publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Question urgente : dépistage cancer du col de l'utérus

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Question urgente : dépistage cancer du col de l'utérus



    Une amie vient d'apprendre que suite à un frottis, des éléments inquiétants sont apparus.
    Je ne sais pas quoi en particulier, elle non plus je pense.
    Par contre, son médecin lui a expressement demandé de faire une coloscopie. Il a l'air inquiet.

    Cela signifie t'il qu'elle a un cancer du col de l'uterus ? Je veux dire est ce pour ce genre de diagnostic que l'on fait faire une coloscopie suite un frottis ?
    Peut il s'agir d'autre chose ?

    J'ai peur que dans la plupart des cas, ce soit pour ce genre de problème que l'on fait cet examen.

    Savez vous si cela se guérit facilement (en admettant que ce soit ça) ?
    Cela se conclut-il forcément par le fait de ne pas pouvoir avoir d'enfant ?


    MERCI POUR VOS REPONSES !!!

  • N'est ce pas plutôt................



    une colposcopie cet examen que doit subir ton amie si oui pas d'inquiétude outre mesure regarde les posts de ces derniers jours plusieurs filles ont parlé de ce problème dont moi.

    Commentaire


    • Erreur



      comme on te l'a déjà dit ce n'est pas une coloscopie mais une colposcopie que doit avoir ton amie (c'est à dire une biopsie du col de l'utérus) ce qui parait plus logique!

      Pour le reste de tes quetions, il n'y a pas d'inquiétude à avoir, ça se soigne très bien lorsque c'est pris à temps et en cas de simple conisation, ça n'empeche absolument pas d'avoir des enfants.

      Commentaire


      • Si un test de pap détecte des cellules anormales



        Si un test de Pap détecte des cellules anormales, que se passe-t-il ensuite ?

        Votre médecin peut vous suggérer de passer un autre test de Pap quelques mois plus tard afin de vérifier l'état des cellules. Il arrive que ces cellules redeviennent normales spontanément.


        Si les cellules anormales sont associées à une maladie transmissible sexuellement (MTS), votre médecin vous donnera alors un traitement à suivre. Lorsque le traitement sera terminé, votre médecin vous fera passer un nouveau test de Pap afin de s'assurer que le traitement a été efficace. Les cellules redeviennent généralement normales lorsqu'une MTS est traitée.


        Lorsque le test détecte des cellules anormales il arrive parfois qu'il s'agisse de cellules pré-cancéreuses ou cancereuses. Un test plus précis sera effectué afin de confirmer de quel type de cellules il s'agit. Ce test se nomme « colposcopie ». Il s'agit d'un appareil visuel qui permet de voir les cellules en plus gros. Il permet donc d'identifier où ces cellules se trouvent sur le col. Ensuite, une biopsie pourrait aussi être nécessaire afin de confirmer le diagnostic obtenu lors de la colposcpie.


        Qu'est-ce qu'une biopsie et qu'est-ce que les résultats obtenus peuvent nous indiquer ?

        Une biopsie consiste à recueillir un petit morceau de tissu du col en vue d'en faire son examen. Les résultats obtenus à la suite d'une biopsie peuvent nous confirmer s'il s'agit d'une dysplasie (de cellules pré-cancéreuses) et de quel degré, soit légère, modérée ou sévère. Elle peut également nous confirmer s'il s'agit d'un cancer non invasif (ou carcinome in situ) ou d'un cancer invasif, ainsi que le meilleur traitement à privilégier.



        Si le test de Pap détecte une dysplasie ou un cancer non invasif ou invasif, quel traitement pourrait être privilégié ?

        Selon le cas, le médecin choisira le meilleur traitement afin de détruire ces cellules anormales. Il peut s'agir soit :

        D'un traitement au laser. La chaleur produite par le laser permet de détruire les cellules anormales de façon précise, sans changer les cellules seines qui entourent les cellules anormales.


        D'un traitement à la cryothérapie. Cette méthode consiste à brûler par le froid la partie du col atteinte de cellules pré-cancereuses ou cancereuses.


        D'une conisation. Cette méthode consiste à prélever un échantillon de tissus en forme de cône. Elle est utilisée notamment lorsque la zone du col atteinte n'est pas accessible par le laser ou par la cryothérapie.


        L'excision électrochirurgicale à l'anse (ou conisation avec anse diathermique). Cette procédure consiste à introduire dans le vagin un petit fil métalique en forme de boucle (anse) et à travers duquel circule un faible courant électrique. À l'aide de l'anse, le tissu anormal du col sont enlevé par tranches.


        D'une hystérectomie. L'hystérectomie (ablation de l'utérus et le col de l'utérus) sera envisagée que dans le cas d'un cancer invasif afin d'éviter que le cancer ne s'étende d'avantage et atteigne d'autres organes. À la suite de l'hystérectomie, la femme ne sera plus en mesure d'enfanter. S'il est détecté assez tôt grâce au test de Pap, un cancer du col de l'utérus se soigne facilement et permet d'éviter qu'il devienne invasif.
        Souvenez-vous, quelque soit le traitement suggéré par votre médecin, prenez le temps d'en discuter avec elle et posez lui toutes les questions que vous jugerez nécessaires. Si vous en resentez le besoin n'hésittez pas à consulter un autre médecin.



        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2002-04

        publicité

        Chargement...
        X