publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Question sur l'herpes

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Question sur l'herpes



    Mon copain m'a annoncé que son ex avait attrapé l'herpes, mais que lui ne l'a jamais eu bien qu'il ait eu de nombreux rapports non protégés avec elle. Il m'a dit avoir rencontré le médecin et passé des prises de sang à l'époque qui se sont avérées négatives.

    Je sais qu'il n'a jamais eu de symptomes d'herpes, mais je me demande s'il peut tout de même être porteur du virus et risquer de me contaminer. Cette histoire remonte à plus d'un an et il est certain qu'il ne l'a pas. Il aimerait avoir des relations non protégées avec moi mais je me méfie de toute cette histoire et je garde la distance. Est-ce que quelqu'un peut m'éclairer sur ces fameuses prises de sang et sur l'interprétation qu'on peut tirer de résultats négatifs?

    Merci beaucoup

    Strange

  • Bonne question



    Ces question je me les pose également, j'ai entendu tellement de discours différent sur ce sujet.

    Bon je vais simplement te dire mon histoire. Quand j'ai rencontré mon copain j'étais vierge. Au bout d'un peu plus d'un an j'ai fait ma 1er crise d'herpès. Mon médecin, ainsi que la personne qui m'a fait le prélèvement au labo m'ont demandé si mon copain avait eu aussi ce genre de "bouton". Et bien non, lui n'a jamais eu de crise de sa vie. Lorsqu'il est allé chez son médecin il en a parlé, pour savoir s'il pouvait être porteur sans le savoir. Son médecin lui a affirmé que NON, si on ne fait pas de crise, c'est impossible d'avoir l'herpès alors. Mon copain voulait faire quand même la prise de sang, et le médecin lui a dit que c'était totalement inutil, il lui a affirmé qu'il n'avait pas d'herpès.

    Seulement voilà, je me demande alors comment moi j'ai pu le chopper !!! J'entend partout que ce virus ne vit pas en dehors du corps humain. Donc les contaminations genre "toilettes public" sont extrèmenet rare, à la limite j'aurai pu aller au toilette juste après une personne qui aurait été à ce moment là en pleine crise .... mouai sachant que je ne m'assoie JAMAIS sur les sièges des chiottes public, je trouve ça louche !

    Je ne veux pas non plus te faire peur, mais mon copain avait toujours utilisé des capotes avec ses ex ... or pour l'herpès la capote est un peu inutil, sanchat qu'un contac muqueuse contre muqueuse suffit et qu'on peut avoir des plaies sur les cuisses et les fesses ...

    Commentaire


    • Bonne question
      Merci pour ta réponse



      ça m'aide à mieux comprendre les risques. Mon copain a du ... saisir mes inquiétudes puisqu'il est convaincu de ne pas être contagieux. Je persiste à penser qu'il peut être porteur du virus même s'il n'a jamais eu de symptomes en quelques années. Il avait eu la prise de sang à l'époque qui était négative, et le médecin lui avait expliqué que son système immunitaire était peut-être assez fort pour ne pas développer la maladie. Mais cela l'empêche-t-il d'être porteur?

      J'ai décidé que je n'allais rien faire sans protection avant que nous allions consulter un médecin. Notre histoire débute, mais il m'a raconté son expérience avec son ex copine, et face à mes doutes il accepte de refaire de nouvelles prises de sang. Pour ma part, je ne me sentirai pas à l'aise sans protection tant qu'un médecin ne m'assurera pas qu'il n'y a aucun danger. Nous n'avons eu qu'un seul rapport protégé, mais après ce que tu me dis je vais être plus prudente à l'avenir. J'attends ce rendez-vous chez le médecin, j'ai décidé de passer des examens moi aussi de mon coté pour vérifier que je n'ai rien eu dans le passé, ainsi on peut vivre tout ça un peu plus à deux mon mec et moi.

      Merci pour ton témoignage et bisou.

      Strange

      Commentaire


      • Mon experience



        salut les filles je vous ecris pour vous donner mon experience personelle. En 2003 je fais une grosse crise d herpes, la premiere (mais aussi pour le moment la derniere) la premiere est la plus forte. Bref je me suis donc tres bien renseigner et documenté sur ce virus. Premierement nous sommes contagieux seulement au moment des crises, on ne peut pas attraper un herpes en ayant un rapport av kelk un porteur du virus mais pas en crise, c est exactement la meme chose que l herpes que l on a sur les levres (contagion ke si en crise, heureusement d ailleurs sinon plus personne ne s embrasserai vise la galere!!). c est pour ca ke meme si ton copain a eu des rapports non protegé av son ex il n'est pas forcemt porteur du virus si elle n etait pas en crise. Deuxiement on peut etre porteur sans le savoir : cad la premiere crise d herpes peut arriver longtemps apres la contagion. Tout comme celui de la bouche, l herpes se manifeste en cas de gros stress, systeme immunitaire plus faible ou oqp a combattre autre chose etc... perso je n ai eu k une crise, je suis av mon h depuis 5ans, il n'a pas ce virus et nous avons meme des enfants. Il faut faire attention kand on est enceinte, si crise d herpes il faut se traiter de suite et au moment de l accouchement si crise, cesarienne, dans mon cas g accouché deux fois par voix basse car pas de crise au moment des accouchements et de deux beaux bb en parfaite santé.
        de plus je tiens a preciser kelk chose. Mon h a le virus de l herpes buccal (celui sur la levre) et a l epoque de ma crise en 2003 ja vais demander a mon gygy si cté possible ke ce virus se transmette de la bouche aux partie genitale (lors d un cunni par ex) il m a repondu ke non. Cependant de recente etude ont demontrait que cté possible,je ne sait pas si c vrai ou pas. affaire a suivre...
        tjs est il ke nous sommes contagieux k en periode de crise, donc je me repete mais c tout a fait possible ke ton jules ne soit pas porteur du virus s il a eu des rapport non protéger en dehors des crises de son ex. Donc con,fiance aux prise de sang... voili voilou
        j espere avoir un peu eclairée
        bizz
        et bcp de plaisirs.....

        Commentaire


        • Merci pour ta réponse
          Oui



          Tu as pris une sage décision, mieux vaut faire un p'tit check up complet avant ! Et puis on parle beaucoup du sida, éventuellement de l'herpès, mais malheureusement il existe tant d'autres saloperie :-(

          Bon courage à toi ! Bisous

          Commentaire


          • Mon experience
            Re



            Totalement faux : on peut attraper l'herpès avec quelqu'un qui n'est pas en crise. Je l'ai attrapé comme ça !!

            Commentaire


            • Re
              Non



              ce n est pas totalement faux!!! tu as deja attraper un bouton de fievre alors que tu as embrassé kelk un ki n etais pas en crise? lol.... g l herpes et pas mon homme, on a des rapports non proteger (sauf en cas de crise mais pour le moment je n en ai eu k une). Il a l herpes de la bouche, je ne l embrasse jamais pdt ses crises par contre hors crise bien sur et je ne l ai pas! renseigne toi mieux lol.... cetaine crise peuvent passer innapercue si on ne connait pas les symptomes (ce qui et je m en excuse est le cas de bcp de mecs,qui ont l herpes sont en crise et ne le savent pas!)... demander a vos gyneco!
              bon enfin de tte facon on n en meurt pas et c bien l essentiel.... mais faut kand meme faire attention a soi!
              bises a tout le monde

              Commentaire


              • Non
                J oubliai



                et heureusement ke l on n est pas contagieux en dehors des crises car cela poserait de sacres pb pdt les accouchements et le taux de cesarienne serait tres tres tres elevé!!!(je rapel que si un bb est en contact av l herpes cela peut avoir des consequences dramatique au niveau neurologique, donc si on etait contagieux en dehors des crises on ne nous laisserai jamais accoucher par voix basse et g accoucher deux fois par voix basse car pas en crise au moment d accouchements de deux merveilleux bb en pleine santé!!!) il faut arreter de raconter n importe quoi enfin!!!
                bizz

                Commentaire


                • Extrait de doctissimo.fr




                  Voir aussi nos dossiers : Les maladies psychosomatiques
                  Déclarez la guerre aux boutons !
                  MST : le retour
                  La femme enceinte malade

                  herpès génital


                  [?] Qu'est-ce que c'est ?

                  L'Herpès génital est une maladie sexuellement transmissible fréquente. Elle toucherait 2 millions de personnes en France. Ses symptômes sont pénibles et récidivants et peuvent perturber la vie sexuelle des patients.

                  [?] Les signes de la maladie

                  La primo-infection à Herpès simplex virus débute 7 à 21 jours après le contact sexuel infectant. Très spectaculaire, elle se manifeste :

                  Chez l'homme par une balano-posthite avec urétrite ;
                  Chez la femme par une vulvo-vaginite aiguë fébrile avec méatite ou cervicite (attente du méat urinaire ou du col utérin).
                  L'herpès génital est généralement dû à Herpes Simplex Virus de type 2 (HSV2), mais HSV 1 (impliqué dans l'Herpès buccal) peut également être en cause.

                  Il existe également de nombreuses formes asymptomatiques d'herpès génital (la moitié des sujets infectés ne présentent aucun signe).

                  La crise d'herpès suit plusieurs étapes : à l'endroit de l'éruption cutanée, le patient ressent des démangeaisons et des brûlures fugaces ; 24 à 48 heures plus tard, de petites vésicules apparaissent, groupées en bouquets sur les régions atteintes. Des signes généraux peuvent être présents (fièvre, malaise). Quelques jours après, les vésicules éclatent pour laisser place à de petites érosions suintantes douloureuses ; c'est ensuite l'apparition de croûtes qui signent la fin de la crise qui aura duré huit jours.

                  Les muqueuses atteintes chez la femme sont la vulve, la région anale et l'entrée vaginale ; chez l'homme, le gland, le fourreau, le sillon balano-préputial et la région anale. La lésion herpétique est douloureuse, ne repose pas sur une base indurée et s'accompagne d'adénopathies. Elle est contagieuse pendant 2 semaines.

                  Après une première crise d'herpès génital, 50 à 70 % des patients ne souffriront plus de manifestations herpétiques. Les autres présenteront des récidives fréquentes lors de facteurs déclenchants : stress, menstruations, grippe, corticothérapie... Au moment de la crise, le virus resté latent dans les ganglions lymphatiques rejoint la peau en suivant les nerfs et provoque les lésions. Les récidives se présenteront sous forme de vésicules sur le pénis, la vulve, le col de l'utérus, mais parfois également sur les fesses ou les jambes. Elles sont annoncées par une douleur locale que le patient apprend à reconnaître.

                  Plus l'infection primaire a été sévère, plus les sujets ont tendance à présenter de récidives. A long terme, les récidives tendent à devenir moins fréquentes.

                  [?] Traitement

                  Il traite la crise mais ne permet pas de supprimer le virus, qui reste à l'état latent dans les ganglions lymphatiques entre les poussées. Il repose sur lutilisation de substances antivirales par voie locale (crèmes ou gels) ou orale (comprimés ou solutions buvables).

                  Lors des récidives, l'application précoce de la crème (dès les signes annonciateurs) permettrait de raccourcir la durée de la crise. Comme dans toute maladie sexuellement transmissible, il faut penser à traiter le(s) partenaire(s).

                  L'herpès est très contagieux. Les rapports sexuels doivent être protégés (préservatifs) pendant toute la durée du traitement. Attention, la contamination est possible de la bouche au sexe, et réciproquement.

                  En cas de récidives graves et fréquentes, des traitements au long cours peuvent être prescrits.

                  L'herpès pendant la grossesse - et en particulier au moment de l'accouchement - peut avoir des conséquences graves pour le bébé. Une poussée d'herpès au moment de l'accouchement peut conduire à pratiquer une césarienne.



                  Aujourd'hui, on constate un relâchement de la prévention et un retour d'infections sexuellement transmissibles qu'on croyait disparues. Pour ne pas baisser la garde et lever les tabous, venez en parler sur nos forums.

                  Commentaire


                  • Non
                    Re



                    Excuses moi mais tu dis n'importe quoi.. j'ai attraper le HVS 1 (cad labbial) par un cunni au niveau génital et la personne n'avait aucun bouton de fièvre ! Et mon mari avec qui j'ai eu des rapports non protégés pendant 10 ans et même en période de crise ne l'a jamais attrapé lui.
                    Ce virus est insaisisable et surprenant.
                    Je sais parfaitement de quoi je parle et je suis bien placée, de part mon métier, pour en parler.

                    Commentaire


                    • Bonne question
                      Re



                      ce médecin a dit n'importe quoi : on peut tout à fait être porteur d'un des 2 virus sans jamais faire de crise de toute sa vie, ce sont ce qu'on appelle des porteurs sains et qui peuvent le rester tout en transmettant le virus.

                      Commentaire


                      • Re
                        Oh mais



                        je t excuse tout a fait lol... d ailleurs c suremt a moi de m excuser puisk je raconte n importe koi.... lol.... koik il en soit meme au niveau des "gens qui travaillent dans le domaine medicale" tout le monde ne s entend pas : pour exemple mon premier gygy qui me certifier k avec un cunni on ne risquait rien alors ke moi je pense l avoir attrapé comme ca.... enfin bref.... je suis ravie de voir que tu sais parfaitement de koi tu parles, voila au moins kelk un qui ne doute pas et c est tres bien.... je parlais juste de mon experience et de ce k a pu me dire les differentes personnes (bien placée dans le metier) que g étais amenée a consulter a cause de ca...insaisisable et surprenant je suis d accord mea culpa....
                        bizzz
                        ...

                        Commentaire


                        • Oui
                          J'ai une question...



                          je suis porteuse du HSV1 cad de l'herpès labial
                          et je me pose une question : est-il possible que je transmette le virus a mon copain pendant une fellation (sachant que je suis en crise)?
                          et si la transmission peut se faire, il aurai donc l'herpès labial? ou l'herpès génital? j'ai vraiment peur de lui transmettre ce virus...
                          quelqu'un peut m'aider????

                          Commentaire


                          • J'ai une question...
                            Bonjour



                            je v simplement te dire ce ke m ont dit differentes personnes qui travaillent dans le domaine medical apres je ne sais pas il faut faire le tri car apparemment tout le monde ne s accorde pas.... lilou001 sera surement a meme de bien te repondre....
                            bref
                            kand g fait ma premiere crise d herpes genital c'etait deux jours apres un cunni de mon h qui avait le labial en crise. Mon gygy de l epoque m a assuré qu on ne pouvait pas l attraper comme ca car ce n est pas le meme virus. Cela faisait kand meme deux ans que gté av mon h et fidele et lui n avait pas l herpes genital alors je ne comprenait pas bien comment j avais pu choper ca. Il m a alors repondu qu'on pouvait attraper l herpes un jour j et ke la primo infection pouvait arrivée tres longtemps apres comme ds mon cas plus de deux ans plus tard et aussi qu on etait contagieux seulement au moment d crises ... moi je fais confiance aux gens qui travaillent dans ce metier donc je l ai cru.... quand je suis tomber enceinte g été amené a parler de mon herpes aux differentes personnes que j ai pu rencontrer durant mon suivi de grossesse et la oh surprise le discours n etait pas tout a fait le meme : tout d abord que la primo infection avait lieu entre le moment de la contagion et 21 jours, que le HSV1 pouvait provoquer un HSV2 cad qu en faisant un cunni pdt crise on pouvait contaminer sa partenaire ,( ke le virus aurait une certaine mutation?!?)... lilou001 pourra surement nous renseigner?
                            de plus kand gté enceinte on m a dit ke je n etait contagieuse ke pdt les crises (et donc ke je pourrai accoucher par voie basse si pas de crise au moment voulu), comme g eu une primo infection av symptomes apparents, recement j ai un peu regardé sur d sites puisk je me suis faite interpellé nous serions contagieux en dehors d crises?!? et la g appris ke certaines formes du virus se transmette en dehors d crises mais qu apparemment les porteurs de ces "virus" n auraient jamais de symtpomes apparents alors ke kelk un comme moi (apres coup de file a mon new gygy) qui a eu une primo infection tres apparente et ca je le certifie, lol ne serait contagieux ke pdt les crises, alors sur ca je n en sait rien je repete seulement ce qu on m a dit ds le "domaine mediacal"....
                            je pense ke le mieux serait de te renseigner aupres de differente personnes comme ton gygy, ton medecin generaliste, tu auras pls avis... tu peux aussi taper sur un moteur de recherceh herpes et consulter des sites qui traitent du sujet....
                            voila j espere ne pas avoir etait ennuyeuse
                            bizzz

                            Commentaire


                            • Bonjour
                              Oup's pardon g fait une erreur



                              sur doctissimo.fr (cf plus haut) ils disent ke primo infection a lieu 7 a 21 jours apres la primo infection.. desolée pour cette coquille qui s est glisser dans mon dernier mess...

                              Commentaire


                              • J'ai une question...
                                Re



                                On peut attraper le virus de lherpès sur n'importe quelle partie du corps !! mais oui... certains ont des éruptions dans le bas du dos, d'autres sur les jambes. Si tu transmets ton herpès HSV1 à ton copain sur la verge, il aura un herpès génital de type HSV1 tout simplement. On a même vu des cas de personnes attrapant le HSV2 sur le visage..
                                En principe le HSV1 au niveau génital est beaucoup moins virulent que le HSV2. Mais ce n'est qu'un principe.. car moi j'ai le 1 et des crises mensuelles.

                                Commentaire


                                • Oup's pardon g fait une erreur
                                  Merci



                                  merci beaucoup pour vos réponses je vais donc aller me renseigné ché mon gygy et mon medecin traitant
                                  bizzz

                                  Commentaire


                                  • Par rapport aux test sanguains



                                    je me questionne toujours, ces test permettent-ils d'identifier une personne porteuse du virus mais n'ayant aucun symptome ou servent-ils uniquement à confirmer la présence du virus chez un individu présentant les symptomes? Ces test comportent-ils une importante marge d'erreur ou sont-ils fiables?

                                    Merci pour vos éclaircissements

                                    Strange

                                    Commentaire


                                    • Par rapport aux test sanguains
                                      Re



                                      les tests sanguins dont les résultats sont négatifs ne sont absolument pas fiables. Par contre lorsqu'ils sont positifs c'est que la personne a été en présence du virus à un moment de sa vie. Le seul examen fiable, c'est le prélèvement et encore faut-il qu'il soit fait correctement et au bon moment..

                                      Commentaire

                                      Publicité

                                      Forum-Archive: 2006-07

                                      publicité

                                      Chargement...
                                      X