publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hyperactivite vaggale - vive le prantal

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Hyperactivite vaggale - vive le prantal



    Bonjour à toutes,

    Je suis maman de 3 enfants. Ma dernière a déjà été hospitalisée 2 fois pour hyperactivité vaggale.
    La première fois elle a manqué de mourir alors que je l'allaitais. Elle a eu énormément de mal à reprendre son souffle après avoir avalé de travers puis très affaiblie par son malaise elle est restée blanche et s'est endormie... les pompiers nous ont amené à Necker (Paris 15e) en urgence... Bref, depuis l'age de 1 mois elle est sous "Prantal", médicament interdit à la vente...sauf en milieu hospitalier !

    Son traitement doit se poursuivre jusqu'à ses 9 mois environ avec une baisse progressive du médicament.

    Je cherche des mamans dont les enfants ont eu les mêmes soucis et qui ont un peu plus de recul que moi.

    A bientôt.
    Cordialement.

  • Ma fille aussi a été sous prantal



    .. et moi aussi je connais ces malaise au moment de la tétée.
    Petit à petit les malaises se sont espacés, elle a aujourd'hui 5 ans, mange normalement.. tout va bien.
    Mais parfois, je me pose des questions quand on parle de bébé secoués. car moi j'ai secoué ma fille je l'avoue.. mais pas pour la brusquer, pour la faire revenir à elle..
    Voilà..

    Commentaire


    • Réponse à meuselibre du 1 avril



      Bonjour,
      Je suis maman d'Alexiane qui a aujourd'hui 11 ans. A 8 jours, alors que nous n'étions sorties de l'hopital que la veille, ma fille a fait plusieurs malaises, juste après le biberon que sa mamie venait de lui donner. Voyant le visage cyanosé du bébé ma mère a su la réanimer. Nous avons été transportées par le SAMU à l'Hopital A. Beclère où après moult examens tous plus angoissants que les autres on nous a appris qu'Alexiane souffrait d'hyperactivité vagale et d'un RGO qui avait déclenché ces malaises.
      Elle aussi a été mise sous Prantal Prépulsid.
      Je nous vous cacherai pas que je n'ai pas vécu, pas dormi, pas souri pendant neuf mois, l'angoisse ne m'a jamais quittée... Heureusement il n'y a pas eu d'autres malaises.
      A l'arrêt du traitement nous avons été très angoissés et nous avons eu l'impression d'être

      Commentaire


      • Je connais aussi les contraintes du prantal



        j'ai 4 enfants. 3 garçons de 7,4,et 2 ans . Au mois de novembre 2004, j'ai eu une petite fille qui se prénomme Victoire. A l'âge de 3 mois, elle a fait un malaise grave du nourrisson . Après avoir été hospitalisée en urgence et suite au ROC positif, le diagnostic d'immaturité du système neuro-végétatif est tombé. Lorsque ma fille subit une douleur , elle sécrète de l'acétylcholine, bradycarde et ne sait pas sécrèter l'adrenaline necessaire pour faire repartir le coeur.Les pédiatres m'ont assuré qu'avec le Prantal, elle ne risquait plus de bradycarder jusqu'à l'asystolie. Cela fait maintenant quatres mois qu'elle est sous traitement. C'est contraignant: une prise à 6,14 et 22 heures. Le goût du médicament est horrible. J'ajoute à celui-ci un peu de sucre glace pour limiter l'amertume de ce dernier. Elle tête le médicament en dormant et j'avoue que nous sommes plus perturbés qu'elle. Nous projettons d'arrêter cette thérapeutique vers l'âge d'un an.Je me pose des questions sur l'après sevrage et sur la répercussion au quotidien de cette hypertonie vagale. Merci aux mamans d'échanger leur vécu...car autour de moi, je suis la seule à avoir rencontrée ce problème.
        De plus j'ai retrouvé ma petite fille sans vie dans son lit. Etant infirmière j'ai commencé la réanimation en attendant les secours. L'impact psychologique reste-t-il longtemps dans notre âme de maman?
        Avec le temps, j'y pense encore et je me rends souvent au chevet de Victoire.
        Merci de m'aider par vos messages.

        Commentaire


        • Mon fils aussi



          Mon fils aussi est sous Prantal depuis l'age de 1mois.Il a aujourd'hui 6 mois et il doit subir à nouveau un ECG ROC la semaine prochaine pour savoir si o n peut arreter le medicament.Il a fait un malaise grave du nourrisson à l'age de 3 semaines avec arret respiratoire à la maison et nous avons eu très peur.Heureusement ,je suis infirmière et j'ai su m'occupper de lui mais ca à été une expérience traumatisante.
          De plus ,ayant fait son malaise alors qu'il était sur le dos,mon fils n'a plus jamais voulu dormir autrement que sur le ventre en se blotissant le plus possible sur les bords de son lit.Nous avons donc encore plus peur de la MSN;
          b
          Bon courage pour la suite

          Commentaire


          • Prantal



            mon fils hallal 9 ans a eu du prantal pendand 9 mois.à 15 jour de sa naissance il a eu une grosse difficulté à respirer avec plein de glaire dans la bouche on dirait qu'il allait s'ettouffer. après quelques mouvement pour essayer de l'aider tout est rentrer dans l'ordre.le phénomène s'est reprodu le lendemain c'est là qu'on a decider de l'emmener au urgence.diagnostique:hypertonie vaggale.donc traitement au prental.au bout de 4mois de traitement on a fait un holter pour lire le coeur et voir si on pouvait enfin arreter le traitement.hélas il fallai cintinuer.pour l'instant mon fils va bien ,il travaille bien à l'école mais il est très très sensible il pleure au moindre remarque ,au moindre reproche,meme si il a tord il faut rien dire sinon il cracque et je ne sais pas encore si tout ça a un rapport avec cette maladie. dernièrement on est allée au musée de science il y'avait un apareil à mesurer les battement de coeur mes 2 autre enfant les battement etait accelerée donc normale .et ceux de hallal était au ralenti inférieur a la normale. cette remarque m'a fait quelques souci et j'ai pris un R.V pour controler tout ça.

            Commentaire


            • Hyper tonie vagal



              bonsoir
              et voilà , à mon tour je viens vous apporter mon témoignage.Ma fille , à l'âge de 5 mois alors que je me préparais à la coucher c'est mise à avoir des difficultées respiratoire et les yeux qui se fermaient comme si elle voulait s'endormir .prise de panique j'ai prie mon enfant et je l'ai secouer pour éviter qu'elle ne parte parce que vraiment j'avais l'impression qu'elle était en train de mourrir et croyez moi je suis aide soignante et des morts ce n'est pa la 1ère fois que j'en voyais.je me suis rendu rapidement chez le médecin qui me la faite hospitaliser et examens sur examens ont eu lieu .de la , ils ont découvert une hypertonie vagale avec reflux gastro oesophagiens.Ils ont décidé de la mettre sous prantal et motilium a lui donner toutes les 4 heures et lui surélever son matelas de façon à ce qu'elle dorme semi assise,des contrôles tout les mois et l'augmentation des doses selon son poid.Et bien croyez moi des jours et des nuits d'angoisses j'en ai eus et aujourd'hui nous venons de fêter ses 16 ans et elle est en pleine forme alors courage ne désespérez pas a&bientôt vous lire sur le sîte

              Commentaire


              • Hypertonie vaggale



                Mon fils a été traité au Prantal pour des raisons similaire à votre fille il y a 15 ans. Son hypertonie vaggale a dès lors été contenue et la fréquence des malaises a largement baissée. On a constaté aucun effet secondaire et l'arrêt du traitement s'est bien passé.
                Cordialement.

                Commentaire

                Publicité

                publicité

                Chargement...
                X