publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Au secour, mes nuits sont un enfer!(long!)

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Au secour, mes nuits sont un enfer!(long!)



    bonjour,
    je me présente: lou, maman de deux petites filles de 3 ans et 10 mois... et je n'en peux plus!

    Je crois que nous sommes assez nombreuses à avoir des problèmes de sommeil avec nos enfants, c'est pourquoi je fais appel à vos conseils et témoignages pour m'aider à résoudre ce problème dont je n'arrive plus à me dépatouiller, et qui est en train de me rendre malade... au sens propre.

    petit résumé de la situation: cela fait maintenant 3 ans que je ne fais pas une seule nuit complète d'affilée: depuis la naissance de ma première fille.

    Au début comme tous les nourissons ma fille réclame ses tétees (de nuit et de jour) assez pressemment (ttes les 2/3heures) mais l'espacement n'arrivant pas, très rapidement la pédiatre me conseille d'utiliser la tétine (pourtant j'étais contre) pour la faire patienter entre 2 tétées. Petit à petit, elle l'a donc eu assez souvent dans la journée et dans la nuit, et commençait à réclamer la tétine perdue pendant son sommeil: 3 à 4 réveils par nuit, certainement entretenus par le manque de place chez nous qui nous obligeait à dormir tous les trois dans la même chambre.
    lorsqu'elle a eu 9 mois nous avons pu installer notre chambre dans une autre pièce, et les réveils se sont faient moins nombreux (1 à 2 quand même), normal, je n'étais plus là pour réagir au moindre de ses grognements. Mais lorsque je suis tombée enceinte de la deuxième et que cela c'est devenu l'enfer.
    Par besoin d'être réconfortée certainement, ma fille n'a plus voulu du tout domir toute seule dans sa chambre: endormissemnt difficile, lectures d'histoire à rallonge, biberon de lait au lit, puis au moins 3 réveils par nuit sans vouloir se rendormir si elle ne venait pas dans notre lit: résultat: je me levais toutes les trois heures, recouchait ma fille et restais auprès d'elle jusqu'à ce qu'elle soit profondemment endormie, puis partais à pas feutrés pour regagner mon lit, mais régulièrement, le moindre petit bruit de mon départ la réveillait en sursaut, et c'était reparti pour 3/4 d'heure; j'étais épuisée et inquiète. je récupérais comme je pouvais dans la journée;
    jusqu'au jour où nous avons décidé de remettre notre lit dans sa chambre, la naissance du bébé arrivant, de toute façon il allait falloir mettre le berceau auprè de nous au début pour l'allaiter, et j'étais persuadée que la grande ne supporterai pas que nous soyons avec le bébé et elle seule dans la chambre.
    la situation s'est de nouveau un peu améliorée (1 à 2 réveil à cause de la tétine). Mais régulièrement elle venait nous rejoindre dans notre lit. je n'ai pas voulu trop la frustrer et lui accordait ces petites escapades, tout en lui expliquant qu'elle devait dormir dans son lit, papa et maman dans le leur.
    a la naissance de la petite, rien de particulier ne changea, il fallut juste bien négocier le changement de lit pour un lit de grand, plutôt bien accepté.
    Mais le bébé attrapa aussi le reflexe tétine (et oui, c'est comme les virus, ça se transmet entre frères ets soeurs!) le même scénario recommença. Nous n'avons toujours pas redéménagé notre chambre, puisque la pièce est définitivement aménagée en bureau, pas possible de faire autrement, et vraiment pas les sous d'envisager un déménagement pour un appart plus grand.

    donc pour vous donner un exemple, cette nuit ce fut: dodo de la petite à 8h30. (etant en pleine poussée dentaire je lui prodigue avant tous les soins "préventifs" pour nous assurer une bonne nuit: decoction de fleurs d'oranger, sirop homeopethique noctium, un supo de doliprane pour calmer la douleur, du gel delabarre). coucher de la grande à 21h15. elle aussi a droit au sirop, on est jamais trop prudent! et pourtant ça a été l'enfer !
    je me couche à 22h30. à partir de ce moment et jusqu'à 0h45, la petite s'est réveillée 4 ou 5 fois, la grande 3 fois; N'en pouvent plus, je prends la petite avec moi dans le lit. elle gigote comme une folle, n'arrive pas à trouver le sommeil... j'essaye de rester zen; à 1h les deux se réveillent en fanfarre, et là excédée, j'allume la lumière, repose la petite dans son lit et leur dit, un peu en colère j'avoue: "ça n'est plus possible. je vais dormir dans le salon", là le papa arrive et me dit qu'il comprend que je n'en puisse plus et prends le relais.
    Je pars dormir dans le salon, mais n'arrive pas à trouver le sommeil, à mon tour énervée et culpabilisée de m'être emportée.
    Et aujourd'hui, je me dis que ça n'est plus possible de continuer ainsi. ce manque de sommeil m' a déjà fait tomber plusieurs fois malade (chute de tention à 9 pdt 3 semaines, vertiges, petite dépression: du coup séjour chez mes parents avec les petites, car tellement épuisée qu'incapable de m'occuper de mes enfants). J'en viens à me demander s'il ne faut pas que j'ai recours à un vrai sédatif pour enfant (l'homeopathie, j'ai déjà essayé, ça marche pas), malgrè le fait qu'à prioiri je suis contre, et s'il ne faut pas que j'aille consulter un pedopsychiatre.

    je pense que toutes les mamans qui ont ce genre de pb, comprendront mon état;

    J'ai besoin de votre avis et de votre secours.
    je vais mettre ce message sur plusieurs forum, merci de me répondre nombreuses et pardon pour le "roman".

  • Je l'ai dit et le redit




    Je suis maman de 2 grands enfants maintenant, il ont été petit, et seulement 20 mois de différence. Doc bonjour les nuits. J'ai essayé la fleur d'oranger, l'homéopathie, les plantes, rien. Avec l'accord du docteur, je suis passé au NOPRON, bien sur c'est un médicament que sur ordonnance, bien sur il ne faut pas en donner à tout va. Les pédiatres n'aiment pas le donner, mais j'assure que leurs petits chérubins à eux, ils doivent pas se gener pour leurs donner. Quand à moi j'ai mieux été et mes enfants aussi. Mais je répétes , à petite dose (1/2 cuillère à café le soir), et à partir de 8 mois.

    Mais j'assure se n'est pas dangereux, ils ont 17 et 15 ans, et sont toujours en vie Noor

    Commentaire


    • Pourquoi



      ne pas dormir dans le salon ? Et laisser la chambre aux enfants.
      Ou bien mettre le bureau dans le salon et reprendre votre chambre. (Mais tu dis que ce n'est pas possible...)
      En fait, je n'ai pas connu ta situation. J'ai une fille (1 an) et elle a fait ses nuits complètes à 5 semaines. Chouette
      Mais j'imagine sans pb comme ça doit être usant... Fais attention, prends soin de ta santé car les enfants, ça demande de l'énergie !
      Serait-ce envisageable que tu confies tes enfants pour 1 semaine à tes parents ? Histoire que tu te reposes.
      Mais c'est sûr, ça ne peut pas continuer ainsi.
      Je trouve bizarre quand même qu'à 3 ans, ta fille se réveille aussi souvent. Qu'en dit le pédiatre ?
      Et si tu ne te lèves pas à chaque demande ? Au début, ça ne lui plaira pas mais au bout de quelques jours (semaines ?) elle comprendra que la nuit, il faut dormir ET chacun dans son lit.
      Si vous avez la possibilité d'installer un clic-clac dans le salon, je pense que c'est l'idéal. Il faut vraiment séparer votre chambre (lit) de celle des enfants.
      Et puis, pour votre sexualité, ça ne doit pas être pratique...
      Voilà, je te souhaite du courage. Mais change quelque chose et rapidement !
      Et se faire aider par un spécialiste, le cas échéant, ce n'est pas une honte. N'hésite pas. - tesa

      Commentaire


      • Je l'ai dit et le redit
        Merci...



        ...tu vois, je suis allée voir en pharmacie pour du teralène, histoire d'avoir des infos, interdit aux moins de 12 mois.
        Nopron, je note et j'en parlerai à mon pediatre samedi prochain.
        c'est vraiment pour passer le cap dur en ce moment que je cherche qqchose d'efficace mais d'innofensif, pour reprendre de bonnes habitudes de sommeil, me refaire une santé et avoir l'energie pour prendre le pb à bras le corps. parceque, et tu dois être bien placée pour le savoir, moins je dors plus je suis irritable, plus je m'enerve, moins mes filles dorment et ça fait boule de neige...

        Mais comme je ne veux pas traiter que les symptômes , je vais voir un pedopsy, c'est décidé.

        merci.
        lou

        Commentaire


        • Pourquoi
          Pour répondre à tes suggestions...



          ...je n'ai aucune possibilité de faire dormir mes filles ailleurs dans l'appart: le bureau mon mari y bosse tous les soirs jusqu'à 3 h du mat minimum, et comme il donne directement sur le salon (mezzanine non fermée) c'est pas possible non plus d'y dormir, même pour moi.
          Quant à laisser mes enfants à mes parents c'est déjà fait, puisque je sors d'une periode de convalescence de 3 semaine (épuisée). du côté de ma santé pourtant ça va un peu mieux, mais faudrait pas grand-chose pour que je retombe malade!

          Ne pas me lever, j'essaye aussi, mais je t'explique le tableau: si c'est un vrai reveil (elle se met debout, elle vient me voir, elle pleure) et reveille en sursaut la petite soeur et c'est reparti de plus belle. bref, j'ai déjà retourné toutes ces solutions d'ordre pratique dans ma tête et aucune n'est vraiment satisfaisante dans ma situation.

          Merci en tout cas d'avoir bien voulu m'aider.
          bise;
          lou

          Commentaire


          • Pour répondre à tes suggestions...
            Tant pis...



            J'espère que le pédiatre te préscrira quelque chose, nopron ou autre. (J'y connais rien.)
            Je me doute que tu as déjà retourné le pb (des chambres) des dizaines de fois... Et ça a l'air vraiment bouché.
            En tout cas, je te souhaite du courage ... en attendant des nuits meilleures. Qui finiront bien par arriver !
            Bon week-end - tesa

            Commentaire


            • Tant pis...
              Merci encore



              ...de ta solicitude.
              j'espère aussi que les nuits calmes arriveront très vite.

              lou

              Commentaire


              • Sos sommeil !



                il existe dans certains hopitaux des consultations pour la réeducation du sommeil !!!!!!!!!!
                n'hesitez pas prenez un rendez vous ! la pmi proche de votre domicile est à meme de vous donner des adresses !

                Commentaire


                • À prendre ou à laisser



                  ça peut paraitre barbare à certaines mais bon c comme la fessée, y a à prendre et à laisser......
                  mais sans en arriver à la fessée, ma mère a trouvé la solution, me traiter comme une grande que j'étais, car à trois ans il est vrai que ta fille a passé l'age, à moins qu'elle n'ai un problème de santé ?
                  De là à prendre des sédatifs, personnellement je préfèrerais encore une tape sur la fesse

                  Ma mère a souffert ton calvaire, j'étais la grande et ma soeur la petite, ma mère a même du abandonner son travail à bout de nerfs à CAUSE DE MOI....
                  Tu as raison de réagir, tu te rends un sacré service
                  Un conseil retransforme le bureau en chambre... (d'aileurs si tu ne le fais pas que va devenir ta relation avec ton mari ?) mets y les deux petites et pour la grande tu lui donnes une lampe de poche et tu lui mets un verre d'eau sur la table de nuit.
                  elle va gueuler peut être une nuit deux nuits trois nuits ?? mets le papa dans le coup mais NE TE LEVES PLUS quand elles verront que tu ne cours plus, elles dormiront... le papa va faire la morale une fois, deux fois il devra se lever trois fois moins que toi. Je pense que la petite fera ses nuits plus facilement que la grande car elle est dans une mauvaise "habitude" entre guillements depuis trois ans...
                  Moi ça a marché à la deuxième nuit. Je me suis levée une fois, ma mère a pas bougé pas même mon pere (ne t'imagines pas de risques pour l'enfant si tu fermes bien tes placards etc...)
                  Ta fille va comprendre que c fini, elle a trois ans mais elle est bien plus futée que tu ne le penses et bien qu'elle soit innocente comme son age l'indique elle va apprendre que les caprices ont des limites... Au besoin son pere doit lui dire qu'elle est grande et que les caprices sont réservés aux bébés... au besoin supprime le problème tétine en supprimant carrément la tétine (ce n'est pas traumatisant ). A la limite elles vont faire le cirque à leur pere une semaine mais bon si il se leve trois fois moins que toi elles vont comprendre, mais déjà elles vont se dire "tiens maman vient plus ça marche plus !" (à peu de choses près )
                  Bon je te dis pas de les laisser pleurer toute la nuit, tu vois, j'ai un coeur (quand même ! ) et j'ai été comme tes filles (je me suis dis "maman ne m'aime plus" mais le lendemain on y pense déjà plus et au bout d'une semaine je dormais comme un bébé alors.... je suis loin d'en être traumatisée ! sinon je te conseillerais pas de la rendre autonome) dans la mesure ou elles ne sont plus dans la meme pièce, vous pouvez les laisser chouiner une demi-heure, souvent les enfants abandonnent par fatigue... d'ailleurs beaucoup d'enfants ne trouvent le sommeil qu'à l'épuisement, les enfants qui pleurent au coucher sont légions.
                  Je ne sais pas trop comment te conseiller en fonction de ta sensibilité. Si tu trouves ma méthode trop dure pour ta grande, elle est assez grande pour comprendre par exemple : tu lui dis : je me lève une fois pour te rendre ta tétine mais pas plus.
                  Je te raconte une histoire mais pas plus, l'autre c'es pour demain.
                  Je te mets un verre (si la lampe de poche c trop dur pour elle, propose lui de lui laisser une lumière, et mets le pot pour faire pipi à côté de son lit. Il y a des tas d'astuce.
                  Peut être qu'à certains matins tu auras des mauvaises surprises (verre -prends un verre en plasitque biensur- renversé, pipi sur la chemise de nuit... etc tout ce que peuvent faire les petits ) mais au moins tu auras dormi et tu pourras régler le problème avec le sourire

                  Bref avec un peu de recul il y a des tas d'idée. Mais je crains qu'il ne faille devenir un peu plus ferme quelque soit la tentative. Si la fermeté n'est pas possible pour toi (j'en connais) si tu veux continuer à travailler, je crains que tu ne doivent programmer des nuits ou des semaines de veille auprès des enfants avec ton mari (un coup l'un, un coup l'autre) mais là ça va te créer des problèmes de couple...

                  Je te souhaite bien du courage et ne t'inquiète pas avec amour patience et fermeté tu ne te laisseras pas déborder.
                  Ton message m'a fait réagir parce que ma mère m'a fait payé des années sans s'en rendre compte ces 3 années de nuits atroces ! De toute façon il faut se dire que la fermeté ne traumatise pas les enfants... là je vais avoir des commentaires pas grave !!

                  bisous courage !

                  (number777@caramail.com)

                  Commentaire


                  • Merci...
                    A lire et à méditer



                    le site "cododo.free.fr"
                    A lire absolument... et ne surtout pas administrer des sirops, des fessées et je ne sais quoi...

                    Commentaire


                    • À prendre ou à laisser
                      Il n'y que les imbéciles qui ne changent pas d'avis



                      Oh non, je ne cherche pas à polémiquer, je comprends ta réaction mais je souhaite vraiment que tu consultes le site "cododo.free.fr"
                      A lire absolument... tu comprendras peut-être mieux pourquoi tu réagis ainsi aujourd'hui

                      Commentaire


                      • Il n'y que les imbéciles qui ne changent pas d'avis
                        ?????



                        pourquoi 'imbécile' et pourquoi voulloir me faire changer d'avis....
                        parce que j'ai eu une expèrience différente qui me fait penser à celle de lou et que j'essaye de l'aider comme je peux... j'ai vu la page d'accueil, mais je ne souhaite pas aller plus loin car je je ne vois pas le rapport
                        Je n'ai rien contre le fait qu'on dorme avec son enfant. Le problème là tu vois c'est qu'elle se ruine carrement la santé et qu'elle a raison de réagir avant que ça ne s'envenime (boulot, couple, etc...)
                        elle demande des conseils, je lui en fait part
                        où veux tu en venir ?

                        Commentaire


                        • Mon experience...



                          Je suis maman de trois enfants qui ont 9 ans, 6 ans et 21 mois. Chacun de mes enfants a essayé, à un moment ou à un autre, de faire du "chantage" au moment du coucher, de piquer une crise lorsque la porte de la chambre se ferme... Tout cela, à la base, est normal, tous les enfants le font.

                          Pour un bébé déjà, il y a l'apprentissage de la séparation et lorsqu'il en prend conscience (vers 4, 5, ou 6 mois), il doit apprendre aussi à la gérer, apprendre que la séparation ponctuelle du sommeil est normale, necessaire et que la mère ne disparaîtra pas pour toujours. C'est la mère qui doit le lui montrer. Et c'est là (et excuses moi) que je crois que ton attitude est erronée : en revenant sans arrêt voir tes filles qui pleurent, en les prenant dans ton lit, tu contribues à générer chez elles cette angoisse. Comment veux-tu qu'elles apprennent à dédramatiser le sommeil et l'angoisse de la séparation, si tu ne les laisses pas vivre cette experience, dont inconsciemment elles tireront comme conclusion que, même si maman ne vient pas les voir quand elles hurlent la nuit, rien de catastrophique ne se passe et maman est toujours là...le matin...?
                          Je te parle en connaissance de cause puisque ma fille de 21 mois s'est montrée assez difficile sur le problème. Ceci dit, aprés avoir vu que tout allait bien, je la laissais rouspéter: au départ elle insistait pas mal (10 à 15 minutes) puis peu à peu, chaque soir, elle se calmait plus vite et s'endormait. La nuit, elle avait tendance à se réveiller aussi, parce que sa tétine tombait, ou se réveillait pour autre chose. Je me levait une fois, mais...jamais plus (sauf si, évidemment, je perçevais quelquechose de plus grave)!! Maintenant, elle fait des nuits de 12 h en toute tranquilité. Elle se repose merveilleusement bien et moi aussi.
                          Tout cela pour dire en conclusion qu'il faut que tu sévices. Je ne parle pas de fessées, mais il faut que tu sois ferme avec elles et toi-même: quand c'est l'heure de dormir, tout le monde doit dormir et il n'y a aucune autre possibilité. Tu ne DOIS PAS te lever la nuit et tu dois apprendre à les laisser pleurer (cela ne durera pas) pour leur apprendre à gérer elles-mêmes leurs angoisses.Tu ne DOIS PAS rester prés de ta fille jusqu'à ce qu'elle s'endorme (un enfant doit apprendre à s'endormir seul) et surtout pas la prendre dans ton lit. Tu aurais dû expliquer à ta grande fille qu'à la naissance de sa soeur, il était normal que vous dormiez avec le bébé et elle dans sa chambre. Elle aurait compris et, de toute façon, ce n'est pas à elle de décider pour ce type de décision parentale.
                          Je pense effectivement, que le partage des chambres est loin d'être idéal. Un enfant dort toujours moins bien avec ses parents et ses parents moins bien avec lui. De plus, si les deux enfants sont ensembles, ils se réveillent mutuellement.
                          Je pense donc que tu dois remanier deux choses : l'aménagement de ton appart d'abord. Il serait bien que chaque enfant ait sa chambre , ou sinon, qu'ils dorment ensemble indépendamment de vous, les parents. Ensuite, tu dois changer ton attitude. L'angoisse du coucher est normale et tes filles doivent apprendre à la gérer SEULES. Tu ne dois plus intervenir, être ferme et intransigeante et ne plus mettre un orteil dans leur chambre de 21h à 8h du matin.
                          C'est à toi de voir maintenant. Mais je t'assure que c'est efficace et nécessaire pour leur bien et le tien.
                          Bises !
                          Loutre2@aufeminin.com

                          Commentaire


                          • Des nuits d'enfer je les ai connu pendant 2 ans



                            bonjour je m'appelle sandrine et j'ai 2 petites filles 4ans et 9mois.ma premiere n'a pas fait ses nuits jusqu'a ses 2 ans et du jour au lendemain miracle elle dormait et ne se reveillait plus la nuit.mais bien sur on a trouve la solution a ce miracle. le soir le repas vers19h15 puis apres avoir digere un bon bain ensuite un calin de 5minutes sur le fauteuil et dodo.il faut etre ferme et categorique tout de suite sinon l'enfant profite de la faiblesse des parents et prend cela pour un jeu.au debut elle grognait et pleurait mais elle avait tout eue, repas,bain ,pas de fievre, donc on la laissait pleurer, biensur c'est dur de resister a aller la voir, mais on resiste mieux sur son fauteuil que dans son lit. on la laisser pleurer quand meme 15 a 30 minutes et parfois j'allais la voir sans me montrer, le pire c'est qu'elle dormait, ses yeux etaient fermes, ensuite elle s'endormait jusqu'au matin.mais maintenant et beaucoup de gens nous disent que c'est bien ma fille de 4ans soupe vers 18h30 avec nous puis l'heure du bain parfois avec sa petite soeur pour la faire participer,puis calin a papa ,puis a la petite soeur et enfin a maman dans le lit, mais pas plus de 2 minutes croyez moi.et maintenant elle se couche a 19h30 ou 19h45 et se leve a 6h30 ou 7h00 c'est son rytme de sommeil que l'on a su trouver.et pour la deuxieme, elle avait essayee deux nuits en suivant,on l'a laisser pleurer 10minutes et tranquille.mais ce n'est pas la meme enfant que ma premiere, laure est une marmotte alors qu'elodie est un coucou mais de bonne hummeur quand elle se leve tot. un conseil, ne vous laissez pas faire soyez ferme quand c'est dodo c'est dodo, essayez de toujours faire le meme scenario le soir et surtout rassurer la plus grande sur votre amour pour elle,car ils ne sont pas betes a cet age vous savez.je vous laisse en esperant vous avoir aide un peu et au cas n'hesitez pas a me poser des questions. bises et courage

                            Commentaire


                            • Il existe des consultations spécialisées



                              je connais un couple qui avait ce genre de problèmes avec leur fille. Ils ont consulté à l'hopital du sommeil (dans un grand hopital parisien, La Salpétrière je crois) et ils ont vu plusieurs fois un professeur qui leur a dit comment procéder. Ca a été long, mais ils y sont arrivés.
                              Il leur a fallu se remmetre en question, accepter de laisser leur fille crier (mais un certain temps, montre en main) pendant des jours, mais cela valait la peine.
                              On a tous eu a un moment ou un autre ce genre de problèmes. Mes filles aussi ont eu une période ou elles perdaient toujours leur tutute, jusqu'au jour ou elles ont pu la retrouver avec l'attache.
                              J'ai des jumelles qui n'avaient que 20 mois à la naissance de leur petit frère. Les journées étaient suffisament fatiguantes pour que j'ai besoin de dormir la nuit. Alors quand à 3 mois mon fils réclamait encore la nuit, je lui ai dit qu'il n'aurait plus que de l'eau. Comme il n'en voulait pas, je l'ai couché et ai débranché le babyphone. Il a encore crié le lendemain, et la nuit d'après, il a commencé à faire des nuits de 12 heures!
                              Quand à les prendre dans notre lit, ou même dans notre chambre, c'est un non catégorique (sauf le calin du réveil le dimanche), et même en allaitant, ils n'ont jamais dormi à côté de nous.
                              Ton problème est que tu as trop attendu, ça sera dur maintenant, mais courage, c'est possible...

                              Commentaire

                              Publicité

                              Forum-Archive: 2001-122002-01

                              publicité

                              Chargement...
                              X