publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

....et la libido?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • ....et la libido?



    J'ai 51 ans et suis séparée depuis 5 ans;quelques amants mais rien de "sérieux" en vue.Je n'ai presque plus de libido et plus du tout d'orgasme avec un homme! Pourriez-vous me dire les copines de la cinquantaine si cela est en rapport avec la ménopause ou cela provient d'autres raisons????
    Dites-moi tout...je vous en supplie!je cherche à comprendre mon changement??? Bisous à toutes

  • Comme je vois



    personne pour te répondre alors je peux te dire, oui, c'est en rapport avec la ménopause.
    Amicalement

    Commentaire


    • Ca me fiche en pétard !



      Pourquoi sans anesthésie ?
      Ce mépris de la douleur est scandaleux ! Il faut lutter contre.
      Je disqualifie les médecins qui ont cette attitude et je vous invite toutes à les boycotter.
      Ayant eu une ponction d'un petit kyste bénin du sein très douloureuse, j'ai demandé à ma gynéco lorsqu'il a fallu la refaire un patch, qu'elle a accepté, sinon, j'en aurais changé.
      Je n'ai rien senti la 2 fois.
      L'hystérographie est également épouvantablement douloureuse, il faut EXIGER une anesthésie, en France on se fout de nous, il y a les moyens d'éviter les douleurs inutiles, il faut faire évoluer les choses, en PROTESTANT encore et toujours.
      Le corps médical se fout de nos douleurs, vous croyez qu'on n'en subit pas suffisament comme ça ? Il suffit de parcourir ce forum pour voir toutes les misères que les hormones font subir aux femmes.
      Ce n'est pas la peine d'en rajouter qui sont évitables par négligence et indifférnce.

      Commentaire


      • Comme je vois
        Là on est d'accord



        J'ai un mari toujours amoureux et ça me pose problème parce que je ne suis plus du tout au diapason ...
        Certains vont voir ailleurs en ce cas.

        Commentaire


        • Je t'ai



          envoyé un MP

          Commentaire


          • Là on est d'accord
            Donc si je comprends bien



            la médecine ne propose rien pour ce genre de problème ???? Mon mari n'a pas besoin d'aller voir ailleurs....

            Commentaire


            • Donc si je comprends bien
              Je ne vois pas le rapport !



              Et je n'ai pas dit que mon mari allait voir ailleurs.

              Commentaire


              • Ne t'inquiète pas



                Moi aussi je suis ménopausée et j'ai 43 ans et cela depuis 2 ans et j'avais des problèmes de libido, de bouffées de chaleur et de sueurs nocturnes et depuis 6 mois je prends un traitement hormonal de substitution et tout va très bien et je retrouve comme avant ma libido. Courage

                Commentaire


                • ...et les copines



                  Vous n'allez pas vous disputez sur une question de libido durant la ménopause!Ns sommes toutes ds la même galère autour de la 50aine.
                  A 37 ans je souffrais déjà du SPM(syndrome prémenstruelle) qui sont exactement les syndromes de la ménopause mais au moins à cette époque j'avais une libido débordante.
                  Ayant vécu une année au Québec,je me suis intéréssée à ce domaine,ils sont plus avancés que nous et surtout ce n'est pas un tabou!!!
                  Donc,de retour en Suisse à 41 ans,j'ai essayé l'accupuntur=bcp de bien pour les maux de tête transpirations nocturnes,puis j'ai pris de l'huile d'onagre et vitamine B6 progestérone(inutile).
                  Aujourd'hui,51 ans et je prends depuis 3 ans,le début de l'irrégularité des règles, du Soyayam et je vis beaucoup mieux (peu de bouffées,de maux de tête),par contre je suis irritable et svt courbaturée.
                  Mais ma question se reportait à la disparition de l'orgasme...Merci de m'avoir répondu et peut-être à bientôt!

                  Commentaire


                  • Avec le ths, pas de problème de libido



                    ni de sècheresse vaginale

                    Commentaire


                    • Avec le ths, pas de problème de libido
                      Euh ...



                      Bouffées de chaleur : parfait, le THS c'est génial, mais côté libido, perso, c'est pas terrible, mais il y a peut-être d'autres raisons.

                      Commentaire


                      • Euh ...
                        Idem, bvsc...



                        THS pour bouffées de chaleur : OK

                        Pour libido : bof !

                        Mais je pense aussi qu'il y a sans doute d'autres raisons... plus psychologiques que physiques celles-là.

                        Commentaire


                        • Idem, bvsc...
                          Les médecines douces



                          pour la libido, rien de tel. Mais bon, personne n'y croit !!!

                          Commentaire


                          • ...et les copines
                            Disparition del'orgasme



                            Au risque de choquer, je dirais que l'orgasme purement mécanique est toujours possible ... mais quel intérêt sans désir !

                            Commentaire


                            • En fait pour la libido, le plus efficace, c'est un nouveau partenaire



                              Comme les hommes de la cinquantaine, ils ne désirent plus leurs épouses et prennent des femmes plus jeunes pour relancer le désir, pour nous c'est pareil !

                              Commentaire


                              • Il faut croire aux plantes



                                Moi, je parle aux noms de ma femme qui elle n'aime pas les forums. Et si je peux aider quelqu'un je suis là. Ma femme a 48 ans et est en pleine ménopause. J'ai vu son humeur, son corps, ses réactions changées. Question lit elle me tournait le dos mais moi je n'ai pas été choqué car j'avais aussi des problèmes sexuels. Suite à des visites sur des forums, j'ai entendu parlé des plantes. Au début, j'ai rigolé. Mais, maintenant je suis obligé d'y croire. Bazar de bazar arrêtons d'avaler des choses trop lourdes, trop fortes pour notre organisme avec des tas d'inconvénients... Moi je vais sur phytoforme C'est un site sérieux efficace (vous pouvez leur posez des questions selon votre cas) et honnête (il ne promette pas de guérir).Mesdames ne vous sentaient pas seules la ménopause modifie beaucoup de choses il faut se faire aider. J'arrête là mon discours...

                                Commentaire


                                • Il faut croire aux plantes
                                  Bonjour boum42



                                  Bien contente d'avoir lu le témoignage de ta femme à travers toi. Et contente de voir que les plantes vous ont aidé. Moi je suis une inconditionnelle des plantes et je vis à merveille.
                                  Bonne continuation !

                                  Commentaire


                                  • Il faut croire aux plantes
                                    Ha ha ha !



                                    je vais vous dire un truc, moi ça va très bien d'un coup, et sans plante.
                                    Mon mari et moi on a fait des efforts pour dialoguer et nous détendre, prendre une distance par rapport à notre vie de fou, et j'ai modifié un peu mon THS, bref, on a fait ce qu'il faut pour que ça aille mieux, et pas eu besoin de plantes ...
                                    C'est pas les plantes, c'est le fait que vous vouliez vraiment que ça aille mieux qui marche !!!
                                    Enfin, si ça vous aide.
                                    La science devrait se pencher sur la force d l'effet placébo ....

                                    Commentaire


                                    • Il faut croire aux plantes
                                      Ça fait plaisir...



                                      ...d'entendre des hommes sur la question de la libido durant la ménopause,merci!
                                      Je crois qu'il y a un tel chamboulement hormonal que ces transformations si elles ne sont pas entendues par l'homme,c'est difficile de se sentir encore femme.
                                      Actuellement,je suis seule sans homme à mes côtés et je pense le passage est encore plus difficile.
                                      J'ai même peur de rencontrer un homme tellement je me sens peu bien dans ma peau...et évidement la libido a disparu!c'est un cercle vicieux!

                                      Commentaire


                                      • Disparition del'orgasme
                                        Je suis tout à fait d'accord



                                        avec toi. Le TSH est TRES dangereux. On n'en parle pas assez et on ne propose RIEN que ça pour les bouffées de chaleur, si bien que les femmes pleurent pour le reprendre avec les conséquences que ça a. Je n'ai jamais vu autant de cancer du sein autour de moi parmi les femmes de la cinquantaine... c'est bien triste de voir où cette médecine mène. Ce sont les premiers cobayes du TSH ! sans compter les thromboses qu'il occasionne....

                                        Commentaire


                                        • Vous continuez
                                          Contente



                                          de trouve un écho à ma pensée. Je ne comprends pas cet aveuglement dans le THS alors qu'on crie maintenant qu'il est très dangereux. Jusqu'à présent on ne pronait que ses bienfaits qui en réalité n'en sont franchement pas. Mon amie a eu une attaque cérébrale après avoir repris un nouveau TSH. Maintenant, on supprime tout, et on dit qu'on ne sait pas d'où ça vient... gros mensonges des médecins qui ne pensent qu'à remplir leurs poches et qui se frottent les mains d'avoir autant de malades. C'est une belle honte du 21e siècle. Je suis tout à fait d'accord avec vous que nous sommes toutes à la même enseigne. Moi j'ai cherché ardemment à m'en sortir dès le début des problèmes et j'y suis arrivée grâce aux plantes, quoiqu'en disent certaines personnes sur ce forum ! Je me sens mieux qu'à 30 ans et je rajeunis ! c'est la super forme. Aucune chimie dans le corps. Je soigne tout le monde chez moi par les médecines parallèles et nous nous en portons à merveille ! Aucun problème de santé, nous faisons de la prévention, nous vivons sainement et voilà ! ce n'est pas si difficile que ça. Evidemment quand on court chez le médecin quand le mal est bien installé, on ne s'en sort pas toute seule ! J'ai la chance d'avoir une gynéco qui est très plantes. Elle cultive la sauge dans son jardin... elle est ouverte à tout. Un vrai plaisir de rencontrer des médecins comme ça, mais ils sont très très rares !
                                          Au plaisir de vous lire
                                          Amicalement

                                          Commentaire


                                          • Je suis tout à fait d'accord
                                            Vous continuez



                                            votre désinformation anti-scientifique.
                                            C'est lamentable.
                                            Votre obscurantisme est nocif et dangereux, il vise à empêcher les femmes de profiter des progrès de la Science.
                                            Avez-vous fait 10 années d'étude comme les gynécos qui prescrivent les THS ?
                                            Il y a un danger avec chaque acte médical, faut-il pour autant revenir au Moyen Age ?
                                            Le risque est très faible si on prend de la progestérone naturelle et des oestrogènes en gel. Il faut aussi maintenir une bonne santé, un petit poids et beaucoup d'activité.
                                            Votre perlimpinpin placebo ne fait pas de mal, mais arrêtez de critiquer ce que vous ne comprenez pas !!!!!
                                            J'ai des tas d'amies beaucoup plus âgées que moi et qui sont très heureuses avec un THS et qui ne l'arrêteraient pour rien au monde.
                                            A 66 ans et plus elles restent minces et sexuellement actives, et ce, grâce à leur THS.
                                            Alors de grâce, faites ce que vous voulez, mais cessez vos imprécations.

                                            Commentaire


                                            • Contente
                                              Non lilibet...



                                              on ne crie pas que le THS est TRES DANGEREUX ! ou alors tu refuses de lire les derniers comptes rendus de spécialistes.

                                              Je ne renie en aucun cas les bienfaits des plantes auxquels je crois dans certains domaines (quoi que personnellement, j'ai fait une hépatite médicamenteuse par les plantes précisément, comme quoi..., mais bon, je persiste à penser que je n'ai pas eu de chance, et j'y crois malgré tout).

                                              Cependant, je ne peux pas nier les bienfaits d'un THS. J'ai 55 ans et prends ce traitement depuis l'âge de 37 ans. Et n'en déplaise aux détracteurs, parmi les quelques femmes qui autour de moi ont hélas un cancer du sein, AUCUNE, ne prenait un THS. Hasard peut-être, mais c'est ainsi.

                                              Je ne prétends pas que cela ne m'arrivera pas, mais as-tu connaissance du pourcentage ridicule d'augmentation de cancer du sein sous THS : 3/100 000 supplémentaire !
                                              Tu me diras que c'est 3 de trop, j'en suis d'accord, mais quelle aurait été ma vie sans l'aide du THS depuis l'âge de 37 ans ?

                                              J'ai essayé d'arrêter bien sûr. Je ne suis pas spécialement maso et préfèrerais ne rien prendre. Mais rien, absolument rien n'y a fait tant mes symptômes de ménopause sont importants (surtout bouffées de chaleur invivables).

                                              C'était mon petit "coup de gueule" si je peux l'appeler comme ça. Non pas pour pousser les femmes à prendre un THS, surtout pas, mais par rapport à toutes les sottises qu'on voit encore un peu partout par méconnaissance.
                                              Certes il y a eu cette fameuse étude américaine, mais il y a surtout eu toutes les autres études sur lesquelles on ferme volontiers les yeux quand on n'a pas envie de les ouvrir.

                                              Sur ce Lilibet, je conclus quand même en disant qu'effectivement, si les plantes ou autres médecines dites douces suffisent, pourquoi pas.

                                              Commentaire


                                              • Non lilibet...
                                                Merci babette



                                                Moi aussi je n'ai pas pu m'empêcher de pousser un coup de gueule.
                                                Peur du THS, peur de la péridurale, peur des OGM, peur du nucléaire, faisons un peu confiance à la
                                                Science et ayons peur de l'ignorance, de l'intolérance, de l'obscurantisme et de la bêtises, qui sont bien plus dangereuses pour le monde ...

                                                Commentaire


                                                • Merci babette
                                                  Bon les filles...



                                                  j(51 ans)'ai finalement rdv chez ma gyneco le 10 décembre pour des douleurs permanentes toute autour de la ceinture du bassin depuis 3 mois.Généraliste,physiothérapeute,ostéo, pensent que ce n'est pas dû à la ménopause...?? Finalement,à vous entendre,chacun défend sa propre vision de la médecine mais cela n'apporte pas de réponse à comment gérer se passage de la vie difficile!
                                                  Je pense que nous sommes toutes différentes et chacune doit trouver sa propre solution! Médecine douce?hormonale? ou mixte?
                                                  Merci pour vos témoignages,on se sent moins seule!

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X