publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Délicat ! question à un médecin

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Délicat ! question à un médecin



    bonjour,

    je vais exposer ce qui me tracasse considérablement aujourd'hui.

    jeudi dernier, mon papa (71 ans) a fait une poussée brusque de diabète (il n'avait jamais été diabétique) à 6 g (oui, c'est énorme).

    cela a été révélé par le "pied du diabète". en qq heures, son pied a gonflé, est devenu rouge, violet, puis noir.

    il a été hospitalisé immédiatement, mis sous pompe à insuline.

    ce qui me tracasse est son pied.

    il est dans une clinique spécialisée dans les pieds et mains.
    tous les jours, le chirurgien l'amène au bloc, lui nettoie le pied (en fait, il lui a enlevé toutes les chairs pourries, son pied est a nu).
    il est prévu pour des séances de caissons hyperbarres.

    donc, le chir dit qu'il n'est pas sûr de pouvoir conserver ce pied, cela je le comprends.

    mais depuis hier, il dit qu'il n'est plus sur de pouvoir conserver la JAMBE.
    alors là, je m'étonne et me pose des questions: pourquoi ne pas couper ce pied afin d'éviter de couper la jambe ??? pourquoi une telle attente pour une amputation pire que celle envisagée au départ ??

    comment fera papa avec une jambe en moins, ne serait ce que pour les choses habituelles : douche, promenade de son chien, se déplacer dans l'appart , etc......
    à 71 ans , cela ne sera sûrement pas aisé et la possibilité de prothèse est encore loin, si cette éventualité est possible !

    et à cet age là, une amputation n'est elle pas risquée ??? s'en remettra t il facilement ???

    peur, peur, très peur..........

    minouchette

  • Salut



    je ne suis pas médecin mais je te conseille de faire un copié-collé de ton post et de l'envoyer dans la discution de TAOUAT ou CARO.....
    ce sont des médecins qui répondent à toutes les questions......

    bon courage
    Marilou

    Commentaire


    • Salut
      Merci....



      de ta réponse, je commencais à desespérer de l'intervention de qq un.
      oui, je connais le post de taouat, mais il est si long que ca me fait peur.
      de plus elle doit être en congés car elle ne répond pas actuellement.

      mais merci, grand merci à toi d'avoir pris la peine de me répondre, c'est sûr que d'autres post ont plus de réponses lorsque le problème est moins grave et spécialisé.
      minouchette

      Commentaire


      • Merci....
        Minouchette



        ton post m'a interpellé car je suis diabètique depuis 26 ans......

        le "pied du diabètique" c'est trés connu, d'ailleurs à chaque fois que je vais soit en consultation, soit en hospitalisation, mes pieds sont à chaque fois "visités" vus et revus........

        ce qui me choque un peu c'est qu'avant d'en arriver là pour un diabètique, il y a des traitement, un suivi,.......ton papa qui a un certain âge n'a jamais fait d'examens de sang indiquant une hausse de sa glycémie?.....
        car même si la maladie est sournoise, il est fort impropable de rester sans traitement (cachets ou injections)......

        je t'embrasse
        bon courage
        A Marilou

        Commentaire


        • Minouchette
          Ben, non.....



          papa n'a jamis été diabétique et n'avais jamais eu de problème de santé !!
          c'est ca le pire .
          mais il est exact que pour en être à 6g , il devait avoir la maladie depuis plusieurs années, je suppose.
          mais aucun symptomes ne s'étaient révélés, il a fallu ce pied!!!
          il va devoir être a vie sous insuline maintenant, mais là n'est pas le plus grave.

          c'est la catastrophe.
          en plus, je viens d'apprendre, que papa refuse l'amputation.
          et si pas d'amputation, .......

          peur, peur, très peur....pour lui.

          merci de ta réponse
          minouchette

          Commentaire


          • Ben, non.....
            Je me permets d'intervenir...



            Je n'y connais rien au diabète mais je veux juste essayer de te rassurer un peu. C'est normal que ton père refuse l'amputation car inconsciemment il doit éspérer une amélioration, et une amputation est très difficile à vivre. Mais il changera d'avis quand il aura compris que sa vie est en jeu. Tu peux lui en parler aussi, il técoutera aussi. Dis lui que tu as encore besoin de lui. Je pense que s'il subit une amputation, il finira par s'y habituer.

            Je vous souhaite beaucoup de chance et de courage!

            Commentaire


            • Merci....
              Mais non



              Mais non elle répond, j'ai posée o=une question hier et j'avais la réponse cette après-midi,
              Je suis désolée pour ton papa, je ne connais pas trop cette maladie oui le diabète je connais mais pas assez pour te conseiller,
              Mais sache qu'on a du amputer une jambe a une de mes tante et elle avait 91 ans et ils ont fait l'intervention quand mème elle a vécu quand mème 2 ans , mais vue son age elle aura probable vécu la méme chose les mème année 91 ans c'est quand mème beaucoup ..
              bonne chance
              Michelle

              Commentaire


              • Ce soir...



                je suis allée le voir, comme tous les soirs pour le repas.
                je le fais manger sinon, il ne mange pas de lui même.
                ils l'ont placé , en plus de la pompe à insuline, sous pompe à potassium, car il n'en a plus dans le sang et donc cela expose le coeur.
                je ne comprends pas pourquoi en qq jours il n'a plus de potassium.
                cela ne s'arrange pas et en plus, comble de l'horreur, le chir de la clinique est parti en congés, sans prevenir mon papa.
                nous nous sentons bien seuls face à cette situation et je me demande bien qui va faire l'amputation s'il n'est plus là.

                ce soir, le moral est bas chez papa, qui refuse en plus de s'assoir en fauteuil roulant !!! manquait plus que ca !!!

                merci de vos réponses à toutes.
                minouchette

                Commentaire


                • Je ne peux pas trop te répondre



                  mais je vous souhaite beaucoup de courage à tous les deux.
                  Je comprends que c'est assez traumatisant.

                  Bises
                  Ingrid

                  Commentaire


                  • Ce soir...
                    Il y a



                    très surement un chirurgien de garde. Demande à une infirmière s'il est possible de le rencontrer. Tu peux aussi en parler au directeur de l'hôpital, pour lui signaler que le chirurgien qui est parti ne vous a pas prévenu et que tu veux t'assurer que quelqu'un peut prendre son relais en attendant son retour.

                    Bon courage!

                    Commentaire


                    • Il y a
                      C'est ce que je vais faire



                      oui, je vais demander à l'infirmière.
                      hier, je lui ai parlé, mais bon, à part m'expliquer le traitement, c'est vrai qu'elle est un peu impuissante.
                      plusieurs fois, elle m'a répondu : "je ne sais pas, je ne suis pas médecin, je ne fais qu'appliquer les ordres des médecins".
                      je le comprends tout à fait, mais pour nous, famille, ce nest pas évident, les chir sont durs à voir, soit ils sont au bloc, soit en consultation, bref, pas simple de les voir !
                      je vais y aller aujourd'hui et essayer de voir une personne ayant responsabilité.
                      merci à toi
                      minouchette

                      Commentaire


                      • Bonjour...



                        Que je te comprend ! c'est une dure épreuve que ta famille traverse là...
                        La mienne vient de passer par là il y a qqs temps... en effet, la grand-mère de mon chéri diabétique mal soignée depuis des années a été hospitalisée à bout de force avec une gangrène aux pied... il était d'abord question d'enlever deux doigts de pied, puis le chir a commencé à parler d'aller jusqu'au genou et ça s'est transformé en toute la jambe... la gangrène progresse vite...

                        Elle est donc partie au bloc avec une telle dose de morphine que la dernière chose qu'elle en était restée à 2 doigts de pied...
                        Imagine les drame qqs jours après le réveil... passé le délire morphinique, elle a fini par compredre qu'elle n'avait plus de jambe...

                        Elle a presque 80 ans... vivait seule avec son chien, obèse et pratiquement aveugle depuis des années... donc pas question de lui mettre une prothèse (cf le poids) ni de la renvoyer un jour chez elle...

                        Tout ça pour dire que l'opération s'est très bien passée... elle s'en remet vite...
                        Le must est qu'on l'a appellée la semaine dernière un peu mal à l'aise... on ne savait pas comment elle vit ça intérieurement...

                        Quand on lui a dit qu'on pensait à elle et qu'il fallait qu'elle retrouve vite le moral, elle nous a répondu d'une voix très claire et ferme "oh mais il est revenu le moral ! je suis en vie, c'est tout ce qui m'importe !"

                        Sacrée bonne femme ! elle dit qu'elle souffre 100 fois moins avec une jambe en moins qu'avec une gangrène (c'est atrocement douloureux) qui trainait depuis 5 ans...


                        Voilà... espérons que ça se passe aussi bien, voire mieux pour ton papoute...
                        Plein de bisous et de courage pour lui, que tout se passe au mieux...

                        Commentaire


                        • Bonjour...
                          Merci draupette



                          je te remercie pour ton témoignage.

                          ce matin , les nouvelles ne sont pas brillantes.
                          après avoir discuté avec l'infirmière en chef, il s'avère que papa est très affaibli, le manque de potassium y est pour qq chose.
                          les infirmières n'ont pas réussi à l'assoir car il est trop faible. de plus, il se laisse complètement aller, d'après elle !
                          cela est très mauvais signe, je crains le pire.

                          tous les matins il a une séance de caisson hyperbarre, essayant de lui sauver le pied, mais nous ne connaitrons pas les résultats de si tôt, c'est long.

                          je n'aime pas que papa se laisse aller, cela signifie qu'il cesse de se battre.
                          je comprends que cela est dur, mais il n'a jamais été malade de sa vie et je trouve qu'il devrait en vouloir plus et espérer un rétablissement rapide.

                          je suis désarmée et ne sais plus quoi faire.
                          j'y retourne ce soir pour le faire manger.
                          il faut qu'il s'alimente, c'est indispensable.
                          je suis désolée si je vous bassine avec mon histoire, mais mon papa, robuste, je le croyais éternel.
                          du moins, avec la pathologie que j'ai moi même, je pensais le devancer sur le chemin menant au paradis.

                          je vous en dirai plus ce soir.
                          merci encore de votre soutien
                          minouchette

                          Commentaire


                          • Ce soir



                            je suis donc allée voir papa et les nouvelles sont, somme toute, contradictoires.

                            papa ne ressemblait en rien à la personne que j'avais vue la veille, terne, sans le moral, fatiguée.
                            non, au contraire, il souriait, s'est assis pour manger, etc....

                            je lui demande alors quelle est la bonne nouvelle qui a pu le mettre dans cet état de liesse.
                            et là, patatra, il me répond tout de go : "demain il m'ampute de la jambe".
                            mon sang n'a fait qu'un tour (ma tête aussi d'ailleurs!).
                            je lui dis ,"comment? tu en es réjoui ?? "

                            "mais oui, cela va être une délivrance de ne plus vivre avec ce pied pourri, mort qui me fait mal."

                            sur l'aspect de la douleur, je suis d'accord avec lui, mais sur le fait de couper la jambe et non le pied, je suis septique.
                            "comment, papa ?? tu ne veux pas allé ailleurs, dans un chu ou autre pour prendre un deuxième avis?"
                            "non, non, c'est dit, je ne veux plus de ce pied, tu l'as pas vu toi, moi oui, ce n'est que la pourriture".

                            alors, voyez vous, les filles, je m'interroge: comment à 71 ans , va-t-il pouvoir marcher, se déplacer dans son appart, promener son chien et autres...???
                            comment va t il gérer la souffrance post-amputation ?? parce qu'il parait que c'est très douloureux !

                            si je suis contente de voir mon papa avec le moral, je crains quand même pour la suite !

                            minouchette craintive.

                            Commentaire


                            • Ce soir
                              Douleur



                              Après l'amputation, ton papa sera libéré de son mal, il ne craindra plus pour sa vie. Pour la douleur, il aura sûrement des antidouleur assez costauds pour qu'il ne souffre pas trop.

                              Mais fais attention, car s'il a le moral aujourd'hui, son moral risque de baisser très rapidement. Il risque de passer comme maintenant d'un état dépressif à un état plus joyeux d'être guéri.

                              Concernant la vie de tous les jours, je pense qu'il finira par s'habituer. Peut-être pourra-t-il bénéficier d'une prothèse? De toute façon, ne t'inquiète pas pour ça, l'opération est inévitable et tu réfléchira à tout ça le moment venu.

                              Bon courage!
                              Tiens nous au courant

                              Commentaire


                              • Douleur
                                Oui



                                c'est le moral, effectivement, qui m'inquiète.
                                car, comme tu le dis si bien, après l'opération, il va voir et réaliser qu'il n'a plus de jambe, dur !

                                il est au bloc en ce moment, j'espère que tout va bien se passer.
                                je dois dire que j'ai peur d'aller le voir, je ne sais pa si ma réaction est normale, mais j'ai peur d'aller le voir, alors qu'il n'a plus sa jambe.

                                ca me culpabilise, en plus, de penser cela.
                                ah ! c'est arrivé trop vite tout cela, je crois, personne n'a eu le temps de se faire à l'idée.

                                je sais que je vais devoir prendre mon courage à 2 mains et aller le voir "comme si de rien n'était", en essayant d'être convaincue que l'amputation est la meilleure des solutions.

                                pas facile la vie.
                                minouchette

                                Commentaire


                                • Nouvelles, pas très bonnes



                                  je viens d'avoir des nouvelles de papa par ma soeur qui est à la clinique (elle le midi, moi le soir).

                                  papa est remonté du bloc, et je crains ce qui devait arriver : il fait la gueule et refuse de parler à quiconque.

                                  vous aviez raison, le moral ne va pas suivre.

                                  comme je vous le disais ce matin, j'ai peur d'aller le voir, je ne vais pas trouver les mots et surtout les arguments pour lui remonter le moral.

                                  j'ai peur qu'il ne se laisse complètement aller.
                                  j'y vais ce soir, je vous direz
                                  merci a vous
                                  minouchette

                                  Commentaire


                                  • Nouvelles, pas très bonnes
                                    Je suppose



                                    qu'il faut lui laisser le temps et à vous deux (ta soeur et toi) aussi.

                                    Bon courage, il a besoin de votre soutien.

                                    C'est très bateau ce que je dis mais il va finir pas reprendre goût à la vie qu'il aurait pu perdre s'il avait gardé sa jambe !

                                    Bisous

                                    Commentaire


                                    • Petiteminouchette, j'ai lu



                                      ton témpoignage ainsi que celui de Draupette et les autres.
                                      Je ne sais pas dire grand chose sauf qu'une fois la gangrène installée il faut aller vite sinon ça progresse rapidement d'autant plus quand on est diabétique, on peut se retrouver en danger de mort avec une gangrène.
                                      Il a certainement vu l'état de son pied et parfois c'est difficile d'imaginé sans avoir vu à quoi ça peut ressembler d'où sa réaction de hier!
                                      Autre chose s'il te dit qu'il sent sa jambe ou son pied, il faut le croire, ne dit pas qu'il délire un peu, ses douleurs existent (membre fantôme) réellement, ce n'est pas foutaise, c'est dur de comprendre que l'on sente ou que l'on ai mal à quelque chose qu'on n'a plus!
                                      S'il ne dit rien tant mieux toute les personnes n'ont pas cela mais il faut savoir que ça existe.
                                      Cela diminue avec le temps et on s'habitue!
                                      Bon courage à vous deux!
                                      @
                                      Bibim

                                      Commentaire


                                      • Bonjour...
                                        Draupette



                                        Bon courage à la grand-mère, lis le message que j'ai mis à petiteminouchette, j'aurai voulu te répondre quand j'ai vu ton post mais malheureusement je suis limitée pour l'ordi pour l'instant. J'ai été opérée d'une hernie discale cervicale et j'ai dur de rester longtemps sur l'ordi, mais à retardement je suis avec vous en pensées.
                                        @
                                        Bibim

                                        Commentaire


                                        • Ce soir



                                          je suis donc allée voir papa et sa réaction est déroutante.
                                          ma soeur et ma tante l'avaient trouvé fort mal psychologiquement, moi je l'ai trouvé dans le même état qu'hier, c'est à dire très bien.

                                          il s'est assis tout seul dans son lit pour mangé, a mangé seul tout son repas, chose qui n'était pas arrivée depuis une semaine !
                                          il est sous morphine depuis sa remontée du bloc.

                                          effectivement bibi, il m'a dit aussi que son pied lui faisait mal,qu'il sentait toujours sa jambe, je lui ai dit que c'était normal.

                                          le chirurgien l'a donc amputé de la jambe mais en lui conservant une partie du tibia, donc il a coupé sous le genou.
                                          il pourra donc plier la jambe s'il est appareillé, ce qui est déjà bien.

                                          mais c'est moralement que j'ai un pb, pkoi avec moi il va bien, dit qu'il est content que l'amputation soit faite et dit aux autres que sa vie est foutue, qu'il n'est plus rien ???

                                          où sont ses pensées réelles ?
                                          sera t il capable de surmonter cette épreuve ?

                                          lui qui n'avait jamais été malde, le pauvre, son baptème du feu est douloureux tant physiquement que moralement.
                                          mais, je sais, nous n'avons pas le choix de notre maladie !

                                          minouchette contente d'être soutenue par vous toutes.

                                          Commentaire


                                          • Ce soir
                                            La morphine



                                            l'aide à supporter la souffrance physique, mais aussi morale... Il est normal qu'il ait des moments de gaité et d'optimisme sous morphine, et que son moral rebaisse à d'autres moments.

                                            C'est vrai que tout cela est allé tellement vite... Il faut du temps à ton père, et à vous ses proches pour l'accepter.

                                            Courage

                                            Commentaire


                                            • Encore une interrogation !



                                              oui, vous allez me trouver pénible à force, mais je me pose tellement de questions !

                                              combien de temps dure la cicatrisation d'une amputation ???
                                              la gangrène peut elle revenir ?
                                              peut il y avoir des complications post-opératoires ?
                                              l'amputation est elle suivie d'une rééducation ? si oui, de combien de temps ?

                                              quand est envisageable un appareillage ?
                                              est il possible dans tous les cas ou y a t il des contre-indication liées à l'age ?

                                              je me pose surement les même questions que lui !

                                              merci
                                              minouchette

                                              Commentaire


                                              • Encore une interrogation !
                                                Coucou



                                                Petiteminouchette,
                                                Ce que je peux te dire pour la cicatrisation et les complications c'est qu'il y a moins de risques si son diabète est équilibré.
                                                Le risque de voir revenir la gangrène?
                                                Il y a toujours un risque même s'il est mineur, le risque zéro n'existe pas!
                                                En principe quand on ampute on le fait assez haut pour avoir des tissus qui sont sains, cela peut dépendre aussi de son état général et s'il a d'autre maladie ou une mauvaise circulation associé.
                                                L'appareillage dépend de la cicatrisation.
                                                Voilà, je ne sais pas si ça t'aide beaucoup.
                                                J'espère qu'il ne souffre pas.
                                                Bon courage à tous,
                                                @ , Bibim

                                                Commentaire


                                                • Coucou
                                                  Merci pour tes réponses



                                                  qui m'éclairent!

                                                  il a mal mais de façon supportable.
                                                  il doit , dans 10 jours, quitter la clinique pour un établissement spécialisé en rééducation.
                                                  sa convalescence va être longue, si j'ai bien compris, mais il en sortira avec tous les moyens à sa disposition et surtout prêt pour commencer sa nouvelle vie.
                                                  de plus, la bas ils lui feront tous les examens pour savoir d'ou vient cette poussée de diabète: y a t il atteinte du pancréas au d'un autre organe ??
                                                  cet aprem il a obligé les infirmières à le lever pour être assis sur une chaise, histoire de changer de position un peu, de povoir écrire, etc....

                                                  voilà pour aujourd'hui

                                                  minouchette

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  Forum-Archive: 2003-072003-08

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X