publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Parent ou ami malade...comment le vivez-vous?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Parent ou ami malade...comment le vivez-vous?



    est-ce que vous arrivez à surmonter cette douleur d'avoir un proche qui est malade? comment le vivez-vous? Comment reagissez-vous face à sa maladie?

    merci

  • Bonjour



    Et bien je te répondrais, tout dépend du moment...

    Au début, quand le verdict tombe, je suis restée du matin jusqu'au soir à l'hopital avec lui pendant toute la durée de son hospitalisation. J'étais présente et la terre pouvait tourner comme elle voulait, je ne voulais qu'une chose être près de lui pour qu'il ne cogite pas trop seul.

    Ensuite il y a les traitements, la chimio, l'autogreffe, les rayons bref une souffrance et une angoisse qui monte quand les résultats ne sont pas satisfaisants. Et là, je n'avais plus ma place, par souci de me préserver, mon conjoint s'est refermé sur lui-même, pensant ainsi ne pas me faire de mal. Au final, on se sent seul chacun de son côté.

    Maintenant il a compris que même si le conjoint n'est pas malade, c'est une lutte à deux.

    Comment je réagis, et bien au bout de 2 ans 1/2 de traitement, tout va bien puisqu'enfin il est en rémission. Néanmoins, il reste une épée au dessus de sa tête puisque seulement en rémission, sa maladie est juste endormie.

    Bref, notre plus grande arme à tous les deux maintenant, c'est l'amour et de croire encore et toujours.

    Un médecin l'a condamné une fois mais il est au fond de lui très fort, très courageux et c'est son arme.

    bises

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2002-11

    publicité

    Chargement...
    X