publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Somnifère et bb

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Somnifère et bb



    bonjour,
    donnez-vous du somnifère à vos BB pour les courses ou bien quand il pleure trop? que faites-vous? je vous remercie de me répondre





  • c'est une blague

    Commentaire


    • Alors



      ma grande a été bercée trrop près du mur mais c'est vrai elle est calme maintenant, elle bave juste un oeu trop et ne répond plus quand on l"appelle
      ma 2e j'ai préféré lui donner du rhum dans son biberon, tu verras c'est efficace mais elle vomit partout c'est pas prarique
      mon fils je sais pas encore si je le mets sous prozac ou si je l'assome avec mon marteau fétiche, a ton avis tu ferais quoi?


      Elodie et ses 3 enfants un peu bizarres mais en parfaite santé si si :fou:


      PTDRRRRRRRRRRRRRR

      Commentaire


      • Comme najet !!!!



        et si c'est une blague je la trouve pas bonne...

        Commentaire


        • Alors
          Ptdr :bien:



          uper marraineeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

          Commentaire


          • Alors
            Zut moi j'ai choisi pour mon gamin le martini rouge



            tu penses que j'aurais du choisir du rhum ?

            Commentaire


            • Zut moi j'ai choisi pour mon gamin le martini rouge
              Ah oui



              le rhum a 50 degrés est tellement plus efficace !
              En plus après ils arrivent même a chanter des chansons antillaises, l'est pas belle la vie?

              Commentaire


              • Ptdr !!!



                moi pour les miens qui ont respéctivement 7 et 5 ans, j'ai inventé une sarbacane avec fléchette "stpop/bordel" comme ça, dans les magasins quand ils se mettent à courir partout, hop un coup de fléchette ou 2 quand ça marche pas du 1er coup et tout de suite après le caaaaaalme !!! bon les effets secondaires ne sont pas top mais je m'en fou !!!

                Commentaire


                • Ptdr !!!
                  Up !



                  :bien:

                  Commentaire


                  • Ptdr !!!
                    :bien:



                    trop mdr :-d ! celle là j'y avait pas pensé , faut que je songe à appliquer ta technique avec mes sauterelles mais , à la maison qd elle jouent ensemble :

                    hihihi :-d trop fort les flechettes !

                    Commentaire


                    • Ptdr !!!
                      Trop marrant



                      le coup de la sarbacanne lol :fou:

                      Commentaire


                      • Somnifère ???????????



                        jamais de la vie !!!!
                        de la tisane, des massages, des câlins et ....une méga dose de patience et de tendresse !!
                        courage !
                        sabine

                        Commentaire


                        • Somnifère ???????????
                          C'est une blague !!



                          évidemment qu'on ne fait pas ça !! même si on y pense très fort des fois !

                          c'était juste histoire de rigoler un peu !

                          Commentaire


                          • C'est une blague !!
                            Ben j'avais compris...



                            ... que la nana n'était pas "bien" ....
                            :fou:
                            t'imagine, penser à donner du temesta, du lexomil .... tu lui fais quoi à 14 ans ??? des piqûres d'héro??????????????????
                            bizzzzzzz

                            Commentaire


                            • Ben j'avais compris...
                              Oui et heureusement en france



                              on en est pas encore là !
                              y'a qu'a regarder aux états-unis ce qu'ils donnent à leur enfants quand ceux-ci bougent de trop, comme les nôtres quoi, c'est du n'importe quoi !!!

                              Commentaire


                              • Oui et heureusement en france
                                Oui !!



                                là bas,dès qu'un enfant est vif et éveillé, on le considère comme un hyperactif... alors que ça n'a rien à voir :-/

                                Commentaire


                                • Oui !!
                                  Remarque



                                  dans mon village, une mère de bientôt 4 enfants a fait passer son fils pour un hyperactif. résultat le professeur qu'il l'a vu sans l'ausculter lui a prescrit un médicament à vie !! c'est honteux, mais le pire c'est qu'elle essaye de faire pareil avec sa 3ème !!!
                                  ça me révolte ce genre de truc !
                                  oui moi mes enfants j'ai un peu envie de les "je ne trouve pas les mots" parfois mais pas au point de les faire passer pour hyperactifs !!! les pauvres !

                                  Commentaire


                                  • :fou:



                                    l idée ne m ai jamais venue!

                                    Commentaire


                                    • C est pour rire ?



                                      si ton bebe pleure c est qu il en a besoin ou qu il veut les bras, qu il a la couche sale ou faim, ou froid ou chaud... donc avant de la drogué cherche le probleme.
                                      perso evite les medocs et vraiment de temps en temps tu peut essayer l homeopathie...
                                      mais les somniferes c est interdit...

                                      Commentaire


                                      • Expérience personnelle



                                        Bonjour, on a l'air de se moquer de vous. Moi pas. Je suis né dans une clinique en 1975. J'ai eu une vie très très mouvementée, avec des crises de nerfs, des tentatives de suicide (médicaments, défénestrations et coups de tête divers dans les murs chez moi et ailleurs). J'ai été suivi par des psys, des psychologues, ai pris des médicaments, ai été hospitalisé je ne sais combien de fois pour des périodes parfois de quatre mois. Jusqu'au jour où j'ai décidé en regardant l'état de mes vitres qu'il me fallait quand même des calmants et une psychanalyse, la vraie, allongé sur le divan à parler sans être interrompu. J'ai trente-sept ans aujourd'hui, et ai commencé ma "dépression" à dix-sept ans. Je suis plutôt mutique et remarque aujourd'hui que j'ai glissé dans le mutisme à l'adolescence tout doucement sans que personne ne s'en rende compte. A dix-neuf ans je connaissais tout Freud par coeur, mais mes parents à l'époque ont préféré suivre les conseils de la science, des médecins qui ont conseillé les psys. J'ai oublié la psychanalyse. Je l'ai commencée il y a seulement trois ans. Et puis ma psychanalyste est partie en retraite il y a quelques semaines, ce qui l'a poussée à me poser une question : "qu'est-ce qui vous est arrivé le jour de votre naissance?" et cette question, je l'ai posée à ma mère en présence de mon père. C'est tout bête. Dans les années soixante-dix, un somnifère pour les enfants de moins de trente-six mois a été inventé, dont énormément de nourrices et infirmières se sont servies. J'en ai gobé un 8 heures après être né ainsi que tous les nouveaux-nés du service. Ma courbe de poids et ma mère attestent que j'ai dormi pendant trois jours. Et les bribes de souvenirs que j'ai maintenant me le rappellent. Je vois la petite cuillère du somnifère que j'ai commencé par refuser, puis que j'ai accepté en me disant que ça ne me ferait pas de mal de toute façon. Et puis l'impossibilité de lutter contre la conscience qui s'éteint, le sentiment de la mort, l'appel au secours que personne ne comprend et qui s'éteint. l'abandon de la lutte en me disant que mon arrivée dérange le monde, que je suis refusé et qu'à peine né je vais mourir. Tout ça n'est pas dit en mots, mais un bébé pense autant que vous et moi je vous le garantis et est loin d'être un imbécile ou un handicapé: un enfant trop petit pour comprendre ça n'existe pas. Je me suis dit juste avant de m'endormir que peut-être je serai toute ma vie rejeté, car je ne savais pas que j'allais partir chez mes parents à la fin de la semaine et je pensais que ma vie se passerait à la maternité, et que donc je passerais peut-être ma vie entière dans la solitude plutôt que d'aimer les humains. Depuis il est vrai qu'à trente-sept ans je n'ai ni femme ni enfant, suis célibataire depuis dix ans, et pourtant je siffle pour dire bonjour aux oiseaux tous les jours et quand je donne je donne entièrement. Ma vie n'est que solitude et désespoir. Mais depuis que je sais cet évènement qui me revient en mémoire au fur et à mesure, et depuis que j'ai entamé cette psychanalyse, une heure par semaine allongé sur le divan, je me sociabilise, mon esprit est plus calme, je gère mes émotions, je peux parler aux gens avec le sentiment qu'il peut peut-être exister de la sincérité quelque part. Mais je reste misanthrope et accorder ma confiance à quelqu'un(e) est quasi-impossible. Je voulais juste dire ça, car je recherche le nom de ce médicament, et mon moteur de recherche m'a montré votre page. Je me suis inscrit juste pour ça. Voici un témoignage, de quelqu'un qui s'en sort et est peut-être en route vers le bonheur alors que le je-m'en-foutisme d'une infirmière a failli le tuer peut-être pas à sa naissance mais pendant plus de trente ans. Le monde n'est jamais rose, mais parfois il le devient un petit peu. Et puis si vous connaissez le nom de ce somnifère interdit à la fin des années 1970, faites-le moi savoir. Je pense que certains enfant ont du en prendre jusqu'à son interdiction, et peut-être certains à force d'en prendre ont-ils eu des séquelles cérébrales, ça n'est pas impossible. Il n'y a pas de mauvaise question.

                                        Commentaire


                                        • Expérience personnelle
                                          Suite ... et découverte grave.



                                          Bonjour,
                                          d'après le carnet de santé et mes parents, j'ai donc pris du Kaneuron depuis le jour de ma naissance en 1975 et ce jusqu'en avril 1984, soit pendant 9 ans.
                                          Ce médicament est en fait préconisé dans le traitement contre l'épilepsie.
                                          Je n'ai jamais été épileptique, à 37 ans passés je vous le confirme.
                                          Qu'est-ce qui se passe dans la tête des médecins et des infirmières qui ont appliqué le 'traitement' pour me faire prendre un médicament contre l'épilepsie pendant neuf ans sans jamais en avoir eu besoin, puisqu'ils savaient (savent encore pour certains) que je ne suis pas épileptique??

                                          Commentaire

                                          Publicité

                                          Forum-Archive: 2006-122012-062013-01

                                          publicité

                                          Chargement...
                                          X