publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Sos: décalottage: rassurez-moi !!

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Sos: décalottage: rassurez-moi !!



    Bonjour,
    mon fils de 10 mois et demi a été décalotté de force par un médecin incompétent !!
    Je m'en veux de n'avoir pas pu le protéger contre cet imbécile !! et je suis inquiète pour son petit zizi...
    Il a été décalotté une première fois pour un anneau de smegma entier et une deuxième fois pour un quart restant.
    Pensez-vous qu'il a été entièrement décalotté ou lui reste-il des adhérences ?
    Est-il possible qu'il n'ai aucun problème plus tard ? J'ai si peur qu'il ait un phimosis...
    Que dois-je faire suite à ce décalottage ?
    Est-ce que le décalottage non-forcé est conseillé ?
    Merci à toutes celles qui ont l'expérience sur ce sujet de bien vouloir me répondre.
    J'ai si mal au coeur pour mon bébé quand j'y repense... et je m'en veux tellement...

    Merci d'avance à toutes pour votre aide !

    Bisous, elisa.

  • Quand j'ai eu mon fils



    il y a bientôt 15 ans, le décalottage "forcé" était à la mode.
    La pédiatre m'avait dit de faire quelques aller-vient dans le bain, que Bébé ne s'en rendrait pas compte.
    En effet, un beau jour, la doc m'a dit que c'était fait. Mon fils n'avait rien senti.
    Maintenant, je sais que cette pratique est révolue et j'en suis bien heureuse.
    Les médecins partent du principe que Bébé en découvrant son corps et en se tripotant arrive à se décalotter tout seul comme un grand.
    Je suis tout à fait d'accord avec cette nouvelle façon de procéder.
    Lola.

    Commentaire


    • Quand j'ai eu mon fils
      Merci pour ta réponse !



      Mais il ne s'agit pas du décalottage forcé dont je parle, mon bébé a pleuré pendant cet acte.
      Il s'agit d'un décalottage non forcé dont tu parles.

      bises.

      Commentaire


      • Les médecins pourris, faut les boycotter



        Les risques du décalottage forcé sont:
        Arrachement de la muqueuse du gland
        Formation d'un phimosis par cicatrisation du prépuce déchiré
        Déchirure du prépuce avec cicatrisation qui laisse le prépuce en forme de "dentelle"

        etc.

        Je parle par du traumatisme, de la douleur (essaie donc de frotter le clitoris d'une fille avec du papier de verre, tu sauras à peu prêt ce que ton bébé a enduré).

        Je crois qu'un ... pareil, il faut le mettre sur une liste noire. tu rendrais service si tu indiquais les coordonnées de cette crapuleuse à la LAC (l.a.c@free.fr); l'idée étant de constituer une liste noire des circonciseurs et autres pédiatre fangeux, et une liste blanche des médecins qui placent le respect de l'intégrité génitale au même niveau que la préservation de la vie (en d'autres termes, les médecins qui ne prescrivent pas systémtiquement une circoncisionn, mais qui dédramatisent les faux problèmes de verge, et qui traitent les petits soucis banals par des lotions, des crèmes, de la kinésithérapie, et de manières générales des interventions conservatrices): en résumé, la liste blanche des médecins qui traitent le sexe masculin avec autant d'égard que le sexe féminin.

        Si vous avez des scrupules à dénoncer cette charogne, sachez que les médecins américains ont consittués une liste noire des patients qui leur intentent des procès; ce genre de pratique aura lieu en france à terme, comme les assureurs, les propriétaires, les banquiers, etc. se refilent les noms des clients à éviter.

        Commentaire


        • Tu dis toutes celles qui ont l'expérience...



          C'est bien le problème.
          comment pourriez-vous, l'une quelconque d'entre vous , auffémininines, prétendre maîtriser le moindre aspect des mâles nécessités de vos fils.
          Ce monde-ci est basé sur un sexe non-dit.

          la pudeur se réfugie dans de drôle de zones! je préférerais pour ma part, que la pudeur soit celle de l'abus économique par exemple...

          rassure-toi, et transmets le à ton bébé, c'est la première règle.
          Ensuite, analyse ce dont tu nous parles.
          tu évoques une certaine facilité dans les actes décalotteurs que tu décris... C'est peut-être la satisfaction d'un organe prêt à être découvert et fort peu adhérent?
          Avoir peur d'un phimosis? C'est inutile.
          Il faut que te restes pragmatique.

          Il y a des médecins non ablateurs de principe, pour cette pathologie. Le sachant, et parce que tu as identifié un premier touche zizi incompétent, tu sauras chercher celui qui, le cas échéant, saura mener ton fils vers la liberté de son gland, sous un prépuce intact. Nombreux sont les pédiatres qui ont identifié le respect dû au prépuce des enfants, leur part sensible intîme. De même pour des urologues respectueux de la simple nature de vos petits hommes.

          Décalloter, en conclusion, tu sais, c'est naturel pour la très grosse majorité des hommes, dès lors où ils ne rencontrent pas les espoirs financiers de quelques chirurgiens douteux et de leur réseau souvent ignare...
          Rassure-toi. si ton fils avait été réellement blessé par un arrachage intempestif, tu l'aurais compris à sa plainte. Ton fils semble n'avoir pas subi cette intense souffrance, ce qui laisse penser qu'il ne souffrait plus d'adhérences résiduelles...


          Commentaire


          • Merci pour ta réponse !
            Je rectifie mon premier post...



            Tu parles de pleurs, il s'agit donc effectivement d'un décallotage forcé, mais si la chose s'est limitée au moment de l'acte, sans plaintes ultérieures, je t'invite à considérer que la chose n'était pas très différente de l'épilation d'un poil à la pince à épiler... douloureuse sur le moment et seulement sur le moment, ce qui est loin des conséquence arracheuses évoquées sur ce forum par d'autres mamans, avec des perspectives de douleur sur plusieurs jours...

            Commentaire


            • Tu dis toutes celles qui ont l'expérience...
              Je pense que tu ne sais pas de quoi tu parles...



              Je sais bien ce que j'ai vu (un dépôt blanc mais pas de pus et peu après du sang, ), et malheureusement pour mon fils, je ne savais pas que cette agression inutile lui serait infligée par un médecin incompétent en qui j'avais pourtant confiance...
              Mis à part ça, je ne comprends pas pourquoi tu m'as répondu, car je n'ai pas compris grand chose à ton discours !!
              Mais merci quand même...

              Commentaire


              • Je rectifie mon premier post...
                Excuse-moi, je n'avais pas vu ton autre post ...



                Merci de me rassurer !!
                J'espère vraiment que cela n'aura pas de conséquences pour plus tard...

                Bonne continuation !

                Bisous elisa.

                Commentaire

                Publicité

                Forum-Archive: 2004-05

                publicité

                Chargement...
                X