publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

"vous faites trop de bruit!"

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • "vous faites trop de bruit!"



    Je ne sais pas si mon intervention va plaire, mais voilà ce qui arrive à mon beau-frère.

    Il a acheté un appart 3P dans un petit immeuble des années 60. Lorsqu'ils ont emménagé, sa femme était enceinte de presque 8 mois, et avait de fait le pas un peu lourd.
    Dès le lundi suivant l'emménagement, à 7h du matin, les voisins du dessous ont sonné à l'interphone :
    "- Vous faites trop de bruit, on vous entend marcher!
    - Désolé, on va faire attention, on vient juste d'emménager, c'est vrai que samedi et hier, on a peut-etre fait du bruit.
    Et puis ma femme est enceinte, elle a le pas lourd, mais promis, on va faire attention."

    Dans la semaine, rebelote, le voilà qui débarque en début de soirée.
    "- Vous faites trop de bruit, on entend vos talons qui claquent toute la journée (bah oui, enceinte, elle portait des chaussons confortables, mais avec une petite semelle plastique!).
    Et puis les anciens proprios ont posé le parquet flottant, c'est interdit, et ca fait encore plus de bruit qu'avant.
    - On ne savait pas pour le parquet, mais je vous assure, on fait attention."

    Branlebas de combat : achat de tapis, changement de chaussons, on informe les amis...

    Samedi soir, une semaine dans l'appart, ils nous recevaient avec ma belle-famille. On a tous des chaussures semelles souples ou baskets. Vers 23h, ca sonne.
    "- Vous faites trop de bruit, on entend les talons qui claquent, vous tirez tout le temps les chaises...
    - Désolé, on recoit ma famille, mais personne n'a de talons et la table et les chaises reposent sur un tapis. Je vous ai déjà dis qu'on faisait de notre mieux, on ne peut pas faire plus. Merci, Bonsoir!"

    Dans la semaine, mon beau-frère contacte l'ancien proprio, pour en savoir davantage.
    En fait, les voisins du dessous sont hyper-sensibles au bruit, et ils en étaient meme venus aux mains tellement ils étaient odieux.

    Histoire de calmer le jeu, mon beau-frère invite les voisins pour un apéro.
    "- Voyez, on ne marche pas en talons, la table est sur un tapis, il y a un tapis dans l'entrée...
    - Oui, mais on vous entend quand meme. On peut meme vous dire que Madame se lève tous les matins à 6h30.
    - Ca parait curieux, elle est en congé mater, elle dort encore à cette heure-là.
    - Et bien on vous entend quand meme.
    - Et bien nous aussi, on entend ceux du dessus, et portant, ils ont de la moquette. Mais on a toujours vécu en appart, donc ca fait partie des bruits du quotidien. Désolé, mais on ne peut rien faire de plus."

    Ca fait un an maintenant, les voisins n'arrêtent pas de chipoter pour un bruit, un autre... Il y a toujours quelque chose.
    Et la petite qui va commencer à marcher!!!

    Ils envisagent de revendre tellement ils en ont marre d'être harcelés alors qu'ils font au mieux. L'immeuble est mal isolé, personne n'y peut rien!

    Mymm,
    qui a vécu avec juste un plancher-plafond au-dessus de la tête, et qui entendait toutes les nuits le voisin qui se retournait dans son lit et qui ronflait!

  • Moiiiiiiii
    Bah



    J'y ai vécu 3 ans, et j'ai depuis le sommeil super léger! Pourtant, je supportais les bouchons d'oreille la nuit.
    A la fin, je ne supportais plus ces bruits, surtout coté chambre. Et le voisin ne faisait pas attention : il claquait ses volets, dépliait son canapé lit à 23h ou plus tard, regardait la TV (certains soirs, je savais ce qu'il regardait, pourtant le son ne devait pas etre fort).

    Surtout que coté chambre, j'avais aussi :

    - la rue, semi-piétonne en centre-ville, pavée, pour mon plus grand bonheur quand les voitures passaient.
    Et avec des commerces livrés vers 5h le matin, musique à fond dans le camion!
    Et un kebab en face (il s'est isntallé après moi)!
    Et une voisine de l'autre coté de la rue, sourde comme un pot, qui réveillait toute la rue vers 5h30. Meme fenetres et volets fermés, j'entendais la musique. je ne te dis pas le "pétage" de plombs pendant la canicule, à l'heure où enfin on pouvait dormir!

    - les bruits du couloir (j'entendais tout à cause d'une ancienne porte, condamnée, certes, mais à peine calfeutére). Il y avait encore un étage au-dessus.

    - les bruits du voisin d'à coté. j'entendais son réveil (heureusement, il se levais après moi). Heureusement, il était discret.
    Mais avant lui, il ya eu la fan de Céline Dion, qui faisait des karaoké après 22h dans son studio avec les copines. Et quand c'était pas les copines, c'était son mec. Et là, je comptais les orgasmes!
    Et après celle-ci, le couple qui ne se supportait plus et qui se criait dessus à longueur de temps. Je connaissais toutes leurs histoires, et je peux meme dire que là, il n'y avait pas d'orgasme!
    - sans compter le voisin du dessous (sous le studio voisin, mais j'entendais tout quand meme), brave gars qui se croyait seul au monde. Musique à fond la caisse, copains jusque dans la nuit...

    Coté salon, je faisais avec, ca me genait à peine.
    Et en plus, bien que loin de la zone d'exposition au bruit, j'avais les avions toutes les 5minutes.

    Aujourd'hui, j'ai personne au-dessus de ma tete, je suis loin de la rue, et en dessous de la chambre, c'est un local de travail. Le rêve.

    D'ailleurs, à te décrire tout cela, je me demande comment j'ai pu le supporter.
    Mais les 1ères semaines dans mon nouvel appart, j'écoutais le silence tous les soirs avec le plus grand bonheur, sous ma couette!

    Mymm

    Commentaire


    • Moiiiiiiii



      Quand j'étais enfant les maisons lors des successions étaient partagées par pièces, de plus il n'y avait ni wc ni SDB.Donc lorsque le tonton allait sur son seau faire pipi ou plus, on avait tout le détail du bruitage, on fesait même des concours pour savoir si ça allait nous tomber sur la tête mdr (excusez moi ça m'a rappelée mon enfance

      Commentaire


      • Gros problème de voisinage chez nous aussi !!!



        beaucoup trop long à expliquer et pas trop envie de rentrer dans les détails. donc, pour résumé, notre charmante voisine du dessous (elle au second, nous au troisième et dernier étage), est à l'affût du moindre bruit que nous faisons : moi, mon mari et nos deux garçons qui ont presque trois ans. au départ, j'avais moi aussi le pas lourd, mais plus enceinte, seulement deux bébés de trois mois à porter ... mais depuis que les garçons marchent (parqués dans un parc jusqu'à 15 mois, ça allait encore), c'est devenu invivable chez nous. d'après ses propos, qu'elle dit a tout l'immeuble (heureusement, y'a que 8 autres logements), je ne sais pas tenir mes enfants, surtout moi d'ailleurs, elle s'en prend rarement à mon mari !!! sans aucune prétention de ma part, les garçons sont relativement calmes (nous aussi), mais restent des enfants quand même : on peut pas les attacher non plus ... du coup, cette dame de 60 ans et son grand fils de 30 ans, s'amusent à taper au plafond avec toute sorte d'objets dès que les enfants marchent !!! c'est à dire quand ils sont à la maison, principalement le matin, le soir, et aussi le week - end. quoique nous partons dès que possible. bizarrement, les garçons sont partis deux semaines chez leurs grands - parents car c'était vraiment invivable (menaces, insultes, et même les gendarmes, etc ...)et que nous étions tous les 4 fortement perturbés. eh ben, cette déprimée ne tape plus !!!
        notre chance est que nous sommes locataires, et que nous partons dans deux mois dans une maison... deux longs mois à tenir !!! si quelqu'un veut échanger sur le sujet, ou connaître toutes nos mésaventures depuis deux ans, ou tout simplement se sentir moins seul face à ce genre de problème, vous pouvez me contacter : lilolegoff@wanadoo.fr. liliane
        ps : qu'en est - il pour ton beau - frère et sa petite famille ? je leur souhaite tout plein de courage !

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2007-042007-052007-06

        publicité

        Chargement...
        X