publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Aller mieux en 2003 - je voudrais participer

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Aller mieux en 2003 - je voudrais participer



    Bonjour,
    J'ai posté le message ci-dessous dans Psychologie et Comportement et quelqu'un m'a orienté vers vous :

    Coucou,

    J'ai commencé à trop manger dès mon enfance.
    Je grignotais beaucoup en dehors des repas, claquait toutes les pièces qu'on me donnait en bonbons et finissait les paquets de confiseries en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.
    Ma mère, elle même ronde, m'a emmenée chez le médecin pour suivre un premier régime alors que j'avais 8 ou 9 ans.
    Tout ce que j'en ai retiré, c'ets une haine des régimes qui provoque chez moi une irrépressible envie de vider le frigo et les placards dès que le mot est prononcé...

    J'étais bien entendu une grosse petite fille et à l'adolescence ça a commencé à être trèèèèèèèèèèèèès dur.
    Je continueais à "criser" régulièrement, et ayant plus de moyen je m'achetais de plus en plus de cochonneries.
    Je ne supportais plus mon corps, d'autant que j'ai été formée assez vite et qu'avoir déja des seins face aux copines toutes plates ça n'ets pas évident !

    Un jour, j'ai ingurgité plus que ce mon estomac pourtant ultra distendu pouvait contenir et j'ai tout vomi. J'ai alors cru que j'avais trouvé le salut : puisque je n'arrivais pas à manger, autant éliminer toutes ces horreurs de mon organisme lorsque je crisais.
    Ca a duré plusieurs mois... jusqu'à ce que je prenne conscience que je n'avais plus besoin de me faire vomir, il me suffisait d'avaler quelque chose pour que ça ressorte aussitôt.
    J'ai repris le contrôle de tout ça et ai décidé de ne plus JAMAIS me faire vomir car ça me rendait très très mal.

    Au bout de quelques temps, les avalages de tout et n'importe quoi permanents n'ayant bien sûr pas cessé, j'avais atteint un poids hallucinant sur la balance ! Je me suis rendue compte de ça à la fin d'un hiver et ai décidé de perdre du poids coûte que coûte !
    Puisque la bouffe me faisait grossir, j'ai donc décidé d'arrêter de manger.
    S'en est suivi une longue période d'anorexie, pendant laquelle j'ai magnifiquement perdu tous mes kilos "en trop".
    Je rentrais enfin dans un jean taille 40 ! J'étais euphorique, c'était le grand bonheur et je me sentais inattaquable.

    Mais... la plus grande partie de cette anorexie a eu lieu pendant les vacances d'été. Je n'avais pas conscience de l'immense fatigue que tout ça provoquait en moi.
    Dès la rentrée, j'ai été "obligée" de recommencer à manger, pour ne pas tomber dans les pommes pendant les cours et aussi parce que j'ai réintégrée l'environnement familial qui est à mon avis pour beaucoup dans mes problèmes.
    J'ai remangé, donc j'ai bien entendu regrossi.

    Tout ça s'est passé il y a 7 ans, depuis je crise encore régulièrement mais ne me fait plus vomir.
    Mon poids s'est peu à peu stabilisé et j'ai selon les normes médicales j'ai 25 kilos de trop.
    Je suis partie de chez mes parents il y a 1 an. Je pensais que mes problèmes allaient s'arranger d'un coup, mais finalement tout a continué même si c'est moins pire qu'avant.
    Je vis avec celui que j'aime, qui n'est pas complètement au courant de mes problèmes.
    Professionnellement tout va pour le mieux, j'ai fini mes études et fait le métier que j'aime et que j'ai toujours voulu faire.
    Néanmoins la situation n'ets pas réglée.
    J'ai arrêté de fumer il y a quelques mois et je suis sûre d'avoir pris du poids depuis lors (je n'ai plus de balance chez moi).

    Il y a 1 an j'ai pris RDV chez un psy.
    J'ai discuté avec lui pendant 1h, puis il ets parti en vacances et m'a demandé de le rappeler pour prendre un autre RDV.
    Je ne l'ai jamais fait...

    Est ce que quelqu'un a connu ça et s'en est sorti ?

  • Tu es la bienvenue...



    Notre discut' est ouverte à toutes les boulimiques. Va dans le post "Aller mieux en 2003 - 9" de Léa: tu y trouveras du soutien. On est toutes là pour se soutenir et se comprendre. Certaines sont guéries, car oui, c'est possible de guérir de la boulime. Il faut le vouloir, et dans certains cas faire une thérapie (tu devrais creuser la question, je pense...).

    A tard,
    Jaime.

    Commentaire


    • Viens sur notre discut



      comme te l'a dit Jaime , tu es la bienvenue sur notre discussion .
      Presente toi aupres des fille en repostant sur la notre !
      oui j'ai coonu le meme genre de trouble tu n'es pas seule ,et tte sur la discut connaissont les hauts et les tres bas des boulimies et anorexies.
      Il y a des deux ,ce qui nous rapproche ce sont avant tout les symtomes car bien evidement nous sommes ttes differentes mais vivons les memes choses. En tt cas il n'y a pas de sentiment de honte , car nous nous comprenons
      Bienvenue dans notre enfer si je peux dire ! et te souhaite d'en sortir le vite possible !

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2003-06

      publicité

      Chargement...
      X