publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Help : comment aider un alcoolique à s'en sortir ?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Help : comment aider un alcoolique à s'en sortir ?



    Bonjour à tous,
    Un de mes proches est alcoolique depuis environ 4 ans. Il a toujours eu tendance à boire un peu trop mais depuis 4 ans il se détruit complètement et n'arrive plus à vivre sans sa dose d'alcool. Il boit dans la nuit, dès son réveil, toute la journée... bref il est alcoolique.

    Sa femme l'a quitté l'été dernier, il est en train de perdre son boulot et son état psychologique et physique se dégrade de en .
    Rien ne le fait réagir, il perd tout mais se considère comme une victime.
    Nous sommes très inquiet pour lui et ne savons pas quoi faire pour l'aider. Nous le soutenons du mieux que nous pouvons mais nous sommes impuissants.

    Il ne veut pas consulter de psychothérapeute, ne veut plus faire de cure (il trouve le milieu hospitalier "carcéral"...): il a fait 10 jours de cure l'an dernier mais a replongé dès sa sortie.
    Il ne se considère pas comme alcoolique : "je bois juste un peu trop..." ou alors ne veut pas l'admettre.

    C'est insupportable de rester là à le regarder sombrer et de ne rien pouvoir faire... on ne peut pas l'aider contre sa volonté. On a tout essayer : le dialogue, les "gueulantes"... rien n'y fait.
    Nous ne savons plus quoi faire, si vous avez des conseils...vos témoignages seront les bienvenus.
    Merci

    Cristalinne

  • Bonjour...



    Cristalinne, je veux bien en parler avec toi mais en privé.

    detresse2@aufeminin.com

    Commentaire


    • Bonjour...
      Quoi???????????????????????????????...



      C quoi ce délire ??????????????????????

      Cristaline, je ne suis pas amie27, il y a erreur sur la personne

      Commentaire


      • Bonjour cristalinne



        Tu ne pourras rien faire tant qu'il ne reconnaitra pas qu'il est alcolo.
        Je pourrais t'en parler plus longuement mon père est alcoolique depuis DES années!
        Je préfèrerai également t'en parlé en privé car trop perso.
        Si tu veux: choubidoudam@aufeminin.com

        Commentaire


        • Quoi???????????????????????????????...
          Je me sis trompé!



          j'ai mis l'adresse de la personne à qui j'écrivais.

          moi c'est amie27@aufeminin.com

          mon père a été alcoolique et mon oncle aussi, je peux te dire certaines choses.

          Florence.

          Commentaire


          • Je suis tout a fait d'accord



            Tu ne peux rien faire car tant qu'il n'acceptera pas sa maladie il continuera. Et vouloir le changer tu n'y arriveras pas et surtout que dans ces cas là, il mente et ne pense pas faire de mal. Quand ils sont agressifs ils ne s'en rappellent plus !!! Donc bon courage, mais surtout ne pas trop le bloquer la dessus ce serait encore plus grave. J'ai écouté l'émission sur France Inter où Daniel l'ancien copain de Guerlain disait qu'il ne fallait rien faire. Simplement leur montrer notre amour car ils en ont besoin

            Mais je te rassure il y en a qui s'en sortent bien
            Alors bon courage et surtout ne jamais lui claquer la porte au nez !!!

            Commentaire


            • Merci



              Pour vos réponses.
              Je sais bien qu'on ne pourra rien faire pour l'aider s'il ne le veut pas lui-même.
              Mais ça fait du bien de pouvoir échanger avec des personnes qui connaissent cette situation.
              C'est évident que nous ne le laisserons jamais tomber mais quelquefois c'est si lourd que ça nous fait tous couler...
              Amitiés
              Cristalinne

              Commentaire


              • Merci
                C'est là le plus dur



                c'est qu'on en prend plein la gue*le pour pas un rond!!!
                Toute ma jeunesse a été gâchée pas l'alcool.
                Tu penses que j'en connais un bout sur le sujet!
                Mais ne jamais prendre sur soi et se dire que s'il ne veux pas s'en sortir et bien c'est SON problème.
                Mais être là pour écouter et le soutenir dès qu'il en fait ressentir le besoin, oui.
                En fait c'est pas évident d'en parler et chaque cas est différent tout en étant le même...
                J'ai failli y rester moi.
                Amicalement
                choubidoudam

                Commentaire


                • C'est une situation difficile car aucun mot n'apporte le miracle de l'arrêt



                  je n'ai pas d'expérience de ce sujet mais mon père buvait en cachette règulierement mais personne dans le voisinage ne s'en doutait.
                  il faut toutefois appeler un chat un chat c'est pourtant de l'alcoolisme.
                  Il a arrêter le jour ou ma mère ma appelé pour que j'aille l'aider à le relever dans son lieu de travail (il travaillais le soir lorsque les bureaux était fermés) Il a eu la honte de voir son fils l'aider et il a arrêté.

                  il faut définir pourquoi boit-il? (sa femme la quitté, ses finances vont mal, son boulot, sa famille, pour tromper l'ennui...) et essayer d'en discuter.
                  il faut lui faire reconnaitre que l'alcoolisme est le fait de consommer de l'alcool au quotidien en grosse ou moyenne quantité.
                  Que l'on soit malheureux ou pas, il faut lui dire qu'il y a toujours malheureux que soit et que l'alcoolisme n'apporte aucune solution. tout juste, cela fait souffrir les proches
                  bon courage

                  Commentaire


                  • Et si tu chercher aussi un soutien aux a.a



                    Les alcoliques anonymes ont sûrement une branche spéciale pour aider et conseiller les proches ?

                    Bon courage,

                    Cath.

                    Commentaire

                    Publicité

                    Forum-Archive: 2002-02

                    publicité

                    Chargement...
                    X