publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

:!!!:les dérives de la course au bien être:!!!:

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • :!!!:les dérives de la course au bien être:!!!:



    L'Adfi, une association spécialisée dans la lutte contre les sectes met en garde contré certains praticiens spécialisés en médecine parallèle

    Etre heureux, réussir sa vie, vaincre la maladie. Rien n'est plus à la mode aujourd'hui que le développement personnel . Objectif avoué : accéder au bien-être, quelle que soit la méthode. Pour y arriver, les pratiques naturelles fleurissent, le plus souvent inoffensives, parfois dangereuses. Certains de ces professionnels de la médecine douce utilisent en fait des méthodes qui leur permettent d'avoir une emprise sur leurs clients.

    La liste de ces thérapies douteuses s'allonge de mois en mois. C'est ce que constate Claude Rémond, présidente de l'antenne parisienne de l'Adfi (Association de défense de la famille et de l'individu), spécialisée dans l'information et l'aide aux victimes de sectes. Depuis deux ans, nous recensons de plus en plus de plaintes sur les pratiques dérivées des médecines parallèles. Chaque jour, l'association traite quinze à vingt appels, la plupart de proches ou de familles qui signalent les procédés discutables de certains médecins ou gourous autoproclamés.

    Dans les domaines de la santé et du développement personnel, les gens sont victimes au mieux d'escroqueries. Au pire, ils sont manipulés mentalement, poursuit Claude Rémond. Leur vie privée passe sous la domination de petits gourous locaux. Ils les démolissent. à la manière d'une grande secte perte financière, rupture avec la famille, régimes draconiens... Pas besoin de diplômes, effectivement, pour promettre de nouvelles méthodes naturelles afin de guérir ou d'être plus performant(surtout quand on est formé à l'étranger d'ailleurs).

    Côté spiritualité, des gourous de quartiers apparaissent en petite couronne, où certains pasteurs autoproclamés prêchent dans des garages. Les arnaqueurs de la santé, eux, suivent de légères formations, ou se donnent leurs diplômes eux-mêmes , selon Claude Rémond, avant d'ouvrir boutique dans les quartiers populaires de la capitale.

    Si les gens sont équilibrés, ces méthodes resteront inoffensives. poursuit Thérèse, chargée de la santé à l'Adfi. Mais elles sont néfastes si les patients sont fragiles. Il faut se méfier du "channeling"(reiki), ces théories censées ouvrir une voie directe vers Dieu, et aussi des spiritualités (lui promettent réussite sentimentale et professionnelle.

    Autres théories sujettes à d'éventuelles dérives: la psychobiogénéalogie. qui affirme que les maladies viennent de nos ancêtres et propose de décoder l'ADN. Ou la méthode Hammer, qui déclare que les maladies graves proviennent de conflits psychologiques, et préconise une alimentation légère à la place de la chimiothérapie.

    L'Adfi a même créé, en juillet dernier, une nouvelle structure exclusivement dédiée au suivi des victimes (50 en ce moment) d'une nouvelle forme de manipulation mentale : la technique des faux souvenirs . Venue des Etats-Unis il y a dix ans, elle a récemment pris de l'ampleur en France, à la suite de la médiatisation d'affaires de pédophilie. Des thérapeutes non reconnus suggèrent au patient, des jeunes femmes célibataires la plupart du temps, que leur mal-être peut provenir d'un viol commis par leur père dans leur petite enfance et qu'elles ont totalement oublié... , explique-t-on à l'Afsi (Alerte aux faux souvenirs induits). Le but: isoler les personnes de leurs familles pour mieux les accaparer.

    Pour l'heure, les bénévoles de l'Adfi avouent leur incompétence à prévenir ces dérives. L'association demande une réglementation de la profession de thérapeute afin de mieux informer les futurs patients.

    qu'on se le dise!

  • Hop



    ,,,

    Commentaire


    • Hop
      Haut de page pour l'info



      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2006-03

      publicité

      Chargement...
      X