publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Appel a temoin: victimes de tocs et nevroses

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Appel a temoin: victimes de tocs et nevroses



    Bonjour à tous,

    Je suis journaliste pour une chaîne de Nationale. Je me permets de vous contacter car je prépare actuellement un documentaire consacré aux troubles Obsessionnels Compulsifs dans leur globalité.

    A travers ce documentaire, je suis à la recherche de témoignages de personnes atteintes de TOC qui accepteraient d'en parler. L'idée de ce reportage est de sensibiliser le public à cette maladie ainsi qua ses conséquences, à travers le portrait dune personne en souffrance. Je tiens à souligner quen aucun cas, ce documentaire ne se veut racoleur et démagogique.


    Dans lespoir que vous accepterez de témoigner sur votre condition, je vous remercie par avance pour votre intérêt ainsi que pour votre confiance.

    Cordialement.

    Kevin Etienne
    Journaliste
    01 46 96 45 54


  • Bonjour.



    Bonjour, je suis une jeune fille de 16ans et j'ai eu envie de répondre à votre message. J'ai des Troubles Obsessionnels Compulsifs depuis l'âge de 4ans (age auquel j'ai consulté un psychologue pour la première fois). Mes Toc ont réglé toute ma vie, et la règle encore aujourd'hui. La moindre contrariété, le petit changement de programme peut me faire perdre tous mes moyens, me faire me sentir très mal et j'entre alors dans une "colère" où j'éprouve le besoin de me faire mal comme pour me "punir". Aujourd'hui encore quand je passe sur un passage pour piéton c'est mon pied gauche qui doit se poser sur la bande blanche, si je marche sur une plaque d'égout avec mon pied gauche je devrais le refaire avec mon pied droit. Je ne peut pas faire couler l'eau de la baignoire avant d'y être entré, on ne peut pas changer mes affaires de place, on ne peut pas me faire de reproches (sinon je culpabilise, je m'en veux et cela entraine plusieurs heures de mal-être intense), bien des choses me rende la vie difficile à géré surtout au lycée ou j'essai un maximum de cacher mes toc. Cela me prend vraiment tout mon temps dans la journée, cela me prend beaucoup d'énergie. J'ai également un traitement lourd qui me fatigue. Pour moi mes toc c'est comme-ci une armée de robots avait placé une puce dans ma tête et si je ne leur obéi pas il feront du mal à mes proches (ex : tu n'as pas réussi à rester en apnée 24 secondes : ta mère va faire un accident de voiture ). Je pense que seul les personnes vivant la même chose que moi peuvent comprendre. C'est très difficile à vivre, surtout quand certain proches même au bout de 12 années ne comprennent pas et persistent à croire que je suis "folle". J'ai durant une période "arrêté" de manger car c'est la chose pour moi la plus difficile à faire avec mes toc, devoir trier, compter, devoir connaitre en détails les choses qui seront posé sur la table avant mon arrivé, leur couleur, leur texture etc. J'ai fais une tentative de suicide également. Il m'est toujours très difficile d'en parler de vive voix mais j'aime l'écrire à des personnes que je ne connais pas cela me soulage et je sais qu'on ne me jugera pas. Je ne sais pas si ma réponse vous sera utile et si c'est ce que vous recherchiez mais au moins j'aurais essayer. Au revoir.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2010-062010-08

    publicité

    Chargement...
    X