publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Désespérée...ment besoin de soutien

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Désespérée...ment besoin de soutien



    Bonjour à tous !

    En cette année qui commence, je voudrais tant etre heureuse, donner de mon temps aux autres, etre capable de faire des projets, de m'ouvrir à la vie...

    je suis malade, pas d'une maladie que les medecins ou mon entourage qualifieraient de grave, pas d'une maladie mortelle meme si à petit feu elle me tue!

    Je suis spasmophile et avec ça je souffres de crises d'angoisse journalières et je n'arrive plus à vivre.

    Je me raisonne tous les jours en me disant que certains meurent de faim, que d'autres meurent sur un lit d'hopital, que j'ai de la chance, que je n'ai pas le droit de me plaindre !

    Oui mais...
    Je suis réveillée la nuit par ses crises qui me bouffent, je suis seule j'ai peur, qui appeller à 3 heure du matin, qui aller voir ? Personne, j'essaie de surmonter, je n'arrive pas, je coule, j'étouffe et pour trouver enfin ce sommeil qui m'échappe, je me bourre de cachets et j'ai chaque fois envie d'en prendre un peu plus pour trouver peut etre le sommeil eternel qui me parait le seul aujourd'hui à pouvoir m'aider!

    C'est mon cri de désespoir que je pousse ici, je n'en peux plus, tellement longtemps que je lutte sans jamais voir le bout du tunnel, je ne sais plus quoi faire.

    J'ai besoin de vos témoignages, de votre optimisme, j'ai besoin de votre aide.

    Merci de m'avoir lu...

  • Je suis



    aussi spasmophile et je sais ce que tu ressents
    que prends tu comme traitement?
    Moi je prend de l'homeopathie et lor de la crise des fleurs de bach le remede d'urgence qui est super efficace , ca passe en meme pas 1 minutes.
    Tu devrai essayer de consulter un psy il parait que sa peut aider.
    le magnesium est aussi efficace.
    Tiens moi au courant et tien le coup.
    va geter un oeil sur ce site
    www.multimania.com/spasmophilie

    Commentaire


    • Je suis
      Bonjour banquise



      Merci déjà de me répondre !

      Je connais le site de spasmophilie, j'en étais une adpete avant j'ai meme rencontré marie jo la créatrice du site, malheureusement, ça ne m'a pas aidé à m'en sortir...

      J'ai essayé pas mal de trucs pour m'en sortir, d'abord le magnésium innéficace, puis les médicaments aux plantes (spasmine, kawa) en vain aussi ! Pusi je me suis tournée vers les spécialistes, hypnothérapie, acupuncture, sophrologie, psychothérapie sans résultats aucun.

      En désespoir de cause, je me suis tourné vers les anxiolytiques (xanax) qui m'a aidé lors des crises puis j'ai pris un antidépresseur le déroxat, qui m'a beaucoup soulagé et fait pratiquement disparaitre les causes j'ai arreté parceque je me sentais mieux et au bout de quelques mois les crises sont revenues !

      Aujourd'hui je ne me décide à reprendre des anti dépresseurs car j'ai très peur de la dépendance et que je souhaiterais traiter le fond de la maladie sans en cacher les effets par un procédé chimique...

      Commentaire


      • Hauts les coeurs ?!



        Hello,

        ton message m'a touchée. Je ne sais pas si je suis spasmophile mais je me suis retrouvée dans ton cri : je crois avoir toujours été plus ou moins dépressive avec des pics d'angoisse ou de grande fatigue insurmontables. La vie me paraît toujours absurde. Seul et heureusement un grand amour m'aide à supporter cette absence de sens. En plus, ça fait un an que je ne trouve pas de boulot malgré dix ans d'études. Je sais que ça ne te consolera pas mais...
        Que fais-tu dans la vie ? As-tu des passions ? Moi, rien ne m'a jamais vraiment attirée à mon grand regret. En revanche,les voyages sont une bouffée d'oxygène, surtout quand ils soint lointains : s'ouvre alors d'autres visions de la vie. Si tu en as les moyens, ou si tu peux les prendre, je te conseillerais vivement de partir un mois dans un coin dépaysant et amical. En moins cher, et si ça t'intéresse, il y a les bouquins (de voyage), ça peut sembler un peu léger comme conseil mais personnellement la littérature, ou plutôt quelques bouquins, me confèrent parfois un certain bien-être.
        A ,
        Hélène

        Commentaire


        • Hauts les coeurs ?!
          Tout d'abord



          Te dire que meme si ça ne me consoles pas, ça fait toujours du bien de recevoir des messages de soutien
          Puisque malheureusement mes amis ne comprennent pas trop cette maladie qui physiquement ne se voit pas...
          Je suis assistante de direction dans la vie ce ki ne me plait pas forcément! Quant aux passions, j'en ai eu notamment une très forte pour les animaux mais je suis actuellement incapable de me consacrer à une cause car ma souffrance psychologique est trop forte et me bloque.
          Evidemment, si j'en avais les moyens techniques et financiers, je partirais bien changer d'air changer d'atmosphère et découvrir de nouvelles cultures mais le commun du mortel ne peut que très rarement se payer ce luxe...

          En tout cas merci de ta réponse ça fait du bien de se sentir compris parfois

          Commentaire


          • Une toute petite pierre à l'édifice.....



            J'ai pû lire dans tes posts que tu connais malheureusement bien le problème. Je sais ce que tu peux ressentir ! Seule petite consolation à t'apporter, aucune crise n'est mortelle. Il faut que tu essaies de pratiquer au maximum la pensée positive et des techniques respiratoires qui aident beaucoup. Si tu ne l'a pas lu, je peux te conseiller un livre très bien, qui donne pas mal de trucs pour lutter contre la spasmophilie, et qui justement explique bien ces techniques respiratoires "La Spasmophilie" comment la reconnaître et la maîtriser" du Dt Jean-Loup Dervaux. Tu peux le trouver à la FNAC.
            Tu pourrais aussi essayer le Yoga, grande aide.
            Allez courage Artames, cela ne te consolera peut être pas mais nous sommes des millions à connaître cela, il faut s'efforçer de ne pas baisser les bras et de rester positive. Car plus tu te décourageras, tu seras stressée, et plus les crises viendront, c'est un cercle vicieux, seule solution brisé le cercle en positivant. Je sais très bien, que c'est parfois plus facile à dire qu'à faire, mais il faut absolument s'entrainer, c'est le seul moyen d'en sortir.
            Amitié
            littlefish

            Commentaire


            • Ton témoignage



              est très émouvant et je comprends ta souffrance.

              Je ne saurais trop te conseiller d'aller voir un psy. Déjà cela te permettra d'exprimer ton malaise, et on sait combien le simple fait de parler et d'être écouté fait du bien.
              Et également, tu arrriveras petit à petit à décryptr, à comprendre, et avec du temps, à aller beaucoup mieux !

              Plein, plein de courage !

              Naelle

              Commentaire


              • Je crie au bonheur



                être désespérée, oui mais de quoi ?
                La vie en soi est un vrai cadeau, avec bien sur toutes ces complexités et beaucoup de solitude...et surtout un grand besoin de partager ! alors qu'attendez-vous pour essayer autres choses que l'ennui, la terreur, les angoisses qui doivent correspondre à des situations déjà connues, simpliste oui je sais facile, non mais une bonne dose pour relativiser si vous êtes décidée à être HEUREUSE...
                MINI131

                Commentaire


                • Associtiation médiagora lille 03-20-98-44-93 7/7



                  Chére amie,vous n'êtes pas spasmophile mais bien agoraphobe, ce n'est bien sur nullement grave mais particuliérement invalidant,il faut être passé par la pour pouvoir comprendre,je m'apelle christophe,52 ans,et suis la ligne téléphonique de l'association depuis environ cinq ans.
                  Votre message je l'entend tous les jours, vous êtes une angoissée de nature, il n'est pas question de se bourer de médicament mais de pouvoir dialoguer avec les milliers d'autres agoraphobes français (80

                  Commentaire

                  Publicité

                  Forum-Archive: 2002-01

                  publicité

                  Chargement...
                  X