publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mal être pesant !

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mal être pesant !



    A bout !!!

    Voilà, après des mois de souffrance et surtout des mois a me voiler la face je me lance, non sans difficulté...
    J'ai 17 ans et a priori aucun problème majeur dans ma vie. Mais voila, cela fait des mois que je me suis mise à être triste et soyons honnête pessimiste et plus marrante du tout, même difficile à vivre. Le problème est que depuis toujours je suis caractérisée par ma bonne humeur, ma joie de vivre, mon optimisme ... J'ai beau me secouer me dire que je dois arrêter d'être comme ca c'est bien plus profond que ca... Je me suis longtemps dis "c'est une mauvaise passe" mais là ca pèse beaucoup trop sur ma vie et surtout ma vie de couple pourtant solide depuis 2ans.
    Je n'arrive pas a accepter ce changement je ne peux pas me résigner a rester comme ca!
    AIDEZ MOI JE VOUS EN PRIE !
    Je suis seule et démunie face à tous cela. J'ai perdu beaucoup d'amis, le gout de beaucoup de choses ..

    J'ai vraiment besoin d'avis externe parce que je ne peux pas en parler à des personnes qui n'auraient pas de recul sur moi.

  • F. pompidor psychothérapeute à montpellier vous répond



    Bonjour,

    Vous semblez traverser une période dépressive même si je manque d'informations ici.
    Ressentez vous d'autres symptômes à part cette tristesse et ses idées noires ?

    Vous souffrez de l'éloignement de certaines personnes autour de vous mais vous dites que vous ne pouvez pas vous confiez aux personnes trop proches. N'y a-t-il pas là une incohérence ?

    Essayez d'exprimer ce qui a pu se passer ces derniers moi pour que nous vous comprenions d'avantage.

    En attendant de vous lire.

    Cordialement.

    Commentaire


    • F. pompidor psychothérapeute à montpellier vous répond
      Merci de votre reponse !



      A priori rien de particulier ne s'est passé dans ma vie, du moins j'ai beau chercher je ne vois vraiment pas.
      Cela fait un mois que j'ai parlé à mon petit ami (non sans difficulté) de mon problème il a été très compréhensif et essaie de m'aider au mieux bien que ce ne soit pas facile de savoir quoi faire... ni pour lui ni pour moi.

      Merci beaucoup de votre attention !

      Commentaire


      • F. pompidor psychothérapeute à montpellier vous répond



        Bonjour,

        Je me permet de souligner certaines de vos phrases. Qu'évoquent-elles pour vous ? :
        "je suis seule et démunie" (malgré la présence apparemment bienveillante de votre compagnon, d'amis et de famille ?)
        " ne peux pas en parler à des personnes qui n'auraient pas de recul sur moi" (Est-ce que vous tolérez mal la proximité affective ?)
        "rien de particulier ne s'est passé dans ma vie" (Le problème pourrait-il être de ce côté ?)

        Vous semblez demander de l'aide à l'extérieur mais pourquoi ressentez vous que cette aide ne peux pas venir de vos proches ? A cause d'eux (ils ne vous comprennent pas) ou à cause de vous (vous ne les laisser pas entrer dans votre intimité ?) ?

        Je vous laisse réfléchir à ces différentes questions.
        Cordialement.

        Commentaire


        • F. pompidor psychothérapeute à montpellier vous répond
          .



          Pour ma part, lorsque je dis que je suis seule et démunie, c'est que je suis entourée mais me sens vraiment seule et incomprise. Une très forte impression et le sentiment que personne ne peut me comprendre. Et la culpabilité Surtout ! Cette culpabilité permanente ! C'est pour cette raison que seul mon ami est au courant de cela et je me morfond chaque jour de devoir lui imposer cela !!!! J'ai toujours surestimé tout les gens de mon entourage et je n'ai aucune confiance en moi. Pour moi l'aide ne peut venir de mes proches, j'ai beaucoup de mal a parler et me confier sur ce genre de chose je parle de toute cela avec mon ami avec beaucoup de mal et ne me vois pas du tout en parler avec ma famille m^me si nous avons de bon rapport.


          Merci beaucoup de l'attention que vous portez à mes messages !

          Commentaire


          • .
            F. pompidor psychothérapeute à montpellier vous répond



            Bonjour,

            Je crois comprendre en vous lisant que vous êtes très attachée à l'image que vous avez de vous même. En effet, vous étiez agréable et pleine de joie aux yeux des autres et cela vous terrifie de vous présenter sous un autre aspect.

            Vous vous dites peut-être que l'on ne pourrait vous aimer que si vous êtes au mieux de vous même et sous votre meilleur jour. C'est faux ! Votre entourage vous aime vous, et pas la parfaite image que vous vous astreignez à donner.
            Vous avez surement peur de perdre les gens que vous aimez si vous n'êtes pas en conformité avec cette image.

            Vous êtes vous demandé si eux aussi se sentent libre d'être faible de temps à autre par rapport à vous ? Si vous êtes si attachée à cette image, ils se demandent peut-être eux aussi si vous continueriez à les aimer dans leurs moments de faiblesse !

            Acceptez que les autres soient imparfaits (qu'ils puissent avoir du mal à vous comprendre par exemple) et vous accepterez alors vos imperfections. Ce qui est la normalité après tout ?

            Cordialement.

            Commentaire


            • F. pompidor psychothérapeute à montpellier vous répond
              .



              Je vous remercie beaucoup. Ce que vous dites est entièrement vrai. Il y a maintenant 2/3 ans j'ai souffert de violente crises d'angoisses qui avaient lieu absolument tous les jours. Surtout le matin au levé et aussi très souvent le soir. Celles-ci sont apparues lors de ma rentrée scolaire au lycée. C'était cette peur de ne pas être à la hauteur (plutôt socialement) à chaque nouvelle rencontre apparaissait une crise d'angoisse. Surtout lors de rencontre masculine. C'était vraiment récurent et très gênant je n'osais plus rien faire de peur de faire des crises d'angoisses en public (palpitations vomissement et ce stress devenu insupportable m'empechais de manger). A force de me forcer de mener un combat avec moi même cela est terminé mais ca a tout de même duré plus d'un an ! J'ai été seule face à cela et me demande aujourd'hui si cela n'est pas en rapport avec ma "phase dépressive" aactulle.

              Merci de votre reponse pertinente !

              Commentaire

              Publicité

              Forum-Archive: 2011-022011-032011-04

              publicité

              Chargement...
              X