publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Titre libido

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Titre libido



    voilà, j'ai du être opérée il y a 5 ans : ablation de l'utérus et plus d'ovaires ! Je suis donc ménaupausée, de ce côté là, je me sens bien ! Par contre, j'ai une perte totale de ma libido..je fais semblant ! Mon compagnon, agée de 12 ans de plus me sollicite...il a aussi des probl d'érections et ds notre sexualité, il va très vite : aucune caresse...seul compte son plaisir ! l'acte dure 3 ou 5 mn ! J'en ai assez ! Je me remets en question, je voudrai retrouver une vie de femme à part entière ! que faire ? que prendre pour stimuler ma libido ! avec lui toute discussion là dessus est quasi inexistante ! il me prend comme "un objet" et encore cela est un flash éclair ! je suis presque humilliée et manque de plus en plus de confiance ! il le sait ! d'ailleurs il a horreur qd on me fait un compliment ! pourquoi tout ceci est lié à un comportement "égoiste" ! ceci dit je veux retrouver ma libido ! est ce possible ? y a t'il des compléments alimentaires....??? pouvez vous m'aider ?

    Je vous remercie de me lire et de me répondre ! Jeannette Gudewicz

  • Bonsoir



    Il est possible que votre intervention chirurgicale ait eu un impact physiologique sur votre libido. En avez-vous parlé avec votre médecin ?
    La prise de compléments alimentaires n'est pas la solution, d'autant que leur efficacité n'a jamais été prouvée...
    Et quand bien même il existerait une potion miracle, "doper" votre libido vous servirait à quoi ? L'attitude de votre compagnon ne semble pas très aidante, c'est le moins qu'on puisse dire. Si vous ne pouvez en parler avec lui et faire évoluer la situation au moins dans votre relation, c'est justement cette relation que vous devez interroger, je pense. Je ne sais quel âge vous avez, mais si vous êtes encore jeune, il y a certainement de plus belles choses à vivre que votre sexualité actuelle. Le meilleur des dopants n'est-il pas un bon partenaire, c'est à dire un homme attentif, à l'écoute, soucieux de votre bien-être et en même temps suffisamment viril ?

    Commentaire


    • Bonsoir
      Bonjour



      cette réponse me semble évidente et je l'avais au fond de moi ! J'ai fait un travail en arthérapie et cet élément de ma vie apparaissait nettement ! Pourquoi y a t'il des êtres persécuteurs qui vous"aime" qd vs avez le moral à zéro et vs dénigre qd vs reprenez confiance en vs ? Le problème est que je doute...de plus je suis coincée financièrement pour partir...enfin là je fais tout pour "avancer" je travaille "non stop" et ne vois plus le tps passé...j'aimerai me faire un plaisir...mais déjà, à cette idée je culpabilise...allez deux h à la piscine, pour faire un break...

      merci de m'avoir répondu....car tout cela me rend tellement triste.....je me sens quelque part comprise et ... est important ! (j'ai eu parfois des pensées presque auto-destructives...mais non je ne dois pas rentrer ds ce registre...personne n'en vaut la peine ! et puis j'ai une fille magnifique que j'aime énormement)..

      Bonne journée ! Nanou

      Commentaire


      • Parle



        echange tes desirs 'tes phantasmes avec 1 inconnu.c tres libineux!! essaie,tu verras.

        Commentaire


        • Bonjour



          Je reviens vers vous pour vous dire que j'ai regardé votre peinture. Je la trouve très vivante et très équilibrée, surtout les tournesols et les coquelicots que j'apprécie particulièrement.

          En ce qui concerne votre problème, il est vrai que certains hommes traitent leur compagne en "objet", souvent parce qu'ils manquent de confiance en eux. En tentant de parler avec lui, vous avez mis sur la table ses problèmes sexuels et vos frustrations. Il doit également se rendre compte que vous faites semblant. S'il ne supporte pas qu'on vous fasse un compliment, peut-être est-ce parce qu'il a peur de vous perdre. Si vos rapports ne durent que 3 ou 5 minutes, c'est peut-être parce qu'il est angoissé par ses problèmes d'érection qu'il n'arrive pas à gérer. Mais ce ne sont que des hypothèses, car ce qui manque c'est son point de vue, sa parole, ses resentis...

          De l'autre côté il y a vous qui êtes une belle femme, pleine de vie, qui veut continuer à sentir le regard d'un homme, ses mains sur elle et le plaisir en elle, mais qui se sent prisonnière d'une situation.

          Vous dites que vous n'avez pas les moyens financiers de le quitter. Mais lui, le croyez-vous capable de vous mettre à la porte, ou a-t-il fondamentalement besoin de vous à ses côtés ?

          Commentaire


          • Bonjour
            Merci de me répondre philetsy



            pour votre message, enfin une personne qui dit des choses positives de moi...ma peinture, et le reste!
            Oui, je pense que comme j'ai réussi à travailler 3 mois et puis encore 6 mois, il n'a plus besoin de moi !
            Il est méchant verbalement et rien ne l'interesse qd je raconte le contenu de mon travail,il zappe avec mépris ! Je dois puiser au fond de moi l'assurance et l'estime de "moi"!
            Il y a 3 jours, il m'a dit "met toi sur le fauteuil et écarte les jambes.....:! ce n'est pas de l'amour mais considérer "l'autre" comme un objet, et je ne ressens toujours rien car il manque l'essentiel! pouvez vous me dire ce que veut dire un "pervers narcissique" merci beaucoup et à bientôt ! Jeannet

            Commentaire


            • Bien vu !



              Je pense que vous avez visé juste en cherchant du côté du "pervers narcissique". Pour faire court, ce sont des personnes qui ont un besoin maladif d'exercer une emprise féroce sur autrui, dans le but de sauvegarder leur propre "image". Leur problème est qu'elles n'ont pas accès à l'Autre, elles ne savent pas du tout ce que c'est, au contraire, l'Autre est un immense vide, un trou béant. Parfois même, ce sont leurs propres émotions qui leur sont étrangères et qu'elles vivent comme un éffraction. Or, l'Autre est bien sûr en partie un Grand Inconnu, mais c'est aussi un miroir pour soi, qu'on le veuille ou non. D'où un sentiment de menace permanente, le besoin de transformer autrui en pantin dont elles tirent les ficelles, voire aussi l'accusation et la calomnie pour reporter sur l'autre les impressions négatives ou les angoisses qu'elles peuvent resentir.
              L'emprise est insidieuse et forte, car elles savent paradoxalement "sentir" et utiliser à la perfection les faiblesses et la personnalité des autre pour les retourner contre eux. Dans votre cas, la privation sexuelle, l'absence de désir, la réduction à l'état d'objet sexuel, sont autant d'attitudes destinées à vous neutraliser, à vous maintenir dans un état d'attente, de dépendance et de soumission. La méchanceté, le désinterêt pour ce que vous vivez ou resentez, sont des moyens de vous rabaisser et d'anihiler votre estime de vous mêmes, afin que vous recherchiez en permanence dans son regard une lueur de quelque chose (et qu'il ne vous donnera évidemment qu'au compte-goutte et au prix fort !). Par ailleurs, ces personnes exigent de l'autre qu'il manifeste une admiration quasi divine. Les personnes perverses narcissiques mettent tout en place pour emprisoner l'autre (un peu comme une araignée qui tisse sa toile) et lui faire entendre qu'il ne peut vivre en dehors d'elles, qu'il ne peut penser autrement qu'elles, qu'il ne peut rien resentir que de la dépendance envers elles. Le pervers narcissique envahit l'autre de sa tyranie et tire toute sa jouissance de cette emprise. Cette maladie est très destructrice. Même en cas de séparation, elle tente par tous les moyens de maintenir une présence menaçante et d'envahir l'esprit de sa proie (chantage, harcèlement, menaces, plaintes, calomnies, ingérences dans la vie privée), mais de manière si habile qu'il est très difficile de les mettre en faute et de s'en protéger. Celà peut aller jusqu'à détruire complètement la vie de la personne qui a osé se soustraire à son influence. Cette maladie est souvent liée à une mauvaise image maternelle qui remonte à un niveau archaïque, avec parfois une image paternelle faible voire inexistante. Elle ne se soigne pas directement par chimiothérapie, mais par psychothérapie, or ces personnes sont très rarement demandeuses de soin, au contraire, elles se dérobent très facilement, même en situation d'injonction. Le seul moyen sûr de leur échapper est de couper totalement les ponts.

              Commentaire

              Publicité

              Forum-Archive: 2011-09

              publicité

              Chargement...
              X