publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Comment sont fabriqués les vaccins!

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Comment sont fabriqués les vaccins!



    Par le Docteur Alain SCOHY (Homéopathe, Acupuncteur et Psychothérapeute)

    Les techniques de préparation des vaccins sont tenues secrètes : il faut être initié ou chercher avec opiniâtreté pour soulever un petit coin du voile! Même les grands professeurs et les médecins ne savent pas... Lorsqu'un professionnel réclame des éclaircissements à l'Institut Pasteur-Mérieux, on lui répond, sans rire : "SECRET-DEFENSE !"

    Les premiers vaccins mis au point par Louis PASTEUR lui-même, comme celui de la RAGE, étaient en fait des organes d'animaux malades broyés et inoculés directement (moelles épinières de lapins enragés dans ce cas précis).

    Aujourd'hui, les vaccins viraux modernes sont préparés le plus souvent sur des cultures de cellules animales ou humaines (I.V.G.), cancérisées artificiellement (on les baptise alors gentiment "immortelles"), quand il ne s'agit pas de cellules d'emblée cancéreuse (lymphomes).

    C'est à dire qu'on fait "pousser" les virus vaccinaux sur ces milieux. C'est, dans tous les cas, le JUS de culture de ces cellules cancérisées qui est inoculé aux patients, après filtration et traitements éventuels pour atténuer ou tuer les virus.

    Ces cellules cancérisées qui servent à fabriquer les vaccins doivent être en très grand nombre : en effet, chaque dose vaccinale renferme des quantités invraisemblables de virus! 700 000 au moins pour une dose de vaccin antipoliomyélitique par exemple.

    Or, les fabriquants de vaccins produisent des milliards de doses! Pour augmenter le rendement, on nourrit donc les cellules "immortelles" qui servent à la culture des virus avec du sérum de veau, qui possède un facteur de croissance particulièrement actif. Or, ce sérum de veau comme tous les produits bovins est susceptible d'être contaminé par des PRIONS, qui sont des micro-organismes encore plus frustes que les VIRUS.

    Ils seraient responsables de maladies effroyables comme l'Encéphalite de la Vache Folle, ou la maladie de Creutzfeld-Jacob (démence abiotrophique) : en fait, il est probable que c'est plutôt l'aluminium utilisé comme adjuvant de l'immunité qui soit responsable de ces dégénérescences nerveuses.

    Ces maladies évoluent après de longues incubations (trois à cinq ans en moyenne) et ne peuvent être diagnostiquées qu'à l'autopsie, ce qui permet d'éviter tout " rapprochement " malheureux entre ces pathologies (ou avec d'autres maladies neurologiques comme la maladie de ALZHEIMER ou le syndrome de Parkinson par exemple) et les vaccins.

    D'autant plus que les veaux donneurs sont tués avant l'âge adulte, donc avant que l'on puisse poser le diagnostic de maladie à prions. Ce risque est tellement évident qu'il est INTERDIT par la législation française d'utiliser le moindre produit d'origine bovine pour la fabrication de médicaments injectables !


    Le JUS DE CULTURE obtenu est manipulé quelque peu avant l'inoculation. On le filtre, puis on atténue ou on tue (soi-disant) le virus selon le type de vaccin, avec des produits d'ailleurs très toxiques, comme le méthotrexate (chimiothérapie lourde) ou le formol.

    Il faut savoir qu'il est absolument impossible d'obtenir un produit pur. L'Institut Pasteur Mérieux parle d'une pureté de 99%, l'OMS de 90 à 95% (Rapport Technique 760, 1987*).

    De toutes façons, personne n'ira jamais contrôler les affirmations gratuites de nos sacro-saintes institutions vaccinales.

    Enfin, une nouvelle technique réputée plus économique vient tout juste d'être mise au point : le GENIE GENETIQUE.

    Des enzymes et des fragments de gènes issus de virus effroyablement cancérigènes (virus SV 40 qui pourrait être responsable de cancers chez les animaux - ou virus du papillome bovin en particulier - obtenus là encore en quantités industrielles grâce à des contamination de cellules cancérisées et nourries avec du sérum de veau) sont - par tâtonnements - mélangés au jus des cultures cellulaires (toujours cancérisées la plupart du temps - à l'exception de l'ENGERIX B ou du petit dernier HB-VAX DNA qui sont préparés sur des cultures de levures végétales), pour lobotomiser ces cellules et en faire des cellules-usines et esclaves. Elles pourront ainsi fabriquer des protéines capables de déclencher la fabrication des fameux anticorps...


    Là encore, c'est le jus de culture, filtré plus ou moins approximativement et sans le moindre contrôle extérieur aux promoteurs du vaccin - une véritable "soupe" de purulence - qui est récupéré et inoculé aux patients, non sans avoir été "filtré" puis additionné avec quelque "adjuvant" toxique. L'O.M.S. parle pudiquement "d'innocuité théorique" au dessous d'un certain seuil en ce qui concerne le matériel génétique résiduel.. (Cf. Rapport Technique 747 de l'OMS*)

    Tous ces vaccins sont donc de véritables ramassis d'horreurs.

    1) Ils contiennent indubitablement des substances cancérigènes - et des outils de manipulation génétique eux-mêmes cancérigènes et tératogènes pour les derniers vaccins obtenus par génie génétique.

    2) Ils peuvent être contaminés à tous moments (lors de la conception de départ ou lors des manipulations nécessaires à la fabrication du produit fini),

    - soit par des prions si le SÉRUM de VEAU a été utilisé pour la fabrication du vaccin (ou si l'on a utilisé d'autres milieux de culture bovin, comme le BCG qui est cultivé sur de la bile de boeuf),
    - soit par des virus connus ou inconnus encore, plus ou moins effroyables.

    3) De par les additifs, les vaccins modifient profondément le terrain ... électronique, ouvrant la porte à toutes sortes de maladies : allergies, athérosclérose (métaux lourds), autisme et folie etc.,

    4) Par inoculation de micro-organismes plus ou moins mal connus encore, ils vont pouvoir déclencher de nouvelles maladies infectieuses (genre EBOLA), réveiller des cancers latents, ou générer des maladies effroyables dites auto-immunes (sclérose en plaques par exemple).

    5) Ils risquent de venir modifier le capital génétique des ovules ou spermatozoïdes, et donc de déclencher la naissance d'enfants monstrueux dans la descendance immédiate.

    6) Ils spécialisent par ailleurs le système immunitaire de l'organisme à la fabrication d'anticorps, au détriment des autres mécanismes immunitaires comme les CD4, et engendrent de ce fait à la longue un véritable effondrement immunitaire ou SIDA.

  • Je dois faire vacciner



    mon enfant, on m'a parlé de Thuya pour éviter les effets secondaires.
    Savez vous qq chose dessus?

    Commentaire


    • Et parfois



      on meurt ou est handicapé à vie si on n'est pas vacciné...

      Cruel dilemne...

      Commentaire


      • Effarant!



        Manifestement, si un vaccin contre la c­onnerie existait, tu refuserais d'en prendre...

        Commentaire


        • A propos de scohy...



          C'est bien lui qui a écrit :
          "je suis prêt - et je l'affirme solennellement ici - à m'inoculer du sang d'un séropositif en phase dite contagieuse, devant huissier si besoin. Mais sans test avant ou après, parce que je veux que tout le monde sache ma certitude absolue que ces tests ne servent à rien ni avant ni après, qu'ils n'ont aucune signification"

          Il m'a l'air d'un sérieux à toute épreuve ce monsieur.
          Ah oui, on ne peut pas le mettre à l'épreuve, il le dit lui même, il a raison et il interdit aux gens de lui en demander la preuve.

          Comment ça s'appele encore ce genre de type... Laissez moi réfléchir... Ah! J'y suis! "Gourou de secte"

          Commentaire


          • A propos de scohy...
            Vous croyez aussi que la terre est plate?



            Vous devriez vous informer avant de radoter.

            http ... 3 fois double v).sidasante.com/science/scielen1 ...

            Commentaire


            • Vous croyez aussi que la terre est plate?
              Lien



              Ajouter les trois double v et les lettes "h", "t" et "m" à la fin du lien indiqué :

              sidasante.com/science/scielen1

              Lire aussi
              "Les dix plus gros mensonges sur le sida", Etienne De Hasrven, Jean-Claude Roussez, Ed. Dangles, 09/2005.

              Commentaire


              • Effarant!
                Réfléchir avant de parler



                C'est ce que votre entourage vous dit continuellement ?

                Commentaire


                • Vous croyez aussi que la terre est plate?
                  Passionant!



                  Ne mélangeons pas tout...
                  Si l'existence du VIH est sujet à controverse, je pense que l'existence du SIDA n'est pas à discuter. Et d'ailleurs, l'article que tu cites ne va pas jusque là.

                  Je pense d'ailleurs que cette dame refuserait, avec beaucoup de bon sens et d'intelligence, de s'injecter le sang d'un séropositif. Pour la bonne et simple raison que, quelle qu'en soit la cause, le SIDA existe et est contagieux. Le nier est aussi stupide et ridicule qu'affirmer que la terre est plate...

                  De plus affirmer tout et n'importe quoi comme le fait ton gourou tout en refusant d'en apporter la preuve est un exemple tout à fait convaincant d'approche scientifique et sérieuse... Moi, j'appele ça de la manipulation. Libre à toi de te laisser prendre à un jeu aussi grossier...

                  Commentaire


                  • Passionant!
                    Quel rapport avec les vaccins (sujet initial)



                    Il apparaît clairement que c'est vous qui mélangez tout. Personne ne nie l'existence du SIDA. Ce qui est affirmé, c'est que le SIDA a pour cause un effondrement du système immunitaire. Avant de lancer des attaques, étudiez un peu le sujet.

                    Commentaire


                    • Quel rapport avec les vaccins (sujet initial)
                      Je sais pas...



                      Le rapport est que le type que tu cites est le même que celui qui nie l'existence du SIDA. Ce qui me permet de douter quelque peu de sa crédibilité.

                      Par ailleurs, en bonne endoctrinée que tu es, je constate que tu ne cherches pas à prouver que les autres ont tort tu te contentes de ta conviction d'avoir raison et tout autre avis ne peut qu'être forcément mauvais. La paranoïa est aussi assez caractéristique, je ne suis pas d'accord avec toi donc je t'attaque.

                      En ce qui me concerne, la stupidité et le manque total de fondement sérieux de l'auteur de l'article initial me font hurler de rire. La naïveté crédule de ceux qui le croient me désole. Mais qu'y puis-je? Et comme il n'est pire sourd que celui qui ne veut entendre, je te laisse à tes cauchemars de complots...

                      Commentaire


                      • Réfléchir avant de parler
                        Tout à fait



                        Réfléchir avant de parler est un principe que j'applique toujours, contrairement à certiaines brebis bêleuses qui se limitent au sensationnalisme d'un article pour un faire l'écho digne des vallées les plus creuses...

                        Commentaire


                        • Lien
                          Intéressant



                          Je vois que le site fait la part belle à des gens comme Peter Duesberg dont j'ai dèjà eu l'occasion d'entendre parler.

                          Tu pourras trouver pas mal d'information intéressante à son sujet et au sujet du SIDA sur 3*w.survivreausida.net

                          Pour Duesberg et consorts, chercher dans la rubrique "Charlatanisme"

                          Commentaire


                          • Je sais pas...
                            Apprenez à lire



                            Vous attribuez aux autres des idées qu'ils n'ont pas et vous demandez une réfutation. Avouez qu'il faut le faire. Quand allez-vous comprendre que personne ne nie l'existence du SIDA ? Avez-vous bien lu : personne. Quand vos messages contiendront des éléments plus sérieux, au lieu de préjugés pitoyables et d'accusations grotesques, on y donnera peut-être une suite.

                            Commentaire


                            • Tout à fait
                              Bof



                              Je suis désolée de voir que vos messages contiennent juste : accusations grotesques, mensonges et forte agressivité. On reprendra cette discussion quand vous aurez des éléments sérieux à apporter, pour le moment c'est inintéressant.

                              Commentaire


                              • Apprenez à lire
                                Ah bon?



                                Tu n'as jamais été faire un tour sur le site d'Alain SCOHY? Ce brave homme y affirme pourtant tout le contraire. Et c'est bien ce que je lui reproche...

                                "Le SIDA serait un effondrement du système immunitaire : le seul problème est que ce système immunitaire n'existe pas"
                                Je note l'usage du conditionnel qui implique un doute de l'auteur sur l'existence du-dit SIDA. Par la suite, il nie l'existence même du système immunitaire (ce qui est déjà pas mal comme énormité). Si le systême immunitaire n'existe pas, selon lui, il faudra que tu m'expliques comment il peut croire à l'existence d'une maladie qui s'y attaque... Il ne le fait d'ailleurs pas.
                                Il nie donc l'existence du SIDA.

                                "Il est dailleurs démontré que les soi-disant malades du SIDA au stade décompensé condamnés par la médecine conventionnelle peuvent être remis sur pieds et complètement guéris en quelques jours"
                                Quand on utilise l'expression "soi-disant", on marque généralement un désaccord avec la suite. Alain SCOHY nie donc l'existence des malades du SIDA. C'est clair qu'il ne nie pas la maladie ici, juste l'existence des malades.
                                Va répéter ça aux malades en question, juste pour voir...

                                Commentaire


                                • Bof
                                  C'est bien....



                                  Je suis heureux de constater que lorsque je cite les propos même de Alain SCOHY tu parles de grotesque, de mensonge et d'inintéressant. Qualificatifs très adaptés...

                                  Commentaire


                                  • Apprenez à lire
                                    Un petit lien...



                                    Tu vas sur la page :
                                    3*w.alain-scohy.com/comparaison_bechamp_pasteur ...

                                    Tu lis un peu cette attaque grotesque et agressive de Louis Pasteur pour y trouber l'expression "mythe du SIDA"

                                    Selon lui, le SIDA est un mythe. Voilà donc une preuve à ce que j'avance. Tu vas te fermer les yeux et m'accuser d'être méchant ou tu vas admettre une bonne fois pour toute qu'il nie l'existence du SIDA?

                                    Bon j'admets que dans le texte que tu cites, il ne nie pas. Au contraire, mystérieusement, quand le SIDA sert ses délires, il est prête à en admettre l'existence.

                                    Il nie, il ne nie pas, girouette...

                                    Commentaire


                                    • Que faut-il croire?



                                      Je peux lire ici les propos d'Alain SCOHY :
                                      "Ils spécialisent par ailleurs le système immunitaire de l'organisme à la fabrication d'anticorps, au détriment des autres mécanismes immunitaires comme les CD4, et engendrent de ce fait à la longue un véritable effondrement immunitaire ou sida."


                                      Je lis également :
                                      "Le SIDA serait un effondrement du système immunitaire : le seul problème est que ce système immunitaire n'existe pas"
                                      3*w.alain-scohy.com/le_sida ...

                                      Le systême immunitaire existe ou il n'existe pas?

                                      "- soit par des virus connus ou inconnus encore, plus ou moins effroyables."

                                      "Il n'est pas absurde de parler de virus, mais il faut savoir que personne, jamais, n'en a vu un."
                                      webmaster555 ... medecine/sida/sida5 ... l

                                      Les virus existent ou ils n'existent pas??

                                      Par contre, pour avoir une information plus sérieuse sur la vaccination, je te conseille de lire ceci :
                                      home.tiscali.be/nomoreillusions/ALUMINIUM ...

                                      Plus de rigueur, moins de sensationnalisme. Ca touche moins la ménagère, c'est un peu plus ardu à lire mais les conclusions sont plus posées, plus prudentes... plus crédibles...

                                      Bonne lecture

                                      Commentaire

                                      Publicité

                                      Forum-Archive: 2005-102005-112006-02

                                      publicité

                                      Chargement...
                                      X