publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hospitalisation pour un phimosis

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Hospitalisation pour un phimosis



    bonjour, je suis une maman inquiete car je dois faire opérer mon petit de 2 ans et demi d'un phimosis et je ne sais pas comment l'encadrer pour lui expliquer la prise de sang ,la rentrée en clinique et surtout le apres , le retour a la maison et lui faire oublier un peu la douleur je suis sur mulhouse(68) si vous êtes deja passer par ce dur et penible moment merci de m'orienter un peu .l'intervention est prevue pour le 13.02 alors je voudrais être preparer a toutes eventualités .merci de votre aide .

  • Qu'est ce qu'un phymosis?



    Bonsoir,

    Je ne peux guère t'aider mais je dois faire moi même opérer mon petit bout. Il doit se faire opérer du zizi car il est déjà décaloter et il fait pipi de travers.
    Je me demande si ce n'est justement pas un phymosis aussi?? Je me trompe peut-être car je n'ai pas retenu le terme employé par les docs.

    A noter que j'ai encore le temps de stresser vu que l'intervention aura lieu quand il aura 18mois et il n'a que... 10 jours !

    Courage à toi et ton loulou !!

    Gros bisous!

    sasha et Lukas

    Commentaire


    • Qu'est ce qu'un phymosis?
      Phimosis



      Le phimosis est une etroitesse anormale du prepuce (le bout de peau au bout du penis) qui empeche le penis d'etre decalotte (prepuce retracte, decouvrant le gland). Le phimosis peut etre immediatement genant lorsqu'il empeche d'uriner, mais surtout il empeche une hygiene correcte du gland (d'ou infections) et peut rendre l'erection douloureuse et empecher d'avoir des relations sexuelles normales (cas de Louis XVI, apparemment).

      Il existe plusieurs methodes pour le faire disparaitre, la plus radicale est la circoncision (ablation du prepuce). Assurez-vous en cas d'operation du phimosis qu'on n'enleve que ce qui est utile (il semble que les circoncisions rituelles sont plus mutilantes).

      Commentaire


      • Phimosis
        Mon fils a eu cette opération il y a 6 ans



        Voici mon histoire.
        Mon fils a eu une infection du zizi vers 15 mois.
        On nous a expliqué que comme on n'arrivait pas à le décaloter il fallait l'opérer pour faire une plastie du prépuce et ainsi éviter les infections.
        Il a été opéré vers 18 mois et est resté un jour seulement à l'hopital.
        Nous sommes arrivés à 7 heures du matin. Là il a tout de suite reçu du valium à la petite cuillère puis nous l'avons conduit dans nos bras à travers les couloirs dans le bloc ou un brancardier l'a pris dans ses bras. Il a pu garder sa peluche avec lui. Nous avons fait les 100 pas devant la salle de réveil puis à travers la porte je l'ai entendu pleurer. Il venait de se réveiller. L'infirmière nous a laissé entrer en salle de réveil. Il avait des électrodes en caoutchouc sur la poitrine, sa peluche aussi. Comme il portait une couche il ne s'est pas aperçu qu'il avit un petit pansement au zizi. Il s'est vite calmé en nous voyant. Quelques minutes après il a été transporté dans un chambre dans un petit lit à barreau en hauteur sur roulettes. Il a un peu dormi puis a passé le reste de la journée à jouer dans la salle de jeux. Il ne souffrait pas visiblement et galopait dans les couloirs. Dans sa chambre un autre petit garçon venait d'être circonci, il gémissait en permanence ainsi que ses parents (ça fait peut-être partie du rite ?)

        Le soir nous sommùes rentrés chez nous. Dans les semaines qui ont suivi il a fallu que je le décalotte dans le bain très régulièrement pour empêcher qu'il ne se resserre. Aujourd'hui il le fait lui-même et tout va bien.

        Concernant la prise de sang, tu peux mettre un patch anesthésiant 1 heure avant. Ca aide bien.
        Bon courage, l'opération dure 1/4 d'heure et l'anesthésie se fait au masque.
        Ce sont les parents qui flippent le plus !

        Commentaire


        • Mon fils a eu cette opération il y a 6 ans
          Idem pour le mien



          Il est rentré mi-décembre pour la journée et tout s'est bien passé même que le petit avait que 19 mois, il n'a pas pleuré en partant et au retour, l'intevention en elle même 1/4 d'heure et une heure en salle de réveil et comme tu dis ce sont les parents qui s'inquiètent le plus en faisant les cent pas. Il a pleuré au retour à la maison surtout quand il urinait car cela devait lui piquer mais le lendemain comme de rien ne s'était passé. Déjà le jour même après être bien réveillé il courait dans les couloirs moi j'avais peur qu'il se fasse mal mais lui rien ne l'arrêtait.
          Et je peux vous dire que quand je le vois je ne regrette pas et que lui tout va bien.
          C'est un dûr petit moment à passer mais ensuite on est soulagée.

          Commentaire


          • Qu'est ce qu'un phymosis?
            Alors???



            Bonsoir, j'ai lu votre message et...la suite m'intéresse beaucoup car je viens d'apprendre que je dois faire opérer mon fils à cause d'un phimosis...Il a 5ans, son papa a eu cette opération et en a un très mauvais souvenir ce qui ne m'aide pas à être sereine.
            Ce serait très gentil de me dire comment ça s'est passé pour ton loulou. J'espère qu'il n'a pas eu trop mal et que maintenant tout va bien.
            Merci bonne soirée

            Commentaire


            • Nous venon d'y passé..



              bonjour ,
              enfin je devrai plutot dire , que mon fils vient d'y passé !
              A la differnece de vous c'est quil 'il avait a peinde 4 ans et n'a rien fait comme tout le monde , puisqu'il a fait une sur infections (je vosu rassure ça a rrive apparment tres rarement) , enfin sur ce qoup c'est tomné sur mon fils .
              Il a ete opere le 9 decembre dernier et au jour d'aujourd'hui il a une frousse de bleu du bain le soir a cause de latoilette du zizi et ses mauvais souvenirs de soins !Il faut avouer ke vraiment ce n'etait pas joli a voir , le pauvre , pendant 15 jours il a marché les jambes ecartés tellement il souffrait .
              c'est kan meme curieux , mon ainé n'en a pas eu besoin !

              courage

              phanie

              Commentaire


              • Phimosis
                Tu donnes une information incomplète.



                Le phimosis est effectivement une étroitesse du prépuce. La majorité des bébés naissent avec un prépuce étroit. Etroit, dans ce cas, signifie que le prépuce ne peut libérer le gland naturellement, avec un va et vient ne nécessitant aucune aide.

                Tu as raison de citer Louis XVI. Il souffrait d'un phimosis. Et son beau père l'invita à subir une opération. Mais rien ne dit la source de ce phimosis, ni la nature de l'opération. Je m'explique.

                Il y a quelques cas (on en lit un ci-avant) où le prépuce, à cause d'une infection, dont l'origine peut être diverse, se retrouve dans un état où il ne saurait plus évoluer, parce que sclérosé par exemple. L'un des cas de sclérose acquise, est le forçage de la libération des adhérences prépuciales qui peut créer de micro-blessures, qui, créent des zones de peau cicatricielle rendant impossible l'évolution naturelle du prépuce. Des mycoses peuvent aussi être à l'origine de telles scléroses.

                La plupart des situations de phimosis à l'âge prépubère, évoluent naturellement vers une libération du prépuce, dont la maturité finale, largement accompagnée de la maturation hormonale, offre, dans les pays qui attendent que le sexe masculin soit développé avant de le décréter pathologique, un pourcentage de l'ordre de plus de 98% de prepuces évoluant naturellement vers le va et vient protecteur qu'on en attend.

                Agir trop tôt, par précaution , c'est traiter un problème avant qu'il ne se pose, sauf cas pathologique ayant entraîné une sclérose dûment diagnostiquée.

                Le prépuce reste l'organe majeur de la sensibilité masculine. Vous voulez des hommes godemichés, coupez leur le prépuce !

                Il reste donc deux cas opératoires.
                Celui où une sclérose définitive interdit toute évolution future du prépuce. la circoncision semble inévitable. Encore doit-elle être réalisée à minima. Il ne saurait en aucun cas être question de supprimer le frein, par exemple, qui reste un des facteurs sensibles qu'on doit dans ce cas conserver, pour conserver un minimum de sensibilité à l'organe, sachant que le gland verra sa peau s'épaissir, lui faisant perdre la majorité de sa sensibilité initiale.
                L'autre cas opératoire est celui d'un prépuce non pathologique (non sclérosé), qu'on peut élargir selon une opération connue sous le nom de plastie du prépuce, qui permet de conserver cet organe en l'élargissant. Cette opératon doit être effectuée par un chirurgien qui la pratique habituellement, afin d'éviter le défaut qu'on lui prête quand elle n'est pas maîtrisée, qui est de faire d'un prépuce trop serré, un prépuce trop large....

                En résumé : le phimosis n'a rien d'anormal tant qu'il n'est pas pathologique. Et la pathologie se définit soit par un lésion irréversible due à une infection ou à geste blessants, soit par une étroitesse tardive (adolescence accomplie, jamais avant) qui interdirait des relations sexuelles normales.
                En aucun cas on ne se donne comme objectif de faire disparaitre, tant il est essentiel de conserver un maximum de cet organe des sens , et de la protection bactérienne (cellules de langherans)...

                Circoncire, c'est mutiler.
                Il est donc normal de ne le faire qu'en cas d'absolue nécessité.

                Ceci n'est qu'un résumé d'une information de base.


                Commentaire


                • Mon fils a eu cette opération il y a 6 ans
                  Mes hommages et mes regrets...



                  C'est très respectable de votre part d'avoir choisi le mode conservatoire en pratiquant une plastie.
                  Mais c'est très douteux de la part du prescripteur d'avoir jugé bon d'intervenir au prétexte d'une seule infection. On a de nombreux organes qui subissent de multiples infections, qu'on n'opère jamais.À 15 mois, on a un prépuce très immature qui n'attend que des lendemains pour s'épanouir.
                  Mais je n'abuse pas des critiques, tant sont nombreux les petits esprits qui se débarassent du problème lié à cet organe en supprimant l'organe.
                  Une plastie, c'est le moindre mal, très certainemment (sauf sclérose).
                  Je suis curieux de connaître le résultat fonctionnel de cete plastie précoice. Dans quelques années, après l'hormonadolescence, quelle sera la fonctionnalité effective de ce prépuce opéré si tôt ? (ce qui dépend sans aucun doute de la maîtrise de l'acte initial. Genre une boutonnière adaptée aux necessités futures du bouton.)

                  Commentaire


                  • Essayez la creme betneval



                    je voudrais dire (et redire, car c'est pas mon 1er post à ce sujet)à tous les parents d'essayer la crème BETNEVAL avant de faire opérer un phimosis. C'est une crème "miracle" qui permet un décalotage en douceur et évite l'opération dans bien des cas. ça marche vraiment, et vos fils vous remercieront d'avoir évité une opération TRES traumatisante.

                    Commentaire


                    • Essayez la creme betneval
                      Je ne vois pas le rapport



                      et je sais de quoi je parle.....


                      desolé mais le betneval n'a rien a voir avec le decalotage pour un phimosis, je suis navrée !

                      il ne faut pas tout mélanger! et surtout l'avis a votre médecin vous allez voir ce qu'il va voue repondre .

                      phanie

                      Commentaire


                      • Je ne vois pas le rapport
                        Moi je vois très bien



                        le rapport, puisque après environ 1 mois de traitement avec cette crème nous avons réussi a décaloter mon fils et ainsi à lui éviter la circoncision.(le traitement était la dernière chance avant l'opération, et cette crème m'avait été conseillée par un médecin, bien évidement) donc, si je donne cette information sur betneval, c'est en connaissance de cause.

                        Commentaire


                        • Je ne vois pas le rapport
                          Un médecin spécialiste du phimosis?



                          Tu sais combien de minutes ont été consacrées à ce suejt dans sa formation?

                          Commentaire


                          • Un médecin spécialiste du phimosis?
                            Pas sûr que ça existe ...



                            je pense simplement qu'il y a des medecins qui sont par nature CONTRE la circoncision systèmatique en cas de phimosis et qui ont cherché des solutions alternatives, afin de n'arriver à l'opération qu'en tout dernier recours. Bien sûr il est tellement plus simple d'opérer (au mieux, de réparer par une plastie ...)sans se préoccuper du bien être futur du petit garçon.Ca me fait penser (toutes proportions gardées) à un chirurgien qui amputerait un membre malade ou bléssé, plutôt que d'essayer de le "réparer". Quand à savoir le temps passé sur ce problème pendant les études de médecine ....hum ! ça doit pas voler haut.(je peux me tromper, je ne suis pas medecin) Je suppose que le prépuce d'un petit garçon est un élément...négligeable. Peut être que les médecins qui s'interessent au problème ont été eux mêmes opérés d'un phimosis?? c'est une raison légitime, non ?

                            Commentaire


                            • J'aimerai qu'on m'explique



                              pourquoi l'opération d'ub phimosis est toujours associée à la circoncision....mon fils de 6 ans à été opéré d'un phimosis il y a 2 ans( chirurgie du prépuce) sans circoncision, d'ailleurs il n'en a été aucunement question ... l'urologue. Malgré quelques suites opératoires un peu difficiles, il n'a pas été du tout traumatisé! cela implique anesthésie générale...donc, forcément,j'aurai préféré éviter, mais bon! je pense qu'il ne faiut poas pousser non plus dans l'exagération, tous les enfants opérés ne sont pas perturbés!

                              Commentaire


                              • J'aimerai qu'on m'explique
                                Association directe



                                car dans bien des cas,(et en tous cas dans les petites villes ...mais oui !!!) les médecins ne proposent pas d'autre choix que la circoncision pure et simple en cas de phimosis. Je pense qu'il est plus facile (techniquement parlant) de "découper" plutôt que de "réparer". En plus, je ne suis pas sûre que les médecins cherchent forcément à éviter l'opération (quelle qu'elle soit )Un coup de bistouri, et hop! l'affaire est réglée. Mais dans l'absolu, tu as raison: heureusement que tous les enfants opérés ne sont pas traumatisés. Mon fils, lui (qui a évité l'opération ) me parle toujours du décalotage forcé qu'un imbécile lui a fait subir à 4 ans. Il ne doit pas y avoir beaucoup de temps passé sur ce problème pendant les études de médecine.

                                Commentaire


                                • Association directe
                                  Ah oui...



                                  je comprend mieux la réaction de certaines mamans, maintenant....c'est sur que si on m'avait parlé de circoncision, je pense que j'aurai certainement tiqué...maintenant, l'urologue qui a opéré mon fils n'en a jamais fait mention...d'ailleurs, sur le petit fascicule de la clinique, les diverses opérations pratiquées étaent expliquées, et il y avait une page pour la circoncision, une autre pour la plastie du prépuce....

                                  maintenant, il faut quand même savoir que le phimosis peut s'opérer sans avoir obligatoirement à faire une circoncision...

                                  Commentaire


                                  • Association directe
                                    Et plus intelligent de ne rien faire !



                                    le traitement chirurgical d'un phimosis devrait rester très rare. car il est généralement inutile. Le phimosis est un état naturel qui évolue lentement. Sauf phimosis pathologiques identifiables et définis comme tels.

                                    Allez faire un tour sur le site de martin Winckler, médecin, qui n'a JAMAIS fait opérer un de ses petits patients pour cette raison là.

                                    ... vous en dira plus qu'un long débat stérile.

                                    Il n'y a que les mères inquiètes, les médecins incompétents, et les religions qui mutilent inutilent des enfants.

                                    Et le trou de la sécu n'a pas besoin de se creuser. Donc, plastie plutôt qu'ablation quand c'est possible (ça coûte moins cher, et ça conserve l'organe; qu'espérer de mieux?).

                                    Commentaire


                                    • Pas sûr que ça existe ...
                                      Un médecin par nature???????????



                                      Je vois toutes raisons d'interdire définitivement tout médecin qui pratiquerait des actes par principe. Il ne peut agir que selon un diagnostic maîtrisé du point de vue de la pathologie et des suites à donner.

                                      Il doit donc s'informer.
                                      Et sur ce sujet, l'information était déjà disponible dans les années 60, y compris dans la littérature pédiatrique américaine.
                                      L'abstention de tout acte sur le prépuce était reconnue comme la voie raisonnable.

                                      Non, les médecins qui s'y intéressent sont ceux qui font la différence entre avoir rencontré le savoir, et se savoir ignorant dans un domaine. L'habitude ne saurait faire agir un médecin. Allez lire, sur le site de la bibliothèque nationale de France, les originaux des travaux d'Ambroise Paré. Vous saurez ce qu'est un médecin. Il n'agit qu'après avoir remis en cause tout ce qu'on lui avait dit, tout ce qui est commis par habitude, et tout ce qu'il croit lui même. Il agit parce qu'il sait que ça va être utile, et comment ça va être utile.

                                      Et le prépuce, qui offre tant de plaisirs à ceux et celles qui savent ce qu'est un homme, mérite pour le moins des décisions de médecins, plutôt que des actes de barbares idéologiques.


                                      donc, nayric, on est d'accord !

                                      Commentaire


                                      • Moi je vois très bien
                                        Tout à fait d'accord.



                                        j'apprécie ta réponse à une personne qui se définit spécialiste par principe, alors que je la pense, spécialiste d'un autre domaine, et prescrivant cette crème dans cet autre domaine.

                                        Oui, la génération de cellules est un des aspect de l'utilisation de ces crèmes... ce qui rappelle leur utilisation ou celle de substances très voisines dans le dopage, catégorie, muscles en plus...

                                        donc, doper la croissance de cette peau trop étroite.

                                        Vive le coulissé si subtil qu'aucune autre peau ne saurait égaler.



                                        Commentaire


                                        • Qu'est ce qu'un phymosis?
                                          Non, il semble que ce soit un autre problème.



                                          Je pense plutôt à un méat mal positionné. fait parler les toubibs et demande nous notre avis. Tu auras un peu plus de données issues de l'expérience de chacun. Et pas la seul expérience de ton médecin, surtout s'il n'est guère bavard !

                                          Commentaire


                                          • Idem pour le mien
                                            Merci pour les infos



                                            bonjour, merci de m'avoir raconté comment s'est passée l'intervention de vos loulous. Nous avons décidé d'attendre, notre fils (de 6ans) n'a pas de douleur ni de gêne, de temps en temps ça le brûle un peu en urinant mais c'est très rare et celà dure peu. J'ai une peur bleue pour lui de cette opération et comme celà ne semble pas pour touts nécessaire, après avoir beaucoup lu sur le sujet on a décidé d'attendre et de voir, en serrant les doigts très forts pour que ça s'arrange seul.
                                            Merci à vous pour vos récits, c'est important!

                                            Commentaire


                                            • Merci pour les infos
                                              Un petit plus pour que tes doigts vivent libres...



                                              Selon la maturité de ton fils, et la capacité de vos rapports verbaux à la réalité de son intimité, tu jugeras du mailleur moment, de la meilleure façon, de parler de son étroitesse du prépuce, pour le conduire à "jouer" sous la douche. Le fait de tirer doucement sur cet organe dans le bain, accompagne très bien sa maturation. Reste à trouver le moment et l'occasion d'y inviter votre fils (on n'est pas dans le registre "aujourd'hui tu ranges ta chambre !").
                                              Chez moi, l'occasion fut celle d'une remarque de son médecin habituel lors d'un examen de routine, évoquant son phimosis encore présent, vers 7 ans.
                                              Depuis, et sans savoir ce qu'Antoine étire, à quelle fréquence et selon quel doucement, j'ai rencontré diverses occasions de vérifier l'évolution positive de la chose. La dernière de ces occasions fut, l'an ernier, à 12 ans, une simple question après une discussion à propos de démangeaisons sub testiculaires. Mon conseil : ne pas envahir, juste saisir le moment d'échanger simplement. L'intimité installée, base de l'autonomie de soi, mérite tous les égards et toutes les précautions( mais certainement pas l'indifférence, ni le raccourci d'une ablation imbécile.).

                                              Attendez, vous verrez.
                                              Dès lors où un garçon n'a pas été agressé par les décalotteurs et autres maniaques de la main dans la culotte, il grandira naturellement, dans l'extrême majorité des cas.
                                              Les fils d'Emelda finirent par régner sur la terre, heureux de leur simple nature.
                                              Bise.

                                              Commentaire


                                              • Merci pour les infos
                                                Re



                                                Plus vous attendez de faire l'opération, plus elle sera traumatisante pour l'enfant. mes 2 fils se sont fait opérés vers 2 ans et demi. Le premier sous anesthésie générale car il avait aussi un hydrocèle , ... est très bien passé et il n'en a aucun souvenir et n'a pas souffert après. Le second sous anesthésie locale (crème EMLA), ça a duré 20 secondes, pas de souffrance et juste des picotements quand il faisait pipi après. Un vrai phimosis ne s'arrange JAMAIS sans intervention. il peut par ailleurs être à l'origine d'infection purulente du fait que l'intérieur n'a jamais été nettoyé (balanite par exemple) et LA c'est douloureux pour l'enfant. Il peut également être très douloureux quand l'enfant est en érection (le matin). Et un jour votre fils vous dira : 'mais maman, pourquoi je me suis pas fais opéré petit !!'.
                                                C'est une opération bénigne dont il ne faut surtout pas avoir peur.
                                                Prenez l'avis d'un autre urologue et faites l'opération au plus vite s'il vous conseille fortement.

                                                Commentaire

                                                Publicité

                                                publicité

                                                Chargement...
                                                X