publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Help ! sevrage à la nicotine

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Help ! sevrage à la nicotine



    salut, j'a arreté il y a 5 jours la cigarette. je suis en plein dans les crises de nerfs et d'angoisse. J'étais à 1 paquet et demie de cigarettes par jour, j'ai 28 ans. J'ai fait des radios de mes poumons pour découvrir, Ô miracle, qu'ils étaient intacts. J'ai profité de cette aubaine pour ne pas pousser le bouchon trop loin en arrêtant définitivement. Et très curieusement, même si je suis ultra-stressé, je gère plutôt bien le manque nictonique, alors que jamais je ne pensai pouvoir m'arrêter ! En fait, je ne prend rien du tout pour arrêter, pas de patch, pas d'anxyolitiques, pas de gommes à macher ou de fausses cigarettes. J'ai bien réflechi à tout ça, et en ce qui me concerne, s'accrocher à des substituts nicotiniques ne fait qu'allonger et rendre plus difficile la séparation avec la cigarette. Autant tirer radicalement un trait sur le tabac. OK c'est dur, ok on se met à s'empiffrer, mais bon, des kilos ca peut se perdre, en tout cas je prefere devenir grassouillet que d'être encore accoutumé ! Plutôt également de tenter d'ignorer le manque de cigarette comme on le fait généralement. J'en prend à chaque fois bonne note intérieurement, et il m'arrive même de formuler mon manque à pleine voix. Et d'en déduire que ce manque est normal et que ca ira mieux. D'après moi, je pense que tenter d'écarter la sensation de manque ne fait que reporter le problème. Enfin, voilà, je ne sais pas pourquoi je raconte tout ça, je pense que ça me fait du bien, et le fait d'écrire noir sur blanc que j'ai arrêté formalise sans doute officiellement cette étape importante de ma vie !
    Quoiqu'il en soit, je souhaiterai savoir, d'après la méthode que j'emploie, dans combiens de jour grosso modo le sevrage va se terminer, et surtout quand les nerfs vont-ils se relacher ? J'en appelle à tous ceux qui ont réussi à arrêter de fumer !

    Je m'excuse d'avance de publier mon message indépendamment des sujets déjà crées mais j'augmente ainsi la visibilité et les chances de retours à ma question.

    Bon courage à tous ! Charles

  • Bonjour charles,



    J'ai arrêté de fumer il y deux ans et demi maintenant, sans aucune aide extérieure. Pour moi, c'était la première semaine la plus dure, après c'était beaucoup plus facile. J'ai pris 3 kilos, et il m'arrive encore d'avoir envie de fumer ...
    Allez, bon courage et tiens-bon surtout.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2003-042003-05

    publicité

    Chargement...
    X