publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Bonjour à toutes.

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Bonjour à toutes.



    Besoin d'aide. Je viens d'apprendre que ma maman était atteinte d'un début d'Alzheimer. On vient d'attaquer un traitement, réminyl, qui devrait stabiliser.....Elle est agée de 72 ans. Elle conduit encore. Si vous pouvez m'aider à comprendre l'évolution de cette maladie et discuter ensemble pour soulager cette souffrance intérieure vers l'inconnu.... je compte sur vous et merci...

  • Un lien utile



    Bonjour Cristaleen

    Je ne sais pas si tu as déjà cherché sur internet, mais voici un lien qui te permettra de t'informer sur la maladie.

    http:/ ... francealzheimer.org/INDEX.CFM?ACTION=MALADIE&MALAD-IE=02&PAGE02=02_08

    Ma belle-mère est atteinte. Au courant de sa maladie, elle avait d'elle-même rapidement cessé de conduire, ayant compris qu'elle pouvait représenter un danger pour autrui. La période la plus pénible pour le malade est le début de maladie là où le patient se rend encore compte qu'il oublie des choses. Les mêmes questions qui reviennent, les mêmes angoisses, les mêmes soucis. Il serait peut-être bon que tu parles franchement avec ta mère. Elle aurait ainsi un soutien pour cette période difficile.

    Plus la maladie avance, plus son monde devient agréable, les priorités de sa vie changent, et c'est là que l'entourage commence à souffir le plus. Difficile parfois d'accepter qu'un morceau de gâteau soit plus important que ta visite ou présence.

    Tu parles de souffrance intérieure vers l'inconnu, tu peux l'apaiser un peu en te renseignant bien sur la maladie. Quoi qu'ii arrive, quel que soit le déroulement de la maladie de ta maman, dis-toi dès maintenant qu'il se passera des choses que tu croyais impossibles.....avec ta maman d'avant.....et quand elles arriveront Christaleen, laisse parler ta raison, fais taire ton coeur, et répète-toi que ce n'est pas ta maman d'avant qui dit ou fait cela.....que c'est une maman malade, qui n'a plus le même sens des réalités que celui qu'elle a ... donner toute sa vie durant.

    Profites en tout cas à fond de la période qui vient maintenant, là où la maladie est à son début. Tu as encore la possibilité de faire des tas de plaisirs à ta maman, des plaisirs dont elle se rendra encore compte, et ces souvenirs seront un jour très importants pour toi.

    Ne cache pas sa maladie autour de toi, autour d'elle. Cela donnera la possibilité à d'autres personnes de comprendre et de vivre encore de belles choses avec elle.

    Et n'oublie surtout jamais que ta maman reste un être humain, qui a droit à veillir en toute dignité, quel que soit son comportement, et que certaines décisions devront peut-être être prises un jour pour lui garantir cette dignité malgré sa maladie.

    Bonne route sur le pénible chemin d'Alzheimer
    Je te souhaite de trouver la force nécessaire pour le suivre.
    Cabochon

    Commentaire


    • Un lien utile



      Bonjour Cristaleen

      Je ne sais pas si tu as déjà cherché sur internet, mais voici un lien qui te permettra de t'informer sur la maladie.

      http:/ ... francealzheimer.org/INDEX.CFM?ACTION=MALADIE&MALAD-IE=02&PAGE02=02_08

      Ma belle-mère est atteinte. Au courant de sa maladie, elle avait d'elle-même rapidement cessé de conduire, ayant compris qu'elle pouvait représenter un danger pour autrui. La période la plus pénible pour le malade est le début de maladie là où le patient se rend encore compte qu'il oublie des choses. Les mêmes questions qui reviennent, les mêmes angoisses, les mêmes soucis. Il serait peut-être bon que tu parles franchement avec ta mère. Elle aurait ainsi un soutien pour cette période difficile.

      Plus la maladie avance, plus son monde devient agréable, les priorités de sa vie changent, et c'est là que l'entourage commence à souffir le plus. Difficile parfois d'accepter qu'un morceau de gâteau soit plus important que ta visite ou présence.

      Tu parles de souffrance intérieure vers l'inconnu, tu peux l'apaiser un peu en te renseignant bien sur la maladie. Quoi qu'ii arrive, quel que soit le déroulement de la maladie de ta maman, dis-toi dès maintenant qu'il se passera des choses que tu croyais impossibles.....avec ta maman d'avant.....et quand elles arriveront Christaleen, laisse parler ta raison, fais taire ton coeur, et répète-toi que ce n'est pas ta maman d'avant qui dit ou fait cela, que c'est une maman malade, qui n'a plus le même sens des réalités que celui qu'elle a ... donner toute sa vie durant.

      Profites en tout cas à fond de la période qui vient maintenant, là où la maladie est à son début. Tu as encore la possibilité de faire des tas de plaisirs à ta maman, des plaisirs dont elle se rendra encore compte, et ces souvenirs seront un jour très importants pour toi.

      Ne cache pas sa maladie autour de toi, autour d'elle. Cela donnera la possibilité à d'autres personnes de comprendre et de vivre encore de belles choses avec elle.

      Et n'oublie surtout jamais que ta maman reste un être humain, qui a droit à veillir en toute dignité, quel que soit son comportement, et que certaines décisions devront peut-être être prises un jour pour lui garantir cette dignité malgré sa maladie.

      Bonne route sur le pénible chemin d'Alzheimer
      Je te souhaite de trouver la force nécessaire pour le suivre.
      Cabochon

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2005-02

      publicité

      Chargement...
      X