publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

♥ ♥ stop cancer du sein ♥ ♥

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • ♥ ♥ stop cancer du sein ♥ ♥



    Je recommence le STOP cancer du sein qui devient trop long et aussi parce quil convient absolument détablir en urgence votre conduite à tenir en cas de découverte dune anomalie au sein.

    DEPISTAGE et DIAGNOSTIC PRECOCE : Ne pas confondre dépistage et diagnostic précoce.
    Le dépistage est un acte de santé publique intéressant toutes les femmes ; il est destiné à mettre en évidence des lésions précancéreuses ou des petits cancers qui non pas encore engendré de symptômes.
    Les tests varient en fonction de lâge et des antécédents familiaux de CANCER DU SEIN.
    Le diagnostic précoce, lui, est un acte individuel demandé par un médecin recherchant systématiquement un cancer, soit avant lapparition des signes dalerte chez des sujets à risque, soit dès le premier soupçon.
    APPRENEZ lauto examen des seins : vous devez vous examiner au moins une fois par mois : si vous nêtes pas ménopausée faites le 5ème jour après les règles, quand les seins sont moins tendus. Debout, face à un miroir, les bras tendus le long du corps, regardez la peau de vos seins, vérifiez quelle nest pas plissée, quil ny a pas de fossette, si la forme ou la taille de vos seins nest pas modifiée, si les mamelons ne sont pas rentrés (si ce nes pas habituel).
    Mettez vos mains sur les hanches et puis les mains derrière la tête et regardez encore.
    Deuxième étape sous la douche : seins mouillés et savonnés : imaginez que votre sein est une horloge et placez votre main droite à midi, au sommet du sein ; maintenez votre main bien à plat et pressez avec la pulpe de tous les doigts en décrivant des petits cercles à la recherche dun nodule ; déplacez la min à 1 h, à 2 h et ainsi de suite tout le tour du sein ; recommencez de lautre côté. Palpez la zone axillaire pour rechercher la présence ou la modification de ganglions dans les aisselles.


    Lorsquun CANCER du sein est diagnostiqué, il est important de réaliser un BILAN COMPLET pour orienter le choix des traitements :

    BILAN, SURVEILLANCE BIOLOGIQUE : BIOPSIE SANGUINE ET BILAN HISTOLOGIQUE PAR PONCTION : dosage des récepteurs hormonaux (substances situées à la surface des cellules qui détectent et captent les hormones dans la circulation sanguine).
    Si l'examen histologique a confirmé le diagnostic de cancer du sein, le médecin demande systématiquement un dosage des récepteurs hormonaux. Le dosage des récepteurs hormonaux seffectue sur des fragments de tissus prélevés sur la tumeur.
    Si les cellules cancéreuses possèdent des récepteurs hormonaux, la tumeur est alors sensible à laction des hormones. Les hormones ainsi fixées sur les cellules, peuvent entraîner leur croissance.
    Ce dosage guide le médecin dans la décision de proposer ou non une hormonothérapie.

    BILAN DEXTENSION :

    1.mammographie : radiographie des seins par rayons X : chaque sein est radiographié et comparé à lautre. Il sera réalisé deux à trois clichés selon la prescription. Aucun risque d'irradiation n'a été démontré si les précautions d'usage sont respectées.
    La MAMMOGRAPHIE est capable de visualiser des lésions à partir de 5 mm et plus. Elle reste lexamen clé. Elle ne permet pas toujours de distinguer les atteintes bénignes des atteintes malignes. Surtout, son interprétation est rendue difficile par la densité du tissu mammaire, plus importante avant la ménopause et chez les femmes jeunes.

    2.. ECHOGRAPHIE
    Cest une méthode non irradiante et tout à fait inoffensive, fondée sur la capacité quont les ultrasons dêtre réfléchis par les différents tissus de lorganisme, quils soient denses ou mous. Ils sont émis par un générateur électrique et pénètrent dans le corps par lintermédiaire dune sonde. Leurs échos sont, grâce à un procédé électronique, traduits en images sur un écran.

    3.. SCINTIGRAPHIE osseuse
    Examen qui consiste à injecter par voie intraveineuse un produit très faiblement radioactif qui se fixe de façon sélective sur les tissus. Il faut attendre 2 heures entre linjection et lexamen par lui-même.

    4. SCANNER PULMONAIRE :
    Le principe : des faisceaux de rayons X sont émis autour du patient. Cest leur absorption par les différents tissus qui va permettre, grâce à lordinateur, de reconstitue très précisément lorgane examiné sous forme de tranches très rapprochées les unes des autres. Elles peuvent être séparées de quelques millimètres à un centimètre. Son coût élevé est justifié par sa sophistication : le scanner a permis de grandes avancées, notamment dans lexploration : son champ daction est très large : recherche de tumeurs, visualisation de métastases.

    5. lIRM : Tout particulièrement lIRM avec un produit de contraste, le gadolinium, qui offre la possibilité de visualiser la vascularisation (angiogénèse) déclenchée par les tumeurs du sein et ldème qui sy trouve associé. Cette technique permet de détecter des tumeurs de 1 mm seulement de diamètre. Avec une sensibilité (cest-à-dire une fiabilité) très grande. Ainsi, une IRM normale qui ne décèle aucune anomalie garantit à 98 % quil ny a pas de processus cancéreux. Par comparaison, cette sensibilité est seulement de 70 à 80 % avec la mammographie. LIRM offre par ailleurs une étude simultanée des deux seins. Mais il sagit dune technique lourde et coûteuse, encore peu courante en France (une dizaine de centres en 1997 étaient pourvus dIRM mammaire). Aussi est-elle utilisée en seconde intention, ou chez les femmes ayant des seins denses, en suivi post-opératoire, ou encore pour guider les micro biopsies.


    ENSUITE : une SURVEILLANCE régulière est nécessaire, à un rythme variable, spécifique à chaque situation, pour contrôler lefficacité des traitements et labsence dextension de la tumeur, de récidive du cancer ou de diffusion à distance sous la forme de métastases.

    La surveillance médicale a notamment pour objectif de sassurer de labsence de récidive, dextension ou de dissémination du cancer sous la forme de métastases, dapprécier lefficacité du traitement, et la stabilité du cancer du sein après larrêt du traitement.

    Elle comprend un examen médical réalisé à des intervalles réguliers, des examens dimagerie (radiologie, échographie) et des examens biologiques, dont les plus spécifiques sont les dosages des marqueurs tumoraux.

    JE CONTINUERAI CE STOP CANCER DU SEIN et répondrai à vos questions dans la mesure de mes possibilités.
    BIEN CHAMICALEMENT A VOUS.

  • Vous venez d'apprendre que vous avez un cancer !



    et vous êtes perdue, vous avez peur, la "trouille"; et pourtant peu à peu vous réagirez, vous l'affronterez "le crabe" !

    Le mot "cancer" vient du grec karkinos qui signifie crabe ou pinces . Nous avons tous vu cette racine étymologique illustrée dans de nombreux magazines puisque cest aussi un symbole astrologique

    Vous apprenez que vous avez "un" cancer : le calendrier émotionnel se déroulera ainsi :
    - le choc ;
    - la peur ;
    - la négation, lincrédulité ;
    - la colère ;
    - la faute, la culpabilité ;
    - lisolation, le repli dur soi ;
    - la transaction, ladaptation ;
    - la dépression ;
    - lintégration ou faire face.
    Le cancer est une maladie dattentes, dincertitudes, et dévolutions. Entre les explorations, le bilan pré thérapeutique, les examens complémentaires, il faut attendre. Attendre les réponses, c'est-à-dire les résultats face aux traitements, attendre les résultats des laboratoires, attendre le rendez-vous avec le spécialiste.
    Et après arrive la volonté de s'en sortir.

    Courage !

    Commentaire


    • ♥ adénofibrome et kyste du sein ♥



      La découverte d'une grosseur dans un sein provoque le plus souvent une forte anxiété. Pourtant elle est très souvent bénigne, bien plus fréquente finalement que l'atteinte maligne.
      Il sagit la plupart du temps dun kyste ou dun adénofibrome.
      "Il faut expliquer aux femmes que la survenue de kystes et d'adénofibromes n'augmente pas le risque de cancer du sein et que, dans le cas des kystes, la simple ponction permet la guérison sans recourir à la chirurgie explique le Docteur Marc Espié. (Centre des maladies du sein, hôpital Saint-Louis, Paris.
      Pour être rassurée faire une ponction.
      La simple ponction est un examen réalisé avec une fine aiguille et la matière ponctionnée sera analysée.

      Commentaire


      • Éviter de se replier sur soi



        au contraire, en parler, évacuer son anxiété, le cancer n'est ni une maladie contagieuse, ni honteuse.
        Le contact avec les autres est donc indispensable pour connaître la maladie et les traitements appropriés, et essayer de mener une vie normale.
        De plus, nous avons besoin d'affection et d'amitié et n'oublions pas que le moral est très important pour la guérison de cette maladie.
        Amitiés.
        DANY94

        Commentaire


        • Vous venez d'apprendre que vous avez un cancer !
          Questions



          hello cha
          ma mère atteinte d'un cancer du sein va faire bientot une séance de rayons de 4 à 6 semaines et après on lui donne le choix entre un traitement hormonal de trois ans ou de la chimio légère. pourrais tu me dire quels sont les avantages et incovénients de chacune de ces deux thérapies ? merci !
          biz
          cécile

          Commentaire


          • Questions
            Radiothérapie



            Bonjour Cilette3 ! : je te fais cela en trois temps (pour metttre les titres en évidence) Ok ?

            La radiothérapie utilise les radiations ionisantes, en particulier par l'intermédiaire de la bombe au cobalt, en l'occurrence des corps artificiellement radioactifs émetteurs de rayonnements alpha, bêta, gamma ou autres.
            Je sais cela paraît compliqué, en fait ce sont des rayons qui sont centrés sur un point ou plusieurs points définis par avance par repérages et dont les doses et les durées varient selon les personnes.
            Maîtrisée et contrôlée, la radiothérapie devrait cependant être limitée aux seules régions peu accessibles à la chimiothérapie car elle produit une irradiation de type atomique.
            Plus ou moins bien supportée selon les personnes, la radiothérapie affaiblit quand même l'état général et brûle les chairs là où les radiations sont émises. Certains médecins préconisent des applications de BIAFFINE pour éviter des "coups de soleil", d'autres demandent de laisser s'assécher la peau pour qu'elle soit plus "solide" (perso j'ai choisi cette solution : je n'ai jamais été brûlée et j'avais la peau comme du carton).
            Il peut exister une thérapie de concert : radiothérapie chimio hormonothérapie, simultanées ou successives.

            Commentaire


            • Questions
              ♥ chimiothérapie ♥



              La chimiothérapie correspond au traitement par des produits chimiques, des médicaments extraits de végétaux ou produits en laboratoire par synthèse. Ils se distinguent d'autres substances également utilisées contre les cancers, qui sont proches de produits physiologiques, comme les hormones (hormonothérapie) ou comme les cytokines (immunothérapie)
              La place de la chimiothérapie dans le traitement d'un cancer dépend de son type et de son étendue. Quelques tumeurs ont une grande chimiosensibilité et sont chimiocurables : elles peuvent être guéries par ce seul moyen. C'est le cas des cancers du sang ou hémopathies malignes, en particulier des leucémies aiguës qui sont toujours généralisées et pour lesquelles la chimiothérapie assure un traitement général. Elle comporte alors différentes étapes : une phase d'induction forte est destinée à entraîner une rémission complète; puis elle est modifiée pour une phase de consolidation.
              Une chimiothérapie n'est commencée qu'après le bilan préthérapeutique dont les résultats doivent confirmer qu'elle est justifiée et que le patient peut la supporter. Son application répétée nécessite une surveillance régulière pour vérifier qu'elle est bien réalisée (observance), qu'elle est efficace (faute de quoi il faudrait l'interrompre) et suffisamment bien supportée (sinon elle doit être réduite ou arrêtée). Les progrès de ces traitements permettent souvent de les faire chez un malade ambulatoire ou à domicile.
              Elle provoque, selon les sujets et les produits, :
              - une baisse de productivité des globules blancs et une grande fatigue ;
              - des nausées (des médicaments sont prescirts pour les éviter);
              - la chute partielle ou totale des cheveux (mettre, pendant l'injection -qui dure entre 2 et 4 heures- un casque de glace qui rétracte les racines des cheveux ; entre deux séances faire des masques capillaires aux plantes.

              Commentaire


              • Questions
                ♥hormonothérapie♥



                C'est l'utilisation d'hormones dans le traitement des cancers hormono-dépendants. On inclut également sous ce terme d'autres moyens, médicaux ou chirurgicaux, qui permettent de modifier l'activité hormonale.
                Chez la femme, le cancer du sein est la tumeur la plus fréquente et celle dont l'évolution est le plus manifestement influencée par les hormones, en particulier les strogènes.
                Lutilisation thérapeutique danti-hormones constitue un important progrès, en efficacité et en tolérance : ces anti-hormones empêchent l'action de l'hormone en se substituant à elle dans le complexe hormone-récepteur dans la cellule cible.
                C'est ce qui explique qu'elle ait supplanté les traitements hormonaux traditionnels. L'efficacité réelle du traitement dépend de plusieurs facteurs : si l'antihormone a une affinité plus faible que l'hormone pour le récepteur elle sera peu efficace ; les antihormones peuvent induire des effets hormonaux partiels. Un antistrogène, le Tamoxifène, est très utilisé dans le traitement du cancer du sein.
                Les femmes traitées par le Tamoxifène (Zoladex, Nolvadex,) déclarent ressentir des bouffées de chaleur, de lirritabilité, de lénervement, des accès de transpiration excessive).
                L Enanthone ou hormone hypothalamique est plus rarement utilisée : cest un traitement du cancer du sein métastatique hormono-dépendant de la femme pré ménopausée quand une suppression de la fonction ovarienne est nécessaire. Il agit en deux temps : une première phase de stimulation ovarienne qui dure 2 semaines puis une phase de blocage ovarien qui se prolonge autant que se prolongent les injections.
                Bon courage et bizzzzzzz

                Commentaire


                • Radiothérapie
                  Merci!!!!!



                  un gros merci pour toutes ces infos !!!!!!!!!!! je vais lire tout ça avec attention !!!!!!

                  Commentaire


                  • Salut ...



                    Allez on remonte ... Merci pour toutes ces informations ... courage à toutes ; nous sommes là pour en parler et se soutenir . A lyne

                    Commentaire


                    • Merci



                      je vais imprimer tout ça

                      Commentaire


                      • ♥hormonothérapie♥
                        ####hormonothérapie###



                        NOTA BENE en ce qui concerne le NOLVADEX, le ZOLADEX et l'ENANTHONE : le traitement hormonal est limité en nombre d'années au vu des risques du cancer de col de l'utérus qui sont latents.
                        Une ovarectomie est conseillée après, environ, 5 à 7 ans (maximum).

                        Commentaire


                        • Merci!!!!!
                          Pour cybille



                          qu'elle puisse lire les examens de dépistage.

                          Commentaire


                          • ###chirurgie###




                            Cest létape la plus systématique dans le traitement de la maladie puisquelle est réalisée dans 80 % des cas. Les termes en tomie et ectomie composent la plupart de la terminologie employée en salles dopération. Cela indique laction de couper , d inciser . La chirurgie spécifique au cancer a pour objet dagir sur la tumeur primitive. Le chirurgien découpe une zone comprenant la tumeur une zone périphérique considérée comme suspecte une marge de sécurité : il y a des différences entre ce quune imagerie médicale peut capter et la réalité.
                            De plus, les cellules nont peut-être pas toutes été remarquées par la radio et le chirurgien veut faire courir un risque minimal au malade. Les prélèvements effectués sur la partie considérée saine et en bordure de la partie suspecte sont envoyés au labo.
                            La chirurgie est souvent complétée, par mesure de sécurité, par de la radiothérapie et/ou de la chimiothérapie. Il ne faut pas pronostiquer une situation dramatique pour autant : ces soins sont destinés à réduire la tumeur, la détruire et ne signifient pas une gravité supérieure à celle envisagée.
                            Il existe 3 types dintervention chirurgicale sur le sein :
                            - La mastectomie totale : on enlève le sein en entier : ce nest pas synonyme de gravité mais fonction de volume ou de localisation de la tumeur ;
                            - La mastectomie partielle : on enlève une partie du sein
                            - La tumorectomie qui ne concerne que la tumeur.
                            Est associé parfois : - un curage axillaire, c'est-à-dire un prélèvement des ganglions lymphatiques de laisselle, qui eut entraîner le gros bras = un gonflement du bras = ou lymphoedème.
                            Cet dème est traité par drainage lymphatique chez un Kinésithérapeute.

                            Commentaire


                            • Question sur l'hérédité.......



                              Coucou Cha!

                              Comment ca va?Bien,j'espere!moi ca va pas trop mal...
                              Dis j'ai encore 1 question ki porte sur l'hérédité du cancer du sein...Comme je te l'ai déja dit ma maman en a eu 1 il était hormodépendant mais elle n'avait aucun ganglions envahis, je voulais savoir si ce cancer pouvait avoir 1 caractère héréditaire ou non?je sais qu'il faut que je me fasse surveiller tôt ma gynéco m'a dit dès 35 ans mais je voulais savoir si j'avais plus de risques qu'1 autre d'en dévelloper 1.
                              Il n'y a eu aucun cas connu dans ma famille avant ma maman aussi bien du coté maternel que paternel...

                              Merci de ta réponse...et aussi merci pour ce post et tous les témoignages qu'il y a ca fait du bien defois quand le moral n'est plus là......

                              bisous.a bientôt.
                              Touti

                              Commentaire


                              • Question sur l'hérédité.......
                                Bonjour touti



                                Pas plus qu'ils ne sont contagieux, les cancers ne sont héréditaires. Cependant divers facteurs prédisposant aux cancers sont héréditaires, au sens biologique ou culturel du mot.
                                Je te fais un topo là-dessus ce soir
                                A très bientôt donc...
                                Cha.

                                Commentaire


                                • Bonjour touti
                                  Merci cha...



                                  T'es gentille...
                                  J'attends de lire cela avec impatience...
                                  A très bientôt.
                                  Touti

                                  Commentaire


                                  • Bravo pour ton geste chamicale



                                    tu te souviens de moi on s'etait accrochée une fois , je n'étais pas revenue sur ce forum enfin je venai lire les récits mais sans me manifester , et là je te dis BRAVO un grand bravo pour ce post , parler du cancer du sein c'est fondamentale , je suis concernée ma mère en a eu qui malheureusement à été découvert déjà dans un stade avancer , elle a dit subir une ablation de son sein , elle a eu une chimio radiothérapie et finalement et malheureusement elle est partie rejoindre les anges très vite.......
                                    je suis moi même suivi de prés par les docs , j'ai d'ailleurs fait une mammo il y a trois mois juste un controle comme d'hab, je m'autopalpe pour voir si tout va bien ect.....
                                    donc tu vois il y a bien un sujet qui peut nous mettre d'accord , je suis vraiment contente que tu alertes par ce post toutes les femmes sur ce forum et surtout si vous voyez quelques choses de suspect sur unde sein , n'hésitais pas consulter.
                                    leffetmère

                                    Commentaire


                                    • Bravo pour ton geste chamicale
                                      Coucou leffetmere



                                      Bien sûr que je me souviens bien de toi ! Mais il n'y a aucun problème tu sais, je ne m'attarde pas sur cela, je viens pour rendre service, pas pour faire des "frictions".
                                      Ayant été concernée de près par le cancer, je me suis documentée pour apporter l'aide que je n'ai pas eue (pas de net ni de personne ayant vécu cela près de moi...).
                                      Je suis sincèrement désolée pour ta Maman, vraiment c'est triste, quel fléau ce crabe ! Il faut toujours lutter contre.
                                      Tu as raison de faire des auto-examens des seins, mais ne panique pas quand-même.
                                      Je vais justement faire un texte pour Touti qui me demande les risques héréditaires du cancer...
                                      Bien chamicalement (il n'y a pas que ce sujet qui puissse nous mettre d'accord, j'espère

                                      Commentaire


                                      • ♥ cancer et hérédité ♥



                                        Pas plus qu'ils ne sont contagieux, les cancers ne sont héréditaires. Cependant divers facteurs prédisposant aux cancers sont héréditaires, au sens biologique ou culturel du mot.
                                        Les facteurs biologiques héréditaires sont représentés par de rares états précancéreux susceptibles d'évoluer vers un cancer.
                                        D'autres caractères héréditaires rendent seulement vulnérables à un agent cancérogène, par exemple la couleur de la peau qui fait le phototype : selon que l'on hérite de ses parents d'être noir ou à peau claire, d'avoir les cheveux blonds ou roux, on est plus ou moins sensible à l'action des rayons du soleil, plus ou moins exposé à faire un mélanome malin de la peau.
                                        La biologie moléculaire a identifié des gènes (oncogènes, anti-oncogènes) transmis par l'hérédité qui jouent un rôle favorisant ou défavorisant à l'origine des cancers. Le rétinoblastome, tumeur de l'il touchant le jeune enfant, a permis de comprendre comment un parent privé de l'anti-oncogène Rb rend son enfant sensible à une autre influence qui va provoquer ce cancer. L'étude de ces gènes, de leur présence ou de leur absence dans une famille ne fait que commencer.
                                        Des progrès sont à l'origine de l'oncogénétique dont l'objet est d'identifier des personnes à risques justifiant une surveillance ou un dépistage spécial : pour certains cancers du sein, du côlon, du corps de l'utérus, de l'ovaire et de la prostate.

                                        Certains traits culturels se transmettent aussi sûrement qu'un caractère biologique. L'alimentation par poisson séché et fumé au Japon, au Chili ou en Finlande, le mâchement de la chique de bétel en Inde, une hygiène génitale insuffisante dans un milieu défavorisé, le tabagisme dans les pays occidentaux sont des habitudes qui se perpétuent de parents à enfants et qui expliquent les cas d'un même cancer observés dans la même famille d'une même société.

                                        CONCLUSION : Les cancers héréditaires sont assez rares, on estime qu'ils représentent moins de 5% de l'ensemble des cas. Ainsi, l'apparition de plusieurs cancers parmi les membres d'une même famille est souvent due au hasard. Il est fréquent que ce hasard soit lié au mode de vie ou à l'environnement.

                                        Commentaire


                                        • Un petit coucou



                                          pour vous dire que je vais très bien.
                                          Grâce à un cocktail de vitamines, ISOXAN, j'assume mon de travail comme avant mon opération et le samedi, ballade dans Paris ou week-end à la campagne.
                                          J'attends toujours ma convocation pour mes rayons, qui doivent débuter mi-avril.
                                          Bon courage à toutes et bises.
                                          DANY94

                                          Commentaire


                                          • Besoin d'un ptit peu d'aide



                                            bonjour cha
                                            ma mère qui a un cancer du sein et a subi une opération récemment devait normalement avoir le choix entre hormonotérapie et chimio et son médecin lui a finalement annoncé aujourd'hui qu'il faudrait obligatoirement de la chimio à cause de ganglions cancéreux des rayons. elle le vit très mal, elle n'arrête pas de pleurer, est-ce que tu aurais des conseils à me donner pour l'aider un peu et la rassurer, elle est vraiment mal en point car à chaque fois qu'elle voit un médecin il lui annonce une mauvaise nouvelle... merci d'avance !
                                            cécile

                                            Commentaire


                                            • Marqueurs tumoraux



                                              je viens d'avoir un résultat qui est bon alors qu'il semblerait que cela reparte. C'est marqueurs peuvent ils ne pas le montrer.
                                              En 2002 en plein dedans les marqueurs ne montraient rien. Qu'en est il?
                                              Nouchka

                                              Commentaire


                                              • Marqueurs tumoraux
                                                Exact



                                                mes marqueurs n'ont jamais été positifs,cela est aléatoire, hélas... je suis désolée.
                                                Mais bon, pourquoi dis-tu que cela "semblerait repartir" ?
                                                Bizouxxx

                                                Commentaire


                                                • Besoin d'un ptit peu d'aide
                                                  Hello cilette !



                                                  Bien sûr, ce n'est pas facile d'apprendre ces nouvelles ! Il faut dire à ta Maman que c'est un moment difficile à passer mais que tout va s'arranger avec le temps et avec la volonté de vaincre !
                                                  Je vais te donner un extrait du livre : VIVRE PENDANT UN cancer de MARIE PAULE DOUSSET
                                                  Edité chez SEUIL PRATIQUE

                                                  Vous savez. Désormais, vous savez, même si, entre hier et aujourdhui, il ny a apparemment presque pas de différences. Il ou elle na pas plus mal, il ou elle na toujours rien de cassé, il ou elle na quasiment pas de manifestations extérieures, peut-être une grosseur à peine de la taille dune noisette, et pourtant il sest passé quelque chose qui a déjà bouleversé sa vie, et par conséquent la vôtre. Des analyses ont été faites, certainement une biopsie, et vous savez que votre proche est atteint dun CANCER.
                                                  Presque pas de différences donc : le ciel est bleu ou gris, le bus bondé, les enfants heureux, le travail en retard Le monde ne sarrête pas de tourner, et pourtant, désormais vous avez conscience de la vulnérabilité dun être cher, de sa perte éventuelle. La vie, cet état provisoire que lon croit éternel est sérieusement menacée, car le cancer effraie.
                                                  Longtemps quasiment incurable, il conserve limage dune maladie fatale Ce nest plus le cas, heureusement mais les anciens cancéreux, discrets et occupés à vivre comme tout le monde, tournent la page et témoignent rarement de leur guérison. Le cancer nest pas une sentence de mort, même sil reste une menace de mort. Il entraîne moins systématiquement la mort que la vie ne le fait. Cest une maladie grave, non contagieuse, qui se soigne pendant une période plus ou moins longue suivant la localisation, lâge du patient, son état physique ou moral, la précocité de la découverte, le pays où il se trouve
                                                  Le calendrier émotionnel se déroule ainsi :
                                                  - le choc ;
                                                  - la peur ;
                                                  - la négation, lincrédulité ;
                                                  - la colère ;
                                                  - la faute, la culpabilité ;
                                                  - lisolation, le repli dur soi ;
                                                  - la transaction, ladaptation ;
                                                  - la dépression ;
                                                  - lintégration ou faire face.
                                                  Le cancer est une maladie dattentes, dincertitudes, et dévolutions. Entre les explorations, le bilan pré thérapeutique, les examens complémentaires, il faut attendre. Attendre les réponses, c'est-à-dire les résultats face aux traitements, attendre les résultats des laboratoires, attendre le rendez-vous avec le spécialiste.

                                                  Alors tu dis à ta Maman que :
                                                  -J'ai été opérée en 1992,
                                                  -J'ai eu de la radiothérapie en 1992,
                                                  -J'ai eu une autre opération en 1994,
                                                  -J'ai eu de la chimiothérapie en 1994,
                                                  -l'hormonothérapie a été suivie pendant 7 ans,
                                                  -J'ai fini tous mes traitements et je suis vivante, bon pied, bon oeil.
                                                  La vie est belle, elle nous est donnée, il faut la garder...
                                                  Embrasse ta Maman pour moi et bises à toi, courage !!!
                                                  Cha.

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X