publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Bilan orthoptique...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Bilan orthoptique...



    je sais pa si je suis dans le bon endroit pour parler de ça mais est ce que qqn sait ce qu'est un bilan orthoptique??? je dois en faire un mardi et j'ai l'impression d'allr vers l'inconnu...
    c'est une kestion bete mais vaux miue le faire en lunettes ou en lentilles???
    merciiii

  • Alors



    Examen indispensable pour L'EVALUATION DES POSSIBILITÉS VISUELLES, le bilan orthoptique est pratiqué par l'orthoptiste. Il sera conduit en fonction de la pathologie, des plaintes décrites, de l'âge, de la compétence, des besoins du patient et en rapport avec ses activités (le travail sur écran, la lecture, le sport...)
    Les observations qui en découleront permettront :

    au patient, de mieux cerner ses possibilités
    au médecin d'établir son diagnostic médical
    à l'orthoptiste d'établir son diagnostic orthoptique et de faire un projet de rééducation ou de réadaptation


    Quelques comportements significatifs peuvent éveiller l'attention sur la nécessité d'un bilan orthoptique :

    Un bébé qui ne joue pas, n'attrape pas, ne s'intéresse pas à son entourage,
    Un écolier qui a des difficultés scolaires ,
    Un enfant qui se tient trop près de son livre ou de l'écran de télévision....

    Le bilan orthoptique
    L'orthoptie est le domaine de l'ophtalmologie qui traite des troubles de la vision binoculaire, c'est-à-dire la vision des deux yeux ensembles. En Grec "orthos" signifie droit, et "optikos" ce qui est relatif à la vue.



    Un examen orthoptique dure environ 30 minutes

    On l'utilise :


    quand les yeux ne sont pas parallèles, comme dans les strabismes. L'orthoptiste recherche les déviations anormales et mesure leur importance ;

    pour tester la mobilité du regard ;

    et la vision des reliefs (ou stéréoscopique) qui n'apparaît pas avant l'âge de deux mois, chez l'enfant.

    Le suivi orthoptique est indispensable pour les strabismes : pour connaître leur évolution en cours de traitement et en particulier avant et après une chirurgie.

    L'orthoptiste s'occupe de certaines rééducations

    La convergence
    Pour lire de près, l'il doit faire des efforts. D'une part il "accommode", ce qui permet de voir net à une distance rapprochée. D'autre part cette accommodation s'accompagne automatiquement d'un degré normal de convergence.
    On converge quand les axes des deux yeux se rapprochent, c'est ce qui se passe quand on louche volontairement. Si la convergence est insuffisante, des maux de tête ou une gêne peuvent apparaître à la lecture qui devient pénible et fatigante.
    La rééducation de la convergence demande plusieurs séances. Elle permet d'apprendre au sujet des exercices qu'il poursuivra ensuite chez lui pour éviter la récidive.

    Rééducation visuelle de l'enfant
    Certains enfants ont un il moins bon que l'autre. Il faut faire travailler cet il pour que la mauvaise vision ne persiste pas à l'âge adulte. Cette rééducation est menée par l'ophtalmologiste et l'orthoptiste.
    L'orthoptie est donc un domaine complémentaire de l'ophtalmologie, très utile dans les maladies qui perturbent les mouvements des yeux.

    Commentaire


    • Alors
      Et aussi



      Les séances de rééducation orthoptique doivent permettre de rééduquer la fonction visuelle défaillante chez les patients atteints de strabisme, d'hétérophorie, de paralysie oculomotrice, de corriger le déséquilibre binoculaire de type insuffisance de convergence et de traiter l'amblyopie fonctionnelle chez l'enfant.

      En cas de Basse Vision, certains éléments du système visuel seront rééduqués pour d'autres, il s'agira de réadaptation. L'orthoptiste agit sur l'état moteur, sensoriel et fonctionnel en recherchant l'amélioration des relations binoculaires.

      Le plus souvent, la rééducation rétablit ou améliore l'équilibre et l'efficacité de la vision, elle prévient parfois une aggravation, supprime la gêne fonctionnelle dans la vie quotidienne.

      Dans le cadre d'une prise en charge en posturologie, les relations entre la vision et la posture sont prises en compte. Lorsque les entrées oculomotrices sont perturbées, la rééducation orthoptique intervient dans la démarche globale du traitement appliqué par le médecin posturologue.

      Dans l'activité motrice, les afférences visuelles tiennent une place importante. La maîtrise du regard et une meilleure utilisation des capacités visuelles sont indispensables à la réadaptation des traumatisés ou des handicapés moteurs.

      Dans l'élaboration de son projet de rééducation, l'orthoptiste devra écouter les plaintes et les troubles du patient et son action devra prendre en compte la globalité de la personne.

      Dans les divers cas où la rééducation est indiquée :

      Soit les séances joueront un rôle thérapeutique prépondérant des troubles de la vision.

      Soit la rééducation orthoptique associée à d'autres moyens thérapeutiques, participera au traitement général, au traitement optique, au traitement chirurgical...

      Soit l'action de l'orthoptiste consistera à celle d'une aide au diagnostic, support indispensable pour l'orientation de certains traitements.
      Pour la qualité et la compréhension du traitement entrepris, une bonne communication médecin-l'orthoptiste-patient est indispensable.

      Le traitement orthoptique est sous la direction effective de l'orthoptiste.
      En général, la rééducation ne réclame pas d'efforts particuliers, mais demande de la continuité dans sa réalisation.

      Le rythme des séances est proposé en fonction de la spécificité de la rééducation (le plus important étant la régularité).


      Pour conclure tu feras des EXERCICES SANS LUNETTES

      Commentaire


      • J'en ai fait un aussi,



        et pour autant que je me souvienne, c'était en lentilles, c'est-à-dire dans les conditions normales de la vie quotidienne, puisqu'à l'époque je ne mettais que rarement mes lunettes. Le bilan avait duré peu de temps et une séance chez l'orthoptiste dure 20 mn à peu près, j'avais eu 12 séances car en fait les yeux fatiguaient et certains muscles oculaires ne travaillaient plus. Par exemple, je ne savais plus loucher ! J'ai retiré de cette rééducation oculaire un certain bienfait, meilleure vue, yeux moins fatigués. Les séances me semblaient des yeux avec des images à regarder, des choses en reliefs et quelques petits exercices à faire chez soi. J'y allais toujours avec plaisir car je voyais que ça me faisait du bien. Donc, il ne faut pas avoir peur, ce n'est pas douloureux (en tout cas je n'ai pas eu mal) et pas sorcier.

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2004-09

        publicité

        Chargement...
        X