publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

C'est l'heure du conte !

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • C'est l'heure du conte !



    Pour toutes celles qui auraient perdu espoir un jour...


    Depuis presque cent ans, le vieil homme marchait. Il avait traversé l’enfance, la jeunesse, mille joies et douleurs, mille espoirs et fatigues. Des femmes, des enfants, des pays, des soleils peuplaient encore sa mémoire. Il les avait aimés. Ils étaient maintenant derrière lui, lointains, presque effacés. Aucun ne l’avait suivi jusqu’à ce bout de monde où il était parvenu.

    Il était seul désormais face au vaste océan. Au bord des vagues il fit halte et se retourna. Sur le sable qui se perdait dans les brumes infinies, il vit alors l’empreinte de ses pas. Chacun était un jour de sa longue existence. Il les reconnut tous, les trébuchements, les passes difficiles, les détours et les marches heureuses, les pas pesants des jours où l’accablaient des peines. Il les compta. Pas un ne manquait. Il se souvint, sourit au chemin de sa vie.

    Comme il se détournait pour entrer dans l’eau sombre qui mouillait ses sandales, il hésita soudain. Il lui avait semblé voir à côté de ses pas quelque chose d’étrange. À nouveau, il regarda. En vérité, il n’avait pas cheminé seul. D’autres traces, tout au long de sa route, allaient auprès des siennes.

    Il s’étonna. Il n’avait aucun souvenir d’une présence aussi proche et fidèle. Il se demanda qui l’avait accompagné. Une voix familière et pourtant sans visage lui répondit : “C’est moi”.

    Il reconnut son propre ancêtre, le premier père de la longue lignée d’hommes qui lui avaient donné la vie, celui que l’on appelait Dieu. Il se souvint qu’à l’instant de sa naissance ce Père de tous les pères lui avait promis de ne jamais l’abandonner. Il sentit dans son cœur monter une allégresse ancienne et pourtant neuve. Il n’en avait jamais éprouvé de semblable depuis l’enfance.

    Il regarda encore. Alors, de loin en loin, il vit le long ruban d’empreintes parallèles plus étroit, plus ténu. Certains jours de sa vie, la trace était unique. Il se souvint de ces jours. Comment les aurait-il oubliés ? C’étaient les plus terribles, les plus désespérés. Au souvenir de ces heures misérables entre toutes où il avait pensé qu’il n’y avait de pitié ni au ciel ni sur terre, il se sentit soudain amer, mélancolique.

    “Vois ces jours de malheur, dit-il j’ai marché seul. Où étais-tu, Seigneur quand je pleurais sur ton absence ?”

    - Mon fils, mon bien-aimé, lui répondit la voix, ces traces solitaires sont celles de mes pas. Ces jours où tu croyais cheminer en aveugle, abandonné de tous, j’étais là, sur ta route. Ces jours où tu pleurais sur mon absence, je te portais. »

  • Et vive les contes!



    Merci Draupadi! Je le connaissais en anglais et je l'ai même traduit en norvégien.

    Il est extra!

    Bon WE!

    Commentaire


    • Cà alors !!! quelle coïncidence !



      Non je ne crois pas aux coïncidences ! mais aux signes d'une force éclairant mon chemin :
      C'est ce que m'a lu E X A C T E M E N T mon homéopathe acu : mercredi matin !!!!!! I N O U Ï.
      IL y a tant de choses et de livres et de contes à raconter et voilà ! suis estomaquée...et retrouve la foi. Cà alors !!!!!!!!!!!!

      Commentaire


      • Et vive les contes!
        C'est vrai ?



        Moi, je l'ai connu par le biais d'Henri Gougaud...

        Tiens ! en parlant de Gougaud ! si tu ne connais pas ce livre : je te la conseille expréssement :

        les 7 plumes de l'Aigle (histoire de Luis Ansa : un chaman) et le secret de l'Aigle (la suite écrite par Luis Ansa lui-même) : 2 livres magnifiques et incontournables sur la voie du senti... tu vas a-do-rer !

        et c'est valable pour Ysa Lila Cha Myna Beso (ahhh ! ça change des rimes en A !).

        Mais dis-moi ! tu es une star de la traduction toi dis donc !

        Commentaire


        • Cà alors !!! quelle coïncidence !



          à vot service m'dame ! moi non plus je ne crois pas aux coincidences ! c'était la 2ème couche ma belle !

          Commentaire





          • Commentaire


            • Comme il est beau ! ...



              pfiouuuu ... c'est trop beau, beau à pleurer !
              merci draupadi !
              bises, myna.

              Commentaire


              • Hihi !



                aussi !

                Commentaire


                • Comme il est beau ! ...
                  Je savais que vous alliez aimer les girls !




                  je me le relis dès que je perds le cap...

                  Commentaire


                  • C'est vrai ?
                    Mais bien sûr!!!



                    Tu veux un conte? Tiens, voilà, ma belle:

                    Je suis traductrice et interprète professionnelle depuis des lustres. Il y a 18 ans, j'ai plongé dans la kinésio pour résoudre les problèmes de santé de ma fille qui avait une myasthénie (myasthenia gravis) et les médecins ne proposaient qu'une thymectomie ou des médicaments à vie (Mestinon à très forte dose 60 mg x 4 fois par jour. C'est vrai que ma fille était gravement atteinte). Alors, je me suis mise à dévorer tout ce qui se faisait en kinésio à l'époque (les méthodes de 3-in-1 Concepts, de John Thie, de John Diamond, de Wayne Topping, des Barhydt, de Dennison, de Jimmy Scott, Jimmy Reid, Rick Utt, Frank Mahoney, Bruce Dewe, et la vague la plus récente et la plus à la pointe de la kinésio, Charles Krebs, Ian Stubbings, Kathie Guhl, Andrew Verity, les Duree, et j'en passe). Je suis omnivore et insatiable et ça n'arrête pas. Je suis toujours par monts et par vaux pour aller d'un stage à l'autre, ou pour enseigner moi-même cette petite merveille qu'est la kinésio.

                    Un jour à Bruxelles, dans un stage avec Gordon Stokes, nous nous sommes retrouvés 5 traducteurs (car, étant amoureuse de mon travail dans ces deux domaines, je continue fifty-fifty la traduc et la kinésio – d'où les longues journées). Pourquoi traducteurs et kinésiologues à la fois? On comprend que les kinés et les enseignants soient attirés par ça. Mais les traducteurs? Le résultat de l'enquête fut que c'est la communication qui nous fascine. Et la kinésio, c'est ça: la communication avec le subconscient et le corps du client. Quant aux langues, elles permettent la communication en multipliant le nombre de personnes avec qui on peut s'adresser directement, le nombre de livres qu'on peut lire (car il n'y a qu'une infime partie des ouvrages qui est traduite ds diverses langues – et c'est dommage!)

                    Et pour finir: 18 ans plus tard, ma fille est en très bonne santé, a arrêté de prendre des médicaments il y a 5 ans et elle fait des études de psycho. Elle fera peut-être comme toi!!!! Qui sait?

                    Voilà! l'explication des traductions et de la kinésio étroitement enlacées dans mon coeur.

                    Bisous Draupadi! Tu es top!

                    Commentaire


                    • Mais bien sûr!!!



                      c'est réciproque...

                      Commentaire


                      • C'est vrai ?
                        Merci draupadi ...



                        j'ai pris note !

                        myna.

                        Commentaire


                        • Merci draupadi ...
                          Bonne lecture alors...



                          moi, je suis vraiment restée sur le derrière devant une telle leçon de simplicité et d'authenticité...

                          Tu nous diras tes impressions ?

                          Commentaire


                          • C'est vrai ?
                            Tu as le courage de m'en dire un peu plus?



                            Je pense à ton mal de crâne, mais si tu as 2 minutes ... dis-moi pour ces 2 bouquins.

                            La voie du senti ... 2 mots dessus.
                            Des récits ou des techniques ... ou autre chose ...

                            Seulement quand tu te sentiras mieux.

                            Et les rimes en A, eh bien ma chère Draupadi, nous n'en faisons pas partie, car pour nous, c'est plutôt en "i".

                            Et ce mal de tronche, comment ca va? Tu n'oublies pas de te masser les oreilles, hein? Et de boire beaucoup! Et de faire la correction pour la Constriction de l'Iris (3-en-1 Advanced One Brain). Cela détend les muscles du cou et de la nuque.

                            Re-bises

                            Commentaire


                            • Tu as le courage de m'en dire un peu plus?
                              Re-moi !



                              Ton histoire m'a bien plu Kit...

                              A mon tour de causer un peu !

                              Alors... malgré ma migraine... qui n'est pas encore à son apogée (d'ailleurs, même je suis plutôt agréablement surprise, ça va pour l'instant...). En fait, c'est une migraine hormonale comme je disais sur le post migraine.
                              C'est cette cochonnerie de pilule qui me donne ça...

                              Mais bon, bref...

                              revenons à ce qui nous intéresse : les 7 plumes de l'Aigle...
                              C'est l'histoire (vraie) de Luis Ansa né en Amérique du Sud de parents chrétiens, qui ayant perdu sa mère très jeune est parti à l'aventure, parti se chercher à travers l'Amérique du Sud...

                              Luis va faire plusieurs rencontres qui vont l'initier au chamanisme, à la voie du senti...
                              La voie du senti ? la même qu'en kinésio je crois... apprendre à faire taire le bavardage du mental afin de pouvoir sentir ce qui se passe au profond de nous, afin de pouvoir avoir un regard CONSCIENT sur nous-mêmes...
                              Et ainsi parvenir à l'éveil et à la conscience de soi...

                              C'est bête, j'ai prêté les bouquins, je t'aurais bien mis juste un extrait très court pour te planter le décor...
                              Je vais me contenter de te le raconter de mémoire :

                              Un jour, Luis navigue sur un petit lac avec son vieux maître (un vieux chaman) et ne cesse de l'assaillir de questions (alors que ça fait 3 semaines que le vieux essaie de lui faire comprendre que le silence intérieur est indispensable à l'émergence de l'expérience).

                              Le vieux ne répond pas, le jeune continue ses questions incessantes... jusqu'au moment où le vieux lâche un pet tonitruant et réplique à Luis que sa réponse est digne de ses questions...

                              Luis, interloqué, tente malgré tout de répliquer et le vieux courroucé refait une série de pets secs et rame jusqu'à sa cabane sans dire un mot...

                              D'ailleurs, il me semble qu'il ne reviendra pas voir Luis avant une bonne semaine !


                              Voilà : simple et efficace !
                              Un régal... des paysages, des personnages, des expériences mystiques, une rencontre permanente avec le Divin qui est en toute chose (les femmes, les fleurs, l'eau, la nuit, la calligraphie Japonaise etc...).

                              à lire d'urgence quoi !

                              Commentaire


                              • Re-moi !
                                Je file tout droit ...



                                .. sur le site d'amazon.fr ou de la fnac.


                                Commentaire


                                • Merci draup



                                  c'est très beau

                                  Commentaire


                                  • C'est magnifique !



                                    Plein d'espoirs et criant de vérité...l'homme est ainsi fait.

                                    J'ai beaucoup apprécié ce texte,
                                    je l'envoie de ce pas à mon amie Suisse, une perle rencontrée il y a un an dans ma boîte lors de la restructuration du personnel et des locaux, nous avons été amenées à travailler dans le même bureau.Elle va être ravie aussi,c'est certain!!

                                    De toute évidence cela nous rappelle à toute la valeur de l'instant présent et le bonheur d'être en vie au lieu de râler sur la pluie et le beau temps !

                                    Carpe diem on ne saurait que trop le dire.

                                    Et merci Val ! Grâce à toi,et à ce conte j'ai arrêté de déprimer de n'avoir pas encore pu reprendre la petite ce samedi ""

                                    Je ne peux pas encore conduire à dit le médecin, ras le bol des médecins grrrrr ....

                                    Alors c'est la marraine de la petite avec qui j'ai fait mes humanités en Belgique et qui est kiné en Suisse depuis de 10ans maintenant(ma meilleure amie somme toute puisque je lui ai confié la lourde tâche d'être la marraine de mon petit trésor)
                                    Et bien c'est elle qui me conduit pour qq jours en Belgique jeudi prochain et ainsi elle en profitera pour aussi voir ses parents et montrer son petit d'homme qui aura bientôt 6mois.

                                    Cela m'avait fait déprimer d'encore attendre pour retrouver la petite et maintenant je me dis que je me repose jusque là et ensuite hop je serai en pleine forme jeudi pour serrer ma poupoune dans mes bras ! NA !

                                    En fait je n'avais dans mon désarroi même pas vu le bon côté des choses, attendre 7jours de plus oui mais ainsi je verrai ma Mutty et mes frères et je pourrai aller visiter ma belle soeur à l'hosto aussi, ce dont je n'aurais pas eu l'occasion si j'étais allée hier jusqu'à bâle! Son Papa et moi faisions chacun un bout de chemin.PO SI TI VONS !

                                    Et en parlant de conte, personnellement je reprends souvent les "Contes à aimer,Contes à s'aimer" de Jacques Salomé aux éditions Albin Michel....j'ouvre le livre au hasard et je tombe sur un conte et il y a chaque fois un message qui m'interpelle et me remet dans le chemin de la conscience.

                                    Gros bisous et bon dimanche Mesdââââââmes et Mesdemoisêêêêêêêêêêles ""
                                    Gros becs !
                                    Ysa

                                    ps test : ♥


                                    Commentaire


                                    • C'est magnifique !
                                      Yo ysa!



                                      Moi j'ai les "Contes à Grandir" de Jacques Salomé. Beaux, beaux...! P't-être bien parce que j'ai besoin de grandir - chaque jour davantage - sinon, journée perdue! Et grandir avec un conte, c'est le summum du luxe!! ♥♥♥

                                      Bisous Ysa!!!
                                      Kit!

                                      Commentaire


                                      • C'est très beau



                                        Merci pour ce conte.

                                        AngeDragon

                                        Commentaire


                                        • Yo ysa!
                                          Hellooooooo kit



                                          Oui je l'ai aussi mais je reprends bien plus souvent les contes à s'aimer ....hihihi ben vi comme tu dis ....j'ai davantage besoin d'arriver à m'aimer


                                          Et les bouquins de Lyse Bourbeau (Ecoute ton corps ton plus grand ami sur cette terre et suivants) ou Claudia Rainville je suppose que tu les as aussi ?

                                          bisous et @ tout bientôt par ci par là
                                          ysa

                                          Commentaire


                                          • Hellooooooo kit
                                            Eh oui!



                                            Lise Bourbeau (les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même) et Claudia Rainville, et Michel Dogna et Eric Ancelet (Pour en finir avec Pasteur) etccc. J'en ai 2000 dans ma bibliothèque. Bientôt, je vais leur laisser la place dans la maison et planter la tente dans le jardin ...

                                            Commentaire


                                            • Ca fait du bien



                                              j'aime beaucoup ce texte car au fond de moi, je sens que c'est vrai...... ?
                                              Ma belle-mère m'en avait fait part mais écrit d'une manière plus circoncise et je trouve que ta version draupadi le met vraiment en valeur.
                                              Je vois que tu dévores les livres... et je retiens les références de Luis Ansa que tu nous fais partager.

                                              Merci d'être présente. Tu es un être de lumière draupadi J'espère que ton ami reconnaîtra cette valeur que tu apportes dans le métier que tu as choisi.

                                              Bisou de Sylvie

                                              Commentaire

                                              Publicité

                                              Forum-Archive: 2003-01

                                              publicité

                                              Chargement...
                                              X