publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Polyarthrite rumatoïde

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Polyarthrite rumatoïde



    bonjour

    Ma mère est atteint de polyarthrite rumatoïde, le médecin lui a prescri ces médiacaments :

    - Cortancyl 5 mg
    - Speciafoldine
    - Methotrexate

    Il parait que les effets de certains de ces médicaments sont suceptibles de provoquer des réactions assez fortes, est ce que quelqu'un en a déjà pris?Comment cela s'est il passé?


    merci beaucoup

    bisous





  • Mon père a eu ce traitement pendant 5 ans....



    et lors des crises plus importantes il avait jusqu'à 60mg de cortancyl (c'est de la cortisone). Le methotrexate est une sorte de petite chimiothérapie efficace pour la polyarthrite rumatoïde mais il peut y avoir qq risques notamment au niveau du sang (petites hémorragies) Alors, le le rhumatologue faisait faire très régulièrement à mon père des prises de sang pour surveiller cela. Il faut donc éviter de prendre de l'aspirine avec ce genre de traitement (mon père avait du doliprane ou de l'efferalgan en cas de petites douleurs). C'est vraiment une maladie douloureuse et lors des crises c'est insupportable c'est pourquoi le médecin augmentait pendant une semaine le cortancyl à 60 mg et le baissait petit à petit de façon à revenir à 5 mg. Ce traitement l'a vraiment soulagé.

    Commentaire


  • J'ai une pr sévère



    depuis 15 ans (pas mal de traitements derrière moi malgré mes 32 ans)

    Le cortancyl, c'est tout bêtement de la cortisone...Vu la dose de cortisone et l'absence d'anti-inflammatoires, je trouve que le métho, c'est peut-être un peu hard comme traitement...Moi, je n'ai pas supporté le métho...Maux de tête, vomissements, grosse fatigue...(c'est une chimio mine de rien:-/).Je ne pouvais rien faire presque 4jours sur 7...:mal:

    En tous cas, pas de grossesse, pas d'exposition au soleil avec le métho...

    Pour la cortisone, la dose est basse donc pas de véritables effets secondaires...Eviter de manger trop salé pour ne pas gonfler...(et puis de toutes façons, c'est une hygiène de vie qu'on devrait tous adopter)...

    Bon courage à ta maman...Et rassure là, on vit très bien avec...

    Commentaire


    • Ma mère aussi



      a une PR et elle est sous cortisone depuis ses 18 ans! Elle a aujourd'hui 74 ans et depuis toutes ces années elle n'a eu aucun effet secondaire de la cortisone : ni prise de poids, ni rétention d'eau...
      il faut un bon dosage, parfois des réajustements et surtout un très bon rhumatologue!
      Elle a 4 prothèses : genoux et hanches et cela ne l'empêche pas de sortir tous les jours pour ses courses, rdv copines, promenades...
      bien sûr il y a les poussées inflammatoires qui la clouent au lit de temps en temps mais elle me dit qu'avec l'âge elle en a moins qu'avant.
      J'ai pris la relève avec des crises d'arthrite et une de mes filles présente déjà des signes à 10 ans.
      Il y a des moments pénibles mais cela nous fait apprécier les moments de répits : c'est aussi ça la PR : savoir s'écouter mais pas baisser les bras.
      Il existe une ligue nationale qui prodigue conseils, infos et points rencontres, tu dois trouver ça sur internet.
      Il ne faut pas rester seul avec sa PR.
      Bonne chance à ta maman!

      Commentaire


      • Ma mère aussi
        Merci mais...



        les 4 prothèses qu'a votre mère sont les conséquences de cette maladie???!!!

        (ma mère a 47 ans et est malade depuis un an).

        merci bisous

        Commentaire


        • Merci mais...
          Oui...



          La PR "bouffe" les cartilages, suivant la sévérité de la maladie, ça va plus ou moins vite...J'ai une PR et une prothèse de genou, le deuxième est à faire...Et 32 ans... Mais pas de panique, on vit très bien avec

          Commentaire


          • Oui...
            Ok



            et c'est sur qu'elle devra mettre des prothèses?

            Commentaire


            • Ok
              Non,



              pas du tout, tout dépend de la sévérité de sa PR...La mienne est très sévère car je cumule celle de l'enfant et celle de l'adulte...(je ne fais jamais rien à moitié lol!)...Et puis, la sienne est récente, les chercheurs vont bien finir par trouver quelque chose:-/

              Mais bon, vaut mieux qu'elle s'y prépare mais là, c'est trop tôt pour qu'elle se gache le moral avec ça...

              Commentaire


              • Non,
                Merci



                de toute facon je ne lui dirai pas, elle n'a pas besoin de savoir ca!!

                merci beaucoup

                Commentaire


                • Merci
                  Détrompes-toi...



                  Elle a besoin de le savoir...Pas tout d'un seul coup, mais un peu, au fur et à mesure...

                  Moi, je me suis tout pris en bloc à une conférence sur la PR après à peine 1 an de maladie...c'était trop tôt...Mais à un moment où un autre, j'aurais eu besoin de le savoir...J'aurais aimé qu'on me dise que jamais la douleur ne s'en irait, que je devrais faire avec...J'aurais mieux compris et accepté la maladie...Mais cette découverte je l'ai faite toute seule...

                  Commentaire


                  • Poluarthrite rumatoide



                    bonjour, moi aussi je suis atteinte de PR depuis presque sept ans cela est survenue 3 semaines aprés mon accouchement et comme votre maman j'ai eut les même traitements c'est a dire cortancyl,speciafoldine et le metho que j'ai pris pendant presque 4 ans et que j'ai dû quitter car j'ai eut une prise de poids de 44 kg et les effets secondaires étais affolant c'est a dire mots de tête,un psoriasis qui est apparue et qui depuis et toujours là,et ma maladie qui a evoluer en ce moment j'ai des petite poussée mais par rapport a avant qui ne sont rien, et de plus comme je voudrais avoir un autre enfants dans les deux ans avenir le metho n'est pas du tout conseiller car il y a beaucoup de deformation du foetus mais depuis un peu plus de un ans je suis unnouveau traitemant qui a changer ma vie car non seulement je me sent mieux mais j'ai déja perdue 17 kg et je peut un peu plus participer au activiter avec ma fille ce traitement s'appelle HUMIRA et j'en suis trés contente, si il y a des personnes qui le prennent j'aimarais avoir leurs version merci de me données des nouvelles.

                    Commentaire


                    • Polyarthtite rhumatoïde



                      Bonjour,

                      je viens de lire le message que vous avez envoyé en juin 2005. J'ai exactement le même traitement que votre maman et... je vais très bien !
                      J'ai déclenché cette maladie à l'âge de 19 ans, du jour au lendemain ; et j'ai aujourd'hui 34 ans. J'ai eu une petite fille en 2005, qui est en parfaite santé.
                      Je n'ai pas pris de poids avec ce traitement, il faut surveiller l'alimentation et ne pas ajouter de sel dans la cuisine, il y en a déjà beaucoup dans tout ce que l'on achète (pain, fromage, plats cuisinés, etc...) et à cette très faible dose ( 5 mg) il ne faut pas vous inquiéter et vivre normalement, c'est-à-dire aller au resto, manger chez des amis sans contrainte.
                      Le Methotrexate ne m'a jamais provoqué d'effets secondaires particuliers. J'en prends 15 mg / semaine et le lendemain de la Spéciafofdine, qui est en fait, un antidote. J'ai une légère fatigue, mais rien de plus. J'en prends depuis 12/13 ans.
                      Je voulais aussi vous dire que c'est effectivement une maladie très douloureuse, surtout au début quand elle s'installe. Une fois le traitement adapté, le soulagement est notoire. Je suis d'accord avec l'une des personnes qui a répondu à votre question : il ne faut pas se voiler la face : la maladie est là, c'est inéluctable, et il faut vivre avec. Et pour vivre avec il faut savoir ce qu'est cette maladie. C'est une maladie sournoise qu'on apprend à connaître avec les poussées, elle est très douloureuse dans ces moments-là, mais heureusement il y a de longs moments de répit. Il faut entourer votre maman, essayer de comprendre sa douleur, les handicaps qui en découlent, notamment la déformation des mains et des pieds, comprendre son humeur, parfois agressive, et passer outre, l'entourer de votre amour. Je me permets d'insister sur ce point, car je suis convaincue que l'aspect psychologique est essentiel dans ce type de maladie. La douleur, omniprésente, mais d'intensité très variable, a une forte incidence sur l'humeur. C'est-à-dire que l'on est vite agaçé, impatient, on voudrait que notre entourage comprenne et pallie notre douleur.

                      Enfin, comme l'a dit un autre des internautes qui a répondu, la science avance et il faut garder espoir. Les progrès sont immenses dans ce domaine.
                      J'ai pu avoir un bébé sans grosse difficulté, il m'a suffit d'arrêter le méthotrexate quelques mois avant mon désire de grossesse et j'ai été suivie tous les mois et arrêter pour me permettre le maximum de repos et de sérenité pendant ces 9 mois. Depuis l'accouchement, je suis comme en rémission. Les déformations articulaires sont là et me gènent et me font parfois souffrir, mais je n'ai plus ces douleurs constantes.

                      Chaque cas est unique dans ce type de maladie, mais il ne faut surtout pas rester seule à douter. Le soutien de l'entourage est essentiel et un bon médecin aussi. Malheureusement, il est de plus en plus difficile de trouver un corps médical "humain". Il faut être exigeant avec lui et mettre en avant que vous n'êtes pas qu'un numéro de dossier mais une PERSONNE avec une sensibilité.
                      Je conseille à votre maman, si elle le souhaite, de rencontrer un psychologue qui connaît la maladie, parce que c'est une personne neutre à qui, parfois, on a besoin de parler, d'exprimer sa colère, son sentiment d'injustice...

                      Pour conclure : il faut vivre avec la maladie le mieux possible, donc l'accepter.
                      Je suis heureuse, je n'ai presque plus mal et je pense que le meilleur soutien c'est la compréhension, au moins l'écoute.
                      Bon courage à votre maman.
                      Et merci à vous de poser cette question et de chercher des réponses : c'est déjà une très bonne démarche. Cela prouve que vous essayez de comprendre la maladie et tout ce qui en découle pour aider votre maman. Pour cela je vous remercie.

                      A bientôt

                      Commentaire


                      • Bonjour amélie



                        J'ai une PR depuis 30 ans (j'en ai 44)et après avoir essayé les traitements les 1 après les autres (en 3O ans j'ai eu le temps!!!) je suis actuellement sous métho anti TNF Alpha (humira)depuis 2 ans. Je suis passée à l'humira car j'avais trop d'effets secondaires avec le métho à haute dose (vomissements, fatigue, ...).
                        Mon rhumato a diminué la dose à 10 mg piqure d'humira tous les 10 Jours et je revis ! C'est 1 traitement fantastique qui m'a changé la vie et je vais bien à part actuellment un problème ponctuel.
                        En effet, je dois me faire poser une prothèse de cheville dans un mois et demi et d'ici là je dois arrèter l'humira pour éviter un rejet de la prothèse et des pbs de cicatrisation. Cette perspective ne m'enchante pas car j'ai vraiment de peur de refaire une crise.
                        Quelqu'un a déjà vécu ça ?
                        Amélie, pour ta mère pense que la mèdecine fait des progrès tous les jours. Elle connaîtra des hauts et des bas, et il faudra bien l'entourer. Mais ne t'inquiète pas, on peut avoir une PR et être heureux !
                        Bon courage .

                        Commentaire


                        • Bonjour amélie
                          Bonjour amélie, besoin de renseignements



                          En te lisant je me suis un peu reconnue,j'ai 46 ans et je suis suivie depuis 26 ans pour pr. Je suis actuellement à 15mg de métho/sem, et je ne le supporte plus, mal de tête, fatigue, nausées, ma rhumato ne comprends pas que j'ai des effets secondaires qui me laissent vivante 4j/7. Combien de métho prenaient tu avant? si j'ai bien compris maintenant tu es à 10mmg et avec de l'humira en plus? est ce que c'est bien mieux, je vois bientôt ma rhumato, je vais lui proposer peut être cette solution. Comment cela va avec un peu de recul dans le temps?
                          merci pour tes renseignements.

                          Commentaire


                          • Bonjour amélie
                            Pimpim pourra peut être mieux me renseigner



                            bonjour pimpim
                            je crois que c'est plutôt à toi que je voulais m'adresser en écrivant à Amélie, à combien de métho étais tu avant que ton rhumato ne diminue la dose. Histoire que je compare.
                            merci

                            Commentaire


                            • Polyartrite...



                              Bonjour à tous, je souffre depuis plusieurs années de douleurs et le rhumatologue, après m'avoir prescrit des anti-inflammatoires et de la cortisone, vient de me proposer du Novatrex. Ce médoc est donné pour une polyartrite rhumatoïde.
                              Les résultats d'analyse ne disent pas qu'il s'agit d'une PR. J'ai l'impression que c'est un peu n'importe quoi et mon médecin traitant est inefficace.
                              Je suis découragée, j'ai lu les effets indésirables du Novatrex et j'aimerais avoir l'avis d'un autre rhumatologue. A votre avis que dois-je faire ?

                              Commentaire


                              • :amour: bonjour metho et aide



                                je suis sous metho depuis plusieur annees mais depuis qulques jours
                                j ai des douleurs pres de l estomac et douleurs fortes dans le dos
                                je suis allee sur cancer du pancreas !!! et ceux sont les memes symptomes!!!
                                la trouille du siecle quelqu un a til deja ressentit cela avec ce medicament????
                                j oublie de faire les prises de sang qu il faut faire chaque mois
                                j en prends 3 par semaine !!
                                qu en pensez vous je sais il ne faut pas s affoler mais pasevident!!!
                                merci de vos conseils

                                Commentaire


                                • Bonsoir



                                  je suis atteinte d'un PR j'ai les memes medicaments et les mêmes symptômes que votre maman , impression d'epuisement , nausées , vertige , mauvais sommeil etc...
                                  selon mon rhumatologue il n'y a pas grand chose a faire contre ces effets a part baisser les doses du traitement mais la maladie evolurait plus vite donc il faut faire avec je crois , pas facile bon courage

                                  Commentaire


                                  • Re: Polyarthrite rumatoïde

                                    bonjour' tout le monde,

                                    voilà j'ai 29 ans et je suis atteinte d'une spondylarthrite ankylosante ayant les symptômes depuis 4 ans cela m'a était détecter il y a quelque mois ... douleurs articulaire monstre au début de la maladie c'est les genoux uniquement puis d'année en année je suis passer au coude puis le bas du dos les épaules la nuque j'ai carrément des idées noir pendant les pik de douleurs on m'a donnée tellement de traitement mais aucun n'est satisfaisant dès mal de tête nausé vertige perte d'appétit ... aujourd'hui j'ai commencer un nouveau médicament methotrexate 10mg et j'appréhende ... j'appréhende les effets secondaires encor une fois qui ne sont pas supportable mais en plus de sa l'échec je suis arriver à être constamment nerveuse sans le vouloir

                                    Commentaire

                                    Publicité

                                    publicité

                                    Chargement...
                                    X