publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mon copain est maniaco dépressif, bi polaire,.... la vie avec lui devient un calvaire....help !

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mon copain est maniaco dépressif, bi polaire,.... la vie avec lui devient un calvaire....help !



    il peut passer d'un état "calme" et "jovial", a des ... de démences... par exemples hier je lui est annoncé que j'avais des kystes au sein... ce qui me stresse , toujours peur que ce genre de chose se transforme en pire ! bref, j'avais besoin d'un peu d'écoute et de soutien et résultat, il s'est mit a casser un fauteuil, puis a avalé 14 neurolptiques, ce qui nous as valu de nous retrouver aux urgences,
    il m'a dit vouloir être plus malade que moi....
    ce genre de comportement me semble plus qu'anormal,
    il suit une psychothérapie, a un traitement neuroleptique antidépresseur..... enfin au total une quinzaine de cachets par jour, pour ne pas être stabilisé, quelqu'un connait il une situation similaire,
    comment l'entourage peut gérer une personne pareil ?
    quels traitements sont bénéfiques,
    je m'inquiète beaucoup et envisage la rupture, car il se lève chaque matin de très mauvaise humeur. et la moindre petite réflexion peut le faire basculer dans le n'importe quoi !!
    il est violent verbalement, a des propos ordurier lors de ses crises, j'ai très peur.
    je suis triste, car je ne l'ai pas connu comme cela, nous avons connu des moments merveilleux avant qu'il ne soit malade.
    je n'arrive pas a me résoudre a faire le deuil de cette relation, mais pourtant la vie est invivable avec lui, merci de me répondre.

  • Vie avec un bipolaire, beaucoup de larmes !



    Mon mari est bipolaire. Il a été diagnostiqué en 1994. Quel traitement a votre copain exactement ?
    La vie à la maison a été un enfer pendant 10 ans malgré l'antidépresseur et le dépakote : des colères soudaines très violentes et sans motif ( pour moi), des cris, des reproches quotidien sur tout, des journées entières à dormir. J'étais paniqué et terriblement angoissé chaque fois qu'il se mettait en colère contre notre fils car il hurlait littéralement et j'avais peur qu'il soit traumatisé. parfois nous avions un répit d'un mois et soudain alors qu'on ne s'y attendait pas il se mettait en colère. Peu à peu j'a perdu le sommeil, mon fils ne voulait pas que je me sépare de son père, j'avais aussi peur si nous nous séparions que ça soit encore pire pour notre fils car je ne savais pas comment pouvais réagir mon mari, je craignais par exemple qu'il ne l'emmène à l'étranger. Je m'interposais quand il hurlait, la peur ne me paralysait pas mais j'étais dans l'angoisse perpétuelle. Quand je montais l'escalier de la maison je me demandais toujours comment j'allais le retrouver. Monter en voiture est aussi devenu un cauchemard et je l'évitais autant que je pouvais car dès qu'il prenait le volant il s'énervait.
    Fin 2003 un cancer du sein m'a été diagnostiqué. Comme j'étais tout le temps angoissée sans savoir pourquoi je suis allée voir un psy et ça a changé ma vie. Il m'a dit que j'avais totu accepté de mon mari sans rien faire. J'ai eu un choc mais en y réfléchissant c'était vrai. J'aurais du être ferme au lieu de me laisser impressionner par ses colères dont il jouait comme je m'en suis aperçu plus tard. En fait nous avions un peu des rapport boureau/victime. Donc fin 2003 j'ai dit à mon mari qu'il n'était plus question que j'accepte une seule autre crise, que si c'était le cas il devrait partir. J'ai été très ferme parcequ'enfin convaincu que je n'avais pas à accepter cette vie. Tout s'est très bien passé d'octobre à mars 2004. Un soir il a piqué une crise estimant que notre fils de 14 ans lui avait manque de respect en le frappant ! ( en fait les 2 chahutaient et à un moment mon fils lui a mis une tape sur le genoux), mon mari a pris sa ceinture pour lui mettre une corection alors que mon fils était assis dans un fauteuil, je tentais de me mettre entre les 2 mais à chaque fois mon mari me repoussait, il a du lui mettre 3 coups de ceinture et s'est vu dans le miroire. Il a arrêté net et a réalisé les conséquences de ec qu'il venait de faire. Il a alors avalé une plaquette de somnifère. Je vous fait grace des pompiers etc. Il a été emmené à l'hopital et le psy voulait que je demande l'internement d'office. J'ai refusé au motif qu'il n'avait qu'à prendre ses responsabilités et le demander s'il estmait qu'il fallait le faire. Là encore je passe les détails des heures suivantes. Quand mon mari est revenu à la maison je lui ai dit que je l'avais prévenu et qu'il fallait qu'il parte. J'ai accepté d'attendre 4 jours pour que le départ se fasse jusqu'à sa consultation avec le psy qui le suivait. Mon mari lui a expliqué qu'il ne pouvait pas se controler, c'était la 1ere fois qu'il l'avouait. Le psy lui a prescrit des injections de fluanxol lp 20 et m'a assuré qu'il ne piquerait plus de crises. J'ai dit ok je vous fait confiance voyons ce que ça donne. Le comprtement de mon mari a complètement changé et ma vie a cessé d'être un enfer. Plus aucune crise depuis 5 ans, plus d'énervement il est devenu zen au point que plus personne dans un 1er temsp ne le reconnaissait. Si les médecins lui avaient prescrit ce neuroleptique 10 ans avant je n'aurais pas vécu ce cauchemard. revers de la médaille il a envie de dormir et donne parfois l'impression d'être absent. Mais au moins la vie est vivable.
    Voilà mon expérience, je ne sais pas si elle vous sera utile.
    Vous ne devez pas accepter sa violence et ses colères. IL ne guerira jamais de sa maniaco dépression, il peut seulement apprendre à gérer sa maldie il faut que vous le sachiez. Je comprends que vous soyez triste, je l'ai tant été moi même car j'avais connu un garçon différent. le psy m'a dit que les femmes de maniaco dépressif ne parlait que de leur mari et pas d'elels, normal ils deviennent une obsession.
    Il faut que vous acceptiez le fait que vos relations ne seront plus jamais celles qu'elles ont été, ne faites pas mon erreur et mettez lui le marché en main : il arrête net ou il part et soyez ferme ça marche. Vous vous rendez compte que mon mari osait me dire qu'il avait bien le droit de piquer une crise de temps en temps ! c'était asns doute pour lui un moyen de dire en fait c'st normal de piquer une crise donc je ne suis pas malade. Et bien non il n'a aps le droit de piquer une crise et vous vosu na'vez pas à l'accepter, au nom de quoi le dvriez vous ? sa maladie n'excuse pas tout, il est responsable de ses actes. S'il ne peut pas se controler et bien qu'il prenne des injections.
    Bon courage et n'hésitez pas à m'écrire, si mon cauchemard peut aider une autre ça sera au moins ça.

    Commentaire


    • Fini de souffrir



      bonjour je soigne et guéris les bi polaires sans médicaments en quelques seances seulement
      je suis therapeute et suis spécialisée entre autre sur une technique récente venue des USA l'EMDR
      je rentre de congres ou nous nous sommes réunis à 1500 personnes autour de l"évacuation des traumatismes
      mon site est valeriegrumelin.com
      je saurai vous aider et transformer votre vie en vie heureuse et épanouie
      a bientot
      valerie

      Commentaire


      • Vie avec un bipolaire, beaucoup de larmes !
        Je suis bipolaire !



        je suis bipolaire tout autant que votre mari mais je pense que le faite de pensé a le kitté car il faisait des crises d'euphorie n'est pas gentil de votre part et maintenant k'il prends des medicament k'il dors bcp ou k'il est l'air abscent ne vous derrange pas tt autant car d'une certaine sorte c'est votre bonheur et celui de votre fils ki vous interesse et non celui de la personne avec ki vous avez eu ce fils la !!!
        car lui en prenant c'est injection n'arrive pas a ce concentrer ni à faire des chose k'il envie de faire!!!!!!!!!!!!!!

        Commentaire


        • Je suis bipolaire !
          Bonjour



          Bonjour, je viens de lire cette page de forum. Je ne suis pas bipolaire, mon compagnon ne l'est pas non plus mais par contre c'est ma mère qu'il l'est. Depuis toute petite, je la vois changer d'humeur, parfois violente, qui fait des excès. Je l'a vois comme une personne qui peut être soit un ange ou soit le contraire un démon. Dans ces périodes de mal être, c'est hallucinant comment elle peut être destructrice et manipulatrice envers les gens. Je l'a haie quand je vois quel replonge. On fait tout pour elle, mais elle ne pense qu'à elle, j'ai l'impression. Oui, elle est malade, oui elle a des contraintes mais elle doit assumer ce qu'elle est et faire attention à son entourage. C'est trop facile de dire que c'est la maladie. On pourrait dans ce qu'à tout leur pardonner ? Ils ne seront jamais responsable de leur actes ?

          Je suis désolée Stephanie3144, mais je suis pas du tout d'accord avec toi. Trop c'est trop. Il faut savoir s'assumer devant les personnes, malade ou non. Tu ne sais pas ce que c'est que de vivre avec une personne bipolaire. Tu n'a pas cette peur ni cette colère pour savoir ce que ces femmes endures avec leur mari. Tu peux pas te permettre de juger les personnes qui sont dans une situation délicate. C'est peut être normale qu'elle pense au bonheur de son fils et d'elle non ? Le tien de bonheur, tu n'y pense pas ? Avoir des années de souffrances sa te dit ? Je pense qu'elle a assez penser et privilégié le bonheur de son mari maniaco-dépressive durant des années.

          Oui les traitements que vous avez sont lourds. Oui c'est difficile pour vous mais faut pas oublier non plus que vous avez un entourage, qui même s'il n'est pas malade souffre tout autant de votre maladie.

          Sur ce, aurevoir et portez vous bien.

          Commentaire


          • Ah oui



            je pense que s'est plus important
            moi je suis bipolaire donc maniaco depressif.
            j'ai un tres bon traitement que mon psy ma donner du litium.
            je suis pas agressif depuis 10 ans plus de grosse crise et de ts.
            renseilles-toi.courage. :

            Commentaire


            • Vie avec un bipolaire, beaucoup de larmes !
              Dépakote



              Bonjour,
              Mon mari est également sous traitement de dépakote et d'un seul il perd la mémoire, répond à côté de ce que je lui demande ou de ce que je lui écris

              Votre mari avait il ce genre de réaction. Le mien est instable dans son travail, je pense aussi dans notre vie de couple, il m'a déjà trompée, par moment tout gentil, par moment je ne peux rien lui dire, il n'en fait qu'à sa tête, ne pense qu'à son plaisir

              et pourtant je n'arrive pas à le quitter

              Commentaire


              • Ne pas laisser faire



                Je suis aussi bipolaire... mais je ne suis aucun traitement. Je m'explique, j'ai trouvé un traitement de choc... Je suis en couple avec une fille... bipolaire aussi!

                Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ça se passe à merveille entre nous, et on reussi à se contrôler l'un l'autre! Chacun fais réagir l'autre quand il part dans les phases de démence et ça maintiens un équilibre entre nous!

                Donc je n'aurais qu'un conseil à donner a tous les conjoints de personnes bi-polaires... Ne vous laissez pas faire! Répondez et mettez ces personnes au pied du mur, devant leur problèmes sans laisser passer parce qu'il est malade. Et si cela ne fonctionne pas, hospitalisation d'office! Il faut trouver l'équilibre, et si il faut passer par l'HO, c'est ce qu'il convient de faire!

                Bisoux

                Commentaire


                • Surtout casse toi !!!



                  Ne fais pas comme moi : 7 années de petits bonheurs de plus en plus rare et surtout des quotidiens tendus, de drâmes, disputes, de larmes ....
                  Enfin j'ai pu me libérer et vivre !!!
                  Je t'en prie ne bouffe pas ta vie !!! tu prends tes cliques et tes claques vite fait . Quitte le sinon c'est toi qui sera malade

                  Commentaire


                  • Ne pas laisser faire
                    Aidez-moi



                    mon fils il est maniacodépressif il prend pas son traitement , il m'écoute pas il a 26 ans il me laisse pas placé un mot depuis quelques jours il est en plein délire il vit seul dans son petit apparte il est persuadé qu'il y a des micro et des caméra partout dans son appart même son ordi et son portable il est sous surveillance et des fois il m'accuse que je suis complice avec ces gens qui peuvent rentré chez lui pendant son absence pour installer les micro , hier il est venu chez moi pour passer trois jours tranquille ,croyez moi j'ai passé une nuit blanche ,j'ai peur de mon fils vous vous rendez compte, ce matin il était en plein délire il voulait absolument rentré chez lui qu'il ne laisserait pas ça passé comme ca qu'il va se venger de ces gens qui le surveillent mon pauvre fils aujourd'hui il avait l'aire d'un fou ,pour le protéger ,quand je l'ai posé chez lui je suis allée à la mairie de sa commune pour demander une hospitalisation d'office bien-sur ils ont fait le nécessaire ils ont étaient le voir avec les gendarme ,samu,plus un médecin pour le faire hospitaliser,
                    cet après midi j'ai reçu un coup de fil de la mairie comme quoi qu'ils l'on trouvé calme et ils ont bien discuter avec lui qu'il est d accord pour aller à son RDV chez son psy ,une autre fois il les a eu et celui qui va payer les pots cassés c'est moi demain il va m'appelle et sa va recommencé ,j'ai beaucoup de peine pour lui une jeunesse gâché il a beaucoup maigri enfin ma vie et un véritable cauchemar je me sens si seule je suis perdu je ne sais plus quoi faire

                    Commentaire

                    Publicité

                    publicité

                    Chargement...
                    X