publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

"je perds patience..."

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • "je perds patience..."



    Mon BB de 22 mois est adorable, mais souvent il pique des colères, fait des caprices pour tout ou rien. Il crie à n'en plus finir, se roule par terre, donne des coups de pieds.
    Alors, parfois, je perds patience, je le relève, le secoue, lui mets une claque sur le derrière. Il se calme mais pleure toutes les larmes de son corps. Alors je culpabilise, je le prends dans mes bras, lui donne des bisous. J'adore mon fils et j'ai peur qu'il me garde rancune de ces punitions.
    Qu'en pensez-vous?
    Merci de vos réponses


  • Expérience personnelle



    Salut,personnellement lorsque qu'un de mes fils commençait à faire une colère en étant bébé,(ils ont maintenant 20 et 14 ans)je les prenais dans mes bras en leur disant qu'ils avaient le droit d'être fachés, mais que nous ne tenions pas à les entendre.
    Puis je les mettaient dans leur chambre en leur expliquant que nous viendrions les chercher lorsque leur gros malheur serait fini pour faire un énorme calin.
    J'étais obligée de leur parler à l'oreille car sinon ils ne m'entendaient pas ,mais je ne criais pas.
    Je pense que l'important c'est de lui montrer que c'est toujours vous qui tenez la barre et si vous sortez de vos gonds c'est lui qui gagne.
    Mes enfants ont trés vite compris qu'ils n'arriveraient à rien avec des colères et elles se sont vite arrêtées.
    Ma petite dernière (elle a 3 ans) prenait le même chemin, et le même principe a aussi fonctionné sur elle et plus vite que sur ses frères.
    Bon courage et tenez bon les renes,c'est vous le chef.

    Commentaire


    • Expérience personnelle
      Rester calme...



      ... c'est mon maître mot. J'ai deux garçons de 8 et 2 ans1/2 et qd ils font leurs colères (^même encore le gd maintenant) je leur dit que je respect leur colère mais que je ne veut pas supporter çà et donc je les envoie moi aussi ds leur chambre. Et moi aussi d'ailleurs qd je sens que ma colère est très forte je leur dis que je vais me calmer ds ma chambre. Cela (a mon avis) evite les cris et les éclats de voix, cela montre aux enfts que je respect leurs émotions mais que nous ne pouvons pas tjrs supporter lesmvts d'humeur des autres. De même le fait de leur parler doucement cela les oblige à calmer leur pleurs pour qu'ils puisse entendre ce que tu as à leur dire
      Je pense qu'il tu ne dois pas culpabiliser, car les enfts ont besoin de vraies limites pour se construir donc à chaque non que tu lui dis c un peu de sécurité que tu lui donnes !!

      Bon courage et bizzz à ton loulou

      Bambi83

      Commentaire


      • Bonsoir



        Je me permets de te laisser ce message bien que je n'ai plus d'enfant. En effet mon fils est décédé des suites d'un syndrôme de l'enfant secoué. C'est pourquoi ton post m'a interpelé : tu dis qu'il t'arrive de secouer ton bébé quand il fait des colères. Je voulais juste te dire que ça peut être très dangereux te secouer un jeune enfant. J'ai laissé un post un peu plus bas oùu je donne plus d'information.

        Si ton bébé te fait perdre patience, essaie de le confier à une grand mère, une tante (ou n'importe quelle personne en qui tu as confiance) quand tu es fatiguée.
        Tu peux aussi essayer de le laisser crier jusqu'à ce qu'il se rende compte que ça ne sert à rien de hurler et se rouler par terre.

        Bon courage

        Commentaire


        • Rester calme...
          Merci



          à toutes de vos réponses et de vos conseils.
          Je me rends compte que je choque et même effraye quand je parle de "secouer". Bien sûr, je ne le secoue pas comme un vieux prunier. Je suis consciente des dégâts. C'est plutôt le prendre par le bras en lui disant "non".
          Voilà, j'ai employé un mauvais terme.
          Bises à toutes
          Joyce

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2003-04

          publicité

          Chargement...
          X