publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Quelques remèdes en quelques mots (maux)...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Quelques remèdes en quelques mots (maux)...



    QUELQUES REMÈDES EN QUELQUES MOTS (MAUX)...

    Par le Docteur Didier GRANDGEORGE


    1. Cyclamen: undemonstrative grief K50: Cycl., Ign.

    Cyclamen, c'est le chagrin que l'on ne peut pas exprimer. On amène à ma consultation un nourrisson pour sa visite du premier mois. A l'examen, je remarque une mammite avec sécrétion de lait (K881 swelling mammae with secretion of milk, Asaf., Cycl., Tub.). Il n'y a pas d'antécédent tuberculinique évident dans cette famille, ce qui élimine a priori Tub. L'enfant ne régurgite pas ce qui élimine de même Asaf. Reste Cyclamen... le bébé présente par moment un strabisme interne de l'il gauche (K266, Calc., Cycl.). je remarque qu'il en est de même pour le père. Cyclamen doit être le remède du père et du fils, pensai-je alors tout haut. Le père me demande "mais a quoi correspond Cyclamen? ". Nos regards se croisent et je sens que c'est le moment de parler: "Cyclamen correspond à des gens qui ont parfois eu un chagrin dont ils n'ont pas pu parler." Le regard du papa se voile de larmes: "Je suis un enfant de l'Assistance publique, mes parents m'ont abandonné à la naissance!" En quelques instants, grâce à l'Homoéopathie, une consultation qui aurait pu être banale devient le lieu où est mis à jour un drame secret...

    On me demande de voir un adolescent pour des problèmes psychologiques: il ne travaille plus en classe, semble dépressif Le père l'accompagne à mon cabinet. Aucun ne me regarde droit dans les yeux car ils présentent tous deux un discret strabisme interne gauche. je pense à Cyclamen. Y a-t-il un deuil, un chagrin qui aient pu perturber cet enfant? Apparemment rien d'important. Quels sont les antécédents familiaux? je regarde le père: "Vos parents sont-ils toujours en vie?" Le regard se brouille: "Mon père est mort d'une tumeur du cerveau quand j'avais 20 ans", me déclare-t-il...

    Cyclamen les a tous deux équilibrés.

    Un jour pour me remercier, le père m'apporte une bande dessinée de Goetlieb: de l'humour noir. Les cyclamens se tournent volontiers vers l'humour noir, la dérision grotesque de ce qu'il y a de plus horrible dans la vie, pour masquer leur chagrin... Encore récemment, une jeune femme venant d'accoucher d'un bébé porteur d'une importante mammite me raconte qu'elle choque souvent son mari par des propos qui se voudraient humoristiques. "Par exemple aujourd'hui docteur, comme il a essayé en vain toute la journée de joindre ses parents au téléphone pour leur annoncer la naissance, je lui ai dit en riant - tu sais s'ils ne répondent pas, c'est peut-être parce qu'ils sont morts!" Voici un exemple de propos "cyclamen".

    2. Natrum -Muriaticum, parlez-moi de votre père!

    Les sujets Natrum -Muriaticum sont si réservés dans votre cabinet que votre observation reste blanche... et au bas de cette page blanche, il faut écrire Natrum-Muriaticum. Le père est considéré par les psychanalystes comme "l'ambassadeur de la société", c'est lui qui sépare le couple fusionnel mère-enfant, où la relation n'a pas besoin du verbe, et apporte à l'enfant la parole qui lui permettra d'accéder aux autres. Si le père est absent, physiquement ou moralement, notre homme se mure en lui-même, parle peu, ne raconte rien. Il faut deviner cet être renfermé, hypersensible, ruminant dans sa tête des chagrins profonds, en recherche permanente de l'amour du père, physique ou spirituel (Dieu).

    Une grand-mère, pharmacienne, me conduit en vacances son petit-fils, de 20 mois, couvert d'eczéma. "Ma fille est elle-même médecin, me dit-elle, mais je ne pense pas que l'allopathie pourra en venir à bout." L'enfant est maigre, constipé, ne parle que très peu, se jette sur le sel. je pense à Natrum Muriaticum et remarque que la grand-mère a un discret strabisme divergent, ce qui fait qu'elle ne me regarde jamais dans les yeux. Ce n'est pas par hasard si c'est elle qui m'amène l'enfant: ils ont tous deux le même terrain. je m'adresse à elle en ces termes: "Parlez-moi de votre père!" Elle se trouble, pleure, m'avoue que son père était alcoolique et que la vie familiale autrefois, chez elle, était un enfer.. Tous deux bénéficient de Natrum-Muriaticum qui fera disparaître complètement l'eczéma du petit... je pense à la Bible où dans certain chapitre on peut lire ces mots: "Vous serez maudits jusqu'à la 7e génération..."

    Si le mot est dit, la malédiction tombe comme le montre bien Françoise Dolto... Le soleil symbolise le père dans les dessins d'enfant. L'action du soleil sur la mère fait apparaître le fils: le sel.

    3. Pulsatilla: parlez-moi de votre maman!

    Pulsatilla n'a jamais vraiment pu couper le cordon ombilical avec maman. Madame Pulsatilla va accoucher dans sa ville natale, et c'est sa mère qui lui tient la main. Habillée de froufrous, de chemise "grand-mère", elle amène sa fille à votre consultation car depuis l'entrée à la maternelle, elle est toujours malade. Tous les matins, c'est d'ailleurs le drame pour lâcher la main de maman... et se réfugier dans les jupes de la maîtresse d'école. Le soir, on s'endort avec maman, qui fait semblant de dormir, et vous porte ensuite endormie dans votre petit lit plein de bisounours... Pulsatilla est le grand remède des suites fâcheuses de suppressions (par exemple après ablation des végétations). La première des suppressions est évidemment d'avoir supprime maman! Pulsatilla peut être téméraire (K71 rashness, Aur., Caps., Meny., Puls.). C'est parce que l'enfant se dit que maman sera toujours là pour intervenir en cas de danger.. Pulsatilla boit peu... car si téter l'intéressait, boire au verre ne présente plus aucun intérêt! A la maternité, c'est une mère en larmes qui vous présente son beau bébé, dont il a fallu hélas se séparer (à noter que Pulsatilla est un bon remède si le travail ne se déclenche pas, car maman et bébé ne veulent pas se lâcher..).

    4. Lac-Caninum: "Je ne vaux rien!"

    On me présente un nouveau consultant: "Mon fils de 9 ans ne fait rien à l'école!" "Pourquoi cela?" "Il ne persiste jamais plus de 5 minutes dans une activité." je pense à la rubrique du Kent "Persist in nothing" (K69, Lac-C., Lach., Plan.).

    L'enfant est calme, ne parle pas, ce qui élimine Lachesis. je pense à Lac Caninum. "Quelle opinion a-t-il de lui-même?" "Il part toujours battu, docteur."

    Lac-Caninum rêve souvent de serpent (K1243 2 15 remèdes). "Vous a-t-il déjà parlé de serpent?"

    Alors là, je vois les yeux de la mère s'écarquiller, stupéfaite: "C'est extraordinaire que vous parliez des serpents, docteur, car voyez-vous, mon mari a la passion des serpents, et le dimanche nous parcourons la campagne pour les attraper." J'imagine la scène. Le père plongeant ces infortunées bestioles dans des bocaux de formol ou d'alcool. Le fils développant une angoisse de castration majeure, car le serpent symbolise le sexe.

    Lac-Caninum 15 CH puis 30 CH 2 doses à 15 jours d'intervalle vont sauver l'année scolaire de cet enfant et le transformer au point d'en faire un battant, que ne reconnaissent plus ses maîtres. Un an plus tard, l'amélioration se maintient. Je vois le père et lui demande de me parler de son propre père. "On ne le voyait jamais à la maison!" "Et quand vous est donc venue votre passion pour les serpents?" "Un jour en me promenant dans la campagne, j'ai vu une magnifique vipère et ce fut le coup de foudre. "je répétai tout haut "un jour quand je vis père...!". Comme le serpent, Lac-C. présente des affections évoluant d'un côté, de l'autre.

    Pour Jacques Rey, l'enfant Lac-C. chercherait de même son modèle d'un côté, de l'autre (le père, la mère?) d'où une difficulté d'identification avec une forte angoisse de castration sous-jacente.

    Une femme me conduit sa fille qui va bien, elle par contre ne semble pas très en forme: "Et vous, ça va?" "Non docteur, J'ai beaucoup de problèmes hormonaux, mais ne perdez pas votre temps précieux pour moi, je n'en vaux pas la peine, et de nombreux patients vous attendent encore dans la salle d'attente."

    5. Platina: "être" ou "paraître"

    Etre par êtres interposés. Tout homme qui s'élève dans la connaissance est appelé à monter sur des estrades, à parler dans des micros. On est avide de ses paroles et on commence à lui servir du "cher Maître". La problématique Platina apparaît alors et ce n'est pas par hasard que Hahnemann, dont la devise familiale était "être sans paraître", gonflé par ses découvertes géniales, ait été poussé par son instinct à expérimenter pour la première fois le platine, métal brillant comme de l'argent et inaltérable comme l'or. Platina est le remède du maître, lorsque les gens qui l'entourent paraissent petits. Le mètre de référence, au Pavillon de Sèvres est en platine, pour donner une mesure invariable. Grâce à Platina, nous verrons nos patients échapper à l'obsession de leur image, arrêter de gaspiller leur énergie à redorer leurs blasons, prendre "du coffre", avoir les "reins plus solides" au sein de notre société médiatique.

    Le stade du miroir chez l'enfant de 3 ans, l'adolescent qui passe des heures dans la salle de bains pour arranger son look, voilà des instants de choix pour voir éclater une problématique Platina. Platina se déprime surtout à l'automne quand les jours diminuent (sadness sunshine amel. K77, Plat. seul). Les Américains ont décrit ainsi le SAD (syndrome automnal depression) que l'on traite par des expositions à des flux lumineux. L'intensité lumineuse se mesure en Lux. Platina se déprime quand le Lux diminue!

    6. Agaricus: "inadéquation entre la force de l'esprit et les possibilités du corps qu'il anime"

    Soit parce qu'une force énergétique normale habite un corps handicapé, maladroit (mal à droite, côté de la réalisation). Soit parce que le corps est normal, mais que la force énergétique est supérieure comme c'est le cas dans l'auto-observation du docteur M. Quasim, homoéopathe hindou, qui traite 30 à 50 patients par jour dans la clinique et raconte qu'un soir, il en sort avec un mal de tête terrible, tremble et n'arrive plus à mettre la clef dans la serrure de sa voiture (ce qui l'amène à penser à Agaricus). C'est le cas du tennis elbow: on a frappé très fort, le corps ne suit pas; ou du claquage musculaire du sportif qui se dépasse: "Après avoir pris ce remède, j'ai réalisé que je me fixais toujours des buts trop élevés", me déclare André, 40 ans, guéri d'un tennis-elbow.

    7. Lycopodium: "trop à droite"

    Nous avons vu que le côté droit est celui de la force, de la réalisation concrète, de l'autorité. Lycopodium aime le pouvoir. Il est têtu, dictatorial, mais couard car quelque part il manque de confiance en lui, et rêve de retrouver sa dignité perdue, comme le lycopode petite mousse qui était autrefois un des plus grands arbres de la forêt.

    8. Lachesis: par contre est trop "à gauche"

    Ce remède a fait cruellement défaut à Hahnemann qui est parti très à gauche. Comme nous l'avons vu avec sa médecine. L'Organon est trop dur pour l'allopathie, et on comprend qu'un fossé important se soit créé entre les deux médecines, et qu'il nous soit encore difficile de le combler. Le côté gauche est le monde des sentiments, des associations d'idées, de la vie artistique. La dictature de gauche est aussi terrible, sinon plus que celle de droite, et la voie est au centre...

    9. Conium Maculatum: "connais-toi toi-même"

    Avec Lachesis et Lycopodium, nous avons vu les troubles de circulation d'énergie entre les côtés droit et gauche. Conium nous fait pénétrer dans le domaine de la circulation d'énergie entre le haut et le bas du corps. Au départ, le maximum de notre énergie est situé en bas de la colonne, vers les plexus sacrés, et diffuse vers les organes génitaux pour stimuler la reproduction horizontale. C'est grâce à elle que nous sommes plus de 5 milliards d'êtres humains sur terre. Dans la Bible, il est demandé à l'homme de croître et de multiplier. Pour croître, il faut faire monter les énergies vers le haut du corps, pour une reproduction verticale "con" "naître", naître avec le verbe, la connaissance. Le sujet Conium ne trouve pas son chemin vers cette connaissance et papillonne dans de nombreuses directions, il étudie de nombreuses disciplines, mais n'approfondit jamais rien; pratique l'homéo, la ... l'acu, les oligo... thérapies. Conium peut être coureur de jupons... ou prophète selon la réussite de cette migration énergétique. Le coq symbolise ces deux états. On dit que "cet homme est un vrai coq" du fait de ses préoccupations sexuelles effrénées... par contre le coq est aussi l'animal-prophète qui annonce infailliblement le lever du jour. Rappelons qu'Hahnemann signifie Homme-coq, et que le coq est l'animal-symbole de la France. Le Français serait-il "porteur du verbe" pour annoncer enfin le lever du jour après notre nuit miasmatique.

    Une femme est atteinte à 60 ans de la maladie de Charcot Marie Tooth. Elle est confinée dans un fauteuil à roulettes et la paralysie progresse vers le haut du corps. Son caractère est méticuleux et dictatorial: Conium 30 CH 1 dose, 1 an après, à la surprise de son neurologue, elle remarche, monte même les étages des immeubles le dimanche, la Bible à la main, pour annoncer la bonne parole, car entre temps elle est entrée dans un cercle d'évangélistes...

    10. thusia Cynapium: "d'incommunicabilité entre la mère et l'enfant"

    A la naissance, il y a une relation fusionnelle mère-enfant, avec une communication, une compréhension totale entre eux deux. Lorsque cette relation se fait mal apparaît une problématique thusia Cynapium. Comme nous le dit Kent: "Bébé crie sans arrêt et la mère lui donne sans arrêt à téter." En effet, ne comprenant pas ce qu'il a, elle propose systématiquement le sein ou le biberon, et l'enfant gavé, surchargé, vomit le lait caillé, devient intolérant à cet aliment.

    On m'amène un bébé de un mois pour des coliques rebelles à de nombreux traitements. L'enfant passe sa journée au sein, vomit le lait caillé. je regarde la mère: "Est-ce que vous vous comprenez bien tous les deux?" Maman éclate en sanglots, bébé s'arrête de crier, soupire... les coliques ne se reproduiront plus.

    Plus tard, l'étudiant thusa Cynapium est gavé de connaissance, mais il ne comprend pas pourquoi, ne sait pas ce qu'il veut faire plus tard, et à quoi toutes ces études vont servir. Il ne peut plus rien apprendre et stagne...

    11. Aurum Metallicum: "la loi du père"

    Sur terre, nous sommes soumis à certaines lois, telle par exemple la pesanteur. Aurum brave la loi, se dit "il n'y a pas de raison" et invente le parachute, le deltaplane, l'avion... Aurum est un casse-cou, autoritaire, mais au fond très généreux, le cur sur la main. Quand il a des sous (et il est très doué pour en trouver), l'enfant-or va payer la tournée générale à ses copains. Madame Barbancey, en aparté d'un congrès sur l'enfant-Aurum, m'a appris que ce remède apparaissait très tôt dans la Bible, lorsque Moïse descend du Sinaï porteur des tables de la loi. Les Hébreux, pendant ce temps-là, adorent le veau d'or. Moïse furieux réduit le veau d'or en poudre, le disperse dans l'eau et fait boire cette dilution d'Aurum à ce peuple insoumis. L'histoire ne précise pas s'il a dynamisé la solution... Depuis, on dit que ce qui est cher vaut de l'or...

    Toute sa vie, Aurum transgresse la loi du père, physique, ou spirituel. Un jour, pris de remords, il sombre dans la mélancolie...

    12. Ambra Grisea: "donnez et vous recevrez"

    Je discute d'un prêt avec mon banquier. Ce dernier est constamment dérangé au téléphone pour des broutilles... notre conversation ne progresse pas. J'observe son visage fatigué, las, à bout de nerfs. "Que diriez-vous d'un remède homoéopathique contre la fatigue?" Ambra Grisea 15 CH 1 dose. Un mois Plus tard, ce n'est plus le même homme. Il paraît détendu, serein, le téléphone ne sonne plus sans arrêt. "Formidable la dose que vous m'avez donnée la dernière fois." "Le téléphone ne vous dérange plus?" "Oh non! je me suis organisé. D'ailleurs, il faut responsabiliser les subalternes sinon on ne s'en sort plus. Actuellement, on ne me dérange plus pour des broutilles..."

    Bébé Ambra Grisea s'est sorti du stade oral avec une importante angoisse de dévoration. Il aborde mal le stade anal, refusant d'aller sur le pot de peur qu'on lui dérobe une partie de lui-même. Par la suite, ce sont des gens qui ont peur d'être "bouffés" par les autres, mais se laissent envahir sans arriver à mettre des limites entre eux et autrui par peur de la pauvreté. Cette angoisse psorique sous-jacente fait qu'ils ne donnent rien, de peur de s'appauvrir... et donc ne reçoivent rien en échange et s'appauvrissent énergétiquement, fuyant le monde, la lumière, la musique, devenant triste, ne souriant plus...

    13. Anacardium: "le problème du choix"

    La vie offre un choix permanent entre de multiples possibilités. Le drame d'Anacardium est de ne pas pouvoir faire ces choix.

    Anacardium est écartelé entre toutes ces possibilités (d'où les problèmes de tendons, Anac. est le remède des tendons... vers quoi tendons-nous??).

    On me présente un bébé couvert d'eczéma. Il est âgé de dix mois. Les parents ont déjà consulté cinq médecins différents sans succès. Dès qu'il y a plus de trois tampons de médecins différents sur un carnet de santé, je pense à Anacardium... "Comment vous comportez-vous devant les problèmes de choix?" Le mari éclate de rire: ils sortent d'un magasin où la femme a essayé de multiples robes, sans pouvoir se décider pour l'une d'elles. Anac. 30 CH mère et fille. je serai le premier médecin qu'ils verront plus d'une fois, l'enfant étant guérie définitivement dès le mois suivant... Ce remède est un bon remède d'adolescent en prise aux choix scolaires multiples, devant lesquels il hésite,... et d'homoéopathes qui n'arrivent pas à être unicistes.

    14. Arsenicum Album: "la mort du corps, l'âme hors du corps"

    Notre société matérialiste "vit" la mort dans toute son horreur: souffrance, dégradation, puis disparition sans espoir de retour. Confronté au problème de la mort dans de telles conditions, nous connaissons une angoisse majeure avec agitation surtout vers 13 h. et 1 h. Par la suite, nous nous chronicisons sur le mode Arsenicum Album en devenant figé, avare, obsessionnel.

    On me conduit un nouveau consultant: un enfant de trois ans Présentant des BPAD à répétition. On craint l'évolution vers l'asthme. Le père est venu aussi à la consultation et son rôle est de suivre en permanence le bambin qui va de ci de là dans une agitation extrême, repérant extrêmement vite toutes les bêtises à faire dans le cabinet. La mère est vêtue de noir, comme l'enfant. "Quel est votre métier?" "Infirmière." "Dans quel service?" "Le service des leucémiques à Nice: je travaille de nuit pour pouvoir profiter de mon enfant le jour," "Y avez-vous travaillé enceinte?" "Oui, mais à six mois j'ai dû m'arrêter à cause des contractions." "A quelle heure meurent les leucémiques?" "A 5 heures du matin en général." L'enfant lui est vivant, trop vivant!! Avec Arsenicum Album 15 CH >>>>> 30 CH mère et fils, les bronchites ont disparu et l'enfant s'est équilibré.

    Le noir, couleur de deuil, est en fait une absence de couleur, de lumière, car il garde tout et ne renvoie rien.

    15. Sulfur: "pourquoi souffre-t-il?"

    Sulfur représente la circulation d'énergie entre l'intérieur et l'extérieur du corps, et ce remède permet au courant de devenir centrifuge.

    Notre égo nous pousse en effet à tout ramener à nous-même (egotism K39), à suivre notre soleil intérieur en se moquant de ce qu'il y a à l'extérieur. Cependant, l'homme est destiné à une vie sociale où tous dépendent de tous dans l'harmonie. Il lui faut donc aussi voir la lumière extérieure pour se diriger vers les autres. Sinon, trop égocentriste, l'homme souffre. Sulfur, élément jaune dont est riche le noyau de la cellule où il joue un rôle essentiel dans les échanges métaboliques, une fois dynamisé sous forme homoéopathique, devient le remède essentiel par lequel il faut passer un jour ou l'autre pour guérir notre psore latente, comme le montre bien le docteur Demangeat, et ce n'est pas par hasard qu'il entre dans la composition du mot "souffrance". Le médecin lutte contre la souffrance. Encore faut-il qu'il ne soit pas trop Sulfur lui-même! (K55 indifference to welfare of others: Sulf.).


  • Hello nature771



    Ca c'est marrant. Le Dr. Grandgeorge est le pédiatre des mes enfants ; il est excellent. D'ailleurs, j'ai tous ses bouquins.

    A

    Bibou

    Commentaire


    • Très très intéressant



      Le texte est-il complet ? Si non, sur quel site puis-je le voir ?

      Pour ma part, ce qui est bizarre, mais peut-être à cause de mon âge, je me reconnais dans plusieurs "familles" : et vous ?

      Merci d'avance de vos réponses.

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2005-092007-04

      publicité

      Chargement...
      X