publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Crise de panique. j'ai besoin de votre aide. je suis à bout.

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Crise de panique. j'ai besoin de votre aide. je suis à bout.



    Bonjour, j'ai 27 ans et je souffre de ces troubles depuis une éternité.
    Je devais avoir 12 ans lorsque j'ai eu ma première crise. L'impression de ne plus être moi,un sentiment d'irréalité, la peur d'être folle et de ne rien contrôler. J'ai toujours eu peur d'en parler aux autres de peur qu'on me croit folle. J'ai donc laisser tout cela me consumer lentement. Lorsque je fais des crises, je garde tout en moi pour ne pas que ça se voit. Je limite donc les symptômes physiques pour ne garder que cette affreuse détresse intérieure avec ce sentiment de dépersonnalisation et d'irréalité qui peut durer des heures.
    J'ai découvert que je n'étais pas folle en surfant sur internet et voyant tous mes symptômes écrits noirs sur blanc. Je souffre également de vertiges qui deviennent constants. Je suis suivie par un psychiatre depuis que j'ai fait une crise d'angoisse sur mon lieu de travail avec une perte totale de contrôle de soi. Mais je n'ose pas lui dire tout cela de peur qu'il découvre que je suis vraiment folle et qu'il m'interne.
    A cela se joint une peur constante d'être malade. Un mal de tête me donne une méningite, une tachycardie, une crise cardiaque. Mon sentiment d'irréalité me fait craindre une schizophrénie.
    Je vis dans la peur du matin au soir. J'essaie d'ignorer tout cela mais c'est faire semblant car l'angoisse est là prête à me gagner sans cesse.

    POuvez vous me rassurer? D'autres personnes vivent elles la même chose? Comment faire pour m'en sortir, je suis à bout.

    Merci.

  • Bonjour...



    j'ai eu les memes symptomes que toi a une epoque et ai du me faire suivre, je sais bien que l'angoisse nous fait croire que l'on est atteint de toutes les maladies, cependant si tu etais schizophrene, tu n'aurais pas cette presence d'esprit, donc, sur ce, tu peux etre rassurer...
    Quant aux sentiments d'etrangeté et d'irréalité, il sont liés a la depersonnalisation (l'angoisse poussé a son paroxysme), et non, tu n'es pas folle, j'ai eu les memes symptomes, et je ne me suis pas faite internée !!
    Seulement, il faut absolument que tu en parles a ton psy, il ne va pas te faire interner pour ca, mais va peut etre modifier ton traitement, c'est tout.
    Tu fais une belle depression, voila... mais tu vas t'en sortir en travaillant avec ton psy, il va falloir que tu supportes ca encore un moment, mais tres sincerement, le travail psy et le temps aide beaucoup, il faut etre patiente, et tu verras, tout rentrera dans l'ordre
    Bon courage a toi

    Commentaire


    • Tu n'es pas folle



      Je viens de lire ton message avec attention, et je pense qu'étant consciente du problème, tu n'es pas folle loin de là .
      Par contre, je pense également que tu devrais tout dire à ton psy, il est là pour t'épauler et te guider.
      D'après mon expérience, il vaut mieux essayer de ne pas intérioriser ses angoisses, sinon c'est plus difficile à s'en débarasser.
      En ce qui me concerne, désormais, je m'exprime dès que je le peux car sinon, ca me mine.
      Une autre solution qui peut peut etre t'aider est d'écrire ce que tu ressens, histoire d'évacuer.
      En tout cas, rassure toi, il n'y a pas de raison que tu te fasses interner, moi, mon cas est un peu plus critique vu que face à mes angoisses, je peux devenir hystérisue et même me faire du mal physiquement, et l'an dernier, quand je me suis coupée fortemnt l main, j'ai parlé avec le psy de l'hôpital qui m'a proposé de me gardée pour m'aider sans me l'imposer car il m'a dit que j'avais encore un raisonnement logique(même si extrêmiste) et que j'étais lucide concernant mon problème.
      Demain, je vais voir un psychatre et je vais tout déballer car sinon, quel est l'intérêt?
      Surtout qu'il est là pour m'aider..
      J'espère que tu pourras un peu plus t'ouvrir au tien, car c'est peut etre ca qui te bloque encore.
      Courage à toi

      Commentaire


      • Moi aussi...



        salut,
        je sais exactement de quoi tu parles, j'ai eu la même chose et si je peux te consoler aujourd'hui je vis comme avant.
        Mon histoire : un jour j'arrive au travail, et tout à coup j'ai eu comme une énorme chute de tension, j'ai bu du coca en pensant que ça allait passé, je me suis assise et j'ai attendu un moment, mais rien n'y fesait. J'avais l'impression d'être complètement bourrée... je suis rentrée chez moi (enfin on m'a ramenée car impossible de prendre la voiture). Et depuis ce jour c'était horrible ! je ne pouvais plus sortir de chez moi, je ne pouvais plus aller dans les supermarchés, dans la foule, marcher seule dans la rue, prendre ma voiture, bref je ne pouvais plus vivre comme avant... après beaucoup d'examen, de prises de sang etc.. mon médecin généraliste m'a envoyée chez un psy comportementaliste et là le travail à commencé...à force de parler, parler et parler nous nous sommes rendu compte qu'il m'était impossible d'affronter tout ça sans anti-dépresseur... j'étais contre mais après 3 mois de souffrance je m'y suis résignée.
        Au début j'avais l'air d'un cadavre, car il faut du temps pour que le corps assimile les médicaments mais au bout de 3 semaines c'était le paradis !!! J'étais redevenu comme avant. Aujourd'hui, après 4 ans je prends toujours mes médicaments et pour rien au monde j'arrêterais de les prendre parce que je ne veux plus jamais revivre cet enfer !
        Voilà... en bref on s'en sort mais il faut oser en parler et tant pis s'il faut prendre des médicaments, au moins après on vit comme avant et c'est ça le plus important...
        J'espère t'avoir amené un peu de réconfort.
        Courage, Valérie

        Commentaire


        • Coucou



          Bonjour, je souffre également de crises d'angoisses depuis l'âge de 14 ans. Je me suis retrouvée plus d'une fois a suffoquer. Peut-être sommes nous trop nerveuses et du coup nos réserves de magnésium sépuisent rapidement, en tout cas je contrôle mes crises à présent avec des cures de magné B6. Demande à ton médecin traitant de faire un contrôle de la TSH, car un dérèglement de la thyroide peut également influer sur ton humeur et provoquer des vertiges(le stress aussi, je confirme). Je te souhaite bon courage et détends-toi ça ira mieux tu veras. PS:essai les bonsbons à la menthe pour contrôler une crise et c'est super rafraîchissant.

          Commentaire


          • Merci beaucoup pour vos messages



            Savoir que l'on n'est pas seule rassure et me laisse croire à une guérison. Je me rends comte de plus en plus combien cette angoisse est invalidante. En découvrant sur internet que cette maladie crée une anticipation constante et une surveillance des moindres signes que l'on éprouve, j'ai réalisé tout ce dont je me prive constamment pour éviter ces crises. Je ne bois plus une goutte d'alcool, car les bouffées de chaleur qui accompagnent la boisson me font penser qu'une crise se prépare.
            Un jour, à un cours de sport un peu trop intensif, j'ai fait un malaise, probablement car je n'avais pas mangé assez de sucre et depuis, j'ai des angoisses avant de faire du sport. Toujours la peur de me faire remarquer, de faire un malaise ou de ne plus me contrôler.

            Je ne comprends pas, j'ai toujours été nerveuse mais pas anxieuse à ce point.

            Merci encore pour vos messages de soutien.

            Commentaire


            • Coucou
              Merci marie



              pour tes conseils, mais je prends du magnésium en ampoule ou cachets depuis plus de 10 ans. Si ça continue, ils vont me les mettre en intraveineuse
              En ce qui concerne la menthe, je ne peux pas en consommer car je suis traitée également par homéopathie et la menthe anihile tous les effets.
              POur la tsh, tu as raison, la mienne fait yoyo constamment mais mon doc m'assure que ce n'est pas inquiétant. Il dit que c'est les nerfs. A partir du moment où on te sait nerveuse, tous tes symptômes deviennent nerveux, les médecins ne cherchent plus ailleurs. C'est bien dommage.

              En tout cas merci pour tes conseils

              Commentaire


              • Bonjour...
                Terrifiant



                je souffre de crises de panique associées à de l'agoraphobie, grande fatigue etc ..mon médecin traitant a bien sur posé le diagnostic : dépression.
                g donc suivi un traitement à base d'anxyolitique et effexor ..tt allait mieux ..seulement voilà ça me faisait enormément grossir donc changement pour du prozac et là ..catastrophe .. envie de suicide, symptomes insoutenables, profond desespoir, malaises .. g du l'arreter et ensuite je n'ai pas voulu reprendre ces "saletés" ... les choses sont plus ou moins rentrées ds l'ordre (sorties possibles) et là ça recommence ..le déroxat prescrit m'a donner des symptomes trop fort et j'en reviens à ne plus rien prendre par peur de faire "n'importe quoi" " envie de tt cassé" "docteur jekil et myster hyde" .. et ce sentiment de dissociation de soi ..je l'ai eu avec les antidepresseurs.

                alors je surfe, je lis, je cherche...
                la dépression peut se guérir sans rien faire parait il .. mais elle revient parfois .. avec ou sans AD, certains rechutent.

                la psychothérapie est elle la solution ??
                est-ce remboursé ?
                les premiers signes d'améliorations sont ils rapides ?
                Comment choisir son psy ?

                ce que je ne comprends pas c'est que selon mon médecin la dépression est une réelle maladie ..une chimie du cerveau qui se trouve perturbée. En quoi parler pourrait bien arranger chimiquement le cerveau ????

                je n'arrive pas à croire que des troubles physiques si forts puissent etre à ce point crée par mon cerveau ! alors je suis folle de me rendre malade ...
                je vais encore perdre des années de ma vie.. ds ce flou glauque et cette souffrance.
                Merci d'avoir lu ..c'était long lol
                et merci d'avance de vos réponses à mes questions.
                bizz



                Commentaire


                • Terrifiant
                  Salut



                  Je viens d'arriver sur le site.Voila je souffre de vos meme symptome depuis 2 ans.J'ai fait des traitement homeopathique qui m'ont beaucoup aidé.Mais la c'est rebelotte..
                  Quand on sort entre ami ciné, resto,meme quand je me balade seule dans un supermarché j'angoisse je deviens rouge pivoine,j'ai des sueurs les aisselles mouillées ,j'ai des frissons des sueurs froides...bref le carnage j'ai qu'une envie c'est de fuir de partir de me confiner chez moi et de ne voir personne...J'ai l'impression que je me refuse de vivre de prendre du plaisir...d'etre heureuse.Je ne sais pas de quoi ca vient car etant plus jeune (j'ai 21ans) j'ai toujours eté une stressé mais pas du tout angoissé...Je mordais la vie a pleine dent et je me souciais pas de quelque chose quand j'avais des boulettes qui me tombais sur la figure.J'etais plutot du genre a relativiser a dire ce n'est pas grave.
                  Mais là!!!!!!Je ne me controle plus.J'ai fait des seances de respiration quand ca m'arrive mais bon inéficace car je reste perturbé par n'importe quel reflexion ou evenement..Je ne sais pas si j'ai peur de la foule je ne pense pas,je suis coiffeuse et les gens je les cotoi tous les jours...Je fais du yoga qui m'aide osi...J'étais chez l'homeopathe qui ma conseiller d'aller voir une psy..J'ai rdv samedi j'ai un peu d'apprehension car je ne suis jamais allez...Pouvez vous m'aider si vous vivez la meme chose car j'ai l'impression d'etre une etrangere je ne me reconnais plus;l'impression d'etre folle meme car des fois la nuit je me reveille et ne pense qu'a n'importe quoi...........bref merci de votre soutien

                  Commentaire


                  • Même panique



                    Bonjour,
                    Non, nous ne sommes pas folles, mais on pourrait le penser. Il y a quelques années, j'ai ressenti le même genre de trouble lorsque j'ai arrêté ma pillule (stediril)J'avais même peur d'aller jusqu'à ma boîte aux lettres, peur de tomber et de mourir dans l'allée, peur de mon coeur et de ma respiration qui s'emballent. J'en étais arrivée à dormir sur mon canapé parce que j'avais peur de mon escalier alors que j'avais un super lit à l'étage. J'ai toujours pensé que ces crises étaient réelles et non dues à mon imagination. Elles étaient pour moi le signe évisdent d'un manque de quelquechose essentiel au bon fonctionnement de mon corps. Effectivement, au bout de plusieurs mois de ce martyr, j'ai consulté, non pas un psy mais un endocrinologue. Celui-ci m'a fait faire des prises de sang puis il a rédigé une ordonnance pour une préparation personnalisée à faire exécuter à la pharmacie. En deux semaines, tout était rentré dans l'ordre et j'ai pu reprendre mon travail et aller en voiture travailler à plus de 30 km de chez moi. Depuis maintenant 8 ans, les crises ont recommencé, avec un début brutal. Mon endocrinologue d'avant étant parti en retaite, j'en ai vu un autre, puis un autre, puis un autre encore. Aucun d'entre eux n'a encore trouvé ce que le précédent avait fait tout naturellement. Bien qu'il s'agisse du même hôpital, mon dossier a été perdu ou archivé ou supprimé,selon les différentes secrétaires.Je reste persuadée que les hormones y sont pour quelquechose et on ne m'en fera pas démordre. D'ailleurs, c'est bien à l'époque de la préménopause que les crises de panique sont revenues, alors?...

                    Commentaire


                    • Phobie et angoisse dans plusieurs domaines



                      tout d abord je suis nouvelle sur ce site et jai lu un peu ce qui sest passe.apparement beaucoup de gens souffrent de phobies et de mal etre comme moi.en fait ca fait des annees que ca dure.jai peur de conduire de marcher seule dans la rue et ca me gache la vie.cela fait deja 23ans que ca dure merci davoir vos temoignagea

                      Commentaire


                      • Salut
                        Salut fafalina



                        salut je t'ai envoyé un message en mp, mais peut-être que tu ne l'as pas lu ! en effet je souffre de la même chose que toi depuis des années dépression çà m'handicape complètement la vie !
                        alors si tu veux qu'on discute en mp ?

                        Commentaire


                        • Bonjour



                          rassures toi tu n'es pas la seule à vivre ça, je peux te le dire parce que moi aussi je rressens exactement les mêmes choses, d'ailleurs j'en ai parlé a mon psychiatre, qui m'a dit que je fais une phobie sociale, en fait j'ai peur de tout aussi, parce que je me sens mmal dans mon corps et dans ma tête, je m'imagine tout le temps qu'on me veut du mal, j'ai l'impression que tout le monde me regarde et me juge, tout ... est dans la tête, c'est un manque de confiance en soi.
                          enfin la seule chose que je peux te dire c'est d'aller consulter un psychiatre ou psychologue

                          Commentaire


                          • Bonjour
                            J'en peux plu !



                            moi aussi je fais de la dépersonnalisation ( dépression sévère tpl je crois !) avant j'avais l'impression de ne pas être normale comme une sorte d'alien de ne pas être comme les autres. depuis que j'ai internet j'ai lu plein de choses sur la dépersonnalisation mais ça ne m'aide pas
                            ce truc m'handicape complètement la vie : crise existentielle ,pas vraiment d'amis, pas de vie sentimentale, pas de travail : voir des gens tous les jours pour moi c'est une horreur ! pas de permis(j'habite dans une petite ville donc il y a rien à faire ) je vis chez mes parents à 29 ans !
                            je consulte une psychiatre depuis de 7 ans et pas d'amélioration concrète ! je suis désespérée !
                            est-ce qu'il y a un moyen de s'en sortir !!!

                            Commentaire


                            • Slt fafalina



                              j'ai 18ans et sela fais deux an ke je fais des crise comme les tienne.
                              voila mes symptome :
                              -l'imprettion ke tout le monde me regarde
                              -" " parle de moi
                              -le mank de compréenssion
                              -la difficulté a s'exprimer
                              -tremblement et monter de chaleur
                              -maux de tete

                              cette sentation d'etre bizare m'arrive souvent et sela dur de 1 a 4 semaine
                              sela mais invivable et comme toi je ne sais pas de koi sa vien.
                              je ne veux pas aller voir un psy car je pense kil ne pourra pas m'aider
                              tout va ... alors pk suis je comme sa
                              je suis de tout keur avec toi, bon courage

                              Commentaire


                              • Tu n'es pas folle!



                                Bonsoir!chaque mots que tu as employés, ou chaques peurs est quelques choses que je connais bien!depuis mes 16 ans jai des crises dangoisses!(jai actuellement 23..)moi aussi un mal de tete se transforme en "cancer".....mais tout ca pour te dire que tu nest pas folle du tout!ton psy ne te fera pas interner!!(ou alors jai moi aussi du soucis à me faire!!....lol!)depuis que je vois un psy moi ca va mieux mais cest pas encore ca...et parfois je me demande si je vais retrouver une vie normale!...il faut reussir a reprendre confiance en soi...et puis dis toi qu'une crise dangoisse ne fait pas mourrir!Ce que tu peux faire c'est au moment d'une crise, écrire ce que tu ressens..ca peut soulager!et puis il y a des produits comme le "rescue" en magasin diététique qui peut te soulager.cest a prendre au moment des crises.voila si t'as esoin den parler...courage!

                                Commentaire


                                • Tu n'es pas folle!
                                  Une méthode qui a et de l'effet sur moi.




                                  Les crises d'angoisse ou de panique sont finalement assez répandues (4% chez les femmes et 2% chez les hommes). Certains médicament en fonction des individus peuvent aider énormément, voir sur mon expérience enrayer totalement les crises.
                                  A mon expérience personnelle, il y'a une seule méthode qui marche, c'est d'accepter ses crises et ne pas essayer de trouver des assurances quand elles surviennent. En somme vivre sa crise de panique tranquillement.
                                  Mon médecin m'avait dit, Monsieur, vous serez guéri quand vous n'aurez plus peur de vos crises. Il avait raison. J'applique cette méthode depuis 6 mois et ça va de mieux en mieux.
                                  Alors meilleurs encourgaements à tous.

                                  André.

                                  Commentaire


                                  • Hyponcondrie nevrotique regarde les symptomes sur google tu verras c rien de grave



                                    ne tkt pas je ne suis pa docteur mais je peut te rassurer si tu veut voila je ressent pareil que toi tahycardie fatigue angoise peur de mourir etourdissement ect.. tous cela est dans la tete en ce moment je me comprend et tous ce que tu as c'est nerveux mon psy et mon generaliste mon di que je ne risquer rien c'est juste que tu as peur et ton corp panique .par exemple je suposse quand tu te reveille le matin tu te sent pas comme d'abitude tu te sent une autre personne la fatigue est la tu te sent bizarre donc tu te pose des questions ,bref ton corp travaille donc ton rythme cardiaque accelere toi tu ne trouve pas sa normal ton tu chope des angoisse ensuite place au stress qui s'accumule notre corp est comme un verre d'eau l'accumulation de stress peut d'eborder est paff tu panique tu sais plus ou te metre tu te touche le visage tu a l'impression d'avoir des vertige ect ect j'ai sa tous le temp mais faut vivre avec un bon travail sur toi meme et tu verras tous ira bien!!le stress faut le gerer moi j'ai sa depuis mon choc pscychologique et emotionnel qui date du moi de fevrier depuis je ne suis plus le meme!!je prend de lexomil et de lavlocardyl sa m'aide beaucoup mais ne font pas perdre mes angoisse font les comprendre et les combatre bref a biento et tkt pas tu va pas mourir!!bye

                                    Commentaire


                                    • Moi aussi



                                      je n'ai que 18 mais ce que tu dit c'est exactement ce que je ressent!! moi aussi je n'arrive pas à regarder la verité en face et j'ai peur d'étre schizophréne aussi et je n'en parler à personne car j'ai peur!! mais comme toit j'ai l'impression de ne pas être moi et défois oui j'ai l'impression que je vais tomber dans les pommes!! enfin bref ce qui est de mes etudes c'est la cata quand je suis avec des gens c'est horrible aussi je n'arrive pas à tenir une conversation! et j'ai tendance à trembler!! je te comprend!! mais je ne sais pas quoi faire nomplus!! je vais commencer par aller voir une psy surrement ....

                                      Commentaire


                                      • Pour fafalina1



                                        je voudrai juste savoir ou tu en est actuellement si tu va mieux , qu'est ce que tu a fais pour aller mieux ? merci d'avance

                                        Commentaire


                                        • Moi aussi...
                                          Marie claire



                                          bonjour je te comprends trés bien j ai 59 ans et depuis l age de 30 ans je fais des crises de paniques c est effrayant ceux qui ne savent pas ce que c est ne comprennent pas cela a commence a l age de 30 ans apres l accident de voiture de mon jeune frere et depuis je prends medoc et psy courage

                                          Commentaire


                                          • Crises de panique



                                            Il est 05h du matin et je suis en pleine crise de panique,pourquoi je ne sais pas,je fais de l'apnée du sommeil et je suis appareillée et je pense que je viens en faire une,je me suis reveillée avec la sensation que mon oesophage était collé a ma gorge,j'épprouvais une sensation d'éttouffement avec un gros mal à la tête,mon coeur battait à la chamade,je croyais vraiment mourir avec une envie constante d'aller au petit coin,je viens d'avaler un quart de lexomil mais je ressens toujours ce mal être,merci pour votre aide et vos témoignages.

                                            Commentaire


                                            • Terrifiant
                                              Vous n'êtes pas folles !



                                              Bonjour, je m'appelle Marine et je vais sur 21 ans cette année. J'ai commencé à être stressée vers l'age de 13/14 ans alors que j'allais au collège, les examens tout ... est de là que ça a commencé, depuis ce jour je suis devenue hypocondriaque, j'ai fait presque tout les examens du monde, sans jamais rien trouvé, j'ai voulu voir une psychologue et un psychiatre, mais rien ne m'a aidé, alors j'ai stopper au bout de 4 séances car je sentais que ça ne m'aidais pas du tout, la psychologue ne m'aidais pas, et le psychiatre voulait me prescrire des neuroleptique alors que je ne suis pas dans une psychose, je suis très lucide.
                                              Aujourd'hui je suis dépendante d'anxiolytiques, Lexomil est mon meilleur ami, sans lui je panique, j'ai souvent pensé être folle ou skyzofreine car il m'arrive souvent de ne pas être moi, de me prendre pour quelqu'un d'autre, de réagir comme quelqu'un d'autre, de devenir agressive puis ensuite de me mettre à pleurer. Mais tout cela est lié à la depression et au stress, si vous étiez fous/folles ou skyzo, vous ne le sauriez pas, c'est votre entourage qui s'en rendrait compte et non vous, ils vous diraient oui tu change de comportement, tu t'énerve pour rien et 2 minutes après tu change totalement de personnalité. J'ai déjà eu affaire à un skyzofreine, il riait avec tout le monde et d'un coup ça le prenais il foutais tout en l'air et criait vous me faites tous chier !!! 10 minutes après il partait fumer sa clope et était calme, il disait, ah bon je me suis emporté ?! Donc vous voyez... les personnes qui le sont ne le savent pas.

                                              Hier soir j'ai voulu manger deux eclairs au café, mais je crois que j'aurais du m'abstenir, 2 heures du matin, j'ai été prise d'une attaque de panique, ça me prenais à l'estomac, ma respiration était bizarre, palpiltation, tremblements de la tête aux pieds, l'impression de perdre tout le controle de mon corps comme si j'avais des convulsion ou de l'epilepsie, j'ai paniquer et ai appeler le samu, un médecin par téléphone m'a dit de me calmer, de respirer doucement mais c'était impossible dans ma situation, j'ai finalement lu un livre des frères grimm qui m'a aidé à me calmer, j'ai pris du lexomil et je respirait dans ma main à la place d'un sac en papier, comme ça j'avais moins d'oxygène et ma respiration se calmais un peu, bref, j'ai tenté de me calmer seule, je me suis finalement endormie, mais dès ce matin, j'y ai repenser et ça recommençait légèrement... là je me suis dit fini le café, même en patisserie... en ce moment où je vous écris je suis encore mal, ça me prend à l('estomac, comme des reflux gastrique avec l'impression que beaucoup d'oxygène frais rentre dans ma poitrine quand je respire, c'est très désagréable...

                                              Je ne veux plus voir de psy de ma vie, je ne prendrais jamais d'anti-depresseur j'ai essayé deux fois par le passé et jamais je ne recommencerais, les neuroleptiques c'est mort, j'en ai pris un un jour et ça m'a causé un traumatisme qui fait que je suis devenue phobique, stressée etc aujourd'hui... il ne me reste que le lexomil, j'ai tester pratiquement tout les anxiolytique depuis l'age de 14 ans jusqu'à mes 20 ans aujourd'hui, les sevrages ne fonctionne pas car je replonge toujours, les plantes ne marche pas sur moi car je suis habituer à des truck beaucoup trop fort déjà, et tout ce qui est méditation ou yoga non plus, ça me stresse deux fois plus à vrai dire... Donc pour ma part je ne sais plus quoi faire, ma vie semble gachée à l'avance.

                                              Commentaire


                                              • Coucou



                                                Ecoute ,il n'y a rien d'un cas " psychiatrique " dans le fait d'avoir des crises de panique.Il ne faut pas que tu te sentes honteuse de cet état pas du tout !

                                                Garder tout pour toi comme tu le dis n'est pas bon. Il est important que tu puisses extérioriser tout cela , tes angoisses ,du plus gros au plus petit tracas! c'est humain !

                                                Je ne connais nullement ta vie , ta situation mais juste par tes écrits on sent bien que tu es dépassée et à bout.
                                                As tu déja essayé une thérapie ? avec un professionel qui serait capable de te faire remonter dans le temps , j'veux dire par là quelqu'un qui t'aiderait à mettre des mots sur tes peurs et tes angoisses.Car il n'y a pas de fumée sans feu.

                                                Peut être as tu vécu quelque chose dans ton enfance qui t'es revenu à tes 12 ans.Je penses sincérement que cela pourrait t'aider.Si sa ne t'aide pas , sa ne pourra pas te faire de mal loin de là crois moi.

                                                Pour finir , tudis que tu vois un psychiatre , je suppose que c'est cette personne qui t'a prescrit de l'exomil.L'exomil c'est bien , mais à courte durée et à petite dose.Si a chaque fois que tu te sens mal tu en prends sa ne fera qu'empirer les choses et d'ailleurs tu l'exprimes bien en disant que malgrés l'exomil l'angoisse ne passe pas.
                                                L'exomil est un lourd médicament qu'on utilise en psychiatrie et/ou dans le cadre des dépressions ( pour pleins d'autres choses aussi ) mais c'est un médicament que ton corps va te réclamer et te réclame déja sans doutes.
                                                ATTENTION ! je ne suis pas en train de te dire de plus en prendre surtout pas ! mais d'essayer de diminuer les doses jusqu'au néant.

                                                Car si tu arrêtes brutalement tu risques de ressentir des nausées,un manque , une exitation qui n'en fini plus (je parle d'énergie) voir des allucinations...

                                                Une fois que tu auras réussis à mettre des mots sur tes angoisses et surtout à extérioriser tout sa ! Je penses sincérement que les choses rentreront petit à petit dans l'ordre.
                                                Car cela te permettra de croire en toi et d'arrêter de te dire
                                                " cas psychiatrique " car ce n'est pas le cas.Tu es bien réelle dans un corps et une pensée réelle et tout à fait lucide.

                                                Sa risque d'être long et tu auras encore certaines crises et nuits sans fins mais dis toi que c'est reculer pour mieux sauter.En tout cas,C'est tout le mal que j'te souhaite

                                                Donne nous de tes nouvelles!

                                                Commentaire


                                                • Crise angoisse



                                                  je vie tout les jour avoir un probleme de santee quand la crise commence jai la tete lourd et jai du mal a reflechir cette maladie me ruine la vie car jai 33 ans et jai plus de travaille

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X