publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Nouveau salon prive traitant de l'hyperphagie

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Nouveau salon prive traitant de l'hyperphagie



    ou boulimie non vomitive

    A

  • Petites explications sur le sujet...



    Hyperphagie

    Il existe d'autres désordres alimentaires différents de l'anorexie et la boulimie, comme l'hyperphagie qui est une prise excessive d'aliments.

    Celle-ci peut être d'origine familiale ou résulter de mauvaises habitudes alimentaires, en particulier elle peut être la conséquence de régimes trop restrictifs.

    Elle peut prendre la forme d'agapes transitoires et occasionnelles ou se présenter comme un grignotage permanent.

    L'Hyperphagie et la Boulimie présentent des tableaux assez différents.

    Contrairement à la boulimie, l'hyperphagie ne se présente pas sous forme de crises aiguës suivies de vomissements et ne comporte pas de comportements compensatoires comme la prise de purgatif, le jeûne, ou l'exercice physique excessif.

    C'est plutôt une forme de grignotage permanent ou une prise de quantité d'aliments largement supérieure à la moyenne alimentaire avec total déséquilibre nutritionnel qui amène bien évidemment une prise de poids plus ou moins importante.

    Ce type de comportement alimentaire est souvent causé par une dépression réelle exprimée ou non. Cette frénésie alimentaire sert justement de consolation, de compensation à un état dépressif qui fait que l'on se sent anxieux, seul, fatigué ou que l'on s'ennuie.

    La mise en place de régimes restrictifs dans ce contexte dépressif est inefficace et aggrave souvent le syndrome.

    Seules les psychothérapies (psychanalytiques) et éventuellement un traitement antidépresseur ont fait preuve d'une efficacité.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2002-07

    publicité

    Chargement...
    X