publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pour brunette14

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pour brunette14



    Alors Brunette,
    Je souhaitais prendre de tes nouvelles au sujet de tes fourmillemnts. Est-ce que ça a cessé?
    Et ton IRM? ESt-ce que l'examen s'est bien passé?
    Au plaisir de te lire
    Mnemesis

  • Up



    en attendant le passage de Brunette

    Commentaire


    • Up
      Up



      ?

      Commentaire


      • Up
        Je t'ai déjà adressé un message le 17-18 mai...



        Bonsoir,

        Je suis contente que tu sois revenue pour te dire qu'effectivement j'ai passé l'IRM cérébral un peu plus tôt et que je n'ai rien.
        Ceci dit mes fourmies se sont un peu estompées mais c'est pas encore çà. J'ai revu le neurologue et vu que je suis toujours angoissée, le médecin a décidé de me faire passer une IRM médullaire (de la moëlle épinière...). Alors pourquoi ? Peut-on avoir des démyélisations sans lésion apparentes à l'IRM cérébral ? Re-stress...Re-angoisse
        Je me dis que j'ai quelque chose c'est pas possible ces sensations...
        Mes symptômes ne sont pas suffisamments nets pour faire un vrai diagnostique et je pense que c'est la raison pour laquelle je passe ce nouvel examen (jeudi prochain).

        Et toi tu continues d'avoir des fourmillements (paresthésies en terme médical...) ? As-tu des compléments d'info sur cette maladie ?

        A bientôt...

        Commentaire


        • Je t'ai déjà adressé un message le 17-18 mai...
          Pour moi



          j'ai des fourmillements dans les doigts et les médecins m'ont toujours dis que c'était de la spasmophilie avec crises de tétanie lorsque je sent les même sensations vers les joues et à la lèvre supérieure

          Commentaire


          • Pour moi
            Merci



            C'est sympa d'apporter des éléments nouveaux,
            ceci dit j'ai des fourmillements permanents depuis 2 mois maintenant....

            Commentaire


            • Merci
              Des nouvelles



              POur ma part, je suis comme toi: les fourmillements arrivent, durent 1h et repartent. Mais ils sont toujours là. Je me suis décidée à consulter. J'ai vu: un neurologue (qui m'a dit que c'était une angoisse psy), un généraliste (qui pense spasmophilie), un rhumatologue (qui pense inflammation du col du péroné au genou, ce qui exsite le nerf). J'ai essayé le magnésium, la relaxation, les anti-inflammatoires dans le genou (piqûre pommade), et je suis toujours au point de départ.
              Dans ton message, tu dis que tes fourmillements sont permanents depuis 2 mois. Mais je croyais qu'ils étaient comme les miens (intermittents?)?.
              J'ai eu le temps de me renseigner et qd c'est un vrai pb neurologique central, les fourmillements sont diffus et pas hyper-localisés.
              Il me reste un option: l'osthéopathe pour décoincer le nerf. Sinon, je retourne chez un autre neurologue.
              On se tient au courant?
              Bon courant
              Mnemesis

              Commentaire


              • Des nouvelles
                Merci pour tes news...



                Bonjour,

                J'ai l'impression que ta logique est un peu comme la mienne, tant que tu n'es pas persuadée du diagnostique, tu cherches. Moi, je fais des consultations entre 2 neurologues, je prends l'avis de l'un puis de l'autre (sans doute pour vérifier les dires, la confiance règne c'est fou). Ceci dit, il est vrai que mes fourmillements sont intermittents et cela depuis 2 mois (je n'était pas rentrée dans le détail). Jeudi prochain je passe IRM médullaire ainsi je serais définitivement fixée et j'espère que je n'aurais rien. Je sais que dès que j'ai un truc qui se manifeste, je vois toujours le pire et encore plus quand je ne me l'explique pas. J'ai parallélement à cela, pris un rdv chez un osthéopathe pour voir s'il peut apaiser ces fourmillements.
                J'ai également demandé conseil à un chirurgien orthopédique (qui suivait mon fils, je n'y suis pas allé exprès, mais quand même...), il pense que j'ai un nerf coincé au coude, il m'a examinée, mais le pied ? Bref, question, re-question et re-re-question...
                On se tient effectivement au courant.
                P.S. : le problème est-il réel ou dans la tête, pour x raisons ? J'espère que c'est psy et rien d'autre en tout cas.
                A

                Commentaire


                • Merci pour tes news...
                  Nous avons effectivement la même démarche



                  Je ne trouve pas d'explications logiques alors je cherche. Quand j'aurai tout exclu, je serai obligée d'admettre que c'est psy. Pour ma part, les médecins rencontrés ne voyaient absolument pas la nécessité de faire des examens plus poussés. Et par conséquent, je reste dans le flou. Car à la limite, malgré l'angoisse que cela représente, j'aurai préféré avoir passé un irm afin d'être sûre.
                  Je te souhaite bon courage pour Jeudi. j'imagine que cela ne doit pas être facile.
                  J'espère de tout coeur que tout ira bien. Surtout, donne moi des nouvelles, notre parcours étant très proche.
                  Bon courage
                  Mnemesis

                  Commentaire


                  • Nous avons effectivement la même démarche
                    De bonne nouvelles....



                    Voilà mes examens de l'IRM médullaire sont normaux, je crois que là j'ai fait la totale, maintenant je pense que c'est bénin et je vais attendre de voir l'osthéopathe pour éventuellement suivre les résultats...
                    En tout cas je suis méga heureuse !!!! Sitôt l'examen passé j'ai claqué plein de fric (tant pis), même si çà ne me protège pas pour la vie, j'étais heureuse de vivre et finalement çà remet les choses en place en se disant qu'il faut apprécier les bonnes choses car lorsque la maladie est présente, il faut vivre avec et çà n'est pas tous les jours facile.
                    Ceci dit j'ai jamais eu une vie vraiment tranquille, plutôt assez hallucinante je dirais même, alors je suis devenue une grande angoissée, je réalise peut-être trop ce qu'est justement la vie. Tu vois le dernier évènement grave, c'est mon mari, il y a 4 ans lorsque j'étais enceinte de mon 3ème enfant (7 mois), il a eu un accident de la circulation et a perdu la jambe... depuis je vis beaucoup dans une ambiance médicalisée... Et cet évènement vient s'ajouter à d'autres déjà vécus. Je ne sais pas pourquoi je te dis tout çà, peut-être parce-que justement je n'ai à priori rien de grave et un soudain besoin de lâcher ce qui me pèse au quotidien... Peut-être que comme tu le disais si bien, nos malaises sont très psy....
                    En tout cas tu peux aussi te rassurer car le radiologue m'expliquait que les symptômes sont généralement beaucoup plus nets et diffus.

                    Je te raconterais ma séance chez l'osthéopathe.

                    A bientôt

                    Commentaire


                    • De bonne nouvelles....
                      Je suis heureuse d'apprendre cela



                      Tu vois, Brunette, je suis vraiment contente pour toi. J'ai eu une pensée pour toi au cours de la journée du Jeudi car tu m'avais dit que tu passais l'IRM . Il est vrai que j'avais l'impression que ces symptômes étaient "psy" (une intuition) mais comment en être sûre et ne pas tomber dans l'angoisse?
                      Il est certain que par conséquenet, cela m'inciterait plutôt à réclamer les mêmes examens que toi auprès de mon neurologue (que je vois ce soir) car comme aiment le dirent les médecins, chaque cas est différent.
                      Pour ma part, je suis déjà allée chez l'osthéopathe (hier soir) et c'était formidable car il a pu m'expliquer que le corps produisait parfois un symptôme pour un traumatisme subi 10 ans avant. J'ai l'impression que la séance a atténué les fourmillements mais je les ai toujours. Il parait que 3séances sont nécessaires. Donc, wait and see
                      J'espère que nous garderons le contact: je te raconterai ma visite chez le neurologue et j'attends ton récit de ton rdv chez l'osthéopathe.
                      Mnemesis

                      Commentaire


                      • Je suis heureuse d'apprendre cela
                        Après visite chez l'osthéopathe...



                        Bonsoir,

                        J'ai enfin fait ma visite chez l'osthéo. il s'occupe de manipuler les os, les viscérales et le crâne.. ce sont des médecines que je ne connais pas, ceci dit çà ne m'a pas fait de mal et je n'ai pas encore vu les résultats de ces différentes manipulations. Alors voilà je vais attendre que les choses passent un peu seuls et je reverrai peut-être un généraliste.
                        Et toi où en es-tu dans tes différents RDV ? Du nouveau du côté du neuro ?

                        A bientôt.

                        Commentaire


                        • Après visite chez l'osthéopathe...
                          Visite chez le neuro



                          Hello

                          Le neurologue m'a prescrit un EMG (que je passe Mardi). Mais j'ai eu l'impression qu'il me prescrivait cet examen par acquis de conscience, sans trop y croire. Il a été très sympa, m'a fait passer multiples examens cliniques. Tout va bien de ce côté là et donc m'a répondu: "rassurez-vous, il n'y a rien au cerveau". Bon. Et je suis repartie avec une prescription....d'anti-dépresseurs. Depuis cette visite, et malgré les antidépresseurs, mes fourmillements se poursuivent au genou et sont même passés sur un doigt. J'ai donc tél à mon neuro pour lui signaler cette "nouveauté", ce à quoi il a répondu "doublez les doses de Laroxyl, ça va passer". Donc, je ne suis pas en très grande forme. J'attends l'EMG Mardi tout en étant dans le même état d'exprit que toi quand tu as passé le tien: à savoir: OK un nerf coincé au genou, mais à la main? J'y crois pas trop. Au fait, une question: est-ce que l'EMG est douloureux? (j'appréhende un peu).
                          Sinon, je crois que je vais prendre RDV chez un psy pour symptômes psycho-somatiques. Pour ma part, sans vouloir te décourager, l'osthéo ne m'a pas aidé.
                          Merci par avance pour tes réponses au sujet de l'EMG.
                          Mnemesis (un peu démoralisée)

                          Commentaire


                          • Visite chez le neuro
                            Ne t'inquiète pas...



                            Bonsoir,

                            Pour répondre à ta question, l'EMG n'est pas douloureux mais plutôt désagréable, c'est un examen qui permet de tester s'il n'y a pas de nerfs abîmés...On t'envoie des petites décharges et l'on enregistre l'intensité de réaction du nerf.
                            En ce qui concerne l'osthéo, je suis d'accord avec toi, je ne vois pas de réelles améliorations. J'ai toujours par moment ces fourmillements mais beaucoup moins prononcées (avant même les séances chez l'osthéo).
                            Maintenant j'ai des frissons sur une jambe mais je me dis que çà n'est pas grave. D'ailleurs j'ai fait un bilan sanguin à peu près correct il me semble, je le fais lire lundi par un médecin.
                            Bref, je crois qu'il faut essayer d'oublier ces manifestations bizarres où même les médecins n'ont pas d'explication car sinon on les entretient peut-être. D'ailleurs le fait que les médecins ne savent pas ce que çà peut être, c'est plutôt rassurant, cela veut dire que c'est sûrement pas grave. Le neuro m'avait même dit que çà pouvait être de la spasmophilie et que si çà ne passait pas il me donnerait des anti-dépresseurs. Peut-être parce-qu'il pense qu'ainsi je ne me focaliserais plus sur ces fourmillements et que tout rentrera dans l'ordre....ceci dit le fait de n'avoir pas d'explication on finit par tout imaginer surtout si l'on est plutôt pré-disposée aux angoisses de maladie.

                            Alors ne t'inquiète pas pour ton EMG c'est rien du tout, quant à tes symptômes, je trouve qu'ils ressemblent vraiment à de la spasmophilie, c'est très localisé. As-tu fait une cure de magnésium ? Une prise de sang pour voir s'il ne te manque pas des vitamines ?

                            On se tient au courant et on sait qu'on n'en manque pas.

                            Commentaire

                            Publicité

                            Forum-Archive: 2003-052003-06

                            publicité

                            Chargement...
                            X