publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Accoutumance aux sprays nasaux

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Accoutumance aux sprays nasaux



    Bonjour,

    Ce qui va suivre n'est pas une demande d'information ou d'aide, juste un récit qui je pense pourra aider des personnes souffrant de la même addiction ou empêcher en empêcher d'entrer dans ce cercle vicieux.

    J'avais 13ans quand j'ai utilisé mon premier spray nasal. J'en ai actuellement 23, cela fait donc 10ans maintenant que je prends en moyenne 10 pulvérisations par jour. Ce qui fait un total de 36500 jets de spray nasal dans mes narines, dans mon corps, dans mon sang, drainé par mon coeur.
    (imaginez les sous dépensés dans cette saloperie également).

    Bref, j'en veux énormément à mes parents pour ne pas m'avoir pris des mains cette drogue quand elle a commencé à en devenir une et pour continuer a m'en acheter. Car oui, en Belgique, pas besoin de prescription. Et quand une marque n'est plus assez puissante, vous en testez d'autres et devenez tout aussi vite accro.

    J'en parle comme une drogue car pour moi s'en est une. Je ne peux pas m'en passer et j'en paye les conséquences chaque jour : aussi tôt mon nez débouché, il se met a couler. Je me mouche tellement que voir du sang dans mon mouchoir n'est plus un problème pour moi. Et 1h après, il se rebouche. Ainsi de suite.

    Autres conséquences : j'ai perdu le goût. Mettez-moi un fromage qui pue sous le nez ou sur la langue, il aura juste le goût du carton pour mon palet.

    Les maux de tête sont chroniques, je les soigne donc avec d'autres médicaments car essayer de luter me fatigue, me rend désagréable, etc.

    Quand le soir arrive, je sais que je ne vais pas avoir une nuit tranquille. Que je vais me réveiller une fois si ça va bien, 3fois si ça va mal. Tout ça pour reprendre une dose.

    Et quand ça va vraiment mal, je peux sentir mon pouls saccélérer, mon coeur sauter dans ma poitrine alors que je suis simplement couchée dans mon lit, cherchant le repos.

    Donc un bon conseil, et je m'estime en droit de vous le donner : n'essayez jamais cette drogue. Lisez les notices. Essayez de luter par des moyens naturels quand il en existe. Et quand votre docteur vous dit que vous ne faites pas assez d'efforts, et bien c'est qu'il n'a jamais été accro a quoi que ce soit dans sa vie !

    J'aimerais pouvoir prendre une machine a remonter le temps !

  • Calme toi



    y'a pire comme dependance, même si y'a des effet secondaire comme pour tout, ton cas n'est pas non plus dramatique

    Commentaire


    • Calme toi
      ...



      tu n'as pas compris l'intérêt de mon message, bref, il y a toujours pire comme mal que celui que l'on ressent, mais je ne suis pas là pour comparer le miens à ceux des autres (si on commence comme ça alors aucun cas n'est dramatique -_-'), mon but est juste d'avertir les personnes qui prennent ce genre de produit afin qu'elles n'en deviennent pas hyper dépendante comme moi. Economie d'argent et bienfait pour la santé.

      Point.

      Commentaire


      • ...
        2 choses



        Si si il y a des dépendances dramatiques crois moi, la seconde chose est que, evidement c'est bien de prevenir mais à cela deux choses encore, on peux devenir dependent de doliprane ou de chocoat, enfaite on peux devenir dependant d'abslument tout, enfaite si tu as pris ce medicament c'est que tu as du en avoir besoin à un moment donné non? est-tu certain (ou certaine) de ne pas être dependant (ou dependante) juste psychologiquement? je doute que un spray nasal te donne des symptome de manque physique à moins qu'il y est de l'héroine, tu devrai peu être réglé ton probleme de base qui n'est peu être pas lié au medicament directement... apres je ne juge pas je ne connais pas ta vie

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2012-022012-03

        publicité

        Chargement...
        X