publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les jambes sans repos :???:

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Les jambes sans repos :???:



    Qui connait cette maladie dont souffre mon père atteint de 80 ans....

    Il a toujours eu des "impatiences", mais maintenant cela devient de plus en plus douloureux...

    Merci de vos réponses;-d

  • Bonjour



    Je souffre des jambes sans repos depuis 10ans. J'ai du areter de travailler car la position m'était insupportable.. je suis donc depuis, assistante maternelle à mon domicile et mes soucis sont plus faciles à gérer.
    Après des années au Rivotril, je suis actuellement un traitement ""ADARTREL"" donné exclusivement par un neurologue.. ce médicament est efficace, pour moi mais pas totalement .. la journée et la nuit, ça va mieux mais pas le soir...
    Il existe une association des personnes souffrant des jambes sans repos, mais à part nous envoyer des papiers nous expliquant les symptomes, ça ne donne pas grand chose de plus..
    Je pense que ton père devrait aller aussi voir un neurologue, plus adapté qu'un généraliste, à soigner cette nouvelle maladie. Mais ce médicament génère des vomisements et à son âge, ce doit être difficile à supporter.
    Je lui souhaite du courage, car se lever tout le temps pour se soulager est peut être très difficile à supporter pour lui.. je te promet, que quelquefois, je pleure toute seule quand je me sent sans ressourses devant la gène et la souffrance mentale que je ressent.
    A 42 ans, je ne vais plus au cinéma, j'apréhende le moment d'aller me coucher et je refuse quelques fois des invitations à de longs dinners sauf chez les gens qui comprènnent mon besoin de me lever souvent..
    voilà ce que je peux te dire , et je comprend ce qu'une personne agée peut ressentir face à cette maladie bizare.
    Amicalement
    CLO

    Commentaire


    • Bonjour
      Merci pour ta rapide réponse



      Je te plaint de tout mon coeur..voyant mon père comme ça, sans rien pouvoir y faire...je vais penser à toile soir quand je le verrai en crise...

      Il vient d'être hospitalisé pour ça, mais à été d'abord suivi pour autre chose en urologie...

      Hier il a vu le neurologue qui lui a prescrit un IRM de la moëlle épinière !

      Affaire à suivre donc !

      Bon courage...
      Biz

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2005-11

      publicité

      Chargement...
      X