publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Plus de desir de ma compagne

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Plus de desir de ma compagne



    bonjour à vous tous
    c'est difficile d'en parler mais cela soulage de voir que l'on est pas seul dans cette situation
    voila de 10 ans que je suis avec mon amie ,au debut c'était magnifique sexuellement puis les enfants (3ans1/2 et 9 mois),le boulot les traccas de la vie ont fait que mon amie a perdu toute libido depuis quelques années;
    elle ne me disait rien mais je voyais bien que j'etais seul demandeur et que le manque de motivation se faisait sentir
    apres plusieurs discutions elle m avoue ne plus du tout avoir envie de moi
    elle m'aime je le sais et moi je ferrai tout pour elle
    mais cela ne suffit plus,j'essai de l'aidé à la maison,avec le ménage,la vaisselle ,les enfants;
    mais je ne supporte plus ce manque d'affection
    je ne veux pas profiter d'elle ,de la prendre en force ou de faire du chantage,je ne veux pas la perdre car je l'aime de tout mon etre et il y a nos enfants
    je ne veux pas non plus sacrifier mon appetit sexuel deja que diminuer je ne sais quoi faire .
    j'espère que les vacances vont nous permettre de nous retrouver
    en tout cas merci à vous de m'avoir écouter et merci à vous pour tous ces discutions qui nous rapprochent finalement

  • Morositas!



    Pas de réponse, que des questions.

    Je connais le mème dilemne depuis des mois....

    Un été torride et depuis plus d'un an silence radio. Ou plutot silence libido...
    Nos discussions a ce sujet ne mènent a rien.
    "Je ne peux pas te donner ce que tu veux..." Je ne peux pas t'expliquer"...
    Moi, je ne sai plus comment vivre avec ca.
    Je me sens de plus en plus ignoré, mème si quelques attentions (la routine?) se montrent encore.
    J'arrive vraiment au bout du rouleau. je ressens des vagues de tristesse et de colere de plus en plus irrepressibles.
    Je pense un instant "tout" calmer. La minute suivante c'est la chute dans un puits d'amertume qui aspire tout.
    La cerise sur le gateau, c'est mon fils qui ressent de plus en plus cette situation et les tensions qu'elle genere.
    Ca me fend en deux mais je pense de plus en plus a quitter ma femme.

    Hier et aujourd'hui encore j'ai ressenti littéralement ce que siginifie être ivre de tristesse. J'ai voulu me saouler pour voir la différence. La beuverie a une fin...

    Si quelqu'un a suivi ce chemin, merci de m'indiquer la sortie du labyrinthe. J'ai cru voir la gueule du Minotaure.

    mème pas dròle.

    Commentaire


    • Morositas!
      Soutien morosistas



      je n'ai helas pas de réponse pour toi étant dans la meme situation
      mais je suis de tout coeur avec toi
      bon courage!!!

      Commentaire


      • Faire des choix



        Je pense que vous et votre amie avez une vision assez lucide et claire de la situation. Malheureusement, je crains fort que votre couple ne batte sérieusement de l'aile et que c'est d'avantage le confort de votre présence et la sécurité du quotidien qui l'interessent, et non l'amour de la personne que vous êtes. Comme vous le dites très justement, vous n'êtes pas les seuls dans cette situation. Certaines femmes se sont construites sur des images parentales (ou autres) selon lesquelles elles sont jeune femme, puis amante, puis femme en couple, puis mère. Dans ce scénario, la sexualité relève de la découverte au début, puis de la séduction afin de former un couple, puis de la fonction pour faire des enfants, puis devient inutile. Il arrive également que cette sexualité devenue inutile se réveille à l'occasion d'une rencontre avec un autre homme, car le scénario de la découverte, ou celui de la séduction, se trouve alors réactivé.
        Ne vous y trompez pas, la sexualité existe toujours bel et bien en elle, elle est simplement "endormie", car c'est une chose qui n'a plus d'importance pour elle en ce qui vous concerne.
        Maintenant, il faut qu'elle vous aide à faire un choix, puisqu'elle se permet de ne pas vous fournir de perspective ("je n'ai plus du tout envie de toi" est assez définitif...). Vous pouvez toujours rediscuter avec elle en lui disant que vous n'avez pas d'autre solution que d'envisager une relation extra-conjuguale...
        En tout cas, sa façon de vous laisser seul et démuni me paraît assez suspecte. Donc prenez garde qu'elle ne retourne la situation contre vous dans le cadre d'une séparation. Pensez à vous d'abord et protégez vous.

        Commentaire


        • Conseil éclairé
          Couple routine et rock'n roll



          Franchement, je ne crois pas trop au "tous les couples ont ce problème"...
          Je pense plutôt que c'est l'un des truc les plus dingues et les plus compliqués de construire son couple jour après jour (même après des années) et d'arriver à se remettre en question (plus que de raison?).

          D'un coup, après plus de 20 ans ensemble, ne pas réussir à se faire comprendre de l'autre...Là je trouve qu'il y a vraiment un truc qui cloche!

          Casser la routine est une oeuvre de tous les jours pour tenir une telle durée. Il ne faut pas tout changer tous les jours, mais il faut être capable de nouveautés souvent... Et pas uniquement dans la sphère sexuelle bien sûr. (Merci quand même pour les suggestions de sexsurprise, sextoys et barbasex).

          Je crois que pour casser la routine, il faut apprendre à prendre du temps pour sa vie personnelle, pour sa famille, pour l'autre.
          S'arrêter quelques minutes et regarder le chemin parcouru et la direction où l'on va. Si on le fait a deux, c'est mieux...
          Je crois que l'écriture est une belle arme dans ce combat car on l'utilise de moins en moins ce qui renforce son importance.
          Ecrire à l'autre, c'est du temps si précieux de nos jours qu'on extrait cette richesse qu'on offre à la personne qu'on aime.

          Donner sans attendre rien en retour...
          Je crois que c'est un peu utopique .. et maso!Non?



          Quant à "tout casser" et surprendre" ça porte un nom consacré depuis pas mal d'année...Le divorce! C'est la fuite...

          Commentaire


          • Couple routine et rock'n roll
            J'aime beaucoup votre point de vue...



            ... surtout votre proposition de mettre en mots plutôt qu'en maux (ou à mal).
            Hommes et femmes ont tellement à se dire. Ils se recherchent sans cesse l'un l'autre, mais ne se trouvent pas parce qu'ils ne s'écoutent pas bien.
            Enormément de femmes trouvent que les câlins et les baisers sont des actes nettement plus intimes et excitants que la pénétration. Les hommes entendent celà comme une absence de désir.
            Enormément d'hommes trouvent qu'il n'y a pas d'union plus forte, d'expression plus sublime de la passion, que l'acte sexuel. Les femmes entendent celà comme de la bestialité.
            Chacun parle à un autre de sexe différent et le désire, mais chacun écoute et touche l'autre uniquement avec la sensibilité de son propre sexe.
            C'est donc une excellente solution que de prendre le temps de se dire, de s'écouter, d'accepter de sortir des idées reçues, de ce qu'on croyait tellement être vrai une bonne fois pour toute (un homme c'est l'homme que je veux, une femme c'est la femme que je veux, na !).
            Mais il suffit que l'un des deux soit emmuré dans ses doutes, dans ses angoisses, dans son incapacité à accueillir d'autres images que celles à laquelles il s'accroche déjà désespérément, et c'est l'échec de la parole. Certaines personnes ne PEUVENT pas entendre, c'est trop dur, c'est inenvisageable, ça remet trop de choses en question, ça fait peur. Pour elles, alors, tant que ça tient, c'est toujours ça de pris. On fait durer, sans vagues, sans blabla, et c'est bien.
            Je pense qu'alors le mot divorce prend tout son sens. Ne plus faire semblant, ne plus leurrer par des apparences et des attitudes toutes faites. S'affronter l'un l'autre et s'affronter soi-même, non pas pour fuir, mais pour mettre un mot sur l'absence de parole et surtout, pour se donner tous les moyens de ne plus jamais accepter le mur du silence.

            Commentaire

            Publicité

            Forum-Archive: 2011-082011-09

            publicité

            Chargement...
            X