publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Quand les problèmes passent d' un corps a l autre...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Quand les problèmes passent d' un corps a l autre...



    Bonjour a tous, je viens ce jour pour vous parler de mon problème du jour. Mais avant il faut que je vous fasse un topo. Mon partenaire et moi sommes ensemble depuis presque 10 ans. C est mon premier amour et nous avons tout découvert ensemble ( a tord?). J ai pris la pilule avant que l on est nos premiers rapports. Immédiatement des problèmes de vaginisme se sont declares. Des douleurs rendant difficile la pénétration voir impossible. Nos rapports se sont alors éloignes mais l amour était toujours la. Puis voyant que mon couple ne fonctionnait plus sur la base du désir j ai commence a prendre du poids lui idem. Nous nous sommes consacres a nos carrières. Mais maintenant nos études finis et moi je suis gérante de société qui marche du tonnerre, mon régime marchant très bien, c est mon couple qui m angoisse. J avais plus de libido l horreur. J au décide au mois de décembre d' arrêter la pilule j ai lu en effet secondaire que cela pouvait réduire voir inhiber ma libido. Je me suis dis je n ai rien a perdre je l arrête. Et 3 semaines après, des envies folles me hantent je ne pense qu a mon mari me faisant perdre la tête. Je décide de faire un travail sur moi pendant 3 autres semaines ( je suis infirmière j avais toutes les info pour y arriver). Avant hier je décide de mettre en application toutes mes recherches et prie pour que mon soi disant vaginisme ne vienne pas tout gâcher!! Je pars l après midi pour une beauté et du shopping sexy. Arrivée a la maison j enfile mes jolies dessous très sexe et met un peignoir quelconque. Il rentre sans rien faire de particulier. Nous dinons puis l heure du coucher arrivant il me propose d' aller au lit. A ce moment la un petit coup de parfum et je l appelle dans la salle a manger prétextant un problème. Il vient et me demande ce qu il y a. Je lui dis qu effectivement ce soir j ai un probleme et fais glisser mon peignoir. Il fut surpris mais sa réaction fut immédiate. Mais j ai continue a dominer la situation. Les préliminaires fuent très agréables ou j ai eu un orgasme. Mais au moment de la pénétration vaginisme a refait surface. Nous en discutons puis nous nous endormons. Le matin je suis réveillée par un envie brulante de mon mari. Depuis 5 h je le regarde et 6 h arrivant, je commence par de petites caresses sur le ventre avec des baisers dans le cou et je descend lentement dans son caleçon pour une petite fellation improvisée qui le met en forme sur le champ. S en suit un ebat tres intense mais pas d' orgasme pour moi. Cela devient plus intense, une position sur le cote fait qu il me pénètre sans que mon vaginisme se déclare. C est si bon de ne plus avoir de douleur que j en oublie que je ne prend plus la pilule pendant 2 min. Puis voyant que la pénétration devient plus intense je lui rappelle su il faut qu on mette le préservatif. L idée ne l enchante guère mais pris dans le plaisir de la pénétration il se retire et je lui place le préservatif. Il me pénètre a nouveau mais je sens que son pénis est moins gros mais il arrive a prendre le dessus et jouir jusqu a l éjaculation. Tres contente que mon vaginisme soit enfin guéri je suis a mille lieu de penser que mon mari n a pas pri autant de plaisir que moi. De plus depuis l arrêt de ma pilule je n'ai jamais eu autant eu envies de rapports sexuels qu a ce jour. Il me lance malgré tout avant de partir travailler que le préservatif ça ne le branche pas et qu il faudrait trouver une autre solution. Je lui propose alors de lui prendre d' autre préservatifs ce dont je m attelé dans la journée. jevlui envoi un texto coquin dans la journée mais pas de réponse. Puis le soir mon mari rentre et je suis très excitée a l idee de le voir. Je le chauffe par quelques baisers et des caresses voles. Après manger on se met sur le canapé et je recommence mon manège jusqu a ce qu il me dise qu il est fatigue et pas receptif a mes avances. Que nous n avons ri fait depuis des moi et que maintenant que je vais mieux je ne peux pas lui sauter dessus tous les jours qu il a ces petites habitudes ( tv, Internet, iPhone) et qu il ne pouvait pas passer du rien au trop. Sur le coup je suis étonne et repense a ces réflexions qu il me faisait lorsque j avais ma perte de libido sur mon manque d' initiative et mon manque de domination. Vexée dans mon amour propre je fais la gueule ( ce qu il me repproche) et part me coucher. Dans le lit il me dit que je suis un peu loin je lui répond que je le laisse respirer. La nuit passe et je m endors de mon cote. Puis vers 6 h je sens une petite main qui me tire contre lui. Je me retrouve dos a lui sentant ces baisers recouvrir mon dos et mes épaules pendant que ses mains commencent a descendre sur mes cuisses pour finir dans ma culotte. Moment très intense. Puis de nouveau il me pénètre sans préservatif ( je finis par croire que mon vaginisme a disparu avec ma reprise de libido Grace a l arrêt de la pilule). Encore prise dans le feu de l action je met un peu plus de temps a réagir pour lui dire de mettre la capote. Je me met sur lui prend la copote et au moment ou je lui met il débande. Je lui enleve en lui disant que ce n est pas grave et que je vais m occuper de redynamiser tout ça. Je pars alors dans une longue série de fellation et dans toutes les positions. J insiste encore mais des l instant qu il voit le préservatif arrive il débande. Je le rassure et le recherche a partant dans la chambre. Il me conduit dans la cuisine, me soulève sur la table, m écarte les cuisses et me pénètre a nouveau. Mais au moment ou je prend le préservatif il debade a nouveau. Je le restimule dans la salle de bain mais il me dit que l heure arrive et qu il faut qu il se douche. En sortant il me dit qu il nese fera jamais a la capote et que de toute manière il y a toujours eu des evenements qui ont toujours fait pour que nous n avons jamais eu des rapport sexuels normaux. Et me dit que je suis trop insistante et que quand je vois qu il debade deux fois c est pas la peine d' insister. Me vexant je lui dis que j ai bcp de mal a voir quand il est dispose ou pas. Ni même si mes petites gateries lui plaisent ou non et que comme je ne vois pas ses envies il va me repprocher encore mon manque d' initiative. Puis il m embrasse et part au boulot. Voilà quand mon vaginisme disparaît, mon appétit sexuel est trop grand pour mon mari et pour couronner le tout il n arrive pas a me pénétrer avec une capote. Le sort s acharne j ai vraiment besoin de conseils car je suis très malheureuse....

  • Salut



    Bonjour,

    J'ai lu avec attention ton si long texte.

    Mais a vrai dire tu n'as pas raison de faire soufrir ton mari. il te desire tellement lui aussi, mais tu le bloques avec ton affaire de preservatif.

    La plus part des hommes maries ne supportent pas ce plastique car il fait perdre les sensations.

    je te conseille de ne plus insister sur l'utilisation de ce preservatif, car tu risques de predre ton homme. Des qu'il serra decourage, il te tournera le dos et te donnera d'autres motifs tout simplement parce qu'il ne voudra pas te fustrer.

    Vous etes tout de meme depuis 10 ans ensemble, a quoi sert ce preservatif ?

    Bonne chance et fait tres attention !.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2010-012010-02

    publicité

    Chargement...
    X