publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Boulimie

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Boulimie



    Bon alors voila je vais sur mes 18 ans et ça va faire 3 ans que je traverse des passes plus ou moins intenses de boulimie (cad que tout ce que j'avale des quantités enromes de nourriture que je vomi ensuite)qui varient de 1à 7 crises par jour selon le moral, l'etat du frigo et du porte monnaie....j'aimerais avoir des temoignages de personnes s'en etant sorti, je n'en vois plus l'issue, c invivable j'ai deja fait 1 tentative de suicide et 1 hospitalisation... merci de me repondre...j'ai besoin d'aide.....

  • Encore moi



    bon , je ne peux pas rester longtemps mais j'espere que quelqu'un entendra cet appel et saura me conseiller...

    Commentaire


    • Encore moi
      Bonjour nanakenza



      J'espère que tu es encore là.
      Ton cas n'est pas si grave que tu le crois. Il suffit de positiver et de te détacher de ce problème. Relativiser et chercher au fond de toi ce qui te "bouffe". C'est quelqu'un, une ambiance, une situation, une tension que tu ne supportes pas.
      Tu te sens incomprise et malheureuse, tu compenses par le "plein" en bouffe. Tu te sens salie ensuite par la nourriture, et tu te purifies en vomissant.
      Contacte un groupe si tu ne t'en sors pas toute seule, fais de la relaxation... ou va voir d'autres personnes malades dans les hôpitaux, rends-toi utile. Je te promets que cela va passer. Je vais t'aider, maile moi à cette adresse : lamyc@aufeminin.com
      Je serai là pour toi... Toute ma sympathie. Cha.

      Commentaire


      • Et la detresse ça ne vous touche pas !!!!



        bon si personne ne veut m'aider je ne sais plus quoi faire....peut etre ne vous sentez vous pas conernés ...bon tan pis...

        Commentaire


        • Et la detresse ça ne vous touche pas !!!!
          Je t'ai répondu !



          J'attends ton mail !

          Commentaire


          • Je ne connais pas



            personnellement ce problème, mais je veux bien eessayer de t'aider.
            Je ne sais pas si tu as regardé hier soir mais il y eut un reportage sur M6, dans l'emission Zone interdite, qui montrait une jeune fille que 20ans anorexique et boulimique. Il sera rediffusé Mardi soir vers minuit je crois.
            J'ai vu la souffrance, le deséspoir dans lequel vivait cette jeune fille.
            C'est une maladie difficile à cerner, souvent ça apparait comme ça, on sait pas trop pourquoi.
            Et puis généralement c'est pas la nourriture le vrai problème mais c'est la façon d'exprimer un malaise.
            Tu devrait peut-être consulter un médecin spécialisé, un psy, j'sais pas qui en particulier.
            Et puis est-ce que ton entourage se rend compte de ta maladie? Est-ce que vous arrivez à en parler? Ou bien tout le monde fait comme si il n'y avait pas de problème?
            J'vais pas jouer aux psy, mais il faut que tu fasse un travail sur toi même. A mon avis le principal moteur de ta guerison va venir de toi. On dit souvent il suffit d'avoir de la volonté, à mon avis ça ne se résume pas qu'à ça.
            Il faudrai peut-être comprendre d'où te viens cette maladie? Et puis par la suite essayer de réaprendre à manger, avec plaisir. Réapprendre à avoir un rapport normal avec la nourriture.
            Mais je pense qu'un spécialiste t'aidera beaucoup mieux.
            Et puis si tu peux te faire hospitaliser pour une longue période, le temps de "remettre de l'ordre" dans tout ça, ça peut peut-être t'être d'une grande aide.

            Pour finir, tu sais, on a tous le droit au bonheur. Même si parfois c'est pas toujours facile, il faut se dire que des moments meilleurs nous attendent. Tu est encore toute jeune, tu as encore beaucoup de chose à faire, à voir et à découvrir. Et puis même quand des fois se sent bein seul, faut se dire qu'il y a toujours quel qu'1 qui nous aime et qui pense à nous.
            Courage ma belle!!

            Commentaire


            • Je ne connais pas
              Merci beaucoup !!!!



              et bien le coté psy j'ai deja fait, il n'a pa pu m'aider ....enfin il n'a pas cerné le probleme...ensuite g été interné 1 semlaine en hopital, enfermée 1 semaine entiere sans telephone sans visite toilettes fermés...je ne veux pour rien au monde revivre ce calvaire j'en pleure rien que d'y repenser...ensuite g vraiment de la volonté....mais c vrai ça ne doit pas suffir je n'en serait pas au m'm point depuis tout ce temps sinon !!!

              J'ai aussi vraiment peur de detraquer mon organisme et que ce mal soit irreversible....
              Enfin de puis 2 mois je me prsuade que cette fois c la bonne que je n'ai plus de temps a gacher avec ça...Donc je cherche surtout bcp de soutien exterieur je ne veux plus embeter mes parents ils ne le meritent pas ils en ont deja tellement fait !!
              je te remercie encore tu es extreemement gentille !!!

              Commentaire


              • Merci beaucoup !!!!
                Je ne sais pas si



                tu as beaucoup d'amis ou pas, je sais que souvent on a envi de voir personne et très souvent on se referme sur soi.
                En tout cas essaye de sortir, tu peux par exemple t'inscrire dans un club de sport, de musique, de dessin, chant ou autre chose qui te ferai plaisir.
                Ca te redonnera peut-être le moral et te premettera de te changrer les idées.
                Sinon pour le centre hospitalier, il y en a peut-être qui n'ont pas les mêmes façon de procéder tu devrai te renseigner. Certains vont marcher sur la sévérité (enferment, tout est contrôlé etc...), mais peut-être que d'autres vont fonctionner autrement.
                Il y a aussi peut-être des réunions de boulimiques, avec des boulimiques et des ex-boulimiques qui eux peuvent te conseiller, t'aider.
                Et dernière chose, essaye peut-être un autre psy, c'est pareil, les traitements, méthodes etc... varient d'1 psy à l'autre.
                Sur le site de M6 il y a un forum quite à l'émission d'hier sur lequel on peut laisser des témoignages, demander de l'aide etc... Laisse peut-être un message là-bas.
                Bises!

                Commentaire


                • Je ne sais pas si
                  Ba en fait



                  g des copains copines mais pas de réel(les) ami(es), je n'aime pas parlé de ça, j'ai ppeur que l'on ressente une forma de pitié envers moi, ce qui m'agacerait...J e suis extremement joyeuse avec mes copains mais une foi toute seule je me sens vraiment seule a l'interieur..et les larmes coulent selon leur gré...j'ai tout pour etre heureuse il parait mais je ne trouve pas ma place dans ce monde....et ce qui est assez amusant c que il y a de tres gros similitudes entre cholé et moi...j'adore faire de la patissereie en faire profiter mes parants....qui m'aiments je le sais...je me npourrit egalement essentiellement de coca light et de cigarettes (ce qui mempeche parfois de resister face a une horrible pulsion)...enfin j'ai été choquée j'en ai pleuré et mon copain egalement il a d'un coup comlpris et vu ce queje vis depuis tout ce temps,mais n'etant pas anorexique, ça ne se voit pas et etant assez joyeuse , l'entourage ne s'en doute pas trop....j'ai fermement l'attention de m'en sortir ...j'espere que c'est la bonne!!! je perd trop de temps!!!
                  bises merci enormrment!!!

                  Commentaire


                  • Lacher prise



                    ce qui m'a bcq aide a sortir de la boulimie, ce sont plusieurs choses :

                    - groupes d'entraide: sur paris il y en a plusieurs, il faut contacter le GEFAB

                    - une psychotherapie

                    - ne plus avoir honte d'en parler autour de moi, nous ne sommes pas seules et c'est un gd pas que d'oser en parler

                    Ensuite, j'ai commence a essayer de m'accepter telle que j'etais avec mes kilos et a m'imposer des repas complets pour eviter de m'affamer et donc de replonger. et aussi me faire plaisir avec de la nourriture que j'aime bien, et arriver a se dire que l'on n'est pas differente apres un repas, qu'on ne grossit pas a vue d'oeil.

                    petit a petit, j'ai reappris a manger et la j'ai minci mais lentement, sans chercher surtout a faire de regime.

                    les crises ont disparues, j'ai eu des semblants de rechutes a des moments clefs de ma vie(grossesse etc..) mais rien a voir avec les crises enormes du passe.

                    le plus dur, apres la boulimie, c'est continuer la therapie, car ce que cache la boulimie c'est souvent une gde souffrance, une difficulte a vivre, un mal etre, peur de grandir...impossibilite a reconnaitre mes desirs propres.

                    je continue mon chemin , les retours en arrieres sont ponctues d'embuches mais je vois les progres accomplis et je me sens bcq mieux, j'accepte mes defaillances, j'accepte de ne pas etre parfaite et je ne voudrais pour rien au monde etre qqn d'autre. les difficultes lorsqu'elles sont surmontees, nous donnent une foi dans la vie immense!!!

                    courage, la guerison est possible.

                    bien a toi

                    lilou

                    Commentaire


                    • Salut nana,



                      je comprends ta détresse car mon cas ressemble un peu au tien, moi je suis boulimique non vomisseuse, ce qui veut dire que je m'empiffre comme une boulimique (crises, etc...) mais que je garde tout! imagine les problèmes que je peux avoir pour gérer mon poids, c'est un enfer. Je n'ai donc pas de vraie solution à te proposer, si ce n'est qu'il faut que tu trouve LA raison qui te pousse à agir ainsi et que tu travailles dessus. Essaies de te poser des questions sur ton mal être, réfléchis à l'état d'esprit dans lequel tu te trouves quand tu es sur le point de faire une crise. Je te donne des conseils que moi même je n'arrive pas souvent à appliquer, c'est très dur de regarder en soi. Et pourtant j'en suis convaincue, la solution est en nous.
                      Je t'embrasse
                      Couette

                      Commentaire


                      • Lacher prise
                        Lilou,



                        tiens, tu tombes bien, j'étais venue sur le forum en ayant en tête de poster un message demandant si l'on guérissait un jour de la boulimie. Comme je l'ai dit plus haut, moi je suis bnv, mais à la base le problème est le même. Heureuse de voir que toi tu t'en es sortie, il a du te falloir pas mal de courage. Combien de temps cela t'a pris pour guérir?
                        amicalement
                        couette

                        Commentaire


                        • Lilou,
                          Coucou



                          moi aussi j'ai ete pdt des annees bnv et ensuite une petite periode avec vomissements avt de commencer a m'en sortir.

                          en fait j'ai compris que je me cachais derriere mon poids, je refusais de devenir une femme, peur des hommes, peur de grandir.

                          je n'ai pas encore elucide toutes ces questions mais un long chemin est parcouru.

                          j'ai commence a voir un therapeute vers l'age de 23 ans et il m'a fallu environ 4 ans pour que les crises cessent completement mais comme je te disais ceci est un debut. la boulimie est un symptome pas le vrai pb mais on ne s'en rend pas compte qd on est en plein dedans. c'est une facon de s'aveugler pour ne pas voir le vrai pb.

                          apres, les crises il faut s'armer de courage et croire en soi, pour accepter de vivre avec cette angoisse, cette peur..

                          mais je ne donne pas de lecon, ceci est mon histoire, chaque histoire est differente meme s'il y a des points communs a toutes les boulimiques.

                          quelles sont tes relations avec tes parents ? car c'est un noeud du pb tres souvent ?

                          bisous

                          Commentaire


                          • Coucou
                            Pour lilou



                            Pour répondre à ta question, j'aime énormément mes parents qui me manquent beaucoup depuis 4 ans car nous avons déménagé (boulot) et maintenant 600 km nous séparent. J'ignore si la base de mon problème est dans ma relation avec eux. J'avoue que je suis pas mal perdue, j'ai vu un psy mais ça a pas collé entre nous. Je devrai aller en consulter un autre mais pas le courage. En tout cas ton témoignage est encourageant, j'espère qu'un jour je pourrai parler comme toi.
                            biz
                            couette

                            Commentaire


                            • Pour lilou
                              Pour couette



                              bien sur que tu vas t'en sortir.
                              n'hesites pas reprendre contact avec un autre psy, il ne faut pas hesiter a en essayer plusieurs avt de rencontrer la pers avec qui ca colle et puis continues d'echanger sur ce forum ou ailleurs , ca fait du bien de parler (c'est ainsi que j'ai commence a m'en sortir)

                              bisous
                              bonne chance
                              lilou

                              Commentaire

                              Publicité

                              Forum-Archive: 2002-12

                              publicité

                              Chargement...
                              X