publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

histoire d'une tarte de supermarché !

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • histoire d'une tarte de supermarché !



    << HISTOIRE d'UNE TARTE AUX CERISES >>



    Voici la longue histoire chimique d'une tarte de supermarché. (source VS 05/02)
    HISTOIRE DE LA PÂTE
    ----------------------------------------------------------------------------------

    Pour obtenir la farine, les grains de blé ont été enrobés d'un fongicide avant semis. Pendant sa culture, le blé a reçu de 2 à 6 traitements de pesticides selon les années, 1 traitement aux hormones pour raccourcir les tiges afin d'éviter la verse et 1 dose importante d'engrais : 240 kg d'azote, 100 kg de phosphore et 100 kg de potassium à l'hectare, tout de même !
    Le blé moissonné, dans le silo, après récolte, les grains sont fumigés au tétrachlorure de carbone et au bisulfide de carbone, puis arrosés au chlopyriphosméthyl.
    Pour la mouture, la farine reçoit du chlorure de nitrosyl, puis de l'acide ascorbique, de la farine de fève, du gluten et de l'amylase.

    Ensuite, il faut faire lever la pâte. La poudre levante est traitée au silicate de calcium et l'amidon est blanchi au permanganate de potassium. Pas de pâte sans corps gras. Ceux-ci reçoivent un antioxydant (pour éviter le rancissement) comme l'hydroxytoluène de butyl et un émulsifiant type lécithine.


    ----------------------------------------------------------------------------------
    HISTOIRE DE LA CREME
    ----------------------------------------------------------------------------------

    La crème sur laquelle vont reposer les cerises se fait avec des oeufs, du lait, et même de l'huile.
    * Les oeufs proviennent d'un élevage industriel où les poules sont nourries avec des granulés contenant des :

    - antioxydants (E300 à E311),
    - arômes,
    - émulsifiants: alginate de calcium,
    - conservateurs : acide formique,
    - colorants : capsanthéine,
    - agents liants: lignosulfate
    - et enfin des appétants : glutamate de sodium, pour qu'elles puissent avaler tout ça.
    Elles reçoivent aussi des antibiotiques, bien entendu, et surtout des anticoccidiens.
    Les oeufs, avant séchage, reçoivent des émulsifiants, des agents actifs de surface comme l'acide cholique et une enzyme pour retirer le sucre du blanc.


    * Le lait provient d'un élevage industriel où les vaches reçoivent une alimentation riche en produits chimiques :

    - antibiotiques : flavophospholipol (F712) ou monensin-sodium (F714)
    - antioxydants : ascorbate de sodium (F301), alphatocophérol de synthèse (F307), buthyl-hydrox-toluène (F321) ou éthoxyquine (E324),
    - émulsifiants : alginate de propylène-glycol (F405) ou polyéthylène glycol (F496),
    - conservateurs : acide acétique, acide tartrique (E334), acide propionique (F280) et ses dérivés (F281 à E284),
    - composés azotés chimiques : urée (F801) ou diurédo-isobutane (F803),
    - agents liants : stéarate de sodium,
    - colorants : F131 ou F142
    - et enfin des appétants pour que les vaches puissent manger tout ça, comme le glutamate de sodium.
    * Les huiles, quant à elles, ont été
    - extraites par des solvants comme l'acétone
    - puis raffinées par action de l'acide sulfurique,
    - puis lavageà chaud,
    - neutralisées à la lessive de soude,
    - décolorées au bioxyde de chlore ou au bichromate de potassium
    - et désodorisées à 160C avec du chlorure de zinc.
    - Enfin, elles ont été recolorées à la curcumine.
    La crème de la tarte, une fois fabriquée, reçoit des arômes et des stabilisants comme l'acide alginique (E400).

    ----------------------------------------------------------------------------------
    HISTOIRE DES CERISES (complété d'apres des elements de "Aromatherapie" Jean Valnet 1990, Maloine)
    ----------------------------------------------------------------------------------

    Les cerisiers ont reçu pendant la saison entre 10 et 40 traitements de pesticides selon les années.
    * Les cerises sont

    - décolorées à l'anhydride sulfureux
    - et recolorées de façon uniforme à l'acide carminique ou à l'érythrosine.
    - Elles sont plongées dans une saumure contenant du sulfate d'aluminium
    - et à la sortie, reçoivent un conservateur comme le sorbate de potassium (E202).

    Elles sont enfin enduites d'un sucre qui provient de betteraves qui, comme les blés, ont reçu leur bonne dose d'engrais et de pesticides. Ce sucre est extrait par

    - défécation à la chaux et à l'anhydride sulfureux,
    - puis décoloré au sulfoxylate de sodium,
    - puis raffiné au norite et à l'alcool isopropylique.
    Il est enfin azuré au bleu anthraquinonique.
    Par ces traitements, les cerises ayant donc perdu tout leur goût, il est necessaire d'ajouter un parfum artificiel alimentaire. Ce parfum est une recréation synthetique du goût et de l'odeur à partir d'éléments artificiels issus de la chimie du pétrole aux prix de revient extrêmement faible - par économie d'echelle - en comparaison du parfum naturel de fruit. L'exemple developpé est ici la cerise, mais de tels composés servent à recréer aussi bien des parfums artificiels de fraise, d'ananas, de framboise, de miel, de caramel , de muguet.. etc.
    Le parfum artificel de cerise se compose donc des molécules synthetiques (donc à la stéréochimie inversée) suivantes :
    - acétate d'ethyle
    - acéthyl méthylcarbinol
    - butyrate d'isoamyle
    - caproate d'ethyle
    - caprylate d'isoamyle
    - caprate d'ethyle
    - butyrate de terpenyle
    - geraniol
    - butyrate de geranyl - acetylacetate d'ethyle
    - heptanoate d'ethyle
    - aldéhyde benzoique
    - aldéhyde p-toluique
    - vanilline
    - essence artificielle d'amande amère SAP
    - essence artificielle de girofle Bourbon
    - essence artificielle de cannelle Ceylan
    - essence de lie de vin ..


    Bon Appetit ! (N.D.L.R.)




    -----------------------------------------------------------------------------------------------


    "Hélas!"
    Envoyé par kiterapie le 2 mars à 01:02


    L'horreur!

    Vive la culture bio et les tartes maison bio qui ne se conservent pas aussi longtemps mais qui sont bien meilleures!

    La seule chose que j'accepte dans ta liste, ce sont les engrais, car l'azote, le phosphore et le potassium se trouvent normalement dans la terre (quand elle n'est pas épuisée par des cultures trop serrées) et, sans ces éléments, aucune plante ne pousserait.

    N'oublions pas, les filles, que c'est le consommateur qui a le pouvoir, pas le producteur. Le seul pouvoir qu'a le producteur, c'est celui que lui apporte le consommateur sur un plateau en achetant ce que le producteur lui offre sans lever le petit doigt pour protester.

    Politique-santé!!!

    Kit


    __________________________________________________-___
    ""
    Envoyé par mynalune le 2 mars à 01:47


    tu fais bien de nous parler des engrais, kit, car perso, je ne savais pas cela ; je sais qu'il y a bon nombre de choses qui sont naturelles (qu'on trouve dans la "nature") mais je ne les connais pas ... merci de nous "cultiver" un peu (enfin je parle pour moi, lol !)
    gros bizzzzzzz
    myna.

    __________________________________________________-____

    "Eh bien avec tout ça "
    Envoyé par lilamie le 1 mars à 23:50

    je suis bien heureuse de manger une tarte aux fraises demain , lol
    ben myna keski t'arrive, tu veux qu'il y ait la grève des pâtissiers ou quoi ??? lololol
    ou alors t'as pitié des zozios qui mangent les bigarreaux ??? lol
    c'est sûr , faudrait changer le nom des tartes à l'avenir, lol
    et une tarte à l'hydroxytoluène de butyl , une
    il va faire sensation ton post
    bizzz fraiche , naturelle, sans rouge à lèvres , oki , lolololol

    __________________________________________________-____

    "Simple comme bonjour"
    Envoyé par chamicale le 1 mars à 23:12


    CLAFOUTIS AMANDIN :
    Préparation : 15 mn
    Cuisson four traditionnel : 40/45 mn Th6/7 ou 200
    INGREDIENTS pour 6 personnes :
    - 400 g de griottes surgelées, décongelées et égouttées,
    -100 g de beurre fondu,
    -150 ml = 150 g de sucre,
    -200 ml = 100 g de poudre damandes,
    - 75 ml de chapelure,
    -150 ml de lait damandes
    - 3 ufs de la ferme

    1.Déposer les griottes dans la tourtière préalablement beurrée et farinée.
    2.Mêler le reste des ingrédients dans lordre jusquà lobtention dun appareil fluide et homogène.
    3.Verser la pâte sur les fruits et faire cuire 40 à 45 mn dans un four traditionnel préalablement chauffé th 6/7 ou 200.
    MIAM MIAM
    __________________________________________________-____

    "3 oeufs"
    Envoyé par chamicale le 1 mars à 23:16


    de la ferme bien sûr (il y a des claques qui se perdent avec les "o", les "e" dans l'"o" , les apostrophes... des paragraphes et... MËME DES POSTS ENTIERS ! bon sang !
    Bisous "ma LUNE"
    __________________________________________________-____

    "Lolololol"
    Envoyé par mynalune le 2 mars à 01:40

    oui, mieux vaut faire sa propre tarte car comme dit le proverbe, on n'est jamais si bien servi que par soi-meme ! donc, merci pour la recette, cha ! MIAM !
    bizzzzzzzzzz !!!
    myna.



  • Nooooooooooooooooooon pas çççççaaaaaaaa



    le retour de la tarte de myna

    celui là je veux plus jamis venir le lire , je fais des cauchemars après

    Commentaire


    • Nooooooooooooooooooon pas çççççaaaaaaaa
      Et il n'y a pas que la tarte!!!!



      A part les légumes et les fruits bios, certaines eaux minérales et les huiles vierges de première pression à froid, crois-tu que le reste n'est pas tout aussi mauvais? Viandes et poissons (et donc oeufs et laitages) provenant d'animaux stressés et nourris aux hormones, tous les plats préparés, toutes les conserves, tous les sachets de potages et sauces, etc, etc, etc... C'est pas de la tarte!!!!

      On peut fermer les yeux, continuer et se dire qu'après tout il faut bien mourir de quelque chose, ou bien apprendre à mieux se nourrir.

      Bisous

      Kit

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2003-03

      publicité

      Chargement...
      X