publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Corps trop "sensible"

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Corps trop "sensible"



    Salut à toutes,

    Ch'uis embêtée car j'ia l'impression d'avoir un corps trop "sensible". J'y connais pas grand chsoe en santé, mais ça me fait l'impression de pas avoir els défenses naturelels suffisantes. Et pourtant je ne suis ni maigre ni mal portante

    Par exemple j'ai des mycoses (vaginales) à répétition. Les traitements que m'ont donné les différents gynécos que j'ia vu ne marchent que sur le moment, mais 2 mois après c'est rebelotte !!!!

    Autre exemple : il suffit que je sois un peu fatiguée et que je m'assoupisse 1 heure dans l'après-midi pour me réveiller avec des débuts d'aftes dans les gencives

    Ou bien encore je me rends compte que j'ai tout le temps mal quelqe part : le dos, la nuque, le ventre... etc.

    Ou bien encore, quand je me lave els mains, même avec un savon pH neutre, ensutie j'ia facilement els mains asséchées. Et pourtant j'ai PAS la peau sèche !

    Ca me fait un peu l'effet d'un corps pas au point. Donc estc-e que c'est aprce que j'y suis trop attentive, ou bien estc-e que c'est parce que y'a quand même vraiment un lézard ?


    Exotika

  • Je suis comme toi



    sensibilité à fleur de peau

    mais ne t'en fais pas, ce n'est pas grave et nous ne sommes pas les seules

    pour les mycoses : j'ai changé toutes mes habitudes de vie : plus de jeans moulants ou alors très souples (beaucoup de lycra)
    plus de slips ou strings synthétiques, du coton uniquement

    des protections périodiques achetés en pharma et plus de tampons

    saugella en émulsion pour la toilette intime

    plus de bains moussants

    douche tout de suite ou presque après l'amour

    et du pevaryl en poudre dès que je sens que ça me démange
    gyn hydralin pour la toilette intime : ça calme bien et ça fait passer

    Commentaire


    • Salut exo



      Tu n'es pas la seule dans ce cas...

      Sur ce forum, on te dira, sans doute à raison, que ta sensibilité physique exprime tes angoisses, ton mal-être, etc... J'ai cru comprendre que, comme moi, ton psychisme n'était pas à proprement parler calme et paisible Ben voilà, pour une grande partie c'est au niveau physique que tu le paies.

      Comme toi, je ne suis ni traumatisée, ni malheureuse, ni en mauvaise santé. Mais j'ai des angoisses, sans doute lointaines, que je pense avoir intégrées, si bien que ça ressort au niveau physique. Ca n'est pas aberrant : notre activité psychique est réglée chimiquement, par des hormones, neuro-transmetteurs, etc..., qui ont des effets systémiques.

      Jusqu'à mon adolescence, j'avais des crises fréquentes d'une forme mineure d'épilespsie. Puis j'ai été enrhumée et trop ronde à peu près toute mon adolescence. A la vingtaine j'ai bizarrement maigri et j'ai eu d'autres problèmes...

      Pour améliorer la situation, il faut déjà en prendre conscience, et prendre en main ce qui ne va pas. Voir un psy peut-être, faire de la relaxation, ou une médecine douce genre acupuncture, ou pourquoi pas la kinésiologie !

      J'ajouterais que, surtout, il faut s'aimer et être indulgent avec soi-même...

      Bisous

      Commentaire


      • Salut exo
        Salut toi



        C'est un plaisir que de te lire

        Oui, c'est forcément psycho... d'ailleurs je retourne voir ma psy dans 15 jours (pendant le taff, j'avais plus le temps).

        Le plus handicapant là-dedans, c'est finalement que ça m'angoisse : avoir le moindre problème de santé m'angoisse et me fait me replier sur moi-même, c'est-à-dire par exemple que je n'arrive pas à "écouter" le souci de santé et le prendre sérieusement en comtpe, comme par exemple : me laver moins les mains, ou me mettre à la lingerie en coton pendant 15 jours, ou accepter de me détendre physiquement (par exemple je me suis rendue compte que j'avais INCESSAMENT les abdos contractés au lieu qu'ils soient détendus ).

        Et je crois que je fonctionne de la même manière dans le relationnel : j'arrive pas à lâcher prise. C'est relou

        En tous les cas merci pour ton message Et c'est amrrant... mais j'aurais pas crû que tu avais ce type de problème, car tu sembles si équilibrée, posée, mesurée, mature, et tout et tout



        Exotika

        Commentaire


        • Je suis comme toi
          C'est fou...



          T'as bien du coruage de t'être à ce point "faite" au problème. Je t'admire

          Moi j'ai tendance à éviter le "traitement" (quel qu'il soit, sauf bien sûr dans le cas du traitement médical, parce que je suis pas débile non plus !), parce que j'ia peur qu'en faisant trop attention à ces failles corporelles, ça s'aggrave

          Exotika

          Commentaire


          • Et hop



            Si d'autres personnes veulent intervenir, apporter leur expérience d'une situation similaire, etc

            Exo

            Commentaire


            • Rien à dire



              juste que je suis dans le même cas...
              sauf que moi c'est pas les mycoses, c'est les conjonctivites et les sinusites

              bon courage

              Commentaire


              • Salut exo



                je suis comme ça aussi pourtant, j'aurais plutot des rondeurs!
                J'ai toujours mal quelque part :mycose, poitrines, et aujourd'hui, j'ai eu des nausées et mal partout.. en plus de ça je suis hypocondriaque, donc, j'imagine que j'ai les pires maladies...
                En plus, je ne veux pas consulter de medecins, parce que je n'arreterais pas en plus, j'aurais peur de paraitre ridicule en lui disant 'vous pensez que j'ai le sida"..?
                Enfin, voilà, je pense qu'un corps , c'est une matiere vivante, donc, ça vit , ça se manifeste, c'est pas tjs au top de sa forme, ça veut pas dire qu'on est des grandes malades... et pis peut être qu'on s'ecoute un peu trop

                Commentaire

                Publicité

                Forum-Archive: 2003-09

                publicité

                Chargement...
                X