publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

J'ai besoin d'aide concernant produits litghs

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • J'ai besoin d'aide concernant produits litghs



    voila, je suis au régime depuis 1 mois et le soucis c'est que le week end je sort souvent et j'en ai marre de boire du perrier....
    l'autre jour j'ai acheté du coca light et j'ai halucinée sur le nombre de calories contenues dans une petite bouteilles de 50 cl.
    moins de 15 calories pour la bouteilles entière !!!!!!!!!!!!
    puis je en boire sans pb (résonnablement) pendant mon régime?
    Est il vrai que cette boisson contienne si peu de calorie ?
    De meme pour les sucrettes ?
    Merci pour votre aide je me pose des questions...

  • Ds le coca light



    en fait il a de l'asparatame.. perso meme en régime je ne boirais pas de ce truc !! je trouve ca immonde au gout..
    les sucrettes sont pareils.. c de l'aspartame.
    Mais le coca light pr ton regime.. le gaz je suis pas persuadée ke ce soit génial..

    Ms bon je n'ai jamais fait de régime (j'ai ke 18ans!) donc peut etre que je me trompe pour le gaz...

    Commentaire


    • Pas si simple...



      Je suis tentée de te répondre...non, ou alors ok mais trés peu pour plein de raisons. A savoir que le "faux-sucre" qui se trouve dans les sucrettes, laitages et autres sodas est remis en cause par pas mal de personne. Mauvais pour la santé ? Peut être, c'est un produit "chimique", à chacun de se forger son opinion... Ce qui est sûr, c'est qu'il vaut mieux se détacher du goût sucré lui même. C'est assez difficile au début (j'ai testé) mais faisable. Autre raison de te dire d'y aller molo avec le Coke Light : si tu suit une diète protéiné, les ingrédients peuvent remettre en cause le processus de cétose (cf protocole de mon médecin pour ma diète). Voilà, j'espère que tu trouveras des éléments de réponse. Donc un Coke light le samedi soir, peut être, des litres par semaine, surement pas !
      Bon courage pour le régime !

      Commentaire


      • Ds le coca light
        Attention danger aspartame



        Comment s'est-on aperçu que l'aspartame est nocif pour la santé?

        R. Comme on peut le constater à la lecture de 2 articles parus en 95 dans le magazine américain Nexus (pour en ... il est recommandé de prendre connaissance de la traduction de ces articles disponibles au:
        http:/ ... cybernaute.com/earthconcert2000/AspartameTruth.htm-), les toutes premières études des effets de l'aspartame sur des singes menées en 1969 par le Dr. Harry Waisman révélèrent sans équivoque sa nocivité. Plusieurs autres études indépendantes ont depuis corroboré ce fait.

        Mais l'aspartame a tout de même été approuvé. Comment? Le
        comité de la FDA (Food and Drug Administration) américaine chargé d'étudier les demandes d'approbation de nouveaux produits s'est refusé durant 16 ans à autoriser l'usage de ce produit dans l'alimentation humaine en raison des études démontrant sa nocivité. Mais l'ancien président Ronald Reagan, un ami du président de la compagnie Searle qui a concocté l'aspartame (Searle a depuis été rachetée par Monsanto, la tristement célèbre multinationale ayant mis au point de nombreuses plantes transgéniques), a mis à la porte de la FDA le commissaire en chef qui refusait à l'époque de faire approuver l'aspartame contre l'avis de ses propres experts. Il a nommé à sa place le Dr. Arthur Hull Hayes qui lui n'a pas eu la moindre hésitation à imposer en 1986 l'approbation de l'aspartame en dépit de l'opposition initiale d'une majorité de membres du Comité d'évaluation de la FDA. Peu après, ce triste personnage démissionnait et était engagé à fort salaire par la firme de relations publiques de Searle. Depuis il a systématiquement refusé de faire toute déclaration publique à
        ce sujet.

        Q. Quelle est la composition chimique exacte de l'aspartame?

        R. De la phénylalanine (50%), de l'acide aspartique (40%), et enfin de l'ester de méthyle (10%) qui se transforme rapidement en alcool méthylique (ou méthanol) après ingestion en plusieurs autres produits neurotoxiques et cancérigènes résultant de leur dégradation, soit par les transformations métaboliques se produisant dans l'organisme, soit par l'exposition du produit contenant l'aspartame à une température supérieure à 30 degrés centigrades (dans l'entreposage ou le transport ou durant la cuisson), tous des sous-produits qui induisent une grave dépendance avec phénomène de sevrage intense pour les grands consommateurs d'aspartame qui tentent d'arrêter d'en prendre (voir aussi le document anglais "ASPARTAME ADDICTION" du Dr. H. J. Roberts qui y explique à fond ce problème - il est disponible au
        http:/ ... cybernaute.com/earthconcert2000/AspartameGate.htm)-

        Q. Quels sont les effets de l'aspartame à moyen et long terme?

        R. Évidemment plus la consommation est importante et prolongée, plus les effets sont graves.

        Certaines personnes sont plus prédisposées à certains types d'effets. Cela varie donc d'une personne à l'autre. Il y a entre autres de grands risques de malformations congénitales pour les bébés dont les mères consomment des produits contenant de l'aspartame alors qu'elles sont enceintes car ses sous-produits, une fois faite la décomposition de
        l'aspartame, peuvent franchir la barrière placentaire tout autant que la barrière protectrice du cerveau. Les jeunes enfants sont aussi exposés à de sérieux problèmes (allergies graves, urticaire, tumeurs au cerveau et même la mort) surtout si leurs parents veulent leur éviter de consommer du sucre en leur donnant des produits dits "sans sucre" qu'ils faut donc éviter à tout prix - il est fortement recommandé de lire les étiquettes quoique l'aspartame n'y soit pas toujours nommément mentionné - il porte aussi des noms de commerce comme NutraSweet ou Equal - il faut aussi éviter tout produit contenant de l'acesulfame-k ou de la sunette. On dit même qu'il est parfois ajouté au sucre ordinaire et aux confiseries (bonbons et chocolat) à cause de son grand pouvoir sucrant et de la dépendance qu'il engendre, mais ceci n'est ni prouvé ni admis par aucun fabricant de sucre ou de confiseries. Chose certaine, on en trouve même dans les suppléments de vitamines pour enfants (et pour adultes)! Il faut donc toujours lire avec soin les étiquettes avant d'acheter tout produit alimentaire vendu en magasin.

        Voici la liste complète des problèmes de santé que l'aspartame engendre ou aggrave:
        Crises d'épilepsie ou d'apoplexie et convulsions
        Étourdissements et vertiges
        Tremblements
        Migraines et violents maux de têtes (déclenchés ou causés par une
        consommation chronique)
        Pertes de mémoire (un des effets fréquents de la toxicité de l'aspartame)
        Difficulté d'élocution
        Confusion
        Engourdissements ou
        fourmillements dans les extrémités
        fatigue chronique
        dépression
        Insomnie
        Irritabilité
        Accès de panique (réaction courante à la toxicité de l'aspartame)
        Changements de personnalité profonds
        Phobies
        Rythme cardiaque rapide, tachycardie (une autre réaction fréquente de l'aspartame)
        Problèmes d'asthme
        Douleurs
        de poitrine
        Hypertension (pression sanguine élevée)
        Nausées et vomissements Diarrhée Douleurs abdominales Douleurs en avalant Démangeaisons
        Urticaire
        Autres réactions allergiques typiques Difficulté de contrôle du taux de sucre dans le sang (hypoglycémie ou hyperglycémie)
        Problèmes menstruels ou changements dans le cycle menstruel
        Impotence et problèmes sexuels Besoin maladif de manger sans cesse
        Embonpoint
        Perte de cheveux (calvitie) ou cheveux de plus en plus clairsemés Sensation brûlante en urinant et diverses autres problèmes urinaires Soif ou faim excessives
        Ballonnements, oedèmes (rétention des liquides)
        Susceptibilité aux infections
        Douleurs aux articulations
        Cancer du cerveau
        Mort

        L'aspartame provoque des symptômes semblables aux maladies suivantes, ou bien les aggrave:


        Fibromyalgie
        Arthrite
        sclérose en plaques
        Maladie de Parkinson
        Lupus
        Sensibilité multiple aux produits chimiques
        Diabètes et complications diabétiques
        Épilepsie
        Maladie d'Alzheimer
        Malformations congénitales
        Syndrome de Fatigue chronique
        Lymphome (tumeur maligne du tissu lympoide)
        Maladie de Lyme (normalement causée par un minuscule parasite) Troubles liés au manque d'attention
        Troubles de panique
        Dépression et autres troubles psychologiques

        Q. Pourquoi l'aspartame est-il dangereux pour les diabétiques? Que provoque t-il?

        R. Comme pour bien d'autres maladies de dégénérescence, il accélère le développement du diabète et provoque des complications métaboliques, neurologiques et autres. C'est
        bien expliqué dans l'article du magazine américain Nexus disponible au: http:// ... cybernaute.com/earthconcert2000/AspartameTruth.htm-


        Q. Quels sont les autres effets nocifs de l'aspartame?

        R. Vous référer encore à l'article mentionné ci-dessus. Certains des produits résultant de sa décomposition métabolique sont de puissants neurotoxiques qui entraînent la mort des cellules synaptiques (terminaisons transmettant l'influx nerveux dans le cerveau) par sur-stimulation, un peu comme le fait la cocaïne, d'où l'amplification de l'Alzheimer, de la fatigue chronique, des migraines, pertes de mémoire, etc., et en bout de ligne l'apparition de tumeurs cancéreuses au cerveau et la mort, comme cela s'est produit pour les malheureux
        singes utilisés lors des premières études faites en laboratoire sur l'aspartame.

        Plusieurs autres effets non pathologiques, mais bien financiers cette fois, sont toutefois reliés à l'approbation de l'aspartame, sous la pression corruptrice, surtout aux États-Unis, du lobby exercé par quelques puissantes compagnies, dont bien sûr Monsanto, auprès de tous les organismes de surveillance alimentaire du monde. D'autre part, des compagnies comme Coke et Pepsi qui connaissent parfaitement les risques pour la santé de l'aspartame utilisé massivement dans leurs breuvages diètes (sans sucre) ont fait des profits colossaux grâce aux ventes de ces boissons hautement addictives tel que démontré par le Dr. H. J. Roberts dans l'article "ASPARTAME ADDICTION" mentionné plus haut.

        Ainsi en est-il de toutes les autres compagnies qui l'utilisent. De plus, plusieurs de ces compagnies, dont Monsanto, ont des intérêts dans l'industrie pharmaceutique et ainsi s'enrichissent grâce à toutes les maladies causées ou aggravées par l'aspartame. Est-il nécessaire de rappeler que Monsanto est la même multinationale qui est responsable de l'introduction perfide et insidieuse des aliments transgéniques dans notre alimentation, une compagnie qui avait concocté le fameux agent Orange (à base de dioxine) employé lors de la guerre du Vietnam
        et dont les responsables ont sur la conscience la mort de millions de personnes et les insoutenables souffrances physiques et morales subies par les dizaines de millions de personnes tombées malades à cause de l'aspartame -- un véritable crime contre l'humanité si vous voulez mon avis...

        Une dernière considération: les gouvernements, les compagnies impliquées et toutes les personnes complices du "cover up" pour empêcher que la vérité ne soit révélée au sujet de la corruption ayant menée à l'imposition de l'aspartame dans l'alimentation humaine (ce qui représente plus de 6,000 produits alimentaires répertoriés il y a quelques années -- probablement plus de 9,000 aujourd'hui!), font tout pour nier systématiquement les risques liés à la consommation d'aspartame et en bout de ligne leur responsabilité car, tout comme pour les fabriquants de tabac aux États-Unis qui doivent débourser des milliards de dollars suite aux procès subis, sans compter les autres procès en cours, ils savent fort bien que lorsque l'heure de vérité sonnera, les compensations presque incalculables qu'ils devront verser les mettront en faillite et peut-être même derrière des barreaux de prison.

        Q. Doit-on remplacer l'aspartame par du sucre normal?

        R. Il est préférable de s'en tenir au sucre naturel, et il ne faut certainement pas le remplacer par d'autres produits chimiques aux effets tout aussi imprévisibles et nocifs. À noter que Monsanto tente présentement de faire accepter en douce par la FDA l'utilisation du néotame qui est encore pire que l'aspartame, est semble-t-il 40 fois plus sucrant au goût et est encore plus addictif. Mais il est certes préférable de limiter au minimum la consommation de tout aliment industriel sucré quel qu'il soit car la physiologie du corps humain, comme le signale Danièle Starenkyj dans "Le mal du sucre" (Ed. Orion, 1981), n'a jamais eu, au fil de son évolution depuis des millions d'années, à subir l'assaut de quantités aussi considérables de sucre. Au lieu des 50 à 70 kilos de sucre que la plupart des Occidentaux consomment par année aujourd'hui, l'espèce humaine d'avant la découverte de la canne à sucre n'avait jamais consommé plus de 2 à 3 kilos de sucre par an, dans ses fruits notamment. Par conséquent, les gens qui consomment du sucre aujourd'hui en quantité aussi phénoménale ne peuvent que se retrouver avec des déséquilibres et des maladies, sans compter que le sucre, et tout particulièrement le sucre blanc raffiné, affaiblit le système immunitaire.

        Q. L'aspartame est utilisé et autorisé dans plus de 100 pays au monde. Pourquoi ne dit-on rien?

        R. Cette conspiration du silence a longtemps été lié à l'insouciance que la plupart des gens affichent quant au contenu exact de ce qu'ils mangent et boivent. Trop de gens, encore aujourd'hui, se fient aveuglément aux fonctionnaires des services gouvernementaux responsables de veiller à la protection de notre santé et n'osent donc pas douter du "principe" stupide qui veut que si un produit est en vente partout, il n'est sûrement pas dangereux pour la santé. Heureusement les choses commencent à changer, surtout en Europe où la maladie de la vache folle en Angleterre, la contamination des viandes à la dioxine en Belgique, la controverse entourant l'importation de viande américaine contenant des hormones cancérigènes et, récemment, l'explosion de protestations contre les aliments transgéniques ont rendu les gens beaucoup plus avertis et moins enclins à faire aveuglément confiance aux autorités pour les protéger des manigances criminelles des riches compagnies multinationales pour lesquelles le profit passe avant la santé des gens. Mais le refus des autorités
        gouvernementales de considérer les preuves qui s'accumulent au dossier de l'aspartame tient aussi à leur refus d'admettre l'erreur monumentale qu'elles ont commise en acceptant au départ, sans études indépendantes sérieuses et fiables, ce produit nocif et mortel. Ce qui s'est passé dans le cas de la contamination des banques de sang par le virus du SIDA en France et au Canada, par exemple, et le refus prolongé de la classe politique d'accepter ses responsabilités dans ce cafouillage est un bon exemple du réflexe habituel d'autoprotection des élites politiques et financières qui ne se laisseront pas entraîner sur le bûcher populaire de la révolte des consommateurs abusés qui gronde sans opposer une résistance farouche avec leurs milliards et leur influence occulte mais omniprésente sur ce qu'acceptent de rapporter la majorité des grands médias.

        Q. Avez-vous d'autres commentaires personnels?

        R. Seule une conscientisation quant à notre responsabilité individuelle de prendre en main notre santé en s'assurant de la qualité irréprochable de ce que nous mangeons et buvons pourra un jour faire en sorte que nous retrouverons le chemin de la vraie santé, sans médicaments ni autres béquilles chimiques. À cet égard, le choix de manger de préférence des aliments de culture biologique s'inscrit dans une démarche sensée et raisonnable selon laquelle investir dans une bonne alimentation vaut mieux que de se retrouver avec des maladies débilitantes qui nous laisseront affaiblis, souffrants et diminués dès que les séquelles d'une alimentation polluée se feront sentir, ce qui trop souvent, malheureusement, se produit à un âge précoce...

        Enfin il ne faut pas oublier de mentionner le travail phénoménal de l'inépuisable Betty Martini, une américaine dans la soixantaine qui se consacre corps et âme depuis des années à dénoncer les méfaits de l'aspartame et toutes les magouilles qui entourent cette question et dont l'organisme bénévole, Mission Possible International, compte des membres participants et activistes dans de nombreux pays - leur site Internet anglais est le ... dorway.com.

        Réponses apportées le 22 janvier 2000 par Jean Hudon -- un Québécois, traducteur professionnel, coordonnateur du Réseau Arc-en-ciel de la Terre
        (site Internet: http:/ ... cybernaute.com/earthconcert2000) et auteur de 2 livres (le "Manuel d'instruction pour un nouveau monde" paru en 85 et "L'enfant immortel" paru en 87) et de plusieurs articles de magazine -- dans le cadre d'un interview mené par voie de courriel par Magali Pacary pour un article à paraître prochainement dans le magazine "Bonne Santé" vendu en France à près de 200 000 exemplaires. On peut écrire à Jean Hudon à l'adresse suivante globalvisionary@cybernaute.com et lui demander à être rajouté(e) à sa liste d'envoi de courriels francophones et/ou anglophones. Rediffusion autorisée à condition de le faire intégralement, y inclus ce paragraphe.

        CONFÉRENCE MONDIALE POUR L'ENVIRONNEMENT ET LA FONDATION POUR LA SCLÉROSE EN PLAQUES

        La Federal Drug Administration (FDA) accusée de collusion avec MONSANTO

        Article distribué par Nancy Markle qui provenait à l'origine de la transcription d'une conférence donnée par Betty Martini <Mission-Possible- USA@Altavista.net> le 20.11.1997

        Lors de la Conférence mondiale pour l'environnement, j'ai passé plusieurs jours à donner des conférences sur l'aspartame vendu sous les appellations de 'NutraSweet', 'Equal', et 'Spoonful'. Lors du discours d'ouverture prononcé par un représentant de l'Agence américaine de protection de l'environnement, on a annoncé qu'il y avait une épidémie de sclérose multiple et de lupus érythémateux systémique et qu'on ne comprenait pas quelle toxine pouvait causer une épidémie aussi étendue dans l'ensemble des États-Unis. J'ai expliqué que j'étais justement là pour donner une conférence à ce sujet.

        Lorsque la température de l'aspartame dépasse les 30 degrés Celsius (86 degrés Fahrenheit), l'alcool méthylique contenu dans l'aspartame se transforme en formaldéhyde, puis en acide formique, ce qui cause de l'acidité métabolique. (L'acide formique est le poison injecté par les piqûres de fourmis). La toxicité du méthanol ressemble à la Sclérose en plaques; d'où les gens diagnostiqués par erreur comme souffrant de sclérose en plaques. La sclérose en plaques n'est pas mortelle, contrairement à l'empoisonnement au méthanol.

        En ce qui concerne le lupus systémique, nous découvrons qu'il est presque aussi répandu que la sclérose en plaques, tout spécialement chez les personnes qui boivent du Coke Diète et Diète Pepsi. De plus, en ce qui concerne l'intoxication au méthanol, les victimes en boivent généralement trois à quatre cannettes de 12 onces par jour, certains même davantage.

        Dans les cas de lupus systémique, qui est déclenché par l'ASPARTAME, la victime ne sait généralement pas que c'est l'aspartame qui est à blâmer. La victime continue à en faire usage, aggravant le lupus à un point tel que parfois, cela pose un risque pour la vie même de la personne. Lorsqu'on parvient à faire cesser toute consommation d'aspartame chez les gens, ceux souffrant de lupus systémique deviennent généralement asymptomatiques. Malheureusement, on ne peut pas faire disparaître cette maladie.

        Toutefois, dans le cas des personnes chez qui on a diagnostiqué la sclérose en plaques, (alors qu'en réalité, il s'agit d'une intoxication au méthanol), la plupart des symptômes disparaissent. Nous avons vu des cas où la vue et même l'ouïe sont revenues. Cela s'applique aussi aux cas d'acouphène.

        Lors d'une conférence, j'ai affirmé que si vous utilisez de l'aspartame (NutraSweet, Equal, Spoonful, etc.) et que vous souffrez de symptômes de fibromyalgie, de spasmes, de douleurs lancinantes, d'engourdissements des jambes, de crampes, de vertige, de maux de tête, d'acouphène, de douleurs aux articulations, de dépression, d'attaques d'anxiété, de difficultés d'élocution, de troubles de la vue ou de pertes de mémoire -- vous avez probablement la MALADIE DE L'ASPARTAME! Des gens sursautaient durant mon exposé et
        demandaient : "Je souffre de cela, est-ce réversible?" Ce problème se généralise de plus en plus. Quelques-uns des conférenciers présents lors de ma présentation souffraient eux-mêmes de ces symptômes. Lors de l'une de mes conférences, l'ambassadeur d'Ouganda nous apprit même que leur industrie du sucre ajoutait de l'aspartame! Il continua en disant que l'un des fils du leader de cette industrie ne pouvait plus marcher, en partie à cause de l'ingestion de ce produit.

        Il s'agit d'un problème très sérieux. Quelqu'un est venu nous voir, le Dr. Espisto (un des autres conférenciers) et moi-même, pour nous demander Pouvez-vous me dire pourquoi de plus en plus de gens sont atteints de sclérose en plaques? Durant la visite d'un hôpital, une infirmière nous a dit que six de ses amis, grands buveurs de Coke Diète, avaient eu un diagnostic de sclérose en plaques. Cela dépasse les simples coïncidences, et c'est là le problème. Aux États-unis, des audiences du Congrès ont eu lieu alors qu'environ 100 produits
        différents contenaient de l'aspartame. Depuis ces premières audience, il y en a eu deux autres, qui n'ont pas donné de résultat. Rien n'a été fait. Le lobby des compagnies pharmaceutiques et chimiques dispose de grands moyens financiers.

        Aujourd'hui, plus de 5000 produits contiennent cette substance, et le brevet est expiré!! A l'époque de la première audience, les gens devenaient aveugles. Le méthanol de l'aspartame se transforme en formaldéhyde dans la rétine de lil. La formaldéhyde possède le même degré de toxicité que le cyanure et l'arsenic -- QUI SONT DES POISONS MORTELS!!! Malheureusement, ils prennent plus de temps à tuer; mais ils tuent des gens et provoquent toutes sortes de problèmes neurologiques.

        L'aspartame modifie la chimie du cerveau, ce qui provoque de graves crises épileptiques. Cette drogue change la concentration de dopamine dans le cerveau. Imaginez l'effet que cette substance peut avoir chez des patients souffrant de la maladie de Parkinson. Cette drogue provoque aussi des malformations de naissance.

        Il n'existe absolument aucune raison d'ingérer ce produit. Ce n'est PAS UN PRODUIT ALIMENTAIRE!!! Selon le rapport du Congrès, "Cela engendre un besoin maladif de féculents et vous fera engraisser". Le Dr. Roberts expliqua que lorsqu'il prescrit à ses clients de cesser toute consommation d'aspartame, la perte de poids moyenne fut de 10kg (19 livres) par personne. La formaldéhyde s'accumule dans les cellules graisseuses, particulièrement dans les hanches et les cuisses.

        L'aspartame est tout particulièrement dangereux pour les diabétiques. Tous les médecins savent l'effet qu'aura l'alcool méthylique chez une personne diabétique. Nous nous sommes rendu compte que bien des médecins croient avoir des patients atteints de rétinopathie, alors qu'en fait, ce désordre est causé par l'aspartame. L'aspartame maintient le
        niveau de sucre dans le sang hors de contrôle, provoquant le coma chez de nombreux patients. Malheureusement, beaucoup en sont morts. Lors de la Conférence organisée par le Collège Américain des Médecins, de nombreuses personnes nous ont dit que des membres de leur famille qui avaient cessé de consommer des produits contenant de la saccharine pour choisir plutôt des produits renfermant de l'aspartame s'étaient retrouvés dans le coma. Leurs médecins ne parvenaient plus à maintenir le niveau de sucre dans des limites acceptables. Ces patients souffraient donc de graves problèmes de perte de mémoire et finissaient par sombrer dans le coma et mourir.

        La perte de mémoire est due au fait que sans les autres acides aminés présents dans les protéines, l'acide aspartique et la phénylalanine sont neurotoxiques. Ils franchissent la barrière sanguine du cerveau et font se détériorer les neurones. Le Dr. Russell Blaylock, neurochirurgien, soutient que "Les ingrédients de l'aspartame stimulent les neurones du
        cerveau à un point tel qu'ils en meurent, ce qui provoque des dégâts dans le cerveau à des degrés divers. Dr. Blaylock a écrit un livre intitulé "EXCITOTOXINS: THE TASTE THAT KILLS"
        (Excitotoxines : Le goût qui tue) (Health Press 1-800-643-2665).

        Le Dr. H.J. Roberts, spécialiste du diabète et expert mondial de l'empoisonnement à l'aspartame, a aussi écrit un livre intitulé "DEFENSE AGAINST ALZHEIMER'S DISEASE" (Pour se protéger de la maladie de l'Alzheimer (1-800-814-9800). Le Dr. Roberts explique comment l'empoisonnement à l'aspartame aggrave la maladie d'Alzheimer. Comme l'infirmière d'un hôpital me le disait, des femmes de 30 ans arrivent avec la maladie d'Alzheimer. Le Dr. Blaylock et le Dr.
        Roberts vont écrire un article sur ce sujet comportant quelques descriptions de cas, et le publieront sur Internet. Selon les conclusions de la Conférence du Collège Américain de la Médecine, Nous parlons ici d'une épidémie mondiale de maladies neurologiques provoquées par ce poison mortel .

        Le Dr. Roberts a pris conscience de ce qui se passait lorsque les premières campagnes publicitaires pour promouvoir l'usage de l'aspartame ont été lancées. Il dit que ses patients diabétiques présentèrent des symptômes de perte de mémoire, de confusion et de baisses graves de la vue. Lors de la Conférence du Collège américain de la médecine, les médecins durent admettre qu'ils n'étaient pas conscients du problème jusque-là. Ils se demandaient pourquoi ces crises s'étaient tellement répandues (la phénylalanine contenue
        dans l'aspartame abaisse le seuil de crise et épuise la sérotonine, ce qui provoque de la maniaco-dépression, des crises de panique, de la rage et de la violence).

        Juste avant la conférence, j'ai reçu une télécopie de Norvège me demandant s'il existait un antidote à ce poison, car ils ont énormément de problèmes liés à cela dans ce pays. Ce poison est maintenant disponible dans plus de 90 pays. Heureusement, des conférenciers et ambassadeurs de plusieurs pays étaient présents à la conférence et ont offert leur soutien. Nous vous demandons aussi de nous aider. Imprimez cet article et avertissez les gens que vous connaissez. Ramenez au magasin tout produit contenant de l'aspartame.
        Faites le test "PAS D'ASPARTAME" et envoyez-nous les détails de votre histoire.

        Je vous assure que chez Monsanto, la multinationale qui a racheté la compagnie Searle créatrice de l'aspartame, on sait fort bien à quel point ce produit est dangereux. Ils financent l'Association Américaine des Diabétiques, l'Association Diététique Américaine, le Congrès Américain et la Conférence du Collège américain de la Médecine. Le 15 novembre 1996, le New York Times a publié un article montrant comment l'Association diététique Américaine accepte de l'argent de l'industrie alimentaire et, en échange, approuve leurs produits.
        Dès lors, ils ne sont plus en position de critiquer le moindre additif, ou de reconnaître leurs liens avec MONSANTO. C'est vraiment très grave.

        Nous avons dit à une mère dont l'enfant était nourri au NutraSweet d'abandonner ce produit. L'enfant souffrait d'attaques quotidiennes. La mère a téléphoné à son médecin, qui a téléphoné à l'Association Diététique Américaine, qui a répondu au médecin de ne pas supprimer l'apport de NutraSweet chez l'enfant. Nous en sommes toujours à essayer de convaincre la mère que l'aspartame provoque ces attaques. Chaque fois que nous parvenons à supprimer l'ingestion d'aspartame, les attaques cessent. Si cet enfant meurt, vous saurez qui en est responsable, et c'est contre cela que nous nous battons. Il existe 92 symptômes documentés de problèmes liés à l'aspartame, du coma à la mort. La majorité d'entre eux sont neurologiques, parce que l'aspartame détruit le système nerveux.


        La maladie de l'aspartame est en partie la cause sous-jacente du mystère des problèmes de santé des soldats américains durant la guerre du Golfe. La langue qui brûle et d'autres problèmes répertoriés dans plus de 60 cas peuvent directement être reliés à la consommation de produits sucrés à l'aspartame. Plusieurs milliers de palettes de boissons "diètes" avaient été envoyées aux troupes stationnées dans le Golfe. (Souvenez-vous qu'à partir de 30 C, la chaleur libère le méthanol de l'aspartame). Ces boissons diètes restèrent sous
        les 40C du soleil d'Arabie durant des semaines , stockées sur des palettes. Les hommes et les femmes envoyés dans le Golfe les buvaient toute la journée durant. Tous leurs symptômes sont identiques à ceux de l'empoisonnement à l'aspartame. Dr. Roberts affirme que consommer de l'aspartame au moment de la conception peut provoquer des malformations de naissance. Selon le témoignage devant le Congrès qu'a fait le Dr. Louis Elsas, pédiatre et Professeur en génétique à la Emory University, la phénylalanine se
        concentre dans le placenta, provoquant des retards mentaux.

        Dans les premiers tests sur les animaux de laboratoire, les animaux développèrent des tumeurs du cerveau (la phénylalanine se décompose en DXP, un agent de la tumeur du cerveau). Lors d'un exposé du Dr. Espisto sur l'aspartame, un neurochirurgien de l'audience rajouta lorsqu'ils ont ôté les tumeurs, ils ont trouvé qu'elles contenaient de très hautes concentrations d'aspartame.

        Le Stevia, un aliment sucré QUI N'EST PAS UN ADDITIF et qui aide à la métabolisation des sucres serait idéal pour les diabétiques; il a maintenant été approuvé comme supplément diététique par la Federal Drug Administration (FDA) américaine. Durant des années, cette même FDA avait refusé d'approuver ce produit, du fait de sa loyauté envers MONSANTO.

        Si c'est marqué "SANS SUCRE" sur l'étiquette,
        -- N'Y TOUCHEZ SURTOUT PAS !!!!!!

        Le Sénateur Howard Hetzenbaum a écrit un projet de loi qui aurait protégé tous les nourrissons, les mères enceintes et les enfants des dangers de l'aspartame. Ce projet de loi aurait aussi institué des recherches indépendantes sur les problèmes existant dans la population liés à l'aspartame (attaques, changements dans la chimie du cerveau, changements dans les symptômes et les attitudes neurologiques). Ce projet de loi a été enterré par les tout-
        puissants lobbies chimiques et pharmaceutiques, laissant ainsi se propager cette vague de maladie et de mort dans un public n'en soupçonnant pas l'existence. Depuis la Conférence du Collège Américain des Médecins, nous espérons avoir le soutien de certains leaders politiques de différents pays. À nouveau, S.V.P., aidez-nous. Beaucoup de gens doivent être avertis: transmettez-leur ces informations.

        Visiter aussi le site web anglais de Mission Possible International au ... dorway.com pour tout découvrir à ce sujet.

        Autre dossier traitant sur l'aspartame

        fab305

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2003-042003-10

        publicité

        Chargement...
        X