que peut de temps auparavent une "femme?" disait vouloir faire l'amour a plusieurs enceinte je te fais grace du style employé et il y a eu d'autres messages du même style peu crédibles.

                                          Sur le coup psychologie a la "Marie-Claire" s'est vraiment ce que je mérite`et encore...

                                          J'espère que tu vas aller de mieux en mieux.
                                          Si ce n'est qu'à certaines périodes que tu ne prends pas de plaisirs, je ne pense pas que ton mari en souffre sachant ce qui t'est arrivé.
                                          Tu en reparles après tout ce temps s'est surement pour te débarasser enfin de ce pénible souvenir s'est plutot très positif non?

                                          Commentaire


                                          • Panurge! inexacte pour tes conclusions
                                            Petit détail . je ne me suis connectée qu'assez



                                            tard ce matin.
                                            Sans quoi j'aurais réagi plus tôt...
                                            Je désteste assez cette manie récurrente sur les post qui consiste à attendre que tout le monde ait exprimàé son avis pour faire unpetit résumé.
                                            En l'occurence, j'éprouve la mêm impression qu'Aodé c'est tout.
                                            Quant à ceci :"au lieu de te réjouir de trouver plus tordu que toi"...qui te permet de dire que je suis tordue?
                                            Qu'est ce qui te laisse croire que je me réjouis une seconde de ta Khonnerie?
                                            J'ai bien lu ta phrase à ce sujet je regrette simplement que tu aies davantage mis l'accent sur ton étonnement face aux sensations qu'elle dit avoir éprouvées malgré elle lors du viol que sur son réflexe de protection.
                                            Je ne pense pas non plus que l'on puisse comparer la soufrrance physique et psychique de la victime d'un viol avec celle que peut éprouver son conjoinbt face à ses réticences sur le plan sexuel."S'est évident mais avec certaines il vaut mieux expliquer bétement les choses." de quel droit te permets tu d'émettre un jugement de valeur sur mes capacités à comprendre ton pseudo raisonnement d'étudiante appliquée?

                                            Quant à ta première phrase : si ce qu'elle éprouve me semble normal, je crois qu'il est bon de le lui dire.
                                            J'ai eu la chance de n'avoir jamais subi d'agression.
                                            Je crois qu'il est effectivement possible que le corps réagisse mécaniquement à des stimuli en dépit de l'horreur et de la répulsion qu'érpouve l'esprit.
                                            Je peux comprendre que dans ce cas l'on se sente encore plus meurtrie car celà revient à penser que l'on état en quelque sorte consentante, ce qui doit être atroce à vivre, on doit culpabiliser.
                                            Il est évident qu'elle doit accepter cet état de choses et en parler avec un professionnel.
                                            Ce qui m'a déplu, dans ta réponse c'est ton côté péremptoire, agressif : seul le problème de son mari compte.


                                            Ce n'est pas parceque tu t'exprimes de façon malhabile et péremptoire que tu peux te permettre de me taxer de bêtise.
                                            Maroussia elle même a été choquée de ta réponse et ne l'a pas comprise.

                                            Je ne tiens pas à pousser plus avant cette pseudo discussion, non contente de détenir la science infuse, tu me sembles bornée.

                                            Commentaire


                                            • Petit détail . je ne me suis connectée qu'assez
                                              P.s. je suis d'autant plus surprise



                                              que tu t'en prennes à moi avec tant de vigueur quant à ma bêtise, alors que tu t'excuses presque auprès d'Aodé et que tu négliges totalement l'intervention de Dulceta.
                                              Dois je me sentir flattée de susciter ainsi ta rancoeur?

                                              Commentaire


                                              • Petit détail . je ne me suis connectée qu'assez
                                                T'as fumé quoi?



                                                Il est impossible que tu es lu mes messages.

                                                Intolérante vis a vis de qui?
                                                Jacques? oui ok, là javoue.

                                                Sinon, trouve un poste raciste, ou intolérant vis a vis d'un groupe de personnes ?( sauf Lepen, désolée là s'est vrai).

                                                Bigote? Quand m'as tu entendu parler de religion?
                                                Quand ai-je dis a quelqu'un s'est pas bien d'avoir un amant, une maitresse?
                                                Seulement si s'est un risque trop important, pas moral, on fait pas ça avec un voisin pour une question de sécurité.
                                                J'ai même rien contre les gens qui pratique le triolisme, mais s'est pas le site alors de quoi tu parles?.

                                                J'avoue je déteste qu'on touche aux enfants et aux ados, ça fait de moi une bigotte, tu as une fameuse mentalité.

                                                Alors au lieu de répendre ton fiel en disant nimporte quoi renseigne toi.

                                                Commentaire


                                                • Petit détail . je ne me suis connectée qu'assez
                                                  Oui tu as raison, oui oui



                                                  tu as vraiment besoin de ça?

                                                  Petit détail qui fait son importance toi tu n'as jamais été agressée!

                                                  Tu te permets l'insulte mais tu ne l'acceptes pas?
                                                  Très , très drole.
                                                  Maroussia, s'exprime de façon cohérente et elle n'a pas été choqué par ce que tu disais mais par un autre point et elle n'avait pas tord.

                                                  Oui je pense que s'est l'amour qu'elle a pour son son mari qui fera qu'elle ira mieux.

                                                  Quand on se fait agresser on ne s'aime plus, on se sent sale mais s'est vrai tu sais mais tu n'as pas subit.

                                                  Je ne te le souhaite jamais.

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X