publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Qui veut en finir une fois pour toutes avec la depression?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Qui veut en finir une fois pour toutes avec la depression?



    Bonjour, je m'appelle Michèle et je voudrais inviter toutes les personnes souffrant ou ayant souffert de dépression à me rejoindre sur ce post pour nous soutenir mutuellement et à enfin pouvoir prendre soin de nous.
    Je vais donc vous résumer ma situation : j'ai le sentiment d'avoir connu des sentiments dépressifs toute ma vie : au départ déjà toute enfant à cause du décès de ma soeur jumelle, ensuite à cause de problèmes relationnels avec les hommes (j'avais l'art de choisir celui qui ne me convenait pas), ensuite par le départ des gens que j'aimais le plus puis plus récemment par 2 décès très rapprochés ayant accuenté ma dépression avec crises d'hyperphagie d'où prise de kilos. Mais j'ai décidé que je voulais à tout prix m'en sortir. Je vais entamer une psychothérapie liée au problème vis-à-vis de la nourriture. C'est très dur car je suis seule, sans amis à qui pouvoir parler. Aussi j'ai vraiment besoin de vous si vous le souhaitez rejoignez-moi on pourrra se soutenir!
    Le seul problème est que je ne peux utiliser l'ordi qu'au bureau donc je pourrai vous lire tous les jours de la semaine (sauf jeudi 1 et vendredi 2 mai où je serai en congé mais je penserai fort à vous).
    Merci pour vos réponses
    Michèle

  • Je te suis



    Bonjour Michèle

    je connais un peu le même problème que toi, cette impression d'avoir connu des sentiments dépressifs dès l'enfance. J'ai déjà eu deux périodes plus graves, l'une s'est conclu par une tentative de suicide, et je prends actuellement des antidépresseurs suite à la deuxième.
    c'est vrai que j'ai eu peu l'impression que je ne pourrai jamais totalement en sortir. IL y a des jours où ça va bien, puis, sans raison, je replonge, et tout est triste.
    Peut-être en effet qu'en se soutenant à plusieurs, en parlant à d'autres personnes qui peuvent nous comprendre, on réussira à avancer.

    mélanie

    Commentaire


    • Je te suis
      Bienvenue mélanie



      Je suis très heureuse d'avoir reçu une réponse à mon post. Je pense que pour nous ce qui est important est de pouvoir dialoguer et c'est ce qui m'a effectivement manqué (dans ma famille la seule souffrance possible est la souffrance physique!). J'ai aussi fait des tentatives de suicide étant plus jeune et je ne veux plus jamais repasser par là. Il y a une chose qui me paraît bizarre : il y a 15 jours je me sentais bien comme je ne l'avais jamais été dans ma vie et une semaine après j'étais au plus bas alors que je pensais m'en être sortie. Enfin vivement des temps meilleurs et je veux absolument y arriver car ces problèmes de dépression m'ont vraiment bouffé la vie.
      S'il te plaît tiens le coup et n'hésite pas à m'écrire à mon adresse "steyls@aufemini.com"
      Bisous
      Michèle
      PS : on finira par y arriver et alors quel bonheur ce sera!

      Commentaire


      • Bienvenue mélanie
        Coucou michèle




        *** je suis contente de voir que tu as déjà une réponse !

        étant habituée de ce forum , je suis certaine que d'autres vont suivre et venir comme mélanie participer à cette discut !

        ancienne dépressive, je sais combien il est important de parler , de se libérer et aussi de relativiser !

        vous allez apprendre à vous écouter , vous soutenir et vous aider dans les moments difficiles

        longue vie à ce post et à bientôt michèle !

        tu as du courage et il faut tenir bon ma belle ! je reste pas loin de toi
        tu as mon adresse , oki !

        gros bisous

        Commentaire


        • Coucou michèle
          Merci à toi



          Merci à toi de me soutenir. Je me sens déjà un peu mieux de pouvoir en discuter.
          Bisous
          Michèle

          Commentaire


          • Psy ?



            Personnellement, j'ai du mal à consulter un psy. Je suis une thérapie actuellement, mais je me trouve tjrs des bonnes raisons pour ne pas y aller. Résultat, quand je veux reprendre rendez-vous, il y a tjrs au moins 15 jours de délai. A ce ryhtme-là, je ne suis pas prête de guérir.
            mais j'ai un caractère assez indépendant et du mal à m'appuyer sur qq qui peut me "guérir" alors que je devrais y arriver toute seule. Dans les pires moments, en poussant la réflexion, j'en venais même à me dire qu'en fait j'avais raison de déprimer et de vouloir mourir, que c'était la seule réaction valable au monde réel.
            Je n'en suis plus là, mais jusqu'à quel point c'est grâce aux médicaments? Je n'ai qu'une envie : les arrêter, mais j'avoue que j'en ai peur.
            Et, quand je vois mon psy, je ne lui parle que de choses générales, j'ai l'impression de ne pas oser aborder le fond du problème, sans savoir ce qu'il est.
            je me sens paumée.

            Commentaire


            • Psy ?
              Psy



              J'ai choisi cette thérapie car le psychothérapeute a fait 20 ans de restauration et il traite les problèmes psychologiques en rapport avec la nourriture. Avant je n'arrivais pas à m'extérioriser je suis aussi très indépendante et j'ai tout lu sur les problèmes des nerfs/dépressions/régimes/techniques de relaxation mais appliquer tout cela c'est un autre problème. Quand j'ai craqué ce week-end j'ai compris qu'il était temps de consulter. Si je peux te donner un conseil n'arrête pas trop vite les médicaments car j'ai essayé et j'ai dû en reprendre après. Le problème que tu ne peux aborder le problème est peut-être dû au fait que tu ne te sens pas parfaitement à l'aise avec ton psy? Dimanche il m'a écoutée cela a été très dur de parler de ces souffrances mais après je me suis sentie un peu libérée quand même.
              Je t'embrasse et bon courage.
              Michèle

              Commentaire


              • Courage



                michele, me voilà sur au féminin.com, je vous rappelle mon message que vous avez eu par l'aide de ma fille. vous dites vouloir en finir avec la dépression, c'est très difficile, seul un bon psychiatre pourra vous aider, et surtout il faudra prendre des remèdes et ensuite si tout va bien toujours suivie par un psychiatre entamer un sevrage, surtout ne pas arrêter les remèdes subitement. vous avez besoin de parler, je suis là pour vous écouter, si voulez m'écrire voici mon adresse : claudette ronda 185 rue de salaison les villages d'or n21, 34170 castelnau-le-lez
                vous dites les raisons de votre dépression, mes raisons sont aussi importantes que les votres, je sors de 2 mois 1/2 de clinique psychiatrique et je revois mon psychiatre le 2 mai, maintenant je vais bien, mais je prends mes remèdes. je comprends votre problème de nourriture peut-être pourriez-vous compenser en machant du chewingomme (pas sûre de l'orthographe)sans sucre. si vous aimez les poèmes je pourrais vous en envoyer si vous me donnez votre adresse postale. je vous embrasse très fort. à bientôt

                Commentaire


                • P'tit résumé du jour



                  bon, essayons de tenir un "tableau de bord".
                  comment je me sens aujourd'hui : bien 'demain, c'est férié, et c'est toujours une bonne nouvelle.
                  j'ai résolu une bonne part des problèmes aves mes parents, je tente un régime (j'ai jamais eu de gros problème de nourriture, mais je passe par des périodes quasi anorexiques, et d'autres où je mange un peu trop - là, j'ai du poids à perdre, et j'ai envie de retrouver une meilleure hygiène de vie après avoir surtout essayé de manger pour me faire plaisir- histoire de profiter au moins de quelque chose).
                  Le boulot : bof, bof. Mais j'ai jamais été trop du style à m'enfermer 8 heures par jour en essayant de m'occuper. Mon truc, c'est d'écrire, mais je ne peux pas encore en vivre.

                  Petite question : étonnant, vu le nombre de personnes qui subissent un mal-être, qu'on ne soit pas plus nombreuses sur ce post.

                  Commentaire


                  • Courage
                    Un tout grand merci



                    Un tout grand merci pour votre aide. Je vais essayer le chewing-gum sans sucre. J'adore les poèmes. Je vous donne mon adresse :
                    Michèle Steyls, Woluwedal 12 Bte 116 - B-1932 St-Stevens-Woluwe, Belgique.
                    Je vous embrasse de tout coeur
                    Michèle

                    Commentaire


                    • P'tit résumé du jour
                      Bonjour



                      Aujourd'hui je me sens un peu mieux (rien que le fait de prendre mon petit dej à l'extérieur plutôt que seule chez moi). Quel genre de livre aimes-tu écrire? La lecture me passionne! Je te souhaite un très bon week-end.
                      Bisous
                      Michèle
                      PS : je trouve aussi qu'il est bizarre qu'on ne soit pas plus nombreuses ici, peut-être que des gens ont du mal à parler de leurs problèmes?

                      Commentaire


                      • Bonjour
                        Je ne sais pas



                        si c'est avoir du mal à parler de ses problèmes ou si c'est avoir du mal à s'expliquer car pour ma part c'est un tout j'ai 45 ans je suis en ménaupose et j'ai l'impression d'avoir ma dépression qui ne veut pas me l^cher je vais mieux qu'avec les médicaments et çà aussi me fait peur car j'en ai pris souvent et j'ai l'impression que je ne pourrais jamais faire sans eux ensuite quand je suis comme çà je suis toujours en train d'analyser ma vie toujours en train de ressasser et de voir tout plus noir que cela n'est alors que je n'ai pas une vie plus noire que quelqu'un d'autre et de plus je n'ai pas envie de voir un psy est ce pareil pour vous?

                        Commentaire


                        • Un tout grand merci
                          Poèmes



                          courage michèle, demain je vais voir mon psy et je vous envoie un poème (ce sont plus des historiettes en forme de poèmes, et je les écris en prose, victor Hugo le faisait pourquoi pas moi). Chaque semaine je vous en enverrai un, en vous disant pourquoi je l'ai écrit. j'espère que cela participera à vous sentir mieux. surtout n'oubliez pas d'abord un bon psychiatre à qui il faudra tout dire, ensuite prendre régulièrement les remèdes sous contrôle du psychiatre, ne jamais les arrêter de vous-même, même si parfois vous en avez marre de prendre des remèdes. je vous embrasse. claudette

                          Commentaire


                          • Poème



                            le poème est prêt, il partira cette après-midij'y ais ajouté des explications disant pourquoi je l'ai écrit. j'espère que cela vous donnera de l'espoir et vous aidera moralement et physiquement. je vous embrasse très fort, à bientôt, claudette

                            Commentaire


                            • Psy ?
                              Allez voir le psy et tout lui dire



                              avec une dépression il faut surtout tenir bon et se parler les unes les autres, car souvent les amis ou la famille font la sourde oreille, surtout toujours se faire suivre par un bon psy autant que possible et prendre les remèdes à heures régulières et ne jamais les arrêter de toi-même, c'est uniquement le psy que tu dois écouter. je suis en correspondance avec michèle, la déprime je connais, je viens de faire 2 mois 1/2 de clinique psychiatrique, je retourne cette après-midi voir mon psy. Il faut surtout adopter une certaine forme d'esprit : ne plus regarder en arrière afin de ne pas retrouver toutes les misères qui nous ont fait souffrir, penser qu'il y en a des plus atteints ou atteintes que nous, je l'ai vérifié à la clinique, donc nous avons encore de l'espoir devant nous, ne penser qu'à l'avenir et faire des projets même les plus bizarres, pourquoi pas partir dans les étoiles en esprit bien sûr en laissant derrière nous la déprime mais attention ne pas oublier les remèdes. courage.

                              Commentaire


                              • Allez voir le psy et tout lui dire
                                Moi je pense



                                que j'ai de la chance car autour de moi surtout mes enfants me demande souvent comment je me sens et me pose des questions sur mon mal être et il prennent le temps de m'écouter et vraiment c'est important ce qui me fait le plusq peur c'est d'être sous médicament tout le temps car j'ai l'impression que dès que j'arrête quelque semaines après je suis obligé d'en reprendre pourtant j'essaie mais dès que j'ai une contrariété un peu importante c'est reparti, j'essaie également d'appliquer la méthode ne plus regarder son passé et sedire qu'il y a des gens plus atteind que nous et plus malheureux et c'est vrai que çà aide

                                Commentaire


                                • Se laisser aller



                                  Bonjour.

                                  Il y a un truc que j'ai bien envie d'aborder avec mon psy la semaine prochaine, et je me demandais un peu si j'étais la seule à ressentir cela.
                                  Depuis l'enfance, pour peu que je laisse aller mes pensées (par ex au moment de s'endormir), vraiment sans les diriger, comme un témoin, j'ai des images très morbides qui m'apparaissent. ce qui signifie bien sûr que je dois toujours être sur le qui-vive, parce que ces image me mettent vraiment mal à l'aise.
                                  Connaissez-vous vous-aussi cette impression ?

                                  Commentaire


                                  • Super bien



                                    Bonjour à toutes,
                                    Je voulais vous laisser ce message d'espoir : depuis jeudi je ne sais pas ce qui m'est arrivée mais je me sens hyper bien très détendue et j'ai retrouvé la joie de vivre, je pense que le fait d'avoir craqué le week-end dernier m'a permis de libérer mes angoisses et mes émotions. Je n'ai jamais connu cela de ma vie et je vais commencer une thérapie zen pour la relaxation et arriver au bonheur, et en parallèle je vais faire du cardio fitness. J'ai compris que mon problème est une grande solitude et je pense que cela pourrait m'aider à rencontrer des gens. Depuis jeudi j'ai perdu 3k8 alors que je n'ai jamais perdu si vite avec le plus strict des régimes! Tout ceci pour vous dire qu'il faut laisser le temps au temps et qu'un jour on se réveille subitement en se sentant bien. Ce qui est bizarre c'est que je me sens comme quelqu'un qui a vraiment touché le fonds d'un énorme puits et que j'avais été catapultée ensuite vers le haut. Quelqu'un parmi vous a-t-il déjà vécu cela?
                                    Je vous souhaite à toutes beaucoup de courage et une très bonne journée.
                                    Bisous
                                    Michèle

                                    Commentaire


                                    • Super bien
                                      Oh oui!



                                      le coup de toucher le fond du puis pour pouvoir taper du pied pour mieux remonter!
                                      j'ai connu cela plusieurs fois, comme s'il fallait vraiment toucher le fond pour pouvoir remonter et que sans ça, on n'y arrive pas...

                                      bon retour à la VIE!

                                      Commentaire


                                      • Super bien
                                        Oh oui!



                                        le coup de toucher le fond du puis pour pouvoir taper du pied pour mieux remonter!
                                        j'ai connu cela plusieurs fois, comme s'il fallait vraiment toucher le fond pour pouvoir remonter et que sans ça, on n'y arrive pas...

                                        bon retour à la VIE!

                                        Commentaire


                                        • Super bien
                                          Oh oui!



                                          le coup de toucher le fond du puis pour pouvoir taper du pied pour mieux remonter!
                                          j'ai connu cela plusieurs fois, comme s'il fallait vraiment toucher le fond pour pouvoir remonter et que sans ça, on n'y arrive pas...

                                          bon retour à la VIE!

                                          Commentaire


                                          • Super bien
                                            Oh oui!



                                            le coup de toucher le fond du puis pour pouvoir taper du pied pour mieux remonter!
                                            j'ai connu cela plusieurs fois, comme s'il fallait vraiment toucher le fond pour pouvoir remonter et que sans ça, on n'y arrive pas...

                                            bon retour à la VIE!

                                            Commentaire


                                            • Poème
                                              Un grand merci



                                              Un grand merci. Cela me fait très plaisir et également de vous annoncer que depuis jeudi j'ai vraiment retrouvé la joie de vivre. Je vais entretenir cela et commencer une thérapie 'zen'.
                                              Merci pour votre soutien
                                              Amitiés
                                              Michèle

                                              Commentaire


                                              • Se laisser aller
                                                Regarder devant



                                                bonjour meldo, je suis cloju1, essaie de suivre ce conseil : ne regarde plus derrière, le passé est passé et tu ne peux rien y changer, autant laisser ton passé bien fermé derrière toi, essaie de faire cette expérience, écris ton passé, l'écriture est un exutoire, ensuite enferme ce que tu auras écrit dans une boite, si tu écris l'essentiel de ton passé, tu pourrais mettre ton papier dans une boite d'allumette, scotche la boite, fermer là avec des élastiques, ensuite met cette boite au plus profond d'un placard ou même dans la boite à ordure, le geste est aussi un exutoire, et te voilà avec le présent et l'avenir, tu vas respirer, tiens-moi au courant de l'expérience, dans ton message tu écris à cloju1 ainsi je me reconnaîtrais, courage, à bientôt

                                                Commentaire


                                                • Se laisser aller
                                                  Regarder devant



                                                  bonjour meldo, je suis cloju1, essaie de suivre ce conseil : ne regarde plus derrière, le passé est passé et tu ne peux rien y changer, autant laisser ton passé bien fermé derrière toi, essaie de faire cette expérience, écris ton passé, l'écriture est un exutoire, ensuite enferme ce que tu auras écrit dans une boite, si tu écris l'essentiel de ton passé, tu pourrais mettre ton papier dans une boite d'allumette, scotche la boite, fermer là avec des élastiques, ensuite met cette boite au plus profond d'un placard ou même dans la boite à ordure, le geste est aussi un exutoire, et te voilà avec le présent et l'avenir, tu vas respirer, tiens-moi au courant de l'expérience, dans ton message tu écris à cloju1 ainsi je me reconnaîtrais, courage, à bientôt

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  Forum-Archive: 2003-042003-05

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X