publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ma fille est enceinte

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ma fille est enceinte



    Et bien voilà, vendredi matin, ma fille (21 ans bientôt) m'a annoncé qu'elle était enceinte, elle n'a pas de situation (fait un bac. pro. en alternance, donc 2 800 francs par mois), ne passera l'examen que l'an prochain, le père il ne faut pas y compter, j'aimerais des conseils sur ce que dois lui dire, l'aider, car tout n'est pas clair pour elle, que feriez-vous à ma place ?
    Pas de leçon de morale SVP (sur comment a-t-elle pu tomber enceinte, elle se trouve déjà bien assez c... d'avoir fait une bêtise), et merci aussi pour les contre IVG, je n'ai pas besoin de leçon de moral mais de conseil. Merci à toutes celles qui me répondront.
    claudie38

  • Bonsoir claudie




    Nous nous connaissons déja, donc déja une personne n'a pas à faire de moral, perso j'ai une fille avec un copain et qui fait des études, alors, revenons au problème, elle souhaite le garder, continuer des études, tu veux l'aider ? Le père y faut pas y compter dessus et bien elle peux avoir des aides, j'ai fais un site la dessus, problème il est pas fini. Je te laisse mon adresse mail Noor8@voila.fr et te donnerais des renseignements, si tu le souhaite bien sur.
    sincèrement Noor

    Commentaire


    • Bonsoir claudie
      Bien sur



      la situation n'est pas idéale mais ça n'est pas catastrophique non plus, ta fille désire t-elle ce bébé, ou non, et toi pourras-tu l'aider à l'élever pour qu'elle puisse terminer ses études.
      Il faut faire selon votre envie à vous et surtout ne pas penser aux réactions de votre entourage qui ne seront pas forcément ce que vous aimeriez entendre.
      Ta fille peux bénéficier également d'aides en étant étudiante et maman, et comme on dit souvent chez nous il vaut mieux un bébé qu'une maladie.
      Bon courage à toutes les deux.

      Commentaire


      • Déjà l'emmener au planning familial



        Ca sera fait pour le cas où elle ne souhaiterait pas garder l'enfant et un avis extérieur ne peut que dédramatiser la situation...

        Nina

        Commentaire


        • Déjà l'emmener au planning familial
          Merci pour votre réponse à toutes les trois



          le problème dans toute cette situation, c'est que son père pense qu'elle a fait une grosse bêtise, il ne comprend pas comment on peut en arriver là, et surtout il pense qu'elle n'est pas capable d'assumer un enfant avec tout ce qui va avec, et moi, dans tout ça on ne fait que me répéter que je défends toujours mes filles. Merci Noor, pour tout ce qui est aide, mais sa soeur aînée travaille dans le social et va donc lui dire tout ce qu'il y a. Mon dieu, que la vie est compliquée...

          Commentaire


          • Merci pour votre réponse à toutes les trois
            Ben onjectivement...



            ...on ne peut pas dire qu'elle ait fait quelque chose de très intelligent, ni qu'elle soit parfaitement armée pour assumer un enfant...

            Nina

            Commentaire


            • Merci pour votre réponse à toutes les trois
              Bon



              c'est ok, puis que tu as une soeur qui travail dans le social si tu as un doute n'éxite pas.
              Quand à son père tu sais ma fille fréquente et j'ai des problèmes les pères restent toujours pénible, on doit faire face à tous nous les femmes, dur !
              allez courage, devant un petit enfant il fondra et comme dis une autre, vaut mieux annoncer "je suis enceinte" que j'ai une grave maladie". Elle l'élevera son bébé,
              Noor sincèrement

              Commentaire


              • Ma propre expérience



                moi aussi je suis tombée enceinte à 20 ans, je travaillais à l'essai dans un discount alimentaire pourri, et mon copain était à l'armée.
                lui ne voulait pas entendre parler du bébé, il m'avait même dit qu'il me quitterait si je le gardais. j'habitais chez mes parents. Tout le monde me conseillait d'avorter "pour mon bien", ce que j'ai failli faire...mais au fond de moi je ne pouvais pas!!!
                tout le monde dit ce qu'il pense être bien pour la personne, mais ça n'est pas forcément bien malheureusement...
                Le résultat aujourd'hui c'est que malgré ce qu'il avait dit, mon copain est resté (c'est même lui qui m'a dit de le garder voyant dans quel état ça me mettait de devoir avorter), nous avons emmenagé quand j'étais enceinte de 7 mois. Maintenant on est marié, j'ai maintenat 27 ans, un petit garçon de 6 ans et demi ET une petie fille de 2 ans et demi...et tout va pour le mieux!

                tout ça pour dire que ce qui peut sembler catastrophique au départ ne l'est pas forcémenty par la suite! en plus ta fille sera conseillée par sa soeur...et ce n'est pa comme si elle avait 16 ans, ce n'est pas si dramatique...
                c'est vrai que ce n'est pas la sitution idéale, celle dont on rêve pour ses enfants, mais bon...

                et elle comment le prend elle, qu'en pense t elle?

                les seuls conseils que je puisse te donner c'est de la supporter, et de ne pas faire les choix pour elle...même si tu penses que tu sais ce qui est mieux, comme beaucoup de mamans (et ce que je ferai probablement aussi lol!)
                je sais aujourd'hui que je n'aurais pas supporté d'avorter, et j'en aurais énormément voulu à mes parents de me l'avoir conseillé, et de m'avoir convaincue (j'ai annulé le rendez vous pour l'avortement la veille!). ils m'ont même dit par la suite que j'avais bien fait de me battre et de le garder! avec ma fille, ce sont mes plus grands bonheur! et avec votre soutien et les aides auxquelles elle aura droit, tout pourra très bien se passer, si elle décide de le garder.
                Mais n'oublie pas cette décision, c'est elle seule qui peut la prendre!

                bisous!!
                tiens moi au courant!!

                Commentaire


                • Laissez-là choisir



                  Lui dire de faie ci ou ça, ce n'est vraiment pas la meilleure chose à faire.
                  Il y a qqes mois je suis tombée enceinte moi aussi, sauf que mes parents ne sont pas au courant. J'ai 20 ans et j'ai préféré ne rien dire à personne, pour pouvoir faire mon propre choix. J'ai hésité une seconde et j'ai été opérée. J'me sentais pas préte, j'voulais attendre, ne rien précipiter à cause d'1 accident, et privilégier ma jeunesse et mes études.
                  Essayez d'abord de dédramatiser la chose, ça peut arriver à n'importe qui. Et puis essayez de voir avec elle, ce qu'elle veut réellement. Si elle se sent préte à l'assumer, certainement seule (du mouns sans le père) et mettre "sa vie" un peu de côté, pourquoi pas; Certaines femmes sont mères très jeunes et se débrouillent très bien. Soyez là pour la soutenir et la guider sans jamais la forcer. Ca doit toujours rester sa decision. Dans tous les cas quoiqu'elle choisisse ce sera le bon choix, puisque ce sera son choix. si elle ne le fait pas de son plein grè elle risque de le regretter par la suite.
                  En attendant allez avec elle chez un gynéco. Accompagnez-là si jamais elle décide de se faire opérer, elle se sentira mieux avec vous à ses côtés et sera plus rassurée.
                  Bon courage à vous deux


                  Commentaire


                  • C'est pas simple



                    mais le mieux, c'est de lui faire comprendre deux choses qui me semblent primordiales :
                    - la premiere, c'est de bien lui expliquer qu'une ivg n'a pas de conséquence sur sa future vie de mère, je m'explique; la hantise qu'on peut avoir dans ces cas là, c'est la peur de ne plus en avoir par la suite (c'est c.on mais bon y a toujours cette "mauvaise" pensée").
                    - lui faire comprendre que vous n'avez "rien" contre sa grossesse, que si elle veut la garder, vous n'étes pas contre DE SORTE qu'elle prenne seule sa décision et ne se sente pas obliger d'avorter pour vous.

                    Enfin, lui faire comprendre que ce n'est peut etre pas le bon moment, "ne lui dites surtout pas qu'elle va gacher sa vie", ça ça révolte plus que tout autre chose !
                    Non ce qu'il vaut faire c'est l'amener à y reflechir seule sur ce qui adviendrait si elle le gardait.
                    Avec elle, énumérez d'une part tous les bons cotés de le garder,
                    et d'autre part, tous les mauvais cotés, en etant objectives toutes les deux.
                    et ensuite laissez la seule.

                    Mais le plus important c'est surtout de la convaincre qu'une ivg n'a pas de risque ni conséquence (s'il le faut, citez des personnes de votre entourage qui y ont remediées par le passé et qui aujourd'hui ont des enfants).

                    Voilà c'est pas grand chose, mais c'est ceux sont les premieres pensées qui me viennent du coeur.

                    bon courage à toutes les deux, et quelle que soit sa décision, soutenez-là mais "l'étouffez-pas".

                    tchao

                    Commentaire


                    • C'est pas simple
                      Je ne suis pas tout à fait d'accord



                      quand on fait une ivg, il y a un risque de ne plus pouvoir avoir d'enfants par la suite, ce n'est qu'un risque mais il existe, le docteur me l'avait bien précisé!!!
                      et même si l'idée d'énumérer les bons et les mauvais côté fait preuve de bon sens, je trouve ça un peu moyen quand il s'agit d'un enfant...
                      ce n'est pas vraiment le terme qui convient...

                      Commentaire


                      • C'est pas simple
                        Voilà qq chose



                        que je ne comprends pas...qu'on ne soit pas prête, ok, mais une fois le bébé né, comment peut on préferer sortir en boîte et avoir envie de le "larguer"?
                        et comment peux tu lui conseiller de se faire avorter? ce n'est pas parce que toi tu as regretté qu'elle le regrettera aussi!!
                        ce serait à refaire, je referais exactement la même chose, mais c'est clair que si c'est pour avoir le même comportement que toi,(qui n'a pas l'air d'avoir l'instinct maternel) autant qu'elle se fasse avorter, mais c'est à elle de prendre sa décision, elle doit écouter son coeur, et pas les autres!!

                        Commentaire


                        • J'ai 40 ans



                          et deux filles. La première de 20 ans et la deuxième qui en a 14. Alors pour répondre à certaines,bien sur qu'aujourd'hui je ne regrette rien. Toutefois, je me permets de rappeler que je n'ai pas vécu ma jeunesse, et il ne faut pas que je me plaigne, le père des filles est toujours avec moi.Mais nous n'avons jamais voyagé, jamais été en voyage de noce, avons toujours eu un budget restreint, il faut pas oublier que l'on a été obligé d'arrêter les études.
                          Nous allons commencer à vivre !!! et ce que l'on a pas vécu à 20 ans on ne le vivra jamais.
                          Et même si aujourd'hui j'ai une complicité avec ma fille ainée que je n'aurai peut-être pas eu si je l'avais eu plus tard, il y a des fois ou j'ai eu l'impression d'un manque.
                          Alors, il faut bien réfléchir, il n'y a qu'elle qui peut prendre une telle décision et je sais que c'est difficile et qu'il te faudra la soutenir quelque soit son choix. Alors je te souhaite bon courrage et plein de bonne chose.
                          MUMU

                          Commentaire


                          • Ma soeur a eu son premier enfant



                            à 21 ans aussi. Et je trouve cela tres bien meme si c'est un peu tot. Elle etait etudiante en psycho (son amoureux aussi).
                            Ils se sont marié et ont divorcé moins de 3 ans apres. Elle s'est remarié et a eu d'autres enfants.
                            SOn ainé a maintenant presque 18 ans et c'est vachement sympa pour lui d'avoir une mère qui n'a pas 40 ans. Ses autres enfants ont 11 et 8 ans. Il forme une tres belle famille.
                            A 21 ans, on peut etre prete pour avoir un enfant. A vous de savoir l'epauler sans l'etouffer. Pas evident du tout car pour vous elle doit vous sembler bien jeune et imature. Mais il n'y a aucune raison qu'elle ne soit pas une bonne mère. Encouragez là, dites lui que vous etes là pour l'aider quelque soit ses decisions (meme si cela vous est pénible)mais que c'est elle la maman et qu'elle doit prendre ses responsabilités.

                            DOmitille maman de 3 enfant sde 6ans, 5 ans et 9 mois

                            Commentaire


                            • Simplement



                              Et pourquoi ne pas dire simplement à votre fille que quelque soit son choix, vous serez là pour la soutenir?

                              Marie

                              Commentaire


                              • Le soutien



                                Le fait de lui dire que vous l'a soutenez sera la meilleure chose. C'est vrai que ce n'est pas évident pour votre fille et je comprends. Elle est jeune et certainement un peut perdue, mais le meilleur soutien qu'elle trouvera c'est auprès de vous, rien ne vaut l'amour et l'écoute d'une mère.

                                Je pense que le mieux est d'écouter votre fille, d'envisager ensemble l'avenir. De toute façon, par la suite elle pourra reprendre ses études afin de passer son examen. Beaucoup de filles ont des enfants jeunes et elles réussissent très bien dans la vie.


                                Je vous souhaites à vous 2 beaucoup de bonheur.

                                Nat.

                                Commentaire


                                • Moi



                                  j'ai eut ma fille a 20 ans et mon fils a 22 ans
                                  mais il est vrai que notre situation etait tres stable et confortable
                                  mon mari ayant 6 ans de plus que moi ce n'est pas la même chose
                                  surtout que nos enfants sont arrives apres les avoir souhaites
                                  mais soutenez votre fille
                                  renseignez vous des aides qu'elle peut avoir financierement
                                  comment le papa assume cette situation
                                  si il ne l'assume pas
                                  lorsque l'on est une mere isole on touche des aides
                                  bon courage et surtout attendez cet enfant avec bonheur
                                  a bientot

                                  Commentaire


                                  • Mon premier bebe a 21 ans....



                                    c est a l age qu a ta fille que mon Paul est ne(ce n etait pas un accident)et je ne regrette rien..je peux meme dire qu avec sa petite soeur, ce sont mes petits miracles
                                    La difference avec ta fille, c est que j etais mariee et que mon mari gagnait bien sa vie donc aucun souci materiel.

                                    Si tu veux mon avis, laisse la decider de ce qu elle veut et quelque soit son choix, soutiens la.
                                    Un bebe, c est loin d etre une catastrophe

                                    Bises
                                    Isabelle

                                    Commentaire


                                    • Bonjour



                                      tout dabord,je vous conseille de la laisser decider seule ,ne surtout pas l'influencer,elle risque de vous en vouloir toute sa vie et a elle meme aussi.
                                      pour le cote financier de la chose,il existe aux allocations familiales,une aide appelee parents isolees.si elle a un petit revenu,il lui paierons le complement et si elle n'a pas un sou,ils paient la totalite de la somme.ce droit commence des le debut de grossesse et s'arrete au 3ans de l'enfant.puis au 5eme mois de grossesse,s'ajoutera l'allocation pour le bebe.
                                      ce qui faira une bonne aide pour pourvoir a tout ses besoins et ceux de bebe.
                                      et renseignez vous car etant etudiante,elle a peut etre droit a d'autres choses.
                                      mais en tout cas,a notre epoque (en france),on ne laisse pas une jeune mere sans ressources pour son enfant.
                                      et puis cela lui laisse le temp de finir ses etudes et de plus,il existe peu a peu,des systeme de creches pour les mamans etudiantes.
                                      et peu etre que papy et mamie,seront heureux de garder ce petit bout de temp en temp.
                                      bon courage a toute votre petite famille et soutenez là tres fort,dans le cas ou elle ne garderai pas ce bebe car une maman c'est important dans ces cas là.et je vous parle en connaissance de cause.
                                      amicalement..

                                      Commentaire


                                      • Mon premier bebe a 21 ans....
                                        Merci pour toutes vos réponses



                                        mais le problème est loin d'être résolu. Bien sûr que la décision lui appartient et nous respecterons son choix, mais est ce bien raisonnable à l'époque actuelle d'avoir un bébé "toute seule" en n'ayant à peu prés que 5 000 francs (en globalisant tout), lorsqu'il faut tout payer, il ne reste pas grand chose pour vivre et entretenir un enfant. Plus tard que lui dira son enfant lorsqu'il verra qu'il est né de père inconnu, voilà toutes les questions que je me pose. En plus, elle ne veut plus en parler, car après avoir demandé des conseils dans la famille, elle a senti notre réticence, donc tout n'est pas simple, et le plus qui m'a fait mal c'est qu'à midi elle nous a dit que nous ne l'aimions pas, dur à entendre pour une mère.
                                        claudie38

                                        Commentaire


                                        • Je vais vous raconter une histoire...



                                          je n'ai pas d'enfant, j'ai 32 ans et d'excellents rapports avec mes parents.
                                          qd j'étais jeune, ils me disaient toujours - car j'étais une adolescente chiante - qu'il fallait me faire une situation, qu'il était hors de question de tomber enceinte jeune etc... surtout mon père.
                                          et voila maintenant, j'ai ma situation (bon emploi) mais dame nature ne veut surtout pas me donner de bb (pourquoi ???) et ma maman me dit maintenant qd on parle qu'il n'y a pas que la situation !!! que la famille c'est important et qu'elle aimerait tant que j'ai des enfants car elle sait que malheureusement je ne suis pas comblée et elle me dit qu'elle souhaite tout mon bonheur.
                                          alors aimez votre fille et encouragez là (de n'importe quelle voie que ce soit) le principal c'est que vous soyez là pour elle.
                                          ma maman je l'adore car je sais qu'elle est toujours là quand j'ai besoin ...
                                          courage à vous 2
                                          calamity8

                                          Commentaire


                                          • Positivez toutes les deux!



                                            J'avais 17 ans quand j'ai annoncé à ma maman que j'étais enceinte et bien que décidée à garder le bébé, j'ai été ravie d'entendre ma mère me dire, "quel que sera ton choix, je serai près de toi" mais quand elle a su que j'étais certaine à 100% de garder le bébé, elle m'a avouée avoir été très soulagée.
                                            Chaque enfant qui nait apporte sa chance avec lui. Cette phrase, ma grand mère me la souvent répétée et je la transmets à mon tour car je la trouve très vrai.
                                            j'étais à l'école quand j'ai eu ma fille, j'y étais encore quand j'ai eu mon fils, 2 ans plus tard, on s'est "démerdés" le père et moi, mais surtout nous avons eu beaucoup d'aide affective, bien plus précieuse que l'aide matérielle.

                                            Encourage ta fille, soit auprès d'elle, et surtout il faut qu'elle écoute son coeur mais tu resteras sa meilleure conseillère car je te sens comme une maman très aimante.
                                            Et surtout au diable les dialogues moralisateurs et hermétiques comme j'en ai vu dans ce post, chaque expérience est différente et unique.

                                            Allez haut les coeurs, peu importe son choix, mais qu'il soit bien pensé.

                                            Bises à toutes les deux

                                            Isa

                                            Commentaire


                                            • Bonjour!



                                              Moi je trouve qu'elle a beaucoup de chance j'aimerai tant que ça m'arrive mais je ne trouve de mec ce qui me désespère en ce moment où tout le monde est casé autour de moi.

                                              Commentaire


                                              • Même histoire....



                                                22 ans, un travail à temps partiel, avec des horaires très particuliers, un papa bien trop jeune et qui n'a jamais voulu reconnaître sa future paternité, et maintenant une adorable petite fille de 2 ans.
                                                Bien sûr, comme dans toute situation il y a des avantages et des inconvénients. Personnellement, j'ai eu des enfants très tard (entre 36 et 43 ans - 4 enfants) D'un côté, cela conserve l'esprit jeune, et j'ai eu une autre vie avant; d'autre part je regrette un peu d'être une "future vieille mamie" pour les petits à naitre.
                                                En ce qui concerne les aides financières, il faut impérativement voir une assitante sociale et surtout se renseigner aussi auprès de la Caf.
                                                Ton pseudo est 38. Habites-tu en Isère ? Ce qui est mon cas.
                                                Si tu veux d'autres renseignements, tu peux m'écrire sur mon mail : Natany.auféminin.com.
                                                Amicalement Natany.

                                                Commentaire


                                                • Même histoire....
                                                  Mail exact...



                                                  natany@aufeminin.com.

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  Forum-Archive: 2002-06

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X