publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tda trouble déficitaire de l'attention chez l'adulte

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tda trouble déficitaire de l'attention chez l'adulte



    Quelqu'un a-t-il été soigné où est-il en traitement pour ce trouble qui gâche la vie véritablement??
    J'entends par là, par exemple, la désorganisation, la déprime, la proscratination(remettre toujours à plus tard) Chez les enfants, on parle d'hyperactivité mais chez les adultes, c'est différent, celà se traduit par maintes petites choses qui, croit-on, font partie d'un tempérament. Merci pour vos témoignages.

  • Moi, moi !



    le tout doublé de précocité intellectuelle... je te laisse deviner... à 38 ans, un de mes pires cauchemars est que je retourne à l'école

    Tu peux m'écrire sur mon mail perso : vindaloo@free.fr

    et aussi aller sur le forum de Pascale Poncelet tdah point be


    A

    Commentaire


    • Enfin, je connais mon problème



      Je n'ai aucun traitement pour l'instant, puisque je viens juste d'être convaincu de ce que je traîne depuis mon enfance. Et j'ai 55 ans !
      Il n'est jamais trop tard pour bien faire, alors je suis prêt à entendre ce qui pourrait améliorer mon ordinaire.
      Tout comme Mesange4, je vous remercie pour vos témoignages.

      Commentaire


      • J'en souffre terriblement!



        moi aussi j'ai le meme probleme. Et la j'en souffre extremement. Je n'arrive pas a finir mon travail, je ne suis jamais a l'heure. j'en ai marre. C'est la deprime total ces jours. Je ne sais quoi faire. (32 ans)
        J'ai fait du travail intelectuel plusieurs annees, la je n'en peux plus...je veux changer d'activite, quelquechose plus manuel....j'en ai marre...je me sens nulle. Et je sens que personne ne comprends. Il rigolent....ils disent...si tu n'arrive pas a te concentrer c'est que tu penses a quelquechose d'autre...et je dis oui, bien sur, mais rien de specific, je pense simplement a tout, les idees passent, passent, passent, je ne m'arrete sur rien.
        J'en ai marre.
        Quelqu'un peux m'aider?

        Commentaire


        • Tda



          je viens de decouvrir sur une emission la tda,et je resens les symptomes,j ai 22 ans et j aimerais savoir si quelq un peut me conseiller,je souffre enormement c est tres difficil de vivre avec

          Commentaire


          • Tda chez l'adulte



            Seules les personnes qui ont vécu la même expérience peuvent comprendre ... c'est ainsi! Je me suis toujours sentie inférieure aux autres mais mon orgueil m'a toujours poussé à "donner le change", j'y suis parvenue parfois et chaque fois c'était une victoire intérieure. Mais depuis 8 ans, je ne travaille plus, je m'occupe tant bien que mal de mes enfants et c'est étrangement ma fille qui m'a fait comprendre de quel mal je souffrais...et ce que je lui avais transmis malgré moi. Elle ne parvenait pas à concentrer son attention sur de simples leçons, elle gigotait sans cesse. Avec une certaine appréhension, je lui ai demandé ce qu'elle ressentait.... Elle m'a répondu qu'elle n'arrivait pas à avoir une seule idée en tete car des milliers de pensées venaient s'interposer l'empéchant de se concentrer ... Mon Dieu, ai-je pensé,c'est de ma faute. Voilà que je peux mettre un nom sur mon mal etre Voilà pourquoi je ne terminais jamais mes phrases, mes activités, et que je ne parvenais pas à exprimer simplement mes idées ..Pour moi, ignorante, l'hyperactivité était un mal destiné aux enfants "remuant". Je n'avais jamais envisagé d'où me venait une telle douleur (car c'est réellement de douleur dont il faut parler) J'ai pris RV POUR ELLE dans le cabinet d'un ... "spécialisé" en ville. Mais ma généraliste m'a conseillée vivement de m'adresser aussi à lui lors d'une visite à l'ôpital? J'ai voulu approfondir le sujet et fait tous les tests que je trouvais sur Internet. TOUS SE SONT AVERES POSITIFS qant à ma personne. Simplement, il s'est avéré pour ce docteur que, me concernant et ayant consommé (cf.ci-<dessous), les choses ne sont pas si simples,j'ai essayé diverses substances pour me sentir mieux, médicaments non appropriés, drogues, alcool ..Ce qui,d'après mes recherches, chez un sujet atteint de TDA se révèle totalement "cohérent" (n'imagninez pas là que j'en suis fière) En résumé, ce médecin m'a expliquée que chez une femme de plus de 40 ans le trouble n'est pas évident à détecter et ... en gros, si je vivais depuis plus de 40 ans avec CA, je devais me faire une raison... Ca m'a un peu "remuée car je pensais enfin avoir trouvé une personne qui me comprendrais mieux que tout autre. J'essaie de me résigner pour moi mais je n'abandonnerai jamais pour mon enfant car je connais la souffrance intérieure que ce trouble représente.Je ferai ce qui est en mon possible pour la lui éviter. J'en profite d'ailleurs pour demander à tous ceux qui ont vécu ce "trouble' s'ils connaissent un véritable médecin comprenant ce vide atroce? S'ils le souhaitent, merci de me communiquer ses coordonnées. Bon courage à tous les adultes concernés.






















































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































            Commentaire


            • Enfin, je connais mon problème
              Réponse un peu tardive, je viens de découvrir le site ;;;




              Contenu des réponses :
              "Tda chez l'adulte"
              Envoyé par a1fleur1de1peau le 31 octobre à 16:58

              Seules les personnes qui ont vécu la même expérience peuvent comprendre ... c'est ainsi! Je me suis toujours sentie inférieure aux autres mais mon orgueil m'a toujours poussé à "donner le change", j'y suis parvenue parfois et chaque fois c'était une victoire intérieure. Mais depuis 8 ans, je ne travaille plus, je m'occupe tant bien que mal de mes enfants et c'est étrangement ma fille qui m'a fait comprendre de quel mal je souffrais...et ce que je lui avais transmis malgré moi. Elle ne parvenait pas à concentrer son attention sur de simples leçons, elle gigotait sans cesse. Avec une certaine appréhension, je lui ai demandé ce qu'elle ressentait.... Elle m'a répondu qu'elle n'arrivait pas à avoir une seule idée en tete car des milliers de pensées venaient s'interposer l'empéchant de se concentrer ... Mon Dieu, ai-je pensé,c'est de ma faute. Voilà que je peux mettre un nom sur mon mal etre Voilà pourquoi je ne terminais jamais mes phrases, mes activités, et que je ne parvenais pas à exprimer simplement mes idées ..Pour moi, ignorante, l'hyperactivité était un mal destiné aux enfants "remuant". Je n'avais jamais envisagé d'où me venait une telle douleur (car c'est réellement de douleur dont il faut parler) J'ai pris RV POUR ELLE dans le cabinet d'un ... "spécialisé" en ville. Mais ma généraliste m'a conseillée vivement de m'adresser aussi à lui lors d'une visite à l'ôpital? J'ai voulu approfondir le sujet et fait tous les tests que je trouvais sur Internet. TOUS SE SONT AVERES POSITIFS qant à ma personne. Simplement, il s'est avéré pour ce docteur que, me concernant et ayant consommé (cf.ci-<dessous), les choses ne sont pas si simples,j'ai essayé diverses substances pour me sentir mieux, médicaments non appropriés, drogues, alcool ..Ce qui,d'après mes recherches, chez un sujet atteint de TDA se révèle totalement "cohérent" (n'imagninez pas là que j'en suis fière) En résumé, ce médecin m'a expliquée que chez une femme de plus de 40 ans le trouble n'est pas évident à détecter et ... en gros, si je vivais depuis plus de 40 ans avec CA, je devais me faire une raison... Ca m'a un peu "remuée car je pensais enfin avoir trouvé une personne qui me comprendrais mieux que tout autre. J'essaie de me résigner pour moi mais je n'abandonnerai jamais pour mon enfant car je connais la souffrance intérieure que ce trouble représente.Je ferai ce qui est en mon possible pour la lui éviter. J'en profite d'ailleurs pour demander à tous ceux qui ont vécu ce "trouble' s'ils connaissent un véritable médecin comprenant ce vide atroce? S'ils le souhaitent, merci de me communiquer ses coordonnées. Bon courage à tous les adultes concernés.

              Commentaire


              • Bonjour,



                si je peux t'aider,j'en serais tres heureuse!!!Le trouble dont tu parles est tres répandu et porte aussi le nom de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité.Il ne faut surtout pas culpabiliser car tu n'as aucun controle sur ce trouble.Il s'agit d'un trouble physique,neurologique et sur lequel tu n'as aucun controle.Ce n'est pas une question de mauvaise foi...c'est véritablement une maladie.Par ici,cela se controle tres bien autant pour les enfants que pour les adultes avec un médicament qui s'appelle ritalin.Informe toi aupres de ton medecin ou pharmacien.
                Bonne chance!!

                Commentaire


                • Tda
                  Meme age meme souffrance



                  salut celine, je viens aussi de decouvrir que j'étais peut etre atteinte de ct maladie sauf que moi je suis en psycho et je l'ai découvert grace à un de mes cours.Ton message m'a touché car j'ai aussi 22 ans.Ca fait plusieurs années que je galere au niveau du travail, je me sens deprimée, personne dans mon entourage n'arrive a comprendre ce que je vis car il pense tous que je suis une feniante ou une imbecile!! Mais j'y arrive pas à aller bosser c'est plus fort que moi!Maintenant que j'ai compris pourquoi j'etais comme ca, j'aimerai savoir ce qu'il faut faire pour aller mieux?

                  Commentaire


                  • Bonjour,
                    Qui prend la rilatine?



                    et voila ratata,...je suis dispersser mais bon j'ai quand même bosser quatre heures ce matin sans me dispersser ou si peu...
                    et maintenant je suis frustrer car je n'arrive plus a finir ce que j'ai commencer.
                    je pourrais prendre la rilatine... mais faut voire le bazar après... quand la dose s'en va...irritabiliter grrrr un vrai ours et puis culpabiliter et ratata...
                    qui prend la rilatine dans la joie?
                    et dans qu'elle quantité?

                    Commentaire


                    • Des pistes



                      Salut,

                      Je voudrais juste vous faire partager mon expérience sur les TDA. J'ai 23 ans et j'ai découvert que j'avais des TDA il y a 6 mois, après l'avoir soupconné fortement depuis 1 an après avoir lu un bouquin intitulé "L'esprit dispersé" du ... Gabor Maté, praticien de Vancouver au Canada. Cela a été confirmé selon un test nord-américain, alors que j'étais en séjour en amérique du Nord, par un psychologue qualifié, test qui est identique au test de QI (on a le diagnostic TDA/H en plus de son QI) sauf qu'on peut en extraire d'autres paramètres pour faire le diagnostic et préciser le type de déficit (auditif, visuel,...).
                      Je voudrais préciser des choses fondamentales quand aux TDA et l'intelligence. Les TDA et le QI sont des choses indépendantes. On peut être complètement intelligent, même un génie, et avoir des TDA.
                      Un point important qui est précisé aussi dans le livre du ... Maté est que l'architecture neuronale est quelquechose de modelable et en aucun cas statique. L'apprentissage de façon générale stimule les connexions neuronales, favorisant la création de nouveaux circuits neuronaux. Pour moi, cela signifie qu'il y a espoir d'agir sur notre cerveau - nos TDA ne sont pas une fatalité, bien que ce soit difficile à accepter et vivre avec.
                      Je cherche à comprendre par quels moyens il est possible de s'auto exercer pour stimuler comme il faut notre cerveau afin de l'amener vers une évolution et possiblement le soin complet!

                      Le ... Maté explique notamment que les TDA peuvent correspondrent à un certain blocage dans le développement de certaines régions du cerveau pendant l'enfance, par exemple suite à des chocs émotionnels, ou tout un tas d'autres facteurs, comme bien sur le facteur culturel et éducatif.

                      Il semblerait que l'on donne naissance à des enfants qui ont des TDA souvent. Mais on ne sait pas encore s'il y a des facteurs génétiques qui interviennent dans les troubles. En gros, l'enfant développerait-il des TDA s'il évoluait dans un environnement sans TDA ? Question ouverte.

                      Je voudrais dire aussi que des moyens de recherche sont en train de s'activer pour essayer de comprendre et quantifier au niveau cérébral les TDA. Je vous parle de ça car j'ai la chance de faire de la recherche en physique médicale. Une petite anecdote est que j'ai découvert que j'avais des TDA pendant que je faisais un stage en imagerie IRM du cerveau à l'hopital alors que je regardais tous les jours des images qui avaient été acquises sur mon propre cerveau à titre de données de test. Plus précisement, je sais de par les articles auxquels j'ai eu ... que des équipes de recherches internationales ont vu - articles très récents (2007)- des régions du cerveau significativement différentes entre des gens avec TDA et des gens sans TDA. Et ceci est possible grace aux développements récents de l'imagerie IRM (imagerie fonctionnelle et imagerie de diffusion à titre informatif). J'ai ainsi pu voir par moi-même à partir de mes connaissances et de la description de ces articles certaines régions atteintes de mon cerveau. C'est TRES bizarre!
                      Bref, c'est juste une anecdote, mais le point important, c'est que ça promet! Les neurosciences avec leurs capacités actuelles commencent à toucher des choses importantes et on en saura plus dans les prochaines années.

                      Alors c'est vrai que c'est dur de vivre avec ça, d'autant que l'entourage ne nous comprends pas, du moins pas facilement, surtout qu'on ne se comprend pas vraiment soi alors... Toutes ces pensées qui arrivent en même temps, la mémoire qui faillit, des coups de bars, le relationnel qui est perturbé, des coups de déprime, besoin de reconnaissance, besoin de satisfaire tout de suite ses envies, la dispersion dans le quotidien... Ca plombe, mais on doit apprendre à vivre avec, d'ici à comprendre comment réorganiser son architecture cérébrale par l'apprentissage et l'exercice de concentration. Possiblement des solutions du coté de la méditation, en dehors de
                      la solution médicamenteuse dont je ne connais pas grand chose.
                      Puis pour quelques chiffres, j'ai lu dans ces articles scientifiques que les TDA/H concernent de 3 à 6% des enfants (1 enfant sur 20, c'est assez conséquent), avec le sexe masculin plus touché (3 garçons pour une fille).

                      Conclusion, on dirait que l'on forme une petite communauté, et c'est franchement agréable de sentir qu'on n'est pas seul à traverser nos ressentis et de pouvoir s'exprimer librement sur ces forums.
                      Je nous souhaite du courage à tous. Il faut garder espoir. Je crois au fond de moi que tout est possible, et avec du travail et de la méthode, on peut changer ce qu'on est.

                      Bye,

                      PS: pour ceux qui ne sont pas obtus aux livres philosophiques/ésotériques, je conseille le livre
                      suivant pour la compréhension des mécanismes du flux de pensées et le regard que l'on porte dessus. Ce sont des choses non supportés par la science, du fait de notre ignorance et du manque de moyens d'explorations au niveau de la pensée, mais c'est pour moi un livre très intéressant, bien que les TDA font que je ne l'ai pas encore achevé :P
                      "Le pouvoir du moment présent" d'Eckhart Tolle.

                      Commentaire


                      • Des pistes
                        Coucou



                        J'ai lu ton message avec assiduité, merci pour ce bout d'éspoir .

                        Commentaire


                        • Réponse à mésange



                          Salut, je vois exactement ce que tu veux dire. Je souffre de cette "maladie" depuis mon adolescence, notamment au niveau de la lenteur dans la lecture. Le diagnostic a été prononcé cet après-midi. A la base, j'ai consulté un neurologue pour des troubles de la mémoire plus que conséquents et d'un épuisement pérenne depuis de nombreuses années. Aujourd'hui j'ai 42 ans et il m'arrive même d'oublier quel bus je dois prendre pour rentrer. C'est juste pas normal!
                          Il m'a orientée vers une spécialiste du sommeil dans un premier temps puis une autre qui m'a fait passer un certain nombre de tests, pour en arriver à la conclusion : TDA chez l'adulte. Elle m'a suggéré de consulter Internet pour y trouver des informations et c'est comme ça que je suis tombée sur ton témoignage.
                          Si tu habites en Suisse, il existe un médicament efficace à ce qu'elle m'a dit : la Ritaline. Je ne suis pas certaine de l'orthographe de ce comprimé puisque je ne l'essaierai que la semaine prochaine.
                          Si tu désires avoir les coordonnées de ces médecins spécialisés, je te les communiquerai volontiers.
                          A bientôt et bon courage.

                          Commentaire


                          • Réponse à mésange
                            Reponse a oublietout1



                            Bonsoir, je suis toute nouvelle au forum et je viens également d'avoir ENFIN un premier diagnostic d'hyperactivité adulte ! J'ai 45 ans et depuis environ mes quinze ans je souffre de symptômes sur lesquels e pourrais mettre un nom le jour où mon fils lui-même a été diagnostiqué puis traité ! mais il a 14 ans et ça ne fait que 3 semaines que j'ai enfin été entendue, comprise et prise en charge ! Je suis hyperactive avec qq signes dépressifs ! Je vais voir un neurologue en janvier pour faire des tests pour évaluer la densité des troubles ! Quel soulagement !

                            bien cordialement,

                            marie-estelle

                            Commentaire


                            • Moi, moi !
                              Bonsoir...



                              moi aussi, j'arrive qq année après et c bien dommâge !!!
                              mon fils de 9 ans viens d'être diagnostiqué tdah et moi aussi
                              par la mm occasion !!! enfin... mais là c la grosse déprime...
                              nouveau boulot, me sent pas à la hauteur et commence juste avec le concerta (mm molécule que la ritaline) le problème, c que
                              comme je n'ai rien fixé dans mon esprit auparavant niveau culture général, je ne peut tenir aucune conversion... et je me sens nul, mais nul !!! et c la déprime... y a qq un pour me remonter le moral ? et si vous savez, en étant traiter depuis des années, si votre niveau culturel remonte ou des choses que vous croyez ne pas avoir mémorisés reviennent ? merci... biz à tous !!!

                              Commentaire


                              • Des pistes
                                Wow



                                Merci
                                J'étais en ''crise'' de larme et ça m'a fait tellement de bien de lire ton texte. J'ai lu déjà le livre dont tu parles et je le trouves très libérateur.

                                Bonne route à tous .....

                                Commentaire


                                • Bonsoir...
                                  Bonjour!



                                  Bonjour,
                                  je me suis vraiment reconnu dans ton témoigne,surtout quand tu parles de culture générale. C'est vrai que c'est assez pénible de se sentir inculte et de ne pas pouvoir tenir une conversation. Je sais que ça fait seulement 1 mois que tu prends du concerta, mais je me demandais si tu avais vu du changement pcq moi j'ai essayé quelques sortes de médicaments... et toujours rien.

                                  Merci et bonne journée!

                                  Commentaire


                                  • Wow
                                    Entre espoirs et découragements, ça commence à bien faire!



                                    Par où commencer, par où terminer, help!!
                                    Ces allées-venues entre découragements et espoirs m'ont gardées jusqu'ici, 30 ans!
                                    Et pourtant combien de fois je ne me suis pas retrouvée dans des crises de larmes moi aussi, dans une solitude liée à l'incompréhension des proches, des thérapeutes ... moi-même ds le monde psy, psychomot'... Et c'est grâce à mon prof d'ébenisterie que j'ai enfin mis un mot sur ma douleur.
                                    C'était il y a qques jours et aujourd'hui, sur ce forum, enfin, j'ose dire "douleur", "souffrance" sans devoir me justifier, ou avoir la crainte d'un jugement ou d'une réaction disproportionnée.
                                    Très susceptible à ce que l'on peut me renvoyer si j'en parle, je préfère ne pas trop ébruiter mon problème. J'appréhende les phrases telles que "tu sais moi aussi je ne retiens pas tout" et l'énumération des choses oubliées. Alors moi je réponds que c'est l'énumération des choses retenues que je peux faire!

                                    Je m'empresse de poser sur papier les symptômes, les constats qui me font penser au TDAh.. en voici qques uns, vous reconnaissez-vous?
                                    -difficulté, voire impossibilité de rester à une tache devant mon ordi, telle que ... remplir un formulaire
                                    -passer d'une tâche à l'autre, et si je dois y rester dans le cadre d'un cours, innatention, décrochage complet, besoin de manger,
                                    -si je suis chez moi, petits tours sous la couette avec mes noyaux de cerises pour en qque sorte retrouver une contenance, une sécurité? ça me rassemble...
                                    -gestes préssés
                                    -peu d'intégration des choses, peu de possibilité de retenir mes erreurs et donc répétition de ces erreurs
                                    -oublis hebdomadaires, non quotidiens ! (j'ai un budjet pour ça!)
                                    -j'ai eu longtemps des angoisses de devoir rester au resto à table
                                    -j'ai beaucoup de potes, d'amis, on m'aime et pourtant je dirais avoir des difficultés relationnelles dans le sens où j'aménage tout à ma manière (ne pas voir une personne trop longtemps, fuir la relation, être sans cesse confrontée à mon peu de culture et de possibilités d'interragir car oublis (et pas un manque d'interet)
                                    -J'oublie tout: les titres de bouquins, de films, d'acteurs, les noms des arbres, des fleurs, j'ai des lacunes incroyables, les langues, enfin soit, tout.
                                    -ce que je retiens: ce qui passe par le corps, je le retiens mieux: le massage par exemple, et encore ... après bcp de répétitions. Les visages aussi, ce qui est passé par mon ressenti,...
                                    -Peu de liens entre les choses, capacité de synthétisation très réduite
                                    -si j'essaie de lire, je m'endors. Très handicapant pour les études
                                    -Bcp d'éparpillement au niveau de mes études et formations car continuellement freinée ou arrêtée ds mes choix
                                    -écriture qui "fuit"

                                    Et voilà je m'énerve,..... j'ai mangé 7 madeleines de suite, vais bouger,

                                    Qui peut m'aider? Ritalie???? !!

                                    J'habite Bruxelles,

                                    Courage à vous tous!! et bon amusement quand même ds la vie!
                                    Merci d'avance de vos réponses

                                    Commentaire


                                    • Réponse à mésange
                                      Tdah adolescent



                                      Bonjour, je suis étudiante en ergothérapie et je fais un dossier sur le TDAH chez l'adolescent en particulier. Je souhaite recueillir des témoignages sur des personnes ayant été diagnostiquées TDAH uniquement à l'adolescence ou connaissant des personnes qui le sont dans leur entourage...D'autre part je souhaiterais savoir quelles sont les thérapeutiques que l'on propose à ces adolescents.
                                      Je vous remercie d'avance
                                      A bientôt

                                      Commentaire


                                      • Bonjour,
                                        Inquiétudes !



                                        bonsoir, après avoir lu tous ces témoignages, je suis blasée car je me reconnait parfaitement dans les symptômes de ce trouble, cependant je voulais savoir deux choses :
                                        - qu'est ce que ritaline ? ce médicament est VRAIMENT efficace ?
                                        - est ce que la confiance en soi est concernée par ce trouble ?
                                        Car je doute souvent de moi et à 21 ans ces petits tracas que l'on me reproche depuis une bonne dizaine d'années me poursuivent n'importe quand ! :-(
                                        Je confirme, d'une c'est incontrôlable et d'autre, c'est incompris par l'entourage !
                                        Que faire ? Décidément, il fallait que ça m'arrive.

                                        Merci de la sincère réponse que l'on me donnera si je puis y croire !

                                        Commentaire


                                        • Tdah



                                          j'ai 27ans, on a toujours suspecté cela mais quand j'étais enfant, on le soignait moins que maintenant.
                                          depuis 2008, j'ai repris des études et j'en avais marre de ne pas être concentré,... j'ai réussi mais toujours avec 60% pile poil quoi.
                                          Y a 10jours, j'ai été passé des tests suite à l'incitation de mes parents pharmaciens, de mon médecins généraliste. résultat positif donc rilatine (alors les noms differts selon les pays : concerta, ritalin, rilatine). ça fait 4jours que je suis sous traitement. vu qu'on augmente les doses petit à petit, je suis encore à des doses d'enfant mais vu les effets secondaires heureusement qu'on donne pas des grosses doses dés le départ. premier jour j'étais malade comme un chien aujourd'hui ça va. donc ça dure pas longtemps.

                                          si l'adulte aussi reste hyperactif mais à seulement appris à se contrôler. moi, je le remarque que j'ai toujours envie de me lever, je bouge toujours sur ma chaise,...
                                          mais les troubles de l'attention sont liés à l'hyperactivité à 90% donc peut-être que tu es dans les 10% qui n'ont pas l'hyperactivité en plus.
                                          perso, si je ne fais pas mes 20h de sport sur la semaine, je suis malade alors quand je me cassais le pied, la main, la clavicule, et les 40platres que j'ai eu sur 20ans, je déprimais complètement et ne mangeait plus

                                          Commentaire


                                          • La lumiere au bout du tunnel!!!!!!vous vous pensez seul-e??et non!!



                                            Bonjour a tous et a toute!!

                                            J'ai 30 ans j'ai un bon travail et j'ai un grand garcon de 11 ans.Mon fils a de TDAH,on n'a demander de l'aide pour la routine du matin qui est tres difiicile.Avec les rencontres avec l'intervenante,je me suis rendue compte que moi aussi j'étais comme ca.MAIS j'ai 30 ans,ca l'expliquait bien des choses.
                                            J'ai toujours été: dans la lune
                                            :on me disait lente
                                            :j'ai doublé2 ou trois fois
                                            :difficulté a faire un budget et a mit tenir
                                            :difficulté a organiser épicerie
                                            :diff. a faire le ménage
                                            :diff. a m'organiser
                                            :souvent a me remettre en question
                                            :syndrome de la page blanche
                                            :diff. a faire de nouvelle rencontre
                                            faible estime de moi
                                            :tristesse
                                            :procrastination
                                            :hypersensible
                                            :impulsivité dans mes achat et amour.
                                            :anxiété
                                            :fatigue chronique
                                            :diff.a suivre une conversation
                                            :tache difficile a exécuter
                                            :impression de perdre mon temps souvent
                                            :tresgenée et timide
                                            :J'ai aucune dépendance(par chance)
                                            :difficile d'arriver a l'heure partout meme au travail.
                                            :toujours difficile d'aller au resto:je voudrais tout prendre je ne suis pas capable de chois,ir j'y vais au hasard.
                                            :J'avait l'impression de n'avoir plus aucun intéret pour moi,aucune passion.C'était la routine,c'étais la musique a mon chum,c'est l'émission de mon gars.Je ne voyais plus ce que j'aimais .J'aime quoi moi??J'essayait de penser quand j'étais adolescente,qu'est ce que jaimait.??Est-ce que j'aimme ca encore??

                                            :J'enviais les autres qui ont l'aisance de parler,l'aisance d'avoir des amis,l'aisance d
                                            ,avoir l'air heureux,L'aisance d'avoir une discution avec n'importe qui,j'étais malheureuse comme ca tout ce temps.

                                            Pour le moment,j'ai juste cette liste mais surement qu'il en a que j'oublie.

                                            Par la suite j'attendais de voir mon ... pour mon r-v annuel.DE SAVOIR QUE J'AVAIS LE TDA ,DANS L"ATTENTE C'ÉTAIT PIRE.BEAUCOUP DE TRISTESSE.UN PETIT STRESS === ÉNORME STRESS ANXIÉTÉ ÉNORME.Elle a fait une demande pour un suivi avec un psy spécialisé avec TDA-H chez l,ADULTE.J'ai attendue 1 ans pour voir la PSY.

                                            Je l'ai vu il y a 9 jrs exactement!!!!!! On n'a regarder mes symptomes elle m'a expliqué exactement au niveau des neuronnes.J'avait le gout de pleurer je me suis retenue.
                                            ENFIN QQ UN QUI VAS M'AIDER, QQ'UN QUI ME COMPREND.jE VOYAIS LA LUMIERE AU BOUT DU TUNNEL.

                                            EX: Elle m'expliquer en gros que, pour faire bref,que c est comme une ville avec des feu de circulation.IL y a beaucoup de circulation(Idées)mais les feu ne fonctionnent pas bien passe rapidement a l'autre couleur(entre les neurones l'échange ne se fait pas comme il faut a cause du manque de dopamine.)On pourrait dire comme ... Annick Vincent dans son livre,Que le cerveau est myope et que le médicament son les lunettes!!!Internet est un outil merveilleux ,voir le site du ... Annick Vincent.

                                            C'EST DIFFICILE DE VIVRE AVEC CA.C'EST TABOOU!!!lES GENS NE COMPPRENNE AUCUNNEMENT CE TROUBLE NEUROLOGIQUES ET ON FINI PAR NE PAS EN PARLER A CAUSES DES JUGEMENTS.

                                            LA PSY m'a dit qu'elle serait sur mon cas.Qu'elle allait trouvé le médicaments(car il a plusieurs)qui va ME convenir le mieux et sans effets secondaires(plusieurs parlent du ritalin ou d'autres,ne vous fier pas a ca.Si ca fonctionne pour un ca ne veut pas dire qu'il va fonctionner pour vous,n'oublier pas ca.Ce n'est pas de la mode des pilules!!!)
                                            puis de prendre ou pas des médicaments c est votre choix ,mais assurer vous d'etre bien informer sur tout avant de faire le bon choix ,qui est le votre!!!!!!!!
                                            J'en ai essayer deja plusieurs et certains j'ai eu des effets secondaires inssuportable.C'est en le essayant qu on trouve!

                                            La 1 ere journée: avec mon médicaments:j'étais en congé et
                                            j'ai resté tranquille et aucun effets secondaire

                                            la 2 ieme jr : j'étais au travail et j'en revenais pas j'avais une légereté du cerveau,les idées claires,je fonctionnais tres bien ,je ne déparlais pas ,toutes les idées dans ma tete se placait,les choses se plaçait,je sentais beaucoup moin de fatigue,J Étais confiante et plus parlante et moin géné et surprise du résultat.

                                            Si vous vous posiez des questions ,alors consulter un spécialiste avec le TDAH chez l'adulte.Il a plusieur TDA ex;avec ou sans hyperactivité et combiné.Moi je suis TDA sans hyperactivité.ET on passe souvent inaperçu car on n'est tranquille.

                                            P.S.:Concernant la médication,certain peuvent trouver du 1 er cou le médicament qui vas lui convenir et pour d'autre ca vas être beaucoup plus long.Mais il faut garder espoir!!

                                            Et demander un spécialiste rapidement , car moi c'a prit environ 2 ans avant de voir le spécialiste.Le ... de medecine générale est tres compétente,mais pas dans le tdah !!!!

                                            Si le cur vous en dit,écrivez moi!! ca fait du bien et de savoir qu'on peux en aider d'autres dans la même situation que nous aussi!!!!

                                            Il y a des solutions qui existes,ne perdez pas espoir!!!XX(comme vous le savez je sais de quoi je parle)

                                            D'une TDA

                                            Commentaire


                                            • Suite, j'ai oublié qq chose



                                              Rebonjour,
                                              Suite a mon message,
                                              j'ai oublié d'inclure un livre de référence:Mon cerveau a encore besoin de lunettes,du ... Annick Vincent qui est la suite du livre mon cerveau a besoin de lunettes,qui est pour les enfants.Peut etre commander et provient du canada.

                                              En passant,c'est un petit livre très facile a lire avec des dessins,tres facile a comprendre ,aucun texte long,des témoignage de gens comme nous.Je l'ai lu en attendant que ma voiture se fasse réparer, soit en 2 hre et je n ai pas trouvé ca pénible.
                                              d'ne TDA

                                              Commentaire


                                              • Nous sommes perdu en france



                                                bonjour nous sommes une grande communauté au final!! je suis maman de 3 enfants dont un garçon de 6 ans qui lui viens d être décelé comme tda . quand il avait 2 ans j ai vue qu'il avais quelque chose mais les gens de la famille me disais non les gens extérieur me disais il est hyper actif moi je le voyais super speed mais je ressentais quelque chose de plus profond et qui ce passé plutôt dans ça tête g fais des recherches et g lue tda/H j étais entrain de lire la notice de mon fils autant dans la motricité ce mettre en danger ce lever a table etc...le tda c était mon fils l impression qui ne m écoute pas quand je lui parle etc.. tout tout tout les symptômes correspondais mais au fond de moi j apprenais rien. j en parle a la famille réaction identique MAIS NON !!et de 2 ans a 6 ans je l ai élève comme un enfant qui avais ce trouble convaincue que toutes ces bêtises étaient plus forte que lui je me suis aperçu que dans les écoles le tda n est pas connue que mon fils ce fait disputé accusé sans cesse par les autres camarades et les enseignants pensent qu'il est bien conscient de ce qu'il fait parce que visuellement ça ne ce voit pas et pourtant après beaucoup de choses faite pour mon fils médecin généraliste pedo psychomotricienne médecin dans la génétique etc....nous posons enfin le diagnostic la psy ma dit je n ai rien a vous apprendre vous avez tout compris et votre fils a de la chance d avoir une maman comme ça mais elle n a pas vue que si je l ai aussi bien expliquer c est parce que je l ai vécue hé oui! j ai tout compris depuis le début parce que je l ai subit je l ai vue a ses 2 ans comme ci quelque chose en moi ce réveillais et que aujourd'hui je m aperçois que je ne suis loin d être la seule.
                                                la chose différente de lui c t son speed moi g t très sage . mais des souvenirs douloureux et un sentiment d injustice me remonte dans mes pensées une maîtresse qui me hurlai dessus une mère qui me traité de gogole le redoublement que je trouvais injuste aucune psychologie a mon égare on parlais de moi a l époque comme si g t pas là. une maîtresse maternelle a dit a mes parents de toute façon votre fille on ne l emmène pas a la piscine car votre fille n est pas normal, une mère plus que dégueulasse envers moi tes soeurs vont réussirent pas toi etc....bref a 17 ans je suis partie la meilleure chose a faire fuir les gens qui vous freine au final avec tout ça j ai quand même réussi à avoir plus de diplômes qu'a eux 3 réunis.cela fait parti de mon caractère me battre ne rien lâcher je laisse plus personne me détruire l estime de soi a été trop longtemps perdu je l ai apprivoiser je l ai acquis et je le garde je ne supporte pas l injustice aussi mais je suis une personne qui n oublie jamais les gens qui me tendent la main et je suis très généreuse avec les gens que j aime

                                                j ai l impression qu'on ma pris mon enfance car je me suis tjrs considéré toute seule, pas normal, dans ma bulle trop d idées en tête qui ce pousses entre elles qui me fais parfois perdre mes phrases
                                                une très bonne mémoire sur mon vécu même un peu trop je constate aujourd'hui que l on a un gros potentiel mais que l on a du mal a s en servir.
                                                pour mon fils aujourd'hui je suis en attente de ça rentrée en cp car il passe pour voir si il lui faut de la ritaline mais la maîtresse sera la même que le grande section car petite école et elle minimise le trouble limite il a rien elle me dit il sais bien ce qu il fait! le faite de son manque de savoir peu me faussé le diagnostic elle ne ma même pas demander le détail de la maladie car certaine maîtresses ne veux pas ce remettre en question sous prétexte que les enfants elle connait oui mais peut être pas toutes les pathologies dans tout métier il faut apprendre et pas rester sur son acquis il y a 10 ou 20ans car si ça méthode marche pour la plus part de ses élèves combien d élèves dit cancres son passé entre les mailles du filet et qui sont perdu dans la scolarisation .
                                                ne serais t ils pas l enseignant le mauvais élèves au final.je vous parle de mon fils et de moi car c génétique ceci expliquerai cela.

                                                Commentaire


                                                • Tda chez l'adulte....



                                                  Oh! Que oui, je connais ça! J'ai 52 ans et diagnostiqué depuis 5 ans. Dans mon enfance, j'étais lunatique et l'on se moquait de moi. J'étais différente tout simplement.

                                                  Je peux même ajouter qu'en un mot c'est épuisant et empoisonnant! J'oublie tout, facilement distraite, manque de concentration, j'ai beau prendre des notes encore-là il faut que j'y pense à regarder mes notes et lente de compréhension aussi. Je fait,à peu près tout en double, de peur d'oublier quelque chose. Pour la procrastination, ça me connaît et la déprime aussi (de ne pas me sentir comprise des autres, de me sentir différente des autres).

                                                  Enfin ... j'en aurais encore long à raconter.

                                                  Je te remercie d'avoir apporter ce sujet de discussion et de voir qu'une personne autre que moi puisse avoir ce Trouble c'est réconfortant.

                                                  Céline

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X