publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Peur de la schizophrenie d'un proche

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Peur de la schizophrenie d'un proche



    c'est sous le choc que j'écris ce post...

    Voilà, un de mes proches est schizophrène (suite à la prise de drogues diverses comme l'ecstasy, les champignons, etc) depuis de nombreuses années, seulement pendant des années il était suivi et avait un traitement efficace qui le maintenait relativement bien et sociable.

    Mais depuis deux ans il a décidé sur un coup de tête d'arrêter de prendre son traitement, et s'est petit a petit replié sur lui-même... Pendant deux ans il a eu un tempérament dépressif et délirant (il dit avoir des dons, des pouvoirs magiques, venir d'une autre planète, est allé en enfer, et j'en passe... ) jusqu'à faire une tentative de suicide il y a un mois.
    Suite à cette tentative, il fut interné 2 semaines en hôpital psychiatrique, et fut ensuite relâché. Une semaine après sa sortie il a déliré et fut de nouveau interné pendant une semaine avant d'en re-sortir de nouveau...

    Depuis sa sortie, son état a évolué et aujourd'hui je ne m'inquiète pas seulement pour lui, mais également pour ses proches et moi-même : il est totalement obsédé sexuellement (il a harcelé 2 femmes, et est entré en effraction chez une autre...bref > c'est très inquiétant...), il est impulsif, manipulateur > il adapte ce qu'il dit en fonction de son interlocuteur et change aussi de discours : ce qui fait que tout ce qu'il a pu dire à ses proches sur ses "pouvoirs" , visions, croyances flippantes (= il vient d'une autre planète, s'est fait enlevé par satan et autres...) il n'en parle pas au psy > il dit juste qu'il est dépressif en ce moment..., il est imprévisible dans ses actes et ses paroles, etc.

    Il refuse de se soigner car pour lui c'est comme une prison.
    Mais ce weekend, lorsque je l'ai vu, je ne le reconnaissais pas... C'est comme si ce nétait pas lui...
    Et j'ai vraiment peur qu'il me fasse du mal... ou qu'il fasse du mal a sa famille...

    Je n'y connais pas vraiment grand chose à tout ça... Mais si vous pouvez m'aider en me donnant un conseil ou je ne sais quoi parce que je ne sais plus quoi faire, j'ai très peur qu'il s'en prenne à moi car il a développer une forte jalousie envers moi > Je suis en couple avec son frère depuis quatre ans, il m'en veut de lui avoir "volé" son frère, il jalouse son frère parce qu'il est en couple (entre autres) et ce weekend, a été malsain vis-a-vis de moi (déshabille du regard, etc), et n'a pas arrêter de me parler de son manque sexuel, de son obsession sur les filles qu'il a harcelé, tout en délirant sur ce qu'il croit être réel...

    Bref, j'ai peur...
    Je ne sais pas quoi faire

  • Bonjour



    Désoler mais je n'ai aps de réponses pour vous je voudrais juste savoir s'il était possible de prendre votre témoignage pour un dossier sur la schizophrénie (dans le cadre de mes études). Si vous le voullait bien j'aimerais aussi pouvoir vous posez quelques autres petites questions, sans vouloir vous importunez.
    Merci à vous

    Commentaire


    • Turtlebadaboom, je viens aux nouvelles....



      Le problème dans cette maladie c'est que sans traitement la maladie évolue d'un point de vue négatif... Il n'existe malheureusement pas de médicament qui permette de guérir de ce trouble, il s'agit juste de traitement symptomatique A VIE qui vont permettre de diminuer les thèmes mégalomaniaques, mystiques, sexuels ou autres et les hallucinations mais les psychotiques n'observent pas leurs médocs quand ils ne sont pas suivi en HP.
      En psychiatrie, vous avez la possibilité de faire hospistaliser une personne en HDT (Hospitalisation à la Demande d'un Tiers) avec une lettre manuscrite révélant ce que vous nous avez décrit... Ce qui m'étonne c'est qu'il n'est pas été interné avec l'effraction chez une femme en HO (Hospitalisation d'Office)
      Par ailleurs, il peut raconter ce qu'il veut à son psy cependant les proches sont souvent pris en entretien pour en ... .qu'en ait-il???

      Je vous souhaite bon courage car c'est une souffrance ce que vous vivez.

      PS : Je ne suis qu'une étudiante infirmière en 3é année qui a déjà fait plusieurs stage en psychiatrie, secteur fermé, secteur ouvert chez des psychotiques et je me suis énormément renseigner à ce sujet, en plus des cours théorique que j'ai pu avoir, car je souhaite travailler ds cette voie une fois diplomée

      Commentaire


      • Bonsoir .



        Bonsoir , je pense que nous sommes dans la même situation difficile. J'ai appris que l'arrêt du traitement, dès que ca va mieux, était " symptomatique " chez les personnes souffrants de schizophrénie . C'est typique a cette maladie .Moi aussi j'attends des conseils et ca m'aide de voir que je ne suis pas seule dans ce cas . Si c'est le début des crises il faut justement s'en occuper au plus vite. Je pense qu'il te faut te servir de ton lien de parenté pour l'aider en envisageant une hospitalisation par exemple si c'est trop dangereux pour toi . Garder un contact avec la famille proche me semble primordial . Moi je ne peux pas ( problèmes de confessions et culture différente ). Pour ma part je ne suis pas sûr que la prise de drogue déclenche la schizophrénie . Pour moi il y'a " un terrain favorable " et la prise de stupéfiants l'accélère ... Je comprends ta peur . Je vis la même . Bon courage !...

        Commentaire


        • Bonjour,



          L'arrête brutal de traitement effectivement comme il est écrit est symtomatique.Bref,il risque de ressentir un manque réel en plus de ses obsessions qui ne seront que grandissantes et de ce fait, s'en remettre à la drogue surtout qu'apparemment pour lui ce n'est pas un terrain inconnu.

          En revanche , il t'es impossible par tes propres moyens de le faire interner ou autre.Un malade quel qu'il soit ne peut être soigner que sur SA demande ou bien y être contraind s'il enfreigne la loi...Viol , harcélement , violence sur autrui ...En gros , s'il représente un danger pour les autres comme pour lui même.

          Quant à toi , il n'éprouve peut être pas que de la jalousie puisques tu dis qu'il est obsédé par certaines femmes peut être que tu représentes un réel désire pour lui.Assure toi d'être claire et ferme à son contacte ne laissant rien sous entendre.
          Je suis éducatrice en psychiatrie je ne peux donc plus te répondre car en foyer comme en HP les résidents sont sous traitements pour la plupart et sont ici non pas par décision personnelle mais par decision de justice ou de la famille...Dans ce cadre là , ce sont des cas reconnus comme " psychiatriques " et sa demande du temps car c'est une procédure longue à effectuer qui ne peut se faire seule.Il faut constituer un dossier ...Et comme belle soeur je doute que tu ai le droit de faire quoi que ce soit.

          Quel age a t'il?...

          Commentaire

          Publicité

          publicité

          Chargement...
          X