publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

A lire: que faire en cas de viol

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • A lire: que faire en cas de viol



    Je pense que chaque femme devrait etre au courant de la demarche a suivre avant que cela n'arrive. j'ai donc effectué quelques recherches:

    Juste après une agression, il faut:

    - Prévenir la police ou la gendarmerie

    - Consulter un médecin, la police ou la gendarmerie pourra vous conduire à l'hôpital

    - Dans la mesure du possible, conserver dans un sac tous les vêtements souillés car ceux-ci pourront servir à identifier le violeur.

    - Ne pas se laver car toutes les traces ( sperme, sang, peau griffée ...) que votre agresseur a laissées peuvent être utilisées pour le retrouver et le compromettre et que justice soit rendue.


  • La consultation médicale



    Une consultation est nécessaire et indispensable pour vous prescrire les examens nécessaires. Un docteur pourra vous écouter, vous conseiller, vous aider. De plus, il sera apte à vous prescrire:

    - la "pilule du lendemain", pour éviter ou prévenir une possible grossesse

    - un traitement et un dépistage contre d'éventuelles MST

    Il vous remettra un certificat qui constate:

    - les traces visibles du viol ( griffures, traces de strangulations, ecchymoses...)

    - votre état général après le viol ( angoisse, larmes, agitation...)

    Un tel certificat sera utile lors du procès et pour une demande de dommages et intérêts.

    Demandez aussi un certificat d'incapacité Totale du Travail ( I.T.T. ) meme si vous ne travaillez pas, qui sera lui aussi nécessaire pour des dommages et intérêts.

    Des prélèvements vaginaux nécessaires pour l'identification du violeur seront effectués ainsi que l'analyse de toutes traces que vous aurez "prises" à votre agresseur( griffures, cheveux,....). C'est pour cela que vous devez apportez tous les vêtements, linge et objet souillés que vous aurez conservés.

    Si cette première consultation est pratiquée dans un service hospitalier d'urgence médico-judiciaire, elle est faite par un médecin "expert" et cela peut éviter la répétition d'expertises médicales au cours de l'instruction du procès.

    Commentaire


    • La consultation médicale
      Comment porter plainte



      - Porter plainte auprès du commissariat de police ou de la gendarmerie

      Vous serez entendu par un inspecteur ( inspectrice) de la police judiciaire. Il ( elle) enregistrera votre plainte et rédigera un procès-verbal de vos déclarations que vous devez relire et signer.
      Si un ou plusieurs éléments déclarés ne sont pas ou mal relatés ne signez pas votre déposition et faite la modifier jusqu'à ce quelle soit le reflet exact de ce que vous avez vécu et ressenti.

      Le premier rôle de la police est de recueillir votre récit. L'inspecteur va vous poser des questions précises, voire même indiscrètes pour aider les besoins d'enquête mais aussi débusquer les faux témoignages des vrais, surtout dans les cas où le viol n'est pas récent. Donnez tous les détails de ce que vous avez subi, même les plus intimes. N'hésitez pas à décrire le piège dans lequel l'agresseur vous a conduit, ses menaces, la peur que vous avez ressentie, le viol, les sévices, toutes les circonstances qui l'ont accompagné et tous ceux qui étaient présents sur le lieu, l'heure, le visage de l'agresseur, ses paroles, ses gestes, sa voiture et tout autre élément qui peuvent l'accuser. Et n'oubliez pas les éventuels témoins de ce crime!

      Après cette première étape la police ou la gendarmerie est tenue de transmettre votre plainte au procureur de la république où des démarches pour faire suivre votre plainte seront effectuées.

      La procédure pour viol dure environ deux ans, il est donc essentiel que vous vous fassiez aider par une personne de confiance. Vous pouvez pour cela vous adresser à un de vos proches, soit à un membre d'une association de lutte contre le viol ou encore à une personne faisant partie de l'aide aux victimes de votre département ( dont vous pouvez avoir le numéro de téléphone et l'adresse à la gendarmerie ou au commissariat de police de votre commune ).


      Vous disposez d'un certain délai pour porter plainte :

      - de dix ans pour porter plainte et en cas de viol sur mineur( e) à partir de la majorité de la victime

      - de trois ans en cas d'agression sexuelle autre que le viol.

      N'oubliez pas que plus vous attendez, plus il sera difficile de retrouver votre agresseur et d'établir des preuves pour étayer vos dires. Vous vous exposez aux interrogations de la police ou du tribunal quant à votre attente pour porter plainte.
      Sachiez que de toute façon vous pouvez obtenir le soutient de groupes de solidarité entre femme qui s'organisent un peu partout en France.


      Commentaire


      • Comment porter plainte
        Si vous ne voulez pas porter plainte



        C'est votre droit mais néanmoins n'oubliez pas que porter plainte aide énormément et le silence ne profite qu'aux agresseurs. Ils recommenceront peut-être tant qu'ils ne seront pas inquiétés par la police, ils se croiront plus forts voire à l'abri d'un châtiment et sans prise de conscience.

        Vous disposez d'un certain délai pour porter plainte :

        - de dix ans pour porter plainte et en cas de viol sur mineur( e) à partir de la majorité de la victime

        - de trois ans en cas d'agression sexuelle autre que le viol.

        N'oubliez pas que plus vous attendez, plus il sera difficile de retrouver votre agresseur et d'établir des preuves pour étayer vos dires. Vous vous exposez aux interrogations de la police ou du tribunal quant à votre attente pour porter plainte.
        Sachez que de toute façon vous pouvez obtenir le soutient de groupes de solidarité entre femme qui s'organisent un peu partout en France.

        Commentaire


        • Si vous ne voulez pas porter plainte
          Source et numeros/adresses utiles



          http://viol.free.fr

          http://www ... violences/viol_menu.htm

          numero d'appel sos viol (gratuit et anonyme): 0 800 05 95 95

          Commentaire


          • Source et numeros/adresses utiles



            up!

            Commentaire


            • Up !



              c'est vrai que ce sont des infos utiles pour tout le monde.

              Commentaire


              • C'est bien tout ça mais...



                Mieux vaut déjà commencer par demander à quelqu'un en qui on est très proche et en qui on a confiance de venir nous aider... parce que toute seule après ça, on est pas en état de suivre tous ces conseils......

                Commentaire


                • C'est bien tout ça mais...
                  Oups



                  quelqu'un dont on est très proche... (rédac!!)

                  Commentaire

                  Publicité

                  Forum-Archive: 2003-06

                  publicité

                  Chargement...
                  X